Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Dame Tartine le Jeu 6 Oct - 21:37

"Une élève de première a violemment agressé à coups de poing une de ses enseignantes, à laquelle les médecins ont prescrit trois jours d'interruption de travail, mercredi au lycée Charles-de-Gaulle à Sète (Hérault), a-t-on appris auprès du rectorat et de la police.
Les faits se sont produits en milieu de matinée, alors que les élèves étaient en groupe réduit, a indiqué à l'AFP le recteur de l'académie de Montpellier, Christian Philip.
La professeur a demandé à la jeune fille, nouvellement arrivée dans cet établissement professionnel et connue pour être dissipée, de se calmer. Celle-ci n'obtempérant pas, l'enseignante lui a demandé de sortir, a expliqué M. Philip.
La lycéenne l'a alors plaquée contre un mur puis l'a frappée à plusieurs reprises avant d'être maîtrisée par d'autres professeurs.
Transportée aux urgences, l'enseignante est sortie l'après-midi de l'hôpital mais s'est vu prescrire trois jours d'interruption de travail, a précisé une source policière.
L'élève a été conduite au commissariat de police où elle a été entendue. Une enquête a été ouverte. "J'espère qu'elle débouchera sur une condamnation", a déclaré le recteur.
Par ailleurs, la jeune fille a été exclue temporairement du lycée en attendant une convocation devant le conseil de discipline.
Jeudi matin, une cellule de soutien psychologique sera mise en place au sein de l'établissement pour les professeurs et les élèves ayant assisté à la scène."
http://www.leparisien.fr/montpellier-34000/une-lyceenne-agresse-une-enseignante-a-sete-05-10-2011-1641635.php

Affaire visiblement très peu médiatisée : j'ai entendu ça ce matin à la radio et seuls le Parisien et l'Express en parlent.
A Paris idem : le LP Maria Deraismes serait en grève suite à l'agression d'un professeur la semaine dernière. Aucune info ne filtre : rien de chez rien sur le net ...

Dame Tartine
avatar
Dame Tartine
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par frankenstein le Jeu 6 Oct - 21:50


Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Botentoush le Jeu 6 Oct - 21:51

@frankenstein a écrit:
Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

+1

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!
avatar
Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Dhaiphi le Jeu 6 Oct - 21:57

@frankenstein a écrit:Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical,
En lisant ce début de justification, je crains que le recteur ne soit pas entendu (J'espère qu'elle débouchera sur une condamnation", a déclaré le recteur).

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par frankenstein le Jeu 6 Oct - 22:17

@Dhaiphi a écrit:
@frankenstein a écrit:Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical,
En lisant ce début de justification, je crains que le recteur ne soit pas entendu (J'espère qu'elle débouchera sur une condamnation", a déclaré le recteur).
Ah ben ça...Et qu'on ne me dise plus que les enseignants ne doivent pas être mis au courant des pathologies des élèves qu'ils accueillent... Rolling Eyes

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par bleupastel le Jeu 6 Oct - 23:24

@frankenstein a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@frankenstein a écrit:Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical,
En lisant ce début de justification, je crains que le recteur ne soit pas entendu (J'espère qu'elle débouchera sur une condamnation", a déclaré le recteur).
Ah ben ça...Et qu'on ne me dise plus que les enseignants ne doivent pas être mis au courant des pathologies des élèves qu'ils accueillent... Rolling Eyes
+ 1 !
avatar
bleupastel
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par liliepingouin le Jeu 6 Oct - 23:37

@Dhaiphi a écrit:
@frankenstein a écrit:Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical,
En lisant ce début de justification, je crains que le recteur ne soit pas entendu (J'espère qu'elle débouchera sur une condamnation", a déclaré le recteur).

Et bien moi les propos du recteur me choquent. De quel droit réclame-t-il une condamnation bon sang? Il n'est pas juge, c'est un personnage public, nommé par le pouvoir exécutif non? Alors qu'il laisse les magistrats faire leur boulot!!!
ça m'exaspère quand l'exécutif se mêle de commander aux juges. Qu'il le pense, soit, mais il n'a pas à le dire.

ça ne m'empêche pas de penser à la collègue et à ce qu'elle doit vivre, qui doit être très difficile. J'espère qu'elle sera bien entourée.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.
avatar
liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Condorcet le Ven 7 Oct - 5:18

@liliepingouin a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@frankenstein a écrit:Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical,
En lisant ce début de justification, je crains que le recteur ne soit pas entendu (J'espère qu'elle débouchera sur une condamnation", a déclaré le recteur).

Et bien moi les propos du recteur me choquent. De quel droit réclame-t-il une condamnation bon sang? Il n'est pas juge, c'est un personnage public, nommé par le pouvoir exécutif non? Alors qu'il laisse les magistrats faire leur boulot!!!
ça m'exaspère quand l'exécutif se mêle de commander aux juges. Qu'il le pense, soit, mais il n'a pas à le dire.

ça ne m'empêche pas de penser à la collègue et à ce qu'elle doit vivre, qui doit être très difficile. J'espère qu'elle sera bien entourée.

+ 1. La séparation des pouvoirs est un principe constitutionnel sur lequel il importe de veiller avec beaucoup d'attention et de rigueur.
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par gelsomina31 le Ven 7 Oct - 6:40

@frankenstein a écrit:
Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

On devrait peut être faire comme eux au lieu de les critiquer...
avatar
gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par sand le Ven 7 Oct - 6:58

Gelsomina je suis d'accord avec toi.
Quant au traitement de ce genre d'agression par les media...
avatar
sand
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par teutonette le Ven 7 Oct - 7:08

Et pourquoi le médecin légiste a-t-il annulé l' ITT ?
Même si physiquement, ça peut aller ... je ne me verrais pas retourner le lendemain devant les élèves.
avatar
teutonette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Reine Margot le Ven 7 Oct - 7:10

docco a écrit:
@frankenstein a écrit:
Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

+1

sauf que eux quand ils font grève c'est la France qui est paralysée, nous ça gêne juste les parents une journée...
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par teutonette le Ven 7 Oct - 7:11

effectivement de ce côté on a moins de poids
avatar
teutonette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Ramoneur le Ven 7 Oct - 7:31

@frankenstein a écrit:
Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

Et ce sont eux qui ont raison. Un des derniers grands mouvements chez les cheminots répondait justement au projet de vider les trains de ses contrôleurs sur certaines lignes autour de Lyon. Mon frère y bosse, et je peux vous dire que les grèves de la SNCF défendent en premier lieu les usagers eux-mêmes, au contraire de ce qu'on peut lire ici ou là.

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio
avatar
Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Rikki le Ven 7 Oct - 7:57

@teutonette a écrit:Et pourquoi le médecin légiste a-t-il annulé l' ITT ?
Même si physiquement, ça peut aller ... je ne me verrais pas retourner le lendemain devant les élèves.

C'est bien évident : selon qu'il y ait ou non ITT, les faits ne sont pas qualifiés de la même manière, et "coups et blessure n'ayant pas entraîné d'incapacité de travail", c'est limite "pas grave".

La question n'est pas de savoir comment se sent l'enseignante, tout le monde s'en fout, elle peut crever, ou prendre un arrêt de travail dans une semaine pour une dépression (qui n'aura rien à voir, bien sûr), mais ça ne sera pas lié à l'événement, donc l'Etat ne sera pas "concerné" comme il l'est par l'agression de l'un de ses fonctionnaires dans l'exercice de ses fonctions.

C'est un tour de passe-passe...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Rikki
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Thalia de G le Ven 7 Oct - 8:02

@Rikki a écrit:
C'est bien évident : selon qu'il y ait ou non ITT, les faits ne sont pas qualifiés de la même manière, et "coups et blessure n'ayant pas entraîné d'incapacité de travail", c'est limite "pas grave".

La question n'est pas de savoir comment se sent l'enseignante, tout le monde s'en fout, elle peut crever, ou prendre un arrêt de travail dans une semaine pour une dépression (qui n'aura rien à voir, bien sûr), mais ça ne sera pas lié à l'événement, donc l'Etat ne sera pas "concerné" comme il l'est par l'agression de l'un de ses fonctionnaires dans l'exercice de ses fonctions.

C'est un tour de passe-passe...
Merci des explications, qui font froid dans le dos.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Reine Margot le Ven 7 Oct - 18:42

j'ajouterais que la reconnaissance d'accident du travail (obtenue par un collègue agressé il y a 2 ans dans mon bahut de l'époque) est rare.

Pensons à karen Montet-Toutain, qui ne cessait d'alarmer sa hiérarchie avant son agression...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par John le Ven 7 Oct - 18:46

Le médecin légiste ?! Mais elle n'est pas morte... Suspect

Je ne vois pas où il est dit que l'ITT a été annulée ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Reine Margot le Ven 7 Oct - 18:50

moi aussi je me suis demandée pour le médecin légiste...à moins qu'il exerce dans tous les cas où la justice est impliquée (vérifier les conséquences d'un crime, constater les blessures) même si la victime est en vie.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Thalia de G le Ven 7 Oct - 19:01

@John a écrit:Le médecin légiste ?! Mais elle n'est pas morte... Suspect

Je ne vois pas où il est dit que l'ITT a été annulée ?
Transportée aux urgences, le professeur de vente s'est vu prescrire
mercredi trois jours d'interruption de travail (ITT) par le médecin
hospitalier mais cette prescription a été annulée jeudi par le médecin
légiste, a précisé une source policière.
C'est dans le lien donné par frankenstein


Dernière édition par Thalia de G le Ven 7 Oct - 19:02, édité 1 fois

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie.
Et l'été un goût de cendres.
Amer automne.
avatar
Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Audrey le Ven 7 Oct - 19:01

Un médecin légiste n'a pas que des morts pour patients pardi! lol
Il est chargé de toute expertise médicale dans un cadre légal (viol, maltraitance, étude justement de la légitimité d'arrêt et des modalités de prise en charge...).
Mon médecin traitant est ainsi également médecin du sport, et médecin légiste. On avait d'ailleurs eu une longue discussion sur les conditions de travail et le harcèlement moral dans l'éducation nationale quand j'ai été arrêtée il y a quelques années à la suite d'une agression par mon principal.


Dernière édition par Audrey le Ven 7 Oct - 19:03, édité 1 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par John le Ven 7 Oct - 19:02

Ah merci pour les précisions !

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Reine Margot le Ven 7 Oct - 19:06

oui, nous on croyait que le médecin légiste c'était ça:




ou bien ça:

avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Audrey le Ven 7 Oct - 19:12

Mais Dexter n'est pas médecin légiste! lol

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par John le Sam 8 Oct - 11:34

http://www.midilibre.fr/2011/10/07/lycee-de-gaulle-comme-un-fosse-entre-profs-et-eleves,399378.php

Après l’agression d’une enseignante mercredi, ses collègues n’ont pas fait cours hier matin. Vibrant discours du proviseur.

7 h 55, jeudi, au portail du lycée Charles-de-Gaulle. Un début de matinée apparemment comme les autres… mais qui, au lendemain de l’agression d’une enseignante par une élève, sortira de l’ordinaire. Malou ne le sait pas encore, elle qui contrôle scrupuleusement les entrées. Chaque élève est privé de montrer son carnet, tel un laissez-passer, pour pouvoir pénétrer dans l’établissement. "C’est surtout pour éviter les intrus qui viennent chercher la bagarre ou qui déclenchent les alarmes, explique l’avenante surveillante, qui semble très appréciée par les élèves. À part quelques-uns, ils ne sont pas méchants".

La sonnerie de 8 h retentit. Mais quelques minutes plus tard, les élèves refluent vers la cour et le portail. Moment de flottement. "Il paraît que les profs font grève", entend-on. "Mais non, il y a cours, rentrez !", lance Malou aux lycéens déjà revenus dans la rue. Finalement, les élèves sont priés de ne pas regagner leur classe, mais de rester dans la cour.

Le proviseur : "Vous voulez le respect ? Commencez déjà à le donner aux autres"

Visages graves, le proviseur, Michel Irrmann, et plusieurs dizaines de profs, s’avancent vers le préau. On installe deux haut-parleurs. Michel Irrmann prend le micro. "Un fait d’une extrême importance s’est produit hier (NDLR : mercredi), entame-t-il d’un ton solennel. Il faut que vous compreniez que vous êtes des êtres humains. Vous n’avez pas à agresser qui que ce soit. Les enseignants sont là pour vous aider, pour vous apprendre à grandir, pour vous faire réussir dans la vie. Un petit groupe d’entre vous commet des agressions verbales permanentes. Votre camarade a passé la limite. Mais la limite commence au moment de la parole. Vous voulez le respect ? Commencez déjà à le donner aux autres. Les enseignants ont beaucoup de courage de travailler pour vous. Vous ne leur rendez même pas le centième de ce qu’ils vous donnent".

Et le proviseur de prévenir, en conclusion : "Dorénavant, la moindre expression insultante, le moindre geste d’agressivité, sera fortement sanctionné. Je vous rappelle que l’agression verbale est aussi passible de la justice. Combien d’entre vous auraient déjà dû avoir affaire à elle ?".

Droit de retrait

Ça et là, quelques ricanements ou chuchotements se sont fait entendre.
Mais la plupart des trois cents élèves présents ont attentivement écouté les mots forts prononcés par Michel Irrmann. Puis une enseignante a brièvement pris la parole pour annoncer que les professeurs avaient décidé d’exercer leur droit de retrait pour la matinée. Et qu’il n’y aurait donc pas cours. Ce qui a déclenché des salves d’applaudissements. Air consterné du proviseur et des profs : "Décidément, il y en a qui ne comprennent vraiment rien…". Entre de nombreux élèves visiblement peu affectés par l’agression et un corps enseignant sous le choc, il y a, effectivement, comme un fossé…

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum