Tolérance et vie de classe

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tolérance et vie de classe

Message par Kamol le Sam 1 Oct 2011 - 21:38

Bonsoir les Néos!

Dans mon petit collège de montagne, les élèves sont hypers polis envers les adultes (en sortie, ils disent bonjour à tout le monde dans la rue, les passants en sont tout attendris), mais entre eux, ce sont de vraies teignes. Apparemment, ça va jusqu'à des humiliations graves, au point qu'un gamin ait choisi de ne plus revenir au collège pour ne plus subir de vexations. Je passe sur le fait qu'on soit pas fichu de faire un conseil de discipline pour ses tortionnaires ("On n'a pas de preuves" m'a-t-on expliqué) et que ce soit finalement lui qu'on exclue, mais comme je commence déjà à sentir des problèmes d'intolérance dans ma classe de 6e, je voulais consacrer la prochaine heure de vie de classe à une réflexion collective à ce sujet.

Avez-vous déjà conçu une heure de vie de classe sur ce thème? Auriez-vous un document à me conseiller qui puisse servir de point de départ à la discussion (clip, film, BD, image, texte), histoire de les marquer un peu et d'éviter de tomber dans un discours trop convenu?

Merci pour votre aide.

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par liliepingouin le Sam 1 Oct 2011 - 22:31

Je ne saurais pas du tout comment m'y prendre pour ce type d'intervention, mais sur le thème j'aime beaucoup le clip de la chanson "Peurs" par le trio Goldman Fredericks Jones

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Neronismater le Sam 1 Oct 2011 - 22:44

Il ya un recueil de nouvelles de Bernard Friot intitulé Jours de collège, qui traite différents sujets, dont celui du harcèlement, dans un texte court et percutant.

_________________
Oderint, dum metuant!

Neronismater
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par val09 le Sam 1 Oct 2011 - 22:48

La Cicatrice de Bruce LOWERY ?

_________________
Plus vraiment "néo" Wink : prof de LM depuis 2001

val09
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Celadon le Sam 1 Oct 2011 - 22:56

http://doucettement.over-blog.com/article-jours-de-colleges-de-bernard-friot-39053935.html
C'est "Accident" ?
C'est un super auteur de littérature jeunesse. Comme Mourlevat. Je l'ai reçu en classe et ce fut un bonheur.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Neronismater le Sam 1 Oct 2011 - 23:07

Oui, c'est ce texte, il m' a collé des frissons quand je l'ai lu... tu as eu de la chance de rencontrer cet auteur!

_________________
Oderint, dum metuant!

Neronismater
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par John le Sam 1 Oct 2011 - 23:41

Par curiosité, c'est quoi, concrètement, les problèmes d'intolérance en question ?

Bernard Friot est un type épatant, et on pourra lire ses très bonnes réponses à de très bonnes questions ici : http://www.neoprofs.org/t970-litterature-de-jeunesse-entretien-avec-bernard-friot

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Thalia de G le Dim 2 Oct 2011 - 6:24

«Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’étais pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n’ai rien dit,
Je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas juif.

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n’ai pas protesté,
Je n’étais pas catholique.

Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait personne pour protester.»

Martin Niemöller

article sur Martin Niemöller clic clic

Ce n'est pas vraiment un poème sur la tolérance, mais je l'ai lu une fois en 3e, parce que mon principal m'avait demandé de débloquer une situation : une élève d'une autre classe frappait une des miennes et il fallait briser l'omerta. J'ai réussi.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Provence le Dim 2 Oct 2011 - 10:58

@Kamol a écrit: Je passe sur le fait qu'on soit pas fichu de faire un conseil de discipline pour ses tortionnaires ("On n'a pas de preuves" m'a-t-on expliqué) et que ce soit finalement lui qu'on exclue, mais comme je commence déjà à sentir des problèmes d'intolérance dans ma classe de 6e, je voulais consacrer la prochaine heure de vie de classe à une réflexion collective à ce sujet.

Ben voilà: si les tortionnaires sont pas pas sanctionnés, il n'y a pas de raison pour que ça s'arrête. Les parents n'ont pas porté plainte?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Oudemia le Dim 2 Oct 2011 - 11:53

C'est bien pour cette raison, entre autres, que je ne veux plus être PP.

Je le suis quand même cette année, surprise du jour de la rentrée, parce qu'une collègue avait refusé (je suis prof d'anglais, il y a 4 germanistes), et après avoir protesté auprès de l'adjoint et du CPE j'ai fini par accepter (bonne poire comme toujours): je me retrouve avec l'élection des délégués à organiser (j'avais oublié cette formalité, je pensais surtout à la préparation du conseil de classe, moi) et déjà des conflits à gérer ("ma fille a été agressée par X l'an dernier, or en cours de ... ils sont rangés par ordre alphabétique, elle est à côté de lui, pouvez-vous intervenir, discrètement surtout").

On ne m'y reprendra plus!


Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Kamol le Dim 2 Oct 2011 - 16:07

Merci pour toutes ces idées! Je ne connaissais pas le clip de Fredericks-Goldman-Jones. Je vais essayer de trouver les textes que vous m'indiquez aussi.

Pour répondre à ta question, John, le problème n'est pas tant un problème de racisme (quoi que), mais plutôt une tendance dans cette contrée reculée (je suis au fin fond de la montagne) à se choisir quelques têtes de turcs (si j'ose dire). Il y a notamment une fille de 5e qui a l'air particulièrement perverse (elle va voir les élèves pour leur demander qui est fragile, histoire de choisir ses proies)... Donc c'est une ambiance qui s'installe dans le collège, un peu glauque.
Mais même dans ma classe de gentils petits schtroumpfs de 6e, une petite est venue me voir pour me dire que les autres commençaient à la prendre en grippe, sans raison apparente: j'aimerais enrayer ça avant que la nouvelle génération prenne aussi l'habitude de se défouler sur quelques innocents.

Au sujet de l'impunité des tortionnaires, je ne crois pas que les parents ont porté plainte. Mais que la chef s'en tienne là, je ne comprends pas...

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Celadon le Dim 2 Oct 2011 - 16:48


"Ben voilà: si les tortionnaires sont pas pas sanctionnés, il n'y a pas de raison pour que ça s'arrête. Les parents n'ont pas porté plainte?" Provence

Tu veux dire les parents du tortionnaire, Provence ? Sad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Provence le Dim 2 Oct 2011 - 17:01

@Celadon a écrit:
"Ben voilà: si les tortionnaires sont pas pas sanctionnés, il n'y a pas de raison pour que ça s'arrête. Les parents n'ont pas porté plainte?" Provence

Tu veux dire les parents du tortionnaire, Provence ? Sad

Non, de la victime évidemment...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Celadon le Dim 2 Oct 2011 - 17:03

Etrange. Je vois bien dans le contexte actuel les parents de tortionnaires porter plainte contre la victime, pourtant...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Provence le Dim 2 Oct 2011 - 17:06

@Celadon a écrit:Etrange. Je vois bien dans le contexte actuel les parents de tortionnaires porter plainte contre la victime, pourtant...

scratch

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Thalia de G le Dim 2 Oct 2011 - 17:37

L'idée de Provence est d'une telle évidence que je n'y avais pas pensé. Il faut que tu essayes de persuader les parents de ce pauvre gamin de porter plainte. Pour lui, pour la justice pour que ne continuent pas en toute impunité de tels actes.
Ce que tu nous décris est une véritable spirale de violence psychologique et c'est très grave.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Kamol le Dim 2 Oct 2011 - 20:25

Oui, le hic c'est que ce n'est pas mon élève, je viens d'arriver dans l'établissement, et ce problème nous concerne donc tous. J'espère vraiment qu'on ne va pas en rester là, mais qu'on va faire bouger les choses, collectivement!

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Serge le Dim 2 Oct 2011 - 20:42

Dans mon petit collège de montagne, les élèves sont hypers polis envers les adultes (en sortie, ils disent bonjour à tout le monde dans la rue, les passants en sont tout attendris), mais entre eux, ce sont de vraies teignes. Apparemment, ça va jusqu'à des humiliations graves, au point qu'un gamin ait choisi de ne plus revenir au collège pour ne plus subir de vexations. (...) le problème n'est pas tant un problème de racisme (quoi que), mais plutôt une tendance dans cette contrée reculée (je suis au fin fond de la montagne) à se choisir quelques têtes de turcs (si j'ose dire).

Tu ne serais pas dans mon établissement, toi ? Razz


MP Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Kamol le Lun 3 Oct 2011 - 18:08

J'attends ton MP, Serge Wink

Kamol
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Serge le Lun 3 Oct 2011 - 18:59

Il arrive ce soir, je jongle entre travaux, correction de copies et repas à préparer Razz

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Serge le Lun 3 Oct 2011 - 19:22

Bon, remarque, ça peut en aider d'autres. Si tu as besoin de précisons, je le fais en MP Wink
J'enseigne dans un collège reculé au fond d'une vallée des pyrénées où les inspecteurs ne viennent pas même quand on leur envoie des lettres de supplications.
Ou alors après 11 ans d'attente.
Les élèves sont adorables, polis, pas tous bosseurs, c'est sûr, mais nos "terroristes" passeraient pour des élèves sages partout ailleurs.

En revanche ... entre eux ... c'est souvent l'horreur.

La raison ? Eh bien le manque de brassage par classe dans un tout petit établissement. Les peccadilles de CM2, les rancoeurs, les clans, tout macère ... et prend des proportions inouïes ...
Quand le problème ne remonte pas aux parents qui ne s'entendaient pas eux-mêmes à l'école (si si)


J'ai remarqué aussi ce "mépris" pour ceux "qui ne sont pas de la vallée".
10 kms plus bas, c'est déjà un autre pays. Les élèves venant d'ailleurs ne sont jamais intégrés. Moqueries, brimades, ou mises à l'écart sont monnaie courante.


La classe de 3ème actuelle est la pire que j'ai connue.
Première heure de vie de classe quand ils étaient en 5ème "Bon, pas de souci, vous êtes tous bosseurs, sympas, pas de problème ..."

Et là, la classe éclate de rire. "Ah? Cela ne se voit pas qu'on ne peut pas se piffrer?"

Et là, une gamine éclate en sanglots ...

Personne ne lui adressait la parole depuis des années Shocked
Du coup, ça passait inaperçu, mais c'est d'une violence ! D'autant qu'elle n'était pas la seule.
Un autre élève, en manque d'amis, a finalement tenté de se pendre. Les parents l'ont sauvé in extremis et mis dans un autre établissement.
La gamine, elle, a fini par se taillader le bras. Elle était même, selon ses dires, insultée dans la rue, par téléphone, par facebook et ... sous ses fenêtres ... Les autres disaient que c'était faux, qu'elle était folle et que c'est pour ça qu'ils ne lui parlent pas, pour éviter ses délires ... Impossible de démêler le vrai du faux, et les parents étaient aussi atroces entre eux (quand j'ai essayé de les aider à renouer le dialogue). Autre souci dans cette classe "la moquerie envers les élèves sérieux" ... Du coup, même les plus brillants sont ternes en classe, de peur de moqueries, représailles, etc. (en revanche, en latin, ils sont libérés et métamorphosés du poids des autres!)
Entre la 6ème et la 3ème, on a perdu 10 élèves environ dans cette seule classe, tous progressivement "enfuis" dans d'autres établissements pour éviter cette ambiance nocive ... et presque impossible à démontrer.
Jamais aucune preuve n'a pu être fournie par aucun, pour d'autres ce sont juste des gamineries" normales dont il ne faut pas se mêler, et pour d'autre "ne pas adresser la parole" à quelqu'un n'est pas un crime ....


Pour en aider, je suis passé par une section privée du forum de la cafet pour créer un topic "table ronde" où les élèves en question devaient verbaliser les choses par écrit en cherchant à s'expliquer (ce qu'ils n'arrivaient plus à faire depuis très longtemps) et moi je tâchais d'apaiser la situation. Je postais pour poser des questions, pour orienter la discussion quand elle digressait, mettre le doigts sur des éléments à éclaircir, etc. Et très vite (enfin, le topic a fait plusieurs pages !) on a compris que leurs problèmes venaient souvent de malentendus, et qu'ils se croyaient tous victimes de l'autre. Ils ne mettaient pas toujours la même signification derrière des mots, des gestes, des attitudes, et ça a débloqué la situation.

Je ne dirais pas que ça a tout réglé (la sale mentalité ne part pas comme ça) mais ça a assaini pas mal de situation.


Dernière édition par Serge le Lun 3 Oct 2011 - 22:39, édité 5 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Provence le Lun 3 Oct 2011 - 19:24

C'est terrible, Serge! Shocked

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Celadon le Lun 3 Oct 2011 - 19:31

Quel courage de survivre dans pareil environnement hyper épanouissant !

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Serge le Lun 3 Oct 2011 - 19:40

Il faut relativiser.

Je n'ai vu cela que dans une seule et unique classe, devenue bien calme cette année en troisième (le dialogue, le passage régulier par l'écrit, la maturité aussi quand même ... et le fait que les principaux souffre-douleur et têtes de Turc ne sont plus là ... "Et le combat cessa faute de combattants" ... c'est vrai que ça aide à retrouver le calme)

Mais je me suis épuisé avec eux durant deux ans.

Pour les autres classes, on essaie évidemment de se battre aussi contre cette mentalité du rejet des autres, dont ils n'ont pas pleinement conscience je crois. Mais les autres classes sont relativement sympas. On constate même une très nette amélioration ces derniers temps.

je l'attribue principalement à nos efforts pour les aider à s'ouvrir : séjour d'intégration en montagne pendant deux jours pour les aider à créer des liens n début d'année, les aidant aussi à se créer des souvenirs, à nouer (ou renouer) le dialogue, etc. mais aussi l'engouement pour le forum d'écriture inter établissements ... Ils se découvrent différemment, se lisent, se répondent ... mais ils découvrent aussi des jeunes d'autres établissement, "d'ailleurs" .. ce qui constitue une fenêtre ouverte vers l'extérieur, le découverte des autres et l'ouverture d'esprit ... en plus de les aider en expression écrite, vocabulaire, orthographe ... Il a permis de régler pas mal de situation et a même permis d'éviter un drame cet été (une infirmière scolaire a pu y intervenir). Rien que pour l'ambiance devenue nettement plus conviviale et ouverte, on ne regrette pas de l'utiliser.


Dernière édition par Serge le Lun 3 Oct 2011 - 22:41, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolérance et vie de classe

Message par Thalia de G le Lun 3 Oct 2011 - 21:34

Terrible, ce témoignage !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum