Coup de gueule dys-dys-dys

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Salsepareille le Jeu 6 Oct 2011 - 9:44

Bonjour,
Je voulais juste passer un gros "coup de gueule", et avoir vos avis.
J'ai dans mes classes plusieurs élèves dys-dys-dys; à croire qu'on les a tous mis dans mes classes. Tous sont suivis par un O.Z.H (ce ne sont pas les bonnes initiales... c'est un message codé! Pour retrouver les bonnes initiales, il suffit de décaler d'une lettre par ordre alphabétique. Je suis parano, j'ai peur qu'un parent tape sur Google les bonnes initiales, et arrive sur ce post).
Bref, tous sont suivis par un OZH. Chaque OZH m'a pris une heure, voire plus, de réunion. POur deux réunions, c'était sur mon heure de déjeuner, et je n'ai pas pu manger.
Je ne suis pas persuadée du bien fondé des mesures à appliquer (ne pas faire lire à l'oral, ne pas compter l'orth dans les rédactions, ne pas tenir compte de l'écriture, adapter les barèmes etc etc.). ON me demande toujours de donner mon mail, que je ne donne pas et je ne donnerai pas: déjà, sans donner mon mail, j'ai été contactée via le carnet 5 fois par les mêmes parents: pour m'expliquer la situation, pour me donner les coordonnées de l'orthophoniste, pour me donner les coordonnées de l'ergo, pour m'expliquer que le bambin a du mal, etc etc. 5 fois depuis le début de l'année! On me demande de contacter les orthophonistes, pour faire un travail ensemble.
On me demande aussi d'envoyer mes cours par mail, chose que je ne peux pas faire puisque mes cours sont faits à la main, et surtout, parce que mes cours ne sont pas exactement les mêmes que ceux des élèves. Je note dans mes cours toute ma démarche pédagogique.
Alors je propose que l'élève puisse photocopier ses cours, via un tuteur désigné dans la classe. Mais les parents me disent que ce n'est pas évident, que l'élève ne prendra pas l'initiative etc... et que c'est à moi de photocopier les cours???? Evil or Very Mad

Donc: pour "bien faire mon boulot", je devrais: ne pas manger, faire des heures de réunion à chaque fois pour un seul élève, sans être payée davantage que mes collègues, aller faire photocopier mes cours après chacun de mes cours, ne pas donner de punition lorsque les devoirs n'ont pas été faits plusieurs fois de suite...

Je vois bien la détresse des parents, et si j'avais moi-même un enfant dys-dys-dys je ne sais pas comment je réagirais. Mais là, je trouve qu'on m'en demande trop. Ou alors, il faudrait une formation spéciale, une décharge d'heure aussi. En fait j'en ai vraiment marre, un gros gros ras-le-bol. Rien ne se fait sans l'avis du bambin. Untel s'en sortirait mieux avec un ordi? Et il a la possibilité d'avoir un ordi? "Ha non vous savez, mon fils n'a pas envie d'apprendre à taper à l'ordinateur, ça le rebute, ça va le ralentir au début, ça va le stigmatiser un peu plus." Ben c'est sûr, hein, s'il ne s'y met pas, il n'apprendra jamais non??

J'ai raison de râler, ou bien je suis une prof indigne qui ne fait rien pour intégrer les handicapés (Oups, pardon, j'ai utilisé ce mot, alors qu'il ne faut surtout pas stigmatiser ces élèves qui ne sont pas handicapés mais alors pas du tout, d'ailleurs ils sont capables de suivre un cursus normal dans des conditions, heu... adaptées)? D'ailleurs, qu'est-ce qu eje fais, moi, pour eux? Je vais aux réunions, je ne mange pas, je transmets l'info, je m'assure que les devoirs sont pris dans l'agenda, je désigne un tuteur pour prêter le cahier, je m'assure que les photocopies sont possibles à tel et tel créneau horaire, j'adapte mes barêmes et mes contrôles, je fais des photocop en A3, je dis "Ouiiiiii, c'est trèèèès bien", quand l'élève a su écrire un mot correctement.
Evil or Very Mad Evil or Very Mad Mais plus j'en fais, plus on me demande, et là, j'ai tout simplement envie d'envoyer tout bouler.

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par JPhMM le Jeu 6 Oct 2011 - 9:59

Oui hein. La prolifération des dys- est au minimum suspecte. Personnellement, je la trouve souvent insultante, pour les élèves, elle les transforme en objets de leurs dys-, et en objets tout court parfois aussi.

Ainsi, j'ai entendu il y a quelques années, le discours : "Un élève qui a un comportement inadapté ne doit pas être sanctionné. Ce n'est pas sa faute s'il dys-fonctionne. Il faut mettre en place une médiation."
Quelle horreur de dire qu'un être humain dysfonctionne !

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par JPhMM le Jeu 6 Oct 2011 - 10:14

@Salsepareille a écrit:mon fils n'a pas envie d'apprendre à taper à l'ordinateur, ça le rebute, ça va le ralentir au début, ça va le stigmatiser un peu plus.
Conséquemment, il ne faudrait pas blâmer un élève qui refuse d'apprendre... Suspect

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par pk le Jeu 6 Oct 2011 - 10:31

Les heures non payées, il n'y a pas d'obligation. Contacter l'ort*, aucune obligation. Fournir ses cours, manuscrits pour soi, par courriel, no comment.
Photocopier le cours d'un élève tous les jours, ce n'est clairement pas évident. Si tu ne veux pas le faire, peut - être la vie scolaire accepterait-elle de photocopier les cours de l'élève tuteur? J'ai connu cela. Il apporte son cours chaque matin à la pause. Ce n'est pas tant botter en touche mais tu n'es pas forcément présente aux moments où les élèves sont libres. Déranger quotidiennement les cours d'autres professeurs, ce n'est pas satisfaisant. Les personnels de vie scolaire sont présents en continu, c'est plus gérable (à défaut, une fois par semaine par vs ou toi).
Si ce n'est pas dans le contrat, on peut se contenter de respecter l'O.Z.H.
Le reste, c'est abuser, tu as d'autres élèves.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Salsepareille le Jeu 6 Oct 2011 - 10:42

Pour les photocopies, c'est ce que j'ai proposé. Les photocopies se font à la loge, la loge est prévenue, l'administration est prévenue, l'élève n'a qu'à s'y rendre sur ses heures de pause avec un élève tuteur pour faire ses photocopies.

Oui, mais voilà... c'est sans compter les parents qui m'écrivent une lettre pour m'expliquer que ce n'est pas évident pour l'élève (il doit y penser, il doit le faire de lui-même etc...), et que ce serait mieux si c'était moi qui faisait les photocopies...

Salsepareille
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par pk le Jeu 6 Oct 2011 - 11:07

La solution que tu proposes est très convenable. Les élèves n'ont qu'à s'y tenir. Tu dis aux parents que par toi, ce n'est pas gérable quotidiennement ou alors ce sera une fois la semaine. Tu ne vas pas ni déranger tous les cours, ni passer une heure chaque soir pour faire des cours élèves pour un élève, ce serait stigmatisant.

Plan B: L'élève tuteur s'y présente seul à la pause. Si il est bien choisi, il y pensera, il se contente de déposer le cahier une fois par jour. En fin de pause, il récupère le tout et ils s'arrangent entre - eux. Il faudra alterner, avec deux élèves, par exemple au bout d'un mois, car c'est une corvée. Si les cours ont lieu en dernière heure, tant pis ce sera le lendemain.

Il faut tenter auprès de la vie scolaire de refiler le bébé. Je sais, c'est lâche, mais avec une boîte de chocolats... Le stress n'a pas de prix.


pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Libé-Ration le Jeu 6 Oct 2011 - 11:13

Ah, tiens, j'avais les dys- aussi, dans ce collège... Wink

Je ne faisais pas de photocopies, j'écrivais au tableau toujours les mêmes choses de la même couleur et à la même place (notamment les titres, les devoirs, etc), j'adaptais les consignes et les barêmes, et je les plaçais sous mon nez.

Ben... pas plus ! Ce n'est déjà pas si mal, quand même ! J'ai reçu les mamans, aussi, deux fois ? trois fois ? Je ne sais plus. Mais elles me faisaient des compliments.

Salse, si ça se trouve tu as le petit frère de l'un de mes dys-, c'était une famille de 5 garçons...

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par frimoussette77 le Jeu 6 Oct 2011 - 11:20

fleurs salse
et pourquoi tu ne l'adopterais pas ce petit ? calimero humhum

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par julie3 le Jeu 6 Oct 2011 - 11:28

Comme je te comprends. Mets le gamin devant ses responsabilités. La dyslexie n'explique pas sa négligence : il doit penser à faire photocopier ses cours. Il y a deux ans j'ai eu deux dys dans ma classe. La première, très sérieuse, se débrouillait très bien et faisait de gros efforts. Le second s'en fichait royalement et attendait que je le prenne en charge : j'ai refusé tout net devant les parents de tout assumer : il venait donc à chaque récréation, si nécessaire, faire photocopier ses cours. Il avait deux tutrices adorables qui le "secouaient' un peu. Bon courage à toi. Ne te laisse pas faire.

julie3
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par stench le Jeu 6 Oct 2011 - 13:42

J'ai cette année des dysgraphiques. Traduction : des élèves qui écrivent mal. Je ne plaisante pas, c'est maintenant un trouble et je n'ai plus le droit de critiquer le soin.
Si on donne le nom d'un trouble à chaque comportement, on n'a pas fini de croiser des élèves troublés Rolling Eyes

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Derborence le Jeu 6 Oct 2011 - 13:48

Je comprends ton ras-le-bol, Salsepareille.
Tu en fais largement assez pour tes élèves. fleurs

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par sand le Jeu 6 Oct 2011 - 13:51

Oui, Salsepareille, c'est dur de devoir fournir tout ce travail en plus et nous sommes condamnés à rogner sur le temps qui revient à nos propres enfants. L'an dernier, j'ai dû taper la majorité des cours pour un élève dyspraxique en 4ème et une élève malvoyante en 3ème. Même s'il m'a semblé normal de le faire, tout cela m'a épuisée, je n'ai pas eu un merci.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par LisaZenide le Jeu 6 Oct 2011 - 13:55

J'ai eu dysgraphique et dyslexique l'an passé... (bon, ok, que 2 mois)
Deux gamins de bonne volonté. Tous les deux avec un OZH (on va dire)...
Le dysgraphique en particulier était top !!! Il compensait comme pas possible à l'oral... parfois au point que je doive le recanaliser un peu... mais bon...

RdV avec les deux mamans. Séparément sinon c'est pas drôle... et entre midi et deux, pour la même raison je suppose...
A l'une comme à l'autre, j'ai gentiment répondu que ce n'était pas de mon ressort et que si je pouvais prendre en compte dans une certaine mesure le problème dans mes cours (laisser le temps pour écrire, ne pas les brusquer, les encourager et les faire réfléchir sur une erreur donnée, ...) je ne pouvais pas travailler à leur place.

Ils ont compris. Les mamans aussi !

Salsepareille, réponds simplement à la maman de ton étourdi que ce n'est pas un service à lui rendre que de faire toi même les photocopies...
d'une part parce que tu ne peux pas les faire au jour le jour et qu'il aura donc les cours en décalé,
et d'autre part parce qu'il faut qu'il apprenne à surmonter cette difficulté et qu'il se prenne en charge pour cela...
Si on lui mâche toujours le boulot, il ne progressera pas...
Ou alors, et lance carrément le mot si elle insiste, son enfant souffre d'un lourd handicap et tu n'es pas formé pour ça... (c'est pas diplomatique, j'avoue, mais ça devrait la faire réagir)
En tout cas, courage !

LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par totoro le Jeu 6 Oct 2011 - 13:59

@stench a écrit:J'ai cette année des dysgraphiques. Traduction : des élèves qui écrivent mal. Je ne plaisante pas, c'est maintenant un trouble et je n'ai plus le droit de critiquer le soin.
Si on donne le nom d'un trouble à chaque comportement, on n'a pas fini de croiser des élèves troublés Rolling Eyes

Ah ben voilà! je me demandais pourquoi mes 5e écrivaient avec leurs comme des pieds...

J'ai un dys' avec OZH et BWT. Il a beaucoup de difficultés mais je ne fais rien de spécial (enfin rien...: si l'BWT n'est pas là, je passe le temps de l'évaluation avec lui, je note les dictées différemment - il les fait entièrement -, je réponds patiemment à ses questions...). J'en ai un autre dont les parents veulent un OZH, mais qui est TRES bien, qui fait moins de fautes que certains, qui bosse, qui est très intelligent, très cultivé, très ATTENTIF... qui a juste des difficultés en orthographe apparemment...
J'ai un malvoyant en 1e aussi, mais il compense par une prise de notes impeccable, il se prend vraiment bien en charge, donc la seule contrainte, c'est pour faire les photocopies.

_________________

La réforme du collège en clair :
http://www.reformeducollege.fr/

totoro
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par User5899 le Jeu 6 Oct 2011 - 14:20

Moi je suis dyslégique : je ne peux pas lire si ce n'est pas sagement écrit sur un interligne et sans fautes. C'est un vrai handicap Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Invité le Jeu 6 Oct 2011 - 17:18

Lu sur un blog* à propos de la rentrée : "Dans l’établissement de mon fils il y a eu en plus de tout ça réunion de TOUS les profs de la classe (1) + la chèfe et le sous-chef + les 2 CPE + l’infirmière pour entendre les deux parents parler de leur petit qui a un handicap sans étiquette pendant plus d’une heure. Y’a même la prof de musique qui l’a emmené après la réunion pour tester les instruments de sa classe au cazou il n’en supporterait pas le son. Auquel cas, dit-elle, je changerais mon projet du trimestre.
(1) sauf le prof d’EPS. Je vous vois sourire d’un air ironique que j’aurais pu avoir (ah le prof de vacances). Ben non : il s’est fait remplacer par une collègue d’EPS qui n’aura pas mon fiston mais a écouté quand même, posé des question et proposé des solutions pour résoudre les problèmes. Ben ouais.
Alors moi je dis : Y’a des collègues, y’a des établissements ou les mots « fonctionnaire » et « service public » prennent tout leur sens, où le mot « pré-rentrée » vaut pour tout le monde et tous les aspects de la rentrée et moi je dis : chapeau bas les collègues !"

* je vous donne l'adresse si vous voulez mais comme c'est une pédagogo encore pire que moi qui l'écrit, je ne voudrais pas qu'on m'accuse ensuite de prosélytisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Rikki le Jeu 6 Oct 2011 - 18:04

Cripure a écrit:Moi je suis dyslégique : je ne peux pas lire si ce n'est pas sagement écrit sur un interligne et sans fautes. C'est un vrai handicap Smile

Pauvre Cripure ! Un gros handicap...

Moi, je crois que je deviens dyspatientique, avec l'âge...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par doublecasquette le Jeu 6 Oct 2011 - 18:12

@Rikki a écrit:
Cripure a écrit:Moi je suis dyslégique : je ne peux pas lire si ce n'est pas sagement écrit sur un interligne et sans fautes. C'est un handicap, alors fermez vos g... et respectez-moi, m... Smile

Pauvre Cripure ! Un gros handicap...

Moi, je crois que je deviens dyspatientique, avec l'âge...

Et moi, dysaudique. Quand ils parlent tous en même temps, je ne comprends plus rien... heu

Il faudrait que je me fasse établir un OZH et que j'annonce avec ménagement à mes parents d'élèves que dans le protocole, il est bien écrit que leurs enfants doivent se taire dès que je le leur demande et qu'il n'y a aucune dérogation possible parce qu'être dysaudique, c'est vachement plus grave qu'être tout simplement mal élevé. sorciere2

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Rikki le Jeu 6 Oct 2011 - 18:23

En plus, à nous trois, le dyslégique, la dyspatientique et la dysaudique, on va faire remonter les statistiques d'emploi de personnel handicapé, le ministère devrait nous dire merci.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par doublecasquette le Jeu 6 Oct 2011 - 18:27

@Rikki a écrit:En plus, à nous trois, le dyslégique, la dyspatientique et la dysaudique, on va faire remonter les statistiques d'emploi de personnel handicapé, le ministère devrait nous dire merci.


Esattement ! santeverre

(Oups ! Pardon pour le dyslégique ! Embarassed )

Exactement ! santeverre

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par JPhMM le Jeu 6 Oct 2011 - 18:28

milasaintanne a écrit:je vous donne l'adresse si vous voulez mais comme c'est une pédagogo encore pire que moi qui l'écrit, je ne voudrais pas qu'on m'accuse ensuite de prosélytisme.
On parle de soi à la troisième personne ?!? Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par Trinity le Jeu 6 Oct 2011 - 18:46

@Rikki a écrit:En plus, à nous trois, le dyslégique, la dyspatientique et la dysaudique, on va faire remonter les statistiques d'emploi de personnel handicapé, le ministère devrait nous dire merci.


Si on est les trois, on a droit à une décharge horaire en plus de l'OZH ?

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein


Trinity
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par gelsomina31 le Jeu 6 Oct 2011 - 18:52

@stench a écrit:J'ai cette année des dysgraphiques. Traduction : des élèves qui écrivent mal. Je ne plaisante pas, c'est maintenant un trouble et je n'ai plus le droit de critiquer le soin.
Si on donne le nom d'un trouble à chaque comportement, on n'a pas fini de croiser des élèves troublés Rolling Eyes

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par gelsomina31 le Jeu 6 Oct 2011 - 18:56

@doublecasquette a écrit:
@Rikki a écrit:

Pauvre Cripure ! Un gros handicap...

Moi, je crois que je deviens dyspatientique, avec l'âge...

Et moi, dysaudique. Quand ils parlent tous en même temps, je ne comprends plus rien...

Il faudrait que je me fasse établir un OZH et que j'annonce avec ménagement à mes parents d'élèves que dans le protocole, il est bien écrit que leurs enfants doivent se taire dès que je le leur demande et qu'il n'y a aucune dérogation possible parce qu'être dysaudique, c'est vachement plus grave qu'être tout simplement mal élevé.

excellent!!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de gueule dys-dys-dys

Message par doublecasquette le Jeu 6 Oct 2011 - 19:01

Noetiote a écrit:
@Rikki a écrit:En plus, à nous trois, le dyslégique, la dyspatientique et la dysaudique, on va faire remonter les statistiques d'emploi de personnel handicapé, le ministère devrait nous dire merci.


Si on est les trois, on a droit à une décharge horaire en plus de l'OZH ?

Au moins un trois-quarts-temps thérapeutique. Il faudrait que tu t'en trouves une quatrième... scratch scratch scratch
idee idee
Quand tu manges de la tête de veau vinaigrette, ça ne te gratouillerait pas un petit peu ?


Dernière édition par doublecasquette le Jeu 6 Oct 2011 - 19:13, édité 1 fois

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum