Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Elle aime
Expert

Comment nomme-t-on le contraire d'un argument d'autorité?

par Elle aime le Dim 2 Oct 2011 - 14:39
Avec mes premières STI, nous avons analysé un texte de Montaigne et montré (entre autres) l'opposition entre l'argument d'autorité et le "on dit que".
Pour leur faire comprendre, je leur ai dit de remplacer "Chrysippe et Zénon" par "on" et de comparer la phrase ainsi obtenue à la phrase initiale. Et évidemment, une petite question pour relancer (très dur le lundi matin : mal à la tête) : "Si un jour, vous êtes absent ou sans raison ou vous ne faites pas un travail demandé, et vous me dites "Oui, mais on m'a dit...", quelle sera la première question que je vous poserai ?" "Qui?" "Exactement et si ne pouvez pas répondre ?" "Ben ... (ouille, Kévin a mal aux cheveux), c'est un argument sans valeur".
Ma question : y a-t-il un nom précis pour désigner ce type d'argument ?
Merci (et ne vous moquez pas trop de moi...).


avatar
Serge
Médiateur

Re: Comment nomme-t-on le contraire d'un argument d'autorité?

par Serge le Dim 2 Oct 2011 - 15:35
Un argument fallacieux est-il un argument ? Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: Comment nomme-t-on le contraire d'un argument d'autorité?

par Hannibal le Dim 2 Oct 2011 - 17:12
Il y a argument d'autorité dès que la mention de la source ajoute une caution à la valeur, pas forcément nulle, de l'argument en lui-même.

Cette caution, ça peut être parfois celle de l'opinion, de la doxa, du "on".
Voir les discours politiques (ce que les gens veulent, c'est...)

Si la source n'est qu'une source et n'ajoute rien, on a un argument tout court.
avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: Comment nomme-t-on le contraire d'un argument d'autorité?

par Hannibal le Dim 2 Oct 2011 - 17:15
@Serge a écrit:Un argument fallacieux est-il un argument ? Wink

Oui parce que les pommes se mangent. Laughing
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Comment nomme-t-on le contraire d'un argument d'autorité?

par JPhMM le Dim 2 Oct 2011 - 17:19
Pour me conduire à Larissa, je préfère m'en référer à celui qui en connaît la route.
La connaissance, donc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: Comment nomme-t-on le contraire d'un argument d'autorité?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum