[Résolu] Question "on"

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Résolu] Question "on"

Message par La Jabotte le Mar 4 Oct 2011 - 21:37

Edit : je réponds à Hannibal.
Bien, écoutez seulement une conversation, un couple qui parle de ses vacances, de sa vie, un ami qui évoque les choses faites en famille. Combien de personnes emploient encore oralement "nous" ?

Par ailleurs, autour de moi, je n'entends personne dire "Tiens, on sonne à la porte." mais "ça sonne". De même pour les explications du type "Pour construire un pont on doit d'abord..." qui deviennent souvent "Pour construire un pont il faut / vous devez / tu dois...".

De plus, je crois que vous vous êtes mépris sur mon propos. De quelle "jolie théorie grammaticale abstraite" parlez-vous ?

Non, vraiment, plus j'y pense, et plus je me dis que "on" n'est presque plus employé comme indéfini.
En revanche, je ne comprends pas le sens de votre remarque "renvoie à qui on veut, et peut se substituer à n'importe quelle autre personne." Voulez-vous dire que "on" peut remplacer je tu il nous vous ils ? Je ne suis pas d'accord avec cela.


La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Résolu] Question "on"

Message par La Jabotte le Mar 4 Oct 2011 - 21:44

@Mufab a écrit:
@La Jabotte a écrit:
Voir la langue évoluer n'est pas négatif, mais je n'accepterai pas pour autant d'être tutoyée en permanence, comme ça l'est déjà chez le coiffeur (je croyais que j'étais une tellement bonne cliente qu'il s'était mis à me tutoyer, non, c'est juste quand il me parle "en général", j'étais un peu perdue).

Mais il ne te tutoie pas, justement. Si le pronom "tu" est en train de glisser vers la troisième personne, dans des contextes très précis de conversation familière, c'est comme ça, on n'y peut rien contre.

C'est tout-à-fait comparable aux adresses du type "Elle veut un café, la ptite dame ?", où le "elle" remplace "tu" (ou "vous" de vouvoiement), et qui ne sont pas nouvelles.

Elle ne sont pas nouvelles, elles n'en sont pas moins insupportables. Qui apprécie d'être ainsi "absenté" ? c'est ce que je disais...

Si, cet élève, ce coiffeur, me tutoient. Ils n'en ont pas conscience, mais j'entends "tu", et je ne sais pas si par là ils veulent me plonger dans une sorte de rapprochement, de complicité, avec laquelle je ne suis pas forcément d'accord, ou si c'est un tic.
C'est un tic, mais il est révélateur. Les frontières s'abolissent. Et non, je n'accepterai pas qu'un collégien me tutoie. Vous imaginez-vous vous adressant à votre supérieur hiérarchique en le tutoyant par inadvertance, au moment de vous lancer dans une explication ? D'ailleurs, ce tic les pousse à s'oublier ensuite, et à tutoyer vraiment.

Mais donc, que "on" remplace "nous" et que "tu" remplace "on" ne gêne que moi ?
Que va-t-on pouvoir mettre à la place du "tu" ? "Vous" ? "Je" ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Résolu] Question "on"

Message par Mufab le Mar 4 Oct 2011 - 21:50

Tout dépend dans quel contexte, et par qui sont faites ces confusions.

Pour le "on" = "nous", je parlais d'enfants de 8 ans (oui, dans un topic collège, je sais...); et qui d'autre part me tutoient, tutoient le Directeur, et tutoieront l'IEN, et même le Président de la République - s'ils venaient à le rencontrer.
Donc bon, sachons mesure garder.

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Résolu] Question "on"

Message par La Jabotte le Mar 4 Oct 2011 - 22:09

Bien sûr Mufab, mais la question initiale portait sur le "on", pas sur le "on" au collège, au lycée, en primaire ou chez le coiffeur. Et ma réaction à ce que disaient tes élèves parle de ça. Parce qu'ils n'ont pas tort, tes élèves : de plus en plus, "on" désigne plusieurs personnes épicétou comme on écrit ici. Et pas seulement pour des enfants de 8 ans. C'est bien ce qui pose problème (à moi en tout cas).
Mais quand je te dis que mon coiffeur dit "tu", tu ne peux pas convoquer l'âge de tes élèves pour dire que ça se comprend.
Mes enfants aussi, ils tutoyaient tout le monde, avant. Ensuite ils n'osaient plus s'adresser directement à une personne qu'ils ne connaissaient pas parce qu'ils ne savaient plus trop comment dire, et puis ils sont passés au vouvoiement de politesse, et voilà. Il me semble que ça se fait naturellement, plus ou moins.

Sauf pour le petit dernier qui machouille encore des "Nounou, papi mamie" etc. et qui ne maîtrise toujours pas le "il" ni le "je". C'est grave, docteur ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Résolu] Question "on"

Message par Hannibal le Mar 4 Oct 2011 - 22:28

@Violet a écrit:
C'est dommage pour toi mais j'enseigne en collège et lycée ! C'est le même concours, je te le rappelle...

Je ne vois pas en quoi ça invalide ce que je dis.
Si je récupère tes collégiens ou que je te confie mes gosses, je peux bien trouver que c'est de ta faute s'ils n'écrivent pas parfaitement. Et à quoi ça mène ?
Alors tu fais bien ce que tu veux avec tes classes, sauf qu'aussi discutable que ce soit, ça marchera toujours mieux si parents et élèves te font un peu confiance avant de hurler que tu sacrifies à leurs yeux l'essentiel. Ca n'empêche même pas de discuter, d'ailleurs.

Mais ton cher concours n'habilite pas, autant que je sache, à se bombarder soi-même inspecteur, et encore moins à expliquer leur boulot à des gens qui ne font pas le même que toi, que ça te plaise ou non, et qui n'ont pas à s'aligner sur tes priorités pour la bonne raison qu'ils sont seuls juges des leurs, et plus compétents que toi et moi pour les fixer.


Les points qui me paraissent ne pas nécessiter de débat :
- quand on apprend à écrire aux élèves, on leur apprend à s'exprimer correctement, sans laisser d'erreurs dans les copies...
- on leur apprend à distinguer les niveaux de langue et à ne pas utiliser de langage familier...

Et vu ce qu'on lit souvent dans les copies, je tiens qu'à ce compte-là, à peu près personne n'apprend à écrire aux élèves.
Au point où on en est, chacun se donne bien les priorités et les méthodes qu'il veut en la matière, et personne n'a de leçons à donner à quiconque, ni de remède-miracle à proposer. Occupe-toi de tes ouailles, et reviens nous faire la leçon quand elles auront bel et bien appris ce que tu dis.

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Résolu] Question "on"

Message par Celeborn le Mar 4 Oct 2011 - 22:32

Le débat porte sur "on". Comme indiqué dans le titre, il a été résolu. On ferme : si vous voulez lancer un sujet sur le primaire, sur le général et le particulier, ou sur tout autre chose d'ailleurs, eh bien faites-le… mais pas ici !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum