5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par hophophop le Lun 3 Oct 2011 - 22:53

Dans ma classe d'élèves tous en difficultés lourdes (et pour certains, c'est vraiment hyper lourd, vous allez comprendre), j'ai au moins 3 élèves sur 18 qui ne retranscrivent pas les sons correctement ds une dictée : genre ça ne correspond à rien si je lis à voix haute.
Je ne compte même pas les élèves qui ne savent pas couper les mots (ex : "un çi" pour "ainsi" ou "sa baissèrent")


Par quel bout prendre tout ça ? des idées ?

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Provence le Lun 3 Oct 2011 - 23:05

En parler à l'infirmière qui transmettra au médecin scolaire? Ils m'ont l'air d'avoir besoin d'un orthophoniste. (Ils sont peut-être déjà suivis d'ailleurs?)

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par hophophop le Lun 3 Oct 2011 - 23:11

Certains ont eu un suivi de cet rodre, c'est sûr. Mais découragés, ils ont arrêté (je sais que c'est le cas de 2 élèves au moins ds cette classe, peut-e^tre + si ça se trouve ?)
Il faut bien au moins essayer de faire qqchose ? les SEGPA de ma collègue que j'ai vue bosser s'en sortent presque tous mieux !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Invité le Lun 3 Oct 2011 - 23:14

Il y a beaucoup d'enseignants qui ont les même soucis que toi.
Tu pourras peut être trouver un début de réponse à tes questions dans ce document de l'académie de Clermont Ferrand :
Les enfants dys….. Mieux les connaître, Mieux les aider. Dysphasie Dyslexie Dyspraxie
http://www3.ac-clermont.fr/montlucon1/article.php3?id_article=17

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par hophophop le Lun 3 Oct 2011 - 23:18

Ca a l'air très riche, je lirai ça demain, mais ça m'inquiète car il y a 2 ans ou 3 j'ai fait un stage sur le sujet, et je n'y avais pas trouvé de réponse pour les questions qui me préoccupent aujourd'hui, de mémoire (plutôt des astuces du style : utiliser t js la même police, pas celle-ci plutôt une autre, telle taille de caractère, tel type de documents...)

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par sand le Mar 4 Oct 2011 - 6:55

J'ai appelé deux mamans l'autre soir et j'ai été atterrée d'apprendre que les orthophonistes étaient tellement surchargés de travail qu'il y avait presque un an d'attente pour avoir un simple bilan.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par doublecasquette le Mar 4 Oct 2011 - 19:13

Je te proposerais bien le livre d'apprentissage de la lecture que j'ai retapé de façon à le rendre plus compact et rapide que pour des élèves de début de primaire...
Je l'ai envoyé à plusieurs professeurs de collège pour qu'ils essaient de "repartir à la base" en orthographe en dictant à ces élèves-là, lors de cours de soutien, les pages du bouquin, l'une après l'autre.

Comme le suppose Milasaintanne, ce peut éventuellement provenir d'une dyslexie, dysorthographie ou même d'une dyspraxie ou d'une dysphasie, mais il se peut aussi que ce soient des élèves qui, depuis des années, sont passés au travers de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture sans qu'il leur soit jamais vraiment donné l'occasion d'associer chaque son à une lettre ou association de lettres, ni même de prendre conscience que chaque mot a une image et une seule.
S'ils sont dans le second cas, il me semble que ce bouquin pourrait te donner des pistes pour (re)prendre patiemment l'apprentissage de la lecture à travers celui de l'orthographe.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Saint-Loup le Mar 4 Oct 2011 - 19:28

Doublecasquette, je suis très intéressée par ton livre : nous avons de gros soucis avec nos nouveaux élèves cette année, et certains 5ème. Comment se procure-t-on ton livre ?

Saint-Loup
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Invité le Mar 4 Oct 2011 - 19:59

Recommandé par des collègues très engagées auprès des élèves dys, le document disponible sur ce blog devrait t'aider :

http://meloelia.over-blog.com/article-dyslexie-dyspraxie-dysphasie-dysgraphie-dys-informations-trucs-et-astuces-un-super-document-67197234.html

Je pense que les gens de la revue ANAE doivent aussi pouvoir aussi t'aider (ils sont présents sur Facebook si ça peut t'aider à les contacter).www.anae-revue.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Provence le Mar 4 Oct 2011 - 20:57

@Saint-Loup a écrit:Doublecasquette, je suis très intéressée par ton livre : nous avons de gros soucis avec nos nouveaux élèves cette année, et certains 5ème. Comment se procure-t-on ton livre ?

Ça m'intéresserait aussi, si ça ne t'embête pas.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par doublecasquette le Mar 4 Oct 2011 - 21:10

Vous m'envoyez votre adresse mail en MP et je vous envoie le dossier. J'ai conseillé à vos collègues de secondaire de le présenter et de l'utiliser sous formes de répertoire de "dictées" qui, n'hésitons devant rien, font partie d'une "nouvelle méthode" pour "réapprendre l'orthographe" (ceci dit, ce n'est pas vraiment un mensonge, finalement).

En commençant par les premières pages, même si, au début ce ne sont que des syllabes, il me semble qu'il est facile de détecter les élèves ayant réellement des problèmes de confusions sourdes/sonores, d'organisation gauche-droite de la lecture ou encore un défaut de mémorisation et de voir ainsi s'il s'agit d'un cas flagrant de dyslexie ou dysorthographie.
Quant aux autres, les faux dys, ces premiers exercices, même trop simples, peuvent peut-être les rassurer quant à leurs capacités de progrès. À vous de voir si l'argument de la "nouvelle méthode" peut passer avec des ados...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par hophophop le Mar 4 Oct 2011 - 21:34

Je suis très intéressée en effet, je te passe mon adresse en MP !
J'aurai peut-être des questions une fois le document en poche, car là tout de suite, je ne suis pas sûre de piger : c'est un livre de dictées ? dictées de syllabes, de mots, puis de phrases ? c'est ça ?

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Schéhérazade le Mar 4 Oct 2011 - 21:53

Doublecasquette, je suis très intéressée également et je t' ai envoyé un MP.
Bonne soirée.

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par doublecasquette le Mar 4 Oct 2011 - 22:10

Bah zut alors ! Où est ma réponse à Hophophop ?
J'ai dû oublier de cliquer sur "envoyer"... C'était vachement long et vachement bien, pourtant !
J'essaie de retrouver le plan et je réécris ça demain matin parce que là... dodo (enfin... bouquin et dodo) !
Bonne nuit.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par hophophop le Mar 4 Oct 2011 - 22:20

C'est bien rageant dans ces là (ça m'arrive plus souvent qu'à mon tour). Merci encore, et ne t'inquiète pas, je patiente qq jours sans problème s'il le faut !

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par doublecasquette le Mer 5 Oct 2011 - 10:52

@hophophop a écrit:Je suis très intéressée en effet, je te passe mon adresse en MP !
J'aurai peut-être des questions une fois le document en poche, car là tout de suite, je ne suis pas sûre de piger : c'est un livre de dictées ? dictées de syllabes, de mots, puis de phrases ? c'est ça ?

Au départ, c'est un "manuel d'apprentissage de la lecture", conçu pour des élèves entrant au CP en ayant déjà de très grosses lueurs sur l'association "son-lettre(s)-syllabe-mot-phrase porteuse de sens oralisable"...
Mais, à l'usage, nous nous sommes rendu compte qu'il était utilisable sous forme de "répertoire de dictées" de lettres, syllabes, mots, phrases à l'usage des élèves ayant traversé tout ou partie de l'école élémentaire sans jamais trouver un moment où on leur permettrait de sauter dans le train en marche et de combler une partie du retard pris lors des années précédentes dans le domaine de l'écriture-lecture.

Pourquoi le choix de l'écriture précédant la lecture ?

1) Parce qu'il s'agit d'élèves plus âgés ayant déjà des bases en lecture qui trouveraient sans doute humiliant d'avoir à seriner "ba, bi, bo, bul, bach, bor, biberon, banane, bâtir, sabine a bâti une cabane solide", mais qui peuvent éventuellement trouver normal que, dans le cadre d'une rééducation de l'orthographe selon une méthode "totalement nouvelle issue des dernières recherches finlandaises sur la question" ( Twisted Evil ), on leur dicte ce genre de choses pour "focaliser leur attention sur un point précis de l'écriture" et pour "faire une évaluation positive de leurs capacités et compétences actuelles".

2) Parce que, s'il s'agit d'élèves réellement "dys-quelque-chose", le fait de les faire écrire le révélera sans doute assez vite en faisant apparaître des confusions de sons (ch pour j, t pour d, ... ), des confusions de "formes proches" (f/t ; m/n ; p/b/dq ; ...), , des inversions de lettres (par pour pra, ble pour bel, ...), des oublis (co pour cro, tble pour table, ...), des difficultés de mémorisation à long terme, etc. et que vous pourrez donc les adresser à un spécialiste si ces confusions, inversions, oublis, difficultés diverses et variées persistent au-delà des deux à trois premières semaines d'aide.
Par ailleurs, cela vous permettra de repérer les difficultés de discrimination auditive dues à des sons absents dans la langue d'origine (an/on ; u/i/é ; l/r ; b/v ; ...) et de les aider à les compenser en leur apprenant à les prononcer.

3) Parce qu'écrire au rythme de la main va les obliger à porter une attention constante à ce qu'ils écrivent et que les quantités d'écrit progressives vont leur permettre de passer cette étape en douceur, ce qu'on ne leur a peut-être jamais permis de faire à l'école élémentaire dans le cas d'apprentissage de la lecture par "méthode" idéo-visuelle stricte, non compensée les années suivantes par excès d'idéologie dominante chez les collègues (toutes les méthodes se valent, on apprend à lire toute sa vie, on ne peut rien contre le milieu et l'origine "ethnique", et autres joyeusetés du genre) et qu'on espère que cette attention constante va se transférer à la lecture.

4) Parce que, le plus souvent, ces élèves qui sont "passés au travers des mailles du filet" pendant toute leur scolarité étaient au départ des enfants "actifs primaires" qui n'ont pas su, seuls, découvrir quel travail leurs yeux et leur cerveau devaient faire conjointement pour décrypter les bouibouis noirs auxquels leur instit et leurs camarades de classe semblaient porter de l'intérêt en dehors de toute action visible et quantifiable.
En leur proposant de "faire réellement quelque chose", on espère capter leur intérêt, activer leur mémorisation et leur réflexion sur un matériel restreint, en rapport avec les capacités qu'on leur demande d'acquérir, en démarrant de plus en-deça de leur seuil de compréhension afin de leur redonner confiance en leurs capacités.

Pratiquement, comment cela peut-il s'organiser ?

1) Présenter cette méthode comme "révolutionnaire", "innovante", "issues des dernières recherches en sciences de l'éducation" (ceci dit, ce n'est pas complètement faux : après trente ans ou presque d'idéo-visuelle presque totalement pure dans certaines écoles, les programmes de 2007 ont imposé un passage par la combinatoire dès le début du CP, suite aux conclusions des recherches de S. Dehaenne, R. Wettstein-Badour, etc.), encore en test actuellement (c'est vrai aussi, même si cette expérience ne bénéficie pas d'un "protocole de recherche" officiel), dont ils vont pouvoir bénéficier par chance (c'est vrai... et tout ça grâce à vous, topela ... ils ont vraiment une veine inestimable d'avoir été repérés par votre immense perspicacité succes ...).

2) Leur faire acheter un "cahier de tests" exclusivement réservé à cet usage et leur suggérer de le relire à la maison avant chaque "cours particulier".

3) Dicter tout, même les premières pages dont on peut espérer qu'elles seront trop faciles pour sécuriser et valoriser les compétences acquises.

4) N'utiliser les "petits bonshommes" (ce sont les personnages de la planète des Alphas) que si on se retrouve devant une confusion de sons (sourde/sonore) ou d'orientation dans l'espace (p/b/d/q ; f/t ; m/n) en évitant d'humilier (parler du petit frère ou de la petite sœur qu'on pourrait éventuellement aider en lui faisant découvrir ces petits bonshommes qui aident à mémoriser les sons et les lettres), en prenant ça à la rigolade, ou je ne sais quoi (je ne suis pas spécialiste des pré-ados et ados).
On peut aussi chercher sur le net des fiches représentant les "gestes Borel Maisonny" et les montrer aux élèves présentant ces difficultés pour associer la mémoire kinesthésique aux mémoires visuelles et auditives défaillantes.

5) Avancer au rythme de l'élève. Si celui-ci accroche bien et peut disposer en dehors du collège d'une aide, lui proposer de lui imprimer des pages supplémentaires qu'il pourra faire à la maison (ou dans un cadre associatif d'aide aux devoirs) pour que ça aille plus vite.

Voilà, c'est tout pour le moment. N'hésitez pas si vous avez d'autres questions. J'ai signalé ce sujet à une collègue qui a démarré la méthode avec un élève (puis plusieurs) de CM1. j'espère qu'elle aura le temps de venir vous en parler.

Bon courage fleurs !


Dernière édition par doublecasquette le Mer 5 Oct 2011 - 11:59, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: 5° : élèves qui ne retranscrivent pas les sons correctement

Message par Sapotille le Mer 5 Oct 2011 - 11:10

@doublecasquette a écrit:

Parce que, le plus souvent, ces élèves qui sont "passés au travers des mailles du filet" pendant toute leur scolarité étaient au départ des enfants "actifs primaires" qui n'ont pas su, seuls, découvrir quel travail leurs yeux et leur cerveau devaient faire conjointement pour décrypter les bouibouis noirs auxquels leur instit et leurs camarades de classe semblaient porter de l'intérêt en dehors de toute action visible et quantifiable.
En leur proposant de "faire réellement quelque chose", on espère capter leur intérêt, activer leur mémorisation et leur réflexion sur un matériel restreint, en rapport avec les capacités qu'on leur demande d'acquérir, en démarrant de plus en-deça de leur seuil de compréhension afin de leur redonner confiance en leurs capacités.


C'est tellement juste et cela me rappelle tant de cas concrets !!! Crying or Very sad

Leur redonner confiance en leur donnant les clés !!! abj

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum