Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par John le Sam 8 Oct 2011 - 11:34

http://www.midilibre.fr/2011/10/07/lycee-de-gaulle-comme-un-fosse-entre-profs-et-eleves,399378.php

Après l’agression d’une enseignante mercredi, ses collègues n’ont pas fait cours hier matin. Vibrant discours du proviseur.

7 h 55, jeudi, au portail du lycée Charles-de-Gaulle. Un début de matinée apparemment comme les autres… mais qui, au lendemain de l’agression d’une enseignante par une élève, sortira de l’ordinaire. Malou ne le sait pas encore, elle qui contrôle scrupuleusement les entrées. Chaque élève est privé de montrer son carnet, tel un laissez-passer, pour pouvoir pénétrer dans l’établissement. "C’est surtout pour éviter les intrus qui viennent chercher la bagarre ou qui déclenchent les alarmes, explique l’avenante surveillante, qui semble très appréciée par les élèves. À part quelques-uns, ils ne sont pas méchants".

La sonnerie de 8 h retentit. Mais quelques minutes plus tard, les élèves refluent vers la cour et le portail. Moment de flottement. "Il paraît que les profs font grève", entend-on. "Mais non, il y a cours, rentrez !", lance Malou aux lycéens déjà revenus dans la rue. Finalement, les élèves sont priés de ne pas regagner leur classe, mais de rester dans la cour.

Le proviseur : "Vous voulez le respect ? Commencez déjà à le donner aux autres"

Visages graves, le proviseur, Michel Irrmann, et plusieurs dizaines de profs, s’avancent vers le préau. On installe deux haut-parleurs. Michel Irrmann prend le micro. "Un fait d’une extrême importance s’est produit hier (NDLR : mercredi), entame-t-il d’un ton solennel. Il faut que vous compreniez que vous êtes des êtres humains. Vous n’avez pas à agresser qui que ce soit. Les enseignants sont là pour vous aider, pour vous apprendre à grandir, pour vous faire réussir dans la vie. Un petit groupe d’entre vous commet des agressions verbales permanentes. Votre camarade a passé la limite. Mais la limite commence au moment de la parole. Vous voulez le respect ? Commencez déjà à le donner aux autres. Les enseignants ont beaucoup de courage de travailler pour vous. Vous ne leur rendez même pas le centième de ce qu’ils vous donnent".

Et le proviseur de prévenir, en conclusion : "Dorénavant, la moindre expression insultante, le moindre geste d’agressivité, sera fortement sanctionné. Je vous rappelle que l’agression verbale est aussi passible de la justice. Combien d’entre vous auraient déjà dû avoir affaire à elle ?".

Droit de retrait

Ça et là, quelques ricanements ou chuchotements se sont fait entendre.
Mais la plupart des trois cents élèves présents ont attentivement écouté les mots forts prononcés par Michel Irrmann. Puis une enseignante a brièvement pris la parole pour annoncer que les professeurs avaient décidé d’exercer leur droit de retrait pour la matinée. Et qu’il n’y aurait donc pas cours. Ce qui a déclenché des salves d’applaudissements. Air consterné du proviseur et des profs : "Décidément, il y en a qui ne comprennent vraiment rien…". Entre de nombreux élèves visiblement peu affectés par l’agression et un corps enseignant sous le choc, il y a, effectivement, comme un fossé…

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par gelsomina31 le Sam 8 Oct 2011 - 11:45

@Reine Margot a écrit:
docco a écrit:
@frankenstein a écrit:
Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

+1

sauf que eux quand ils font grève c'est la France qui est paralysée, nous ça gêne juste les parents une journée...

Si tout les profs de France faisaient grève à chaque agression d'un collègue, tu crois que ça ne gênerait qu'une partie infime de la population?

Il me smeble que les cheminots ont un sens du collectif que nous avons perdu, si nous l'avons jamais eu...

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par gelsomina31 le Sam 8 Oct 2011 - 11:46

@Rikki a écrit:
@teutonette a écrit:Et pourquoi le médecin légiste a-t-il annulé l' ITT ?
Même si physiquement, ça peut aller ... je ne me verrais pas retourner le lendemain devant les élèves.

C'est bien évident : selon qu'il y ait ou non ITT, les faits ne sont pas qualifiés de la même manière, et "coups et blessure n'ayant pas entraîné d'incapacité de travail", c'est limite "pas grave".

La question n'est pas de savoir comment se sent l'enseignante, tout le monde s'en fout, elle peut crever, ou prendre un arrêt de travail dans une semaine pour une dépression (qui n'aura rien à voir, bien sûr), mais ça ne sera pas lié à l'événement, donc l'Etat ne sera pas "concerné" comme il l'est par l'agression de l'un de ses fonctionnaires dans l'exercice de ses fonctions.

C'est un tour de passe-passe...
et c'est inadmissible!!!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Albator le Sam 8 Oct 2011 - 11:47

Si tout les profs de France faisaient grève à chaque agression d'un collègue, tu crois que ça ne gênerait qu'une partie infime de la population?

Il me smeble que les cheminots ont un sens du collectif que nous avons perdu, si nous l'avons jamais eu...

+ 1

Albator
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2011 - 13:22

@gelsomina31 a écrit:
@Reine Margot a écrit:
docco a écrit:
@frankenstein a écrit:
Le parquet a exigé de la jeune fille qu'elle reprenne son traitement médical, dont l'arrêt est probablement l'une des causes de sa crise de violence...

http://www.midilibre.fr/2011/10/06/enseignante-agressee-placement-sous-controle-judiciaire-de-l-eleve-requis,399067.php

Bon, chez les contrôleurs SNCF, une agression et c'est grève nationale... Rolling Eyes

+1

sauf que eux quand ils font grève c'est la France qui est paralysée, nous ça gêne juste les parents une journée...

Si tout les profs de France faisaient grève à chaque agression d'un collègue, tu crois que ça ne gênerait qu'une partie infime de la population?

Il me smeble que les cheminots ont un sens du collectif que nous avons perdu, si nous l'avons jamais eu...

oui, c'est vrai aussi. Mais c'est pas demain la veille...il suffit d'entendre les directions syndicales pour comprendre que la grève prolongée c'est pas pour demain. reste que la paralysie des routes est sans commune mesure avec des enfants à garder pour l'économie du pays.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par John le Sam 15 Oct 2011 - 1:56

Ca ne fait qu'une semaine, et on avait déjà oublié.

La collègue qui s'est immolée enseignait à 57km de là...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Cath le Sam 15 Oct 2011 - 9:53

Beau discours du proviseur.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Thalia de G le Sam 15 Oct 2011 - 9:58

cath5660 a écrit:Beau discours du proviseur.
Oui, mais ce qui fait peur, c'est la réaction de certains lycéens Crying or Very sad

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Celadon le Sam 15 Oct 2011 - 10:05

C'est bizarre que ces deux problèmes se produisent dans un périmètre aussi réduit.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par JEMS le Sam 15 Oct 2011 - 10:17

Non, ce n'est pas bizarre, le Languedoc accueille de plus en plus de familles en grande difficulté sociale, des jeunes sont scolarisés mais vivent des choses vraiment difficiles, ils sont ingérables.

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une lycéenne agresse une enseignante à Sète

Message par Celadon le Sam 15 Oct 2011 - 13:14

Sad

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum