L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Docteur OX le Mer 5 Oct 2011 - 17:22

Cripure a écrit:
@Docteur OX a écrit:http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/10/05/l-ecole-francaise-a-t-elle-tue-le-plaisir-d-apprendre_1582351_3224.html#ens_id=1267513

"si un professeur est prêt à se mettre en quatre pour intéresser ses élèves, il lui est difficile de rivaliser avec le plaisir immédiat que confèrent aujourd'hui la télévision ou Internet. La culture du zapping ne profite pas à l'école.".... tout est dit. Rolling Eyes
Pourquoi mettre deux points sans le moindre rapport en concurrence ? Ils s'emmerdent à l'école ? C'est bon signe.



Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Mufab le Mer 5 Oct 2011 - 17:33

Je l'aime bien celle-ci :

Il faut apprendre, non pas pour l'amour de la connaissance, mais pour se défendre contre le mépris dans lequel le monde tient les ignorants.
(Charlie Chaplin : Ma vie.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Carabas le Mer 5 Oct 2011 - 17:35

@frankenstein a écrit:Puis j'en ai assez des comparaisons (fausses en plus !!) comme ce style d'affirmation erronée:
Les petits Anglais, eux, confient volontiers aller à l'école "pour s'amuser".

Oui, mais après, faut voir le niveau. J'ai eu un élève anglais, scolarisé dans l'un des meilleurs lycées anglais, considéré comme un bon élève... il ne savait pas qui avait écrit Oliver Twist.

Et j'ai une copine qui a enseigné dans une fac anglaise... ça l'a dégoûtée de l'enseignement. Tout les ennuyait. Elle prenait pourtant des sujets de société type facebook... en L3.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par V.Marchais le Mer 5 Oct 2011 - 17:54

@ysabel a écrit:
@doctor who a écrit:Après, honnêtement, dans le primaire et le secondaire, à cause des conneries modernes ou du bachotage à l'ancienne, on se fait pas mal chier, dans les bahuts.

Pas persuadé qu'on puisse pas faire mieux, tout de même.

je suis d'accord... il serait bien de lier rigueur et travail avec intérêt (je ne parle pas de ludique, évidemment)

D'après mon expérience, les élèves ne s'ennuient jamais quand ils ont un contenu solide délivré avec maîtrise. Ils s'émerveillent de ce qu'ils sont capables de comprendre ("Rhaaa ! Ça y est, j'ai compris ce que c'est qu'un COD !" [en 3e, il était temps !] "Mais en fait, l'analyse logique, c'est facile !" "Mais Madame, Jean Valjean, il se sacrifie comme Jésus, là ?") et redécouvrent le plaisir de l'effort. Si, si. Comme quoi ce n'est guère antinomique.
À l'inverse, combien ai-je vu d'élèves s'emmerder pendant des projets soi-disant ludiques, avec trop de temps morts, de brainstorming qui tournent au bavardage, d'activités pour entrer dans l'activité qui sollicitent trop peu l'intelligence ?
Comme quoi il faut se méfier des clichés et des caricatures.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 18:23

Mais combien de cours "tradi" qui ne sont que du bachotage ? C'est la bonne vieille tradition des lycées napoléonien qui continue... ET ce n'est pas incompatible avec des contenus de merde, en plus.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Finrod le Mer 5 Oct 2011 - 18:35

@doctor who a écrit:Mais combien de cours "tradi" qui ne sont que du bachotage ? C'est la bonne vieille tradition des lycées napoléonien qui continue... ET ce n'est pas incompatible avec des contenus de merde, en plus.

+1000 pour les contenus. J'ai souffert une année entière avec mes 1STG devant la merditude de leur programme ultra-redondant avec le collège et la seconde. (devant leurs lacunes aussi, devant leur manque d'appétence intellectuelle, devant ce constat d'échec : même en bout de parcours, ils ne savent pas pourquoi ils sont là).

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par ysabel le Mer 5 Oct 2011 - 20:07

@V.Marchais a écrit:
@ysabel a écrit:
@doctor who a écrit:Après, honnêtement, dans le primaire et le secondaire, à cause des conneries modernes ou du bachotage à l'ancienne, on se fait pas mal chier, dans les bahuts.

Pas persuadé qu'on puisse pas faire mieux, tout de même.

je suis d'accord... il serait bien de lier rigueur et travail avec intérêt (je ne parle pas de ludique, évidemment)

D'après mon expérience, les élèves ne s'ennuient jamais quand ils ont un contenu solide délivré avec maîtrise. Ils s'émerveillent de ce qu'ils sont capables de comprendre ("Rhaaa ! Ça y est, j'ai compris ce que c'est qu'un COD !" [en 3e, il était temps !] "Mais en fait, l'analyse logique, c'est facile !" "Mais Madame, Jean Valjean, il se sacrifie comme Jésus, là ?") et redécouvrent le plaisir de l'effort. Si, si. Comme quoi ce n'est guère antinomique.
À l'inverse, combien ai-je vu d'élèves s'emmerder pendant des projets soi-disant ludiques, avec trop de temps morts, de brainstorming qui tournent au bavardage, d'activités pour entrer dans l'activité qui sollicitent trop peu l'intelligence ?
Comme quoi il faut se méfier des clichés et des caricatures.

mon expérience d'élève au lycée est loin d'être un cliché et une caricature... avec bcp de prof je me suis emmerdée royalement malgré un contenu solide (et pourtant certains enseignaient en prépa véto, math sup/spé/ St cyr, khagne)... par contre avec qq autres (très peu, trop peu) c'était un plaisir : contenu + cours intéressants par la manière d'être conduit (et pas du pédagogol...).

Ce matin aussi, j'ai des élèves de 2de qui ont découverts, avec ébahissement que l'analyse logique c'était facile et drôle... à la fin de l'heure ils ont fait des analyses qu'ils ne pensaient pas pouvoir faire 50 minutes plus tôt.

je pense qu'il y a l'art et la manière : faire du contenu (aujourd'hui on a fait un extrait du Télémaque de Fénelon en 2de) et le rendre vivant.


Dernière édition par ysabel le Mer 5 Oct 2011 - 20:21, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Thalia de G le Mer 5 Oct 2011 - 20:17

On
je pense qu'il y a l'art et la manière : faire du contenu (aujourd'hui on a fait lun extrait du Télémaque de Fénelon en 2de) et le rendre vivant.
Ah, pour être vivant, il était vivant, ton cours
http://www.neoprofs.org/t38709p15-portables-en-classe-implosion-imminente lol!

Off

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par ysabel le Mer 5 Oct 2011 - 20:21

on ne se moque pas... Rolling Eyes

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 20:31

@ysabel a écrit:
@V.Marchais a écrit:
@ysabel a écrit:
@doctor who a écrit:Après, honnêtement, dans le primaire et le secondaire, à cause des conneries modernes ou du bachotage à l'ancienne, on se fait pas mal chier, dans les bahuts.

Pas persuadé qu'on puisse pas faire mieux, tout de même.

je suis d'accord... il serait bien de lier rigueur et travail avec intérêt (je ne parle pas de ludique, évidemment)

D'après mon expérience, les élèves ne s'ennuient jamais quand ils ont un contenu solide délivré avec maîtrise. Ils s'émerveillent de ce qu'ils sont capables de comprendre ("Rhaaa ! Ça y est, j'ai compris ce que c'est qu'un COD !" [en 3e, il était temps !] "Mais en fait, l'analyse logique, c'est facile !" "Mais Madame, Jean Valjean, il se sacrifie comme Jésus, là ?") et redécouvrent le plaisir de l'effort. Si, si. Comme quoi ce n'est guère antinomique.
À l'inverse, combien ai-je vu d'élèves s'emmerder pendant des projets soi-disant ludiques, avec trop de temps morts, de brainstorming qui tournent au bavardage, d'activités pour entrer dans l'activité qui sollicitent trop peu l'intelligence ?
Comme quoi il faut se méfier des clichés et des caricatures.



mon expérience d'élève au lycée est loin d'être un cliché et une caricature... avec bcp de prof je me suis emmerdée royalement malgré un contenu solide (et pourtant certains enseignaient en prépa véto, math sup/spé/ St cyr, khagne)... par contre avec qq autres (très peu, trop peu) c'était un plaisir : contenu + cours intéressants par la manière d'être conduit (et pas du pédagogol...).

Ce matin aussi, j'ai des élèves de 2de qui ont découverts, avec ébahissement que l'analyse logique c'était facile et drôle... à la fin de l'heure ils ont fait des analyses qu'ils ne pensaient pas pouvoir faire 50 minutes plus tôt.

je pense qu'il y a l'art et la manière : faire du contenu (aujourd'hui on a fait un extrait du Télémaque de Fénelon en 2de) et le rendre vivant.

Tu peux nous expliquer le pourquoi du comment de l'analyse logique en seconde, steupl' ?


Dernière édition par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 21:40, édité 1 fois

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par lene75 le Mer 5 Oct 2011 - 20:46

@ysabel a écrit:je suis d'accord... il serait bien de lier rigueur et travail avec intérêt (je ne parle pas de ludique, évidemment)

+1

On parlait justement de ça ce matin avec mes TS qui n'avaient qu'une chose en tête : sortir leurs calculettes pour calculer leurs moyennes. L'idée qu'on puisse prendre du plaisir à faire des maths m'a fait passer pour une extra-terrestre à leurs yeux sorciere2

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...

lene75
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par V.Marchais le Mer 5 Oct 2011 - 21:00

@ysabel a écrit:
@V.Marchais a écrit:
@ysabel a écrit:
@doctor who a écrit:Après, honnêtement, dans le primaire et le secondaire, à cause des conneries modernes ou du bachotage à l'ancienne, on se fait pas mal chier, dans les bahuts.

Pas persuadé qu'on puisse pas faire mieux, tout de même.

je suis d'accord... il serait bien de lier rigueur et travail avec intérêt (je ne parle pas de ludique, évidemment)

D'après mon expérience, les élèves ne s'ennuient jamais quand ils ont un contenu solide délivré avec maîtrise. Ils s'émerveillent de ce qu'ils sont capables de comprendre ("Rhaaa ! Ça y est, j'ai compris ce que c'est qu'un COD !" [en 3e, il était temps !] "Mais en fait, l'analyse logique, c'est facile !" "Mais Madame, Jean Valjean, il se sacrifie comme Jésus, là ?") et redécouvrent le plaisir de l'effort. Si, si. Comme quoi ce n'est guère antinomique.
À l'inverse, combien ai-je vu d'élèves s'emmerder pendant des projets soi-disant ludiques, avec trop de temps morts, de brainstorming qui tournent au bavardage, d'activités pour entrer dans l'activité qui sollicitent trop peu l'intelligence ?
Comme quoi il faut se méfier des clichés et des caricatures.

mon expérience d'élève au lycée est loin d'être un cliché et une caricature... avec bcp de prof je me suis emmerdée royalement malgré un contenu solide (et pourtant certains enseignaient en prépa véto, math sup/spé/ St cyr, khagne)... par contre avec qq autres (très peu, trop peu) c'était un plaisir : contenu + cours intéressants par la manière d'être conduit (et pas du pédagogol...).

Ce matin aussi, j'ai des élèves de 2de qui ont découverts, avec ébahissement que l'analyse logique c'était facile et drôle... à la fin de l'heure ils ont fait des analyses qu'ils ne pensaient pas pouvoir faire 50 minutes plus tôt.

je pense qu'il y a l'art et la manière : faire du contenu (aujourd'hui on a fait un extrait du Télémaque de Fénelon en 2de) et le rendre vivant.

Nous sommes d'accord, Ysabel. Ce que je dénonce, c'est une sorte de culte de la pédagogie de projet, d'ateliers ou de trucs de ce genre comme des fins en soi, sans considération du contenu (ce qui revient le plus souvent à échafauder des usines à gaz et passer des plombes sur ce qui peut être expliqué en 10 minutes).
Il faut être extrêmement solide sur le contenu disciplinaire pour faire un cours vivant. Et vue l'évolution du recrutement, Frakowiack ferait bien de s'inquiéter de l'ennui des élèves à venir.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 21:40

Mode autosatisfaction on

Un collègue me chope dans un couloir et me révèle qu'il a entendu des secondes à moi dire : "M. Who, dès qu'il ouvre la bouche, il est fascinant !"

On a beau savoir ce qu'il en est, relativiser, savoir que des retours de bâton sont possibles, ça fait quand même bien plaisir. ET pourtant, pas de démagogie avec moi (en tout cas au niveau des contenus. pour l'éthos, c'est autre chose...)

Mode autosatisfaction off

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Lilypims le Mer 5 Oct 2011 - 21:45

veneration Quel compliment!
J'adorerais que ça m'arrive à moi aussi... calimero

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 21:49

@lilypims a écrit: veneration Quel compliment!
J'adorerais que ça m'arrive à moi aussi... calimero

EN même temps, ça vaut ce que ça vaut. Les critères d'appréciation des élèves ne sont pas forcément ceux qu'ont aurait nous. Et puis des fifilles craquant sur un prof, ça existe aussi.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Lilypims le Mer 5 Oct 2011 - 21:53

Parce qu'en plus d'être un pédagogue hors pair, tu es craquant?! C'est bien que tu sous-entends? Laughing

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 21:53

@lilypims a écrit:Parce qu'en plus d'être un pédagogue hors pair, tu es craquant?! C'est bien que tu sous-entends? Laughing

Non, mais j'ai moins de 35 ans. Statistiquement, ça doit suffire, non ?

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Lilypims le Mer 5 Oct 2011 - 21:54

Je plaisante, hein...

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Mufab le Mer 5 Oct 2011 - 21:55

Photo !
(Obligé, Doc, là...)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 21:56

@lilypims a écrit:Je plaisante, hein...

T'inquiète, j'avais compris.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 21:58

@Mufab a écrit:Photo !
(Obligé, Doc, là...)

Nouvel ordi, nouveau disque dur... Ca attendra la soirée trombi. J'ai juste deux mots à dire : Brad Pitt.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Lilypims le Mer 5 Oct 2011 - 21:58

@doctor who a écrit:
@lilypims a écrit:Je plaisante, hein...

T'inquiète, j'avais compris.

Smile

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Mufab le Mer 5 Oct 2011 - 22:03

@doctor who a écrit:
@Mufab a écrit:Photo !
(Obligé, Doc, là...)

Nouvel ordi, nouveau disque dur... Ca attendra la soirée trombi. J'ai juste deux mots à dire : Brad Pitt.

Ah ouais quand même...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 22:04

@Mufab a écrit:
@doctor who a écrit:
@Mufab a écrit:Photo !
(Obligé, Doc, là...)

Nouvel ordi, nouveau disque dur... Ca attendra la soirée trombi. J'ai juste deux mots à dire : Brad Pitt.

Ah ouais quand même...

Au fait : lol.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par Lilypims le Mer 5 Oct 2011 - 22:06

Le Brad Pitt de Burn after reading ou celui d' Au milieu coule une rivière? Laughing

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'école française a-t-elle tué le plaisir d'apprendre ?

Message par doctor who le Mer 5 Oct 2011 - 22:07

@lilypims a écrit:Le Brad Pitt de Burn after reading ou celui d' Au milieu coule une rivière? Laughing

L"Armée des douze singes...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum