Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Violet le Ven 30 Sep 2011 - 22:31

Je dirais plutôt que c'est un nouvel épisode de l'agonie de l'EN...

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par InvitéMA le Ven 30 Sep 2011 - 22:32

D'où ma remarque sur les PPRE; et pour l'aide au devoirs toutes matières confondues: idem!


Dernière édition par wlise le Ven 30 Sep 2011 - 22:33, édité 1 fois

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Provence le Ven 30 Sep 2011 - 22:33

@Violet a écrit:Je dirais plutôt que c'est un nouvel épisode de l'agonie de l'EN...

+1

C'est le début des "après tout"...

Après tout, je fais du sport en extérieur, je me sens capable de l'enseigner...
Après tout, je suis espagnol, je peux enseigner ma langue...
Après tout, je me sers des maths en physique, je peux enseigner les maths...
Après tout...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par MrBrightside le Ven 30 Sep 2011 - 22:38

@Provence a écrit:
@Violet a écrit:Je dirais plutôt que c'est un nouvel épisode de l'agonie de l'EN...

+1

C'est le début des "après tout"...

Après tout, je fais du sport en extérieur, je me sens capable de l'enseigner...
Après tout, je suis espagnol, je peux enseigner ma langue...
Après tout, je me sers des maths en physique, je peux enseigner les maths...
Après tout...

Aprsè tout, je suis prof de lettres françaises, je peux aussi enseigner Shakespeare. Ah, ça par contre ça se fait déjà et personne ne dit rien? Laughing

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Pryneia le Ven 30 Sep 2011 - 22:41

Bravo pour ton énergie Audrey ! Tu as bien réagi Smile

_________________
"Leave me alone and let me go to hell by my own route." Calamity Jane

« Nicht ein Wolf ist der Mensch dem Menschen. Er ist ihm Produkt, die totale Ware ist er ihm. » E. Palmetshofer
(« L’homme n’est pas un loup pour l’homme. Il est un produit pour lui, une marchandise, rien de plus. »)

Pryneia
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 22:42

@ataraxie a écrit:Prof d'anglais qui parle:

si j'étais en sous-service, cela ne me dérangerait pas de faire du "soutien" en Français. (terme désuet, au passage, s'il en est).

Je verrai avec le/la collègue de lettres ce qu'il/elle fait.

J'aimerais bien faire cela: cela permettrait d'utiliser la même métalangue et aussi de savoir ce qui ce fait ailleurs / hors de ma discipline.

Prof. d'anglais, je me considère prof. de LANGUE avant tout. Et le français en est une.

Sans vouloir marcher sur les plate-bandes de mes collègues de Lettres, je pense qu'un prof. de LVE peut TOUT A FAIT aider des gamins de 6èmes - 5èmes voire 4èmes / 3èmes s'il ne s'agit pas de rentrer dans des choses subtiles...

Mais de toutes façons, ces gamins-là, on ne va pas leur parler d'énoncés ancrés/coupés ou de paragraphe argumenté... Ils ont besoin de revenir sur des choses simples: choses qu'un prof de LVE est à même d'expliquer (si ce dernier veut bien faire l'effort de s'intéresser à la manière de faire du titulaire de la classe).

Un exemple tout c*n: en 5ème, j'ai besoin que les gamins sachent faire la différence entre la fonction SUJET et COMPLEMENT (pour les pronoms)

En 6ème, j'ai besoin qu'ils sachent ce qu'est un déterminant.

En 4ème, ils doivent savoir ce qu'est une situation d'énonciation. Serait bien s'ils connaissaient la fonction phatique (pour les question-tags)

etc...

BREF, je suis prof d'anglais, OK.

Tout ce qui touche au langage m'intéresse. LOin de moi de me substituer à mon collègue de Français, mais comme l'on s'entend bien, assurer DES HEURES de SOUTIEN, cela pourrait être une occasion de bosser ensemble et de se mettre d'accord sur certaines choses.

(...)


alors là, je suis sur le cul... affraid

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ataraxie le Ven 30 Sep 2011 - 22:42

Audrey, tu ne me comprends pas:

Ce que je dis est: "faire" une heure de soutien serait pour moi l'occasion de discuter sérieusement avec mon collègue de Lettre.

D'échanger, qu'il me dise ce qu'il fait, ce qu'il attend...

et aussi qu'il me dise ce qu'il aimerait que les gamins sachent / fassent!

Suis pas un mauvais bougre, tu sais...

Mais ce que font mes collègues dans leurs cours ça m'intéresse! Précisément parce que comme tu dis, les choses ont changé depuis la fin des années 80 quand j'étais au collège.

Si l'on oublie un instant tout le non-dit de l'institution : faire faire des maths par un physicien (...) - n'es-tu pas d'accord que nous gagnerions à bosser davantage ensemble (pas un diktat, juste ponctuellement)?

Exemple:

Aide au travail 6ème cette semaine:

Ils ont un DM de Maths. Ont des questions sur les dixièmes, centièmes ... + les grands nombres... Je n'ai pas su répondre à certaines de leurs questions (un nombre palindrome [shame on me]) bah, je suis allé voir la collègue qui m'a expliqué ce qu'elle faisait...

J'ai appris un "truc". + La manière dont elle explique ceci ou cela.

(...)

car j'ai déjà fait une réponse un peu longue....

_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par OME le Ven 30 Sep 2011 - 22:43

@ataraxie a écrit:
@OME a écrit:Si tout le monde pouvait enseigner le français à quoi servent les études de lettres alors

Enseigner le français...

As-tu un diplôme de FLE?

Tu es à côté de la plaque, sinon! Et en tant que prof de LVE, je suis = en théorie = plus à même d'enseigner "le français". (désolé) que les lettres.

D'où l'idée de faire faire du soutien en 5ème à des gamins en difficulté. (Pour certain, le français est une LVE)


Désolée, si tu as mal pris ce que j'ai dis, je pense juste que c'est une porte ouverte vers des irrégularités de fonctionnement. On est pas là pour "se faire la guerre" chacun d'entre nous a des fonctions à assumer selon ces compétences plus ou moins diversifiées: avant tout aider les élèves et ça je pense que nous en sommes tous capables à notre échelle.

PS: je n'ai pas fait FLE et je sais très que ce n'est pas la même chose et quand je disais des études de lettres c'était au sens général car évidemment on doit tenir compte du public qu'on a en face de soi.

OME
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Audrey le Ven 30 Sep 2011 - 22:44

On n'est pas prof de lettres françaises, mais de lettres tout court. On aborde les textes sous des problématiques littéraires, et point n'est besoin de lire Shakespeare dans le texte pour établir par exemple un lien entre l'histoire de "Pyrame et Thisbé" et "Roméo et Juliette".

Jamais je n'ai étudié en français une oeuvre de littérature étrangère (à part l'Odyssée ou les Métamorphoses, la Bible...) durant une séquence, je ne le fais qu'en contrepoint, en lecture cursive pour éclairer la littérature française.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 22:46

@Audrey a écrit:On n'est pas prof de lettres françaises, mais de lettres tout court. On aborde les textes sous des problématiques littéraires, et point n'est besoin de lire Shakespeare dans le texte pour établir par exemple un lien entre l'histoire de "Pyrame et Thisbé" et "Roméo et Juliette".

Jamais je n'ai étudié en français une oeuvre de littérature étrangère (à part l'Odyssée ou les Métamorphoses, la Bible...) durant une séquence, je ne le fais qu'en contrepoint, en lecture cursive pour éclairer la littérature française.

toutafait... je réserve les oeuvres étrangères aux lectures cursives, même si je peux lire en anglais dans le texte, de là à travailler sur le texte en VO

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ataraxie le Ven 30 Sep 2011 - 22:46

@ysabel a écrit:
@ataraxie a écrit:Prof d'anglais qui parle:

si j'étais en sous-service, cela ne me dérangerait pas de faire du "soutien" en Français. (terme désuet, au passage, s'il en est).

Je verrai avec le/la collègue de lettres ce qu'il/elle fait.

J'aimerais bien faire cela: cela permettrait d'utiliser la même métalangue et aussi de savoir ce qui ce fait ailleurs / hors de ma discipline.

Prof. d'anglais, je me considère prof. de LANGUE avant tout. Et le français en est une.

Sans vouloir marcher sur les plate-bandes de mes collègues de Lettres, je pense qu'un prof. de LVE peut TOUT A FAIT aider des gamins de 6èmes - 5èmes voire 4èmes / 3èmes s'il ne s'agit pas de rentrer dans des choses subtiles...

Mais de toutes façons, ces gamins-là, on ne va pas leur parler d'énoncés ancrés/coupés ou de paragraphe argumenté... Ils ont besoin de revenir sur des choses simples: choses qu'un prof de LVE est à même d'expliquer (si ce dernier veut bien faire l'effort de s'intéresser à la manière de faire du titulaire de la classe).

Un exemple tout c*n: en 5ème, j'ai besoin que les gamins sachent faire la différence entre la fonction SUJET et COMPLEMENT (pour les pronoms)

En 6ème, j'ai besoin qu'ils sachent ce qu'est un déterminant.

En 4ème, ils doivent savoir ce qu'est une situation d'énonciation. Serait bien s'ils connaissaient la fonction phatique (pour les question-tags)

etc...

BREF, je suis prof d'anglais, OK.

Tout ce qui touche au langage m'intéresse. LOin de moi de me substituer à mon collègue de Français, mais comme l'on s'entend bien, assurer DES HEURES de SOUTIEN, cela pourrait être une occasion de bosser ensemble et de se mettre d'accord sur certaines choses.

(...)


alors là, je suis sur le cul... affraid

C'est bien... Pas trop mal au cul? L'habitude, peut-être? (des chevaux, si ma mémoire est bonne)

Plus sérieusement, "je suis sur le cul" ne fait en rien avancer la discussion. Argumentez, Madame!

_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Audrey le Ven 30 Sep 2011 - 22:46

@ Ataraxie => ne pas OUVRIR (à nouveau) le sujet du travail en concertation, du travail en équipe... C'est HS (et indécent), ici.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par InvitéMA le Ven 30 Sep 2011 - 22:47

Le sondage PPRE est ouvert!
pompom


InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Provence le Ven 30 Sep 2011 - 22:47

@Audrey a écrit:@ Ataraxie => ne pas OUVRIR (à nouveau) le sujet du travail en concertation, du travail en équipe... C'est HS (et indécent), ici.

Laughing

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par MrBrightside le Ven 30 Sep 2011 - 22:51

Donc, d'un côté le "je ne suis pas prof d'anglais je suis prof de langue" n'est pas recevable, mais le "je ne suis pas prof de français je suis prof de lettres", ça marche?

T'as compris ça t'as tout compris Laughing

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 22:52

@ataraxie a écrit:
@ysabel a écrit:
@ataraxie a écrit:Prof d'anglais qui parle:

si j'étais en sous-service, cela ne me dérangerait pas de faire du "soutien" en Français. (terme désuet, au passage, s'il en est).

Je verrai avec le/la collègue de lettres ce qu'il/elle fait.

J'aimerais bien faire cela: cela permettrait d'utiliser la même métalangue et aussi de savoir ce qui ce fait ailleurs / hors de ma discipline.

Prof. d'anglais, je me considère prof. de LANGUE avant tout. Et le français en est une.

Sans vouloir marcher sur les plate-bandes de mes collègues de Lettres, je pense qu'un prof. de LVE peut TOUT A FAIT aider des gamins de 6èmes - 5èmes voire 4èmes / 3èmes s'il ne s'agit pas de rentrer dans des choses subtiles...

Mais de toutes façons, ces gamins-là, on ne va pas leur parler d'énoncés ancrés/coupés ou de paragraphe argumenté... Ils ont besoin de revenir sur des choses simples: choses qu'un prof de LVE est à même d'expliquer (si ce dernier veut bien faire l'effort de s'intéresser à la manière de faire du titulaire de la classe).

Un exemple tout c*n: en 5ème, j'ai besoin que les gamins sachent faire la différence entre la fonction SUJET et COMPLEMENT (pour les pronoms)

En 6ème, j'ai besoin qu'ils sachent ce qu'est un déterminant.

En 4ème, ils doivent savoir ce qu'est une situation d'énonciation. Serait bien s'ils connaissaient la fonction phatique (pour les question-tags)

etc...

BREF, je suis prof d'anglais, OK.

Tout ce qui touche au langage m'intéresse. LOin de moi de me substituer à mon collègue de Français, mais comme l'on s'entend bien, assurer DES HEURES de SOUTIEN, cela pourrait être une occasion de bosser ensemble et de se mettre d'accord sur certaines choses.

(...)


alors là, je suis sur le cul... affraid

C'est bien... Pas trop mal au cul? L'habitude, peut-être? (des chevaux, si ma mémoire est bonne)

Plus sérieusement, "je suis sur le cul" ne fait en rien avancer la discussion. Argumentez, Madame!

toi non plus... j'exprimais mon étonnement (pour être sobre) devant ta réponse...

tu écris :
j'ai besoin que les gamins sachent faire la différence entre la fonction SUJET et COMPLEMENT

tu considères donc que dans ton heure de soutien en français tu réussiras à faire ce que les PE et les professeurs de français n'ont pas réussi à rentrer dans le crâne des gamins...
chapeau ! veneration

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ataraxie le Ven 30 Sep 2011 - 22:52

@ OME qui dit

"je pense juste que c'est une porte ouverte vers des irrégularités de fonctionnement."

je suis d'accord avec toi.

et qui dit aussi


"On est pas là pour "se faire la guerre" chacun d'entre nous a des fonctions à assumer selon ces compétences plus ou moins diversifiées: avant tout aider les élèves et ça je pense que nous en sommes tous capables à notre échelle."


COMPLETEMENT, d'où mon incompréhension vis à vis de cette levée de bouclier par rapport à une pauvre petite heure de soutien en 5ème faîte -je le rappelle- par un collègue de LVE (L = LANGUE)


_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 22:54

parce que lorsque la porte est entrouverte il est bien plus facile de l'enfoncer... c'est une heure de soutien, puis deux puis une classe de 6ème puis... puis...

je n'arrive pas à comprendre que l'on soit encore si naïf quand on voit tout ce qu'il se passe.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par InvitéMA le Ven 30 Sep 2011 - 22:56

et pourtant, qui a protesté lors de la mise en place des PPRE?
oui je sais, je suis lourde avec mes PPRE boulet

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par OME le Ven 30 Sep 2011 - 22:57

@ysabel a écrit:parce que lorsque la porte est entrouverte il est bien plus facile de l'enfoncer... c'est une heure de soutien, puis deux puis une classe de 6ème puis... puis...

je n'arrive pas à comprendre que l'on soit encore si naïf quand on voit tout ce qu'il se passe.

Voilà, c'est effectivement cela qui m'inquiète...

OME
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 22:58

je n'étais pas en collège... mais pour l'AP en lycée il est hors de question, pour mes collègues et moi, de faire autre chose que notre discipline.

je réponds à wlise

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ataraxie le Ven 30 Sep 2011 - 22:59

=== PAUSE ===

J'aime les (d)ébats.

Wink / Clin d'oeil aux participants...

Je vais vous relire.

Et, santeverre c'est vendredi soir! L'on peut se détendre.



_________________
Great things are done when Men & Mountains meet
This is not Done by Jostling in the Street.
[list]
[*]William Blake, "Great Things Are Done" (c. 1807-1809), line 1
[/list:u]

ataraxie
Banni


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par InvitéMA le Ven 30 Sep 2011 - 23:00

@ysabel a écrit:je n'étais pas en collège... mais pour l'AP en lycée il est hors de question, pour mes collègues et moi, de faire autre chose que notre discipline.

je réponds à wlise

ah ben c'est bien, tu es cohérente yesyes

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par ysabel le Ven 30 Sep 2011 - 23:01

wlise a écrit:
@ysabel a écrit:je n'étais pas en collège... mais pour l'AP en lycée il est hors de question, pour mes collègues et moi, de faire autre chose que notre discipline.

je réponds à wlise

ah ben c'est bien, tu es cohérente yesyes

il paraît même que je suis butée Twisted Evil voire tête de cochon araignée

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par InvitéMA le Ven 30 Sep 2011 - 23:03

@ysabel a écrit:
wlise a écrit:
@ysabel a écrit:je n'étais pas en collège... mais pour l'AP en lycée il est hors de question, pour mes collègues et moi, de faire autre chose que notre discipline.

je réponds à wlise

ah ben c'est bien, tu es cohérente yesyes

il paraît même que je suis butée Twisted Evil voire tête de cochon araignée

ça ne m'étonnerait pas de toi! lol! mais mieux vaut être cohérente et butée que l'inverse! bienvenue au club!

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Du soutien de français fait par une collègue d'allemand? No problemo! (dixit mon Adjoint)

Message par Audrey le Ven 30 Sep 2011 - 23:03

@MrBrightside a écrit:Donc, d'un côté le "je ne suis pas prof d'anglais je suis prof de langue" n'est pas recevable, mais le "je ne suis pas prof de français je suis prof de lettres", ça marche?

T'as compris ça t'as tout compris Laughing

Quand on étudie un texte littéraire, on le fait en français, pas en langue étrangère. Les outils littéraires que nous utilisons sont ceux pour lesquels nous avons été formés. Un collègue de LV qui étudierait le français en tant que langue ne possèderait pas les outils liés au français, mais ceux propres à la langue qu'il a étudiée et enseigne. Il suffit de voir les nombreux débats naissant régulièrement en grammaire quand un néo utilise la grammaire latine pour expliquer un phénomène de grammaire française. Je n'ai pas les outils qui me permettraient d'enseigner l'anglais. Parce que oui, faire du soutien de français, c'est enseigner le français. Ce n'est pas simplement utiliser deux-trois trucs que tous les francophones pensent savoir manipuler et expliquer.
J'ai par exemple dû expliquer à une collègue d'anglais ce midi (très compétente en anglais, vraiment, et d'un niveau de français bien supérieur à nombre de mes collègues autres que LM ou LC...) ce qu'était une locution adverbiale et son fonctionnement identique avec celui de l'adverbe.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum