Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Sam 8 Oct 2011 - 16:53
J'aimerais avoir vos avis éclairés sur le problème récurrent qui transforme mon moral en yoyo incontrôlable...

J'ai commencé à travailler à 19 ans, en concurrence des études, ce qui fait que j'ai toujours eu mes examens au rattrapage et en passant sous la porte ou presque... jusqu'à la Licence (obtenue en 4 ans) et je sais avoir des lacunes sur certains points (loupant tous les cours de langue grecque pendant 3 ans / 4, ça aide). J'ai ensuite fait un Master Recherche en sciences de l'Antiquité (joli nom pour dire Lettres Classiques) où je me suis vraiment découvert ou passion pour la paléographie et la codicologie... Master obtenu avec mention TB, il y a un an, en 3 ans (j'ai demandé un an de report car le sujet était lourd - 250 pages au final sans commentaire ou presque).
J'ai commencé à être Contractuelle de Lettres Classiques il y a deux ans... (à la moitié de mon master donc).

J'ai toujours voulu être prof... Le métier n'est pas facile à mes yeux... C'est un boulot fou... ingrat par moment... mais je l'aime (je suis peut-être maso).
Je râle contre mes monstres, mais je les aime, et là, après une semaine d'AM, je me languis même de les retrouver alors que je sais que je vais en voir des vertes et des pas mûres dès lundi...
Jusqu'ici, ok... où est le problème ?

Mon problème est le suivant.
Avec la réforme des concours, le C2i, le CLES2 à passer en plus, les nouvelles modalités des épreuves, et le rapport du jury lu hier soir qui m'a totalement démonté, j'ai l'impression que je ne pourrai jamais préparer sérieusement le concours et donc que je n'aurai pas la possibilité de l'avoir... d'autant plus que le langage pédago à 2 sous me gonfle prodigieusement...
Pour l'externe, il me faut passer les deux certifications avant les résultats d'admissibilité...
Je sais être faible en grec et je perds donc des points là dessus à l'écrit. Ce qui fait que si je suis de nouveau admissible cette année, je risque de l'être au ras des pâquerettes.
A l'oral, première fois l'an passé, je me suis vautrée en français, et je n'ai pas réussi à problématiser le dossier de didactique... je me doutais que je ne l'aurais pas dans ces conditions... mais l'an prochain, ça me semble pire. Pour l'oral, tirage au sort entre une explication de texte en français, ou une trad / commentaire en LCA... avec le même temps de préparation !!! Pour l'épreuve de didactique, rien ne change, je pourrai difficilement faire pire...
La solution pourrait être l'interne... mais les modalités étant nouvelles cette année, je n'ai pas le recul nécessaire...

En lisant le rapport de jury, je me reconnais en partie dans certaines phrases très critiques sur l'attitude des candidats... mais je ne me souviens pas avoir dit de telles énormités (comme "sacrifiât" non, j'ai jamais vu cette forme... j'ai bloqué justement sur le temps du verbe, sûrement le stress, mais j'avais dit que c'était un subjonctif... dans ma tête, imparfait ça voulait pas sortir pour le subj, et je savais que ma réponse "passé" était fausse, mais totalement tétanisée). De même, après avoir bloqué un quart de seconde sur le terme "onomastique", j'ai sorti l'étymologie du mot "barbare"... mais pas du tac au tac... c'est vrai...
Je savais m'être plantée aux exposés, mais je pensais avoir plutôt bien répondu aux questions... là, en lisant le rapport de jury, je suis un peu dépitée, et je me sens nulle... totalement incapable de réussir un jour le concours.

D'où mes questions, en vrac :
- comment faites-vous pour préparer sérieusement un concours en assurant 20h en ZEP classée violence, bientôt ECLAIR, ou déjà, j'ai pas tout suivi...
(tous les anciens collègues à qui je dis où je suis cette année font les yeux ronds, puis ajoutent sur un ton compatissant : "ca va ? c'est pas trop dur ?")
- comment rattraper un retard dans une des trois matières au programme en un temps record ? (et trouver le tps pour le faire)
- comment assimiler et ressortir à un oral un discours pédagogique et barbant à souhait auquel on ne croit pas une seule seconde ?

J'ai vraiment envie d'être prof et de bien faire.
Jusqu'à présent mes élèves étaient plutôt contents dans l'ensemble, avec des hauts et des bas, évidemment, de ce qu'ils voyaient avec moi...
Notée par le CE, j'ai toujours eu B ou TB pour les trois items notés chez les CTR...
Mon inspection l'an passé, si elle n'était pas bonne, disait quand même que j'avais de bonnes connaissances des programmes, de la discipline et se terminait même par une phrase de l'inspecteur me souhaitant la réussite au concours...
Les élèves que j'ai pu avoir ont plutôt bien réussi (en particulier des TL, suivis pendant 5 mois, qui ont quasiment tous eu de bonnes notes en français)... pour mon premier poste, j'étais super fière d'eux... j'en ai même pleuré... quand j'ai pu avoir des classes suffisamment longtemps pour faire 2 - 3 séquences, je voyais qu'ils avaient retenu au moins en partie telle ou telle caractéristique que l'on reprenait pour approfondir ou autre...

Mais là, je suis plutôt dans une phase descendante où je me dis qu'il faut vraiment que je pense à me recycler... et à ce moment là :
- qu'est-ce que je peux faire avec un Bac +5 qui ne sert à rien ? (comprendre dans une spécialité sans débouchées)
- comment je peux financer un projet de réorientation si je ne travaille plus ? (puisqu'en redevenant étudiante je perds les droits au chômage)

Et là je panique, je ne sais plus ce que je veux faire, puisque ce que je veux faire, ce que j'aime faire, même si ce n'est pas facile tous les jours, me semble inaccessible...
Désolée pour le pavé, pour raconter ma vie, comme ça... mais là je craque et j'aurais bien besoin de soutien et de méthode...
D'autant que ma situation perso n'est pas forcément idéale pour travailler puisque ma bibliothèque est actuellement bloquée dans un garde meuble depuis plusieurs mois en attendant d'avoir enfin un appart plus grand qu'un studio pour pouvoir enfin me réinstaller...

Merci d'avance pour ceux qui auront le courage de lire jusqu'au bout et pour ceux qui pourront me donner des pistes de réflexion, des aides, n'importe quoi...
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par Gryphe le Sam 8 Oct 2011 - 17:13
Écoute, je ne vais certainement pas t'aider beaucoup, mais ce qui ressort à la lecture de ton post, c'est que tu aimes enseigner.
Et donc, la question qui se pose n'est pas celle d'une reconversion, mais de comment réussir à décrocher un concours. Il me semble que ce n'est pas du tout la même question.
Tu le dis toi-même : il t'a fallu plusieurs années pour tes études, vu que tu menais toujours tout de front.
Ici, cela peut être la même chose. Tu n'as pas besoin de réussir d'un coup d'un seul, tu peux y aller sur plusieurs années.
Y a-t-il la possibilité, avec ton statut, de travailler à temps partiel pour te ménager un temps suffisant pour les études ?
Allez, courage, tu l'auras un jour ! Bientôt peut-être ! cheers
Pseudo
Pseudo
Demi-dieu

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par Pseudo le Sam 8 Oct 2011 - 17:21
Dis moi, c'est la panique là.
Comme Gryphe, je pense que ton problème n'est pas le choix d'un job : tu aimes enseigner, fonce là dedans.
Ce qui te manque c'est la confiance en toi. Et ca se travaille.
Tu es déjà dans la place, puisque tu enseignes. Reste "juste" à confirmer avec le concours.
avatar
CatLea
Oracle

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par CatLea le Sam 8 Oct 2011 - 17:26
J'ai été contractuelle 5 ans et préparais le concours tout en bossant. Les deux premières années à mi-temps et je n'ai rien eu. Ni admissibilité ni admission. Pourtant j'enseignais et les collègues, élèves et chefs d'établissement semblaient plutot contents.
Puis, j'ai divorcé et j'ai du retravailler à plein temps et préparer le concours. J'ai d'abord été admissible puis, enfin, je l'ai eu.
Comme quoi, c'est possible, même en travaillant mais il faut effectivement miser sur la durée. Chaque année j'essayais de me remettre à flot dans les disciplines où j'étais la moins forte.
J'avoue quand même que l'année où je l'ai eu je commençais à trouver le temps long et à me décourager. Comme quoi, j'ai bien fait de ne pas lacher.
Tout ça pour te dire que c'est faisable. Courage!
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Sam 8 Oct 2011 - 17:30
Oui, j'ai envie d'être prof... depuis toujours... mais j'ai de grosses lacunes, et je le sais...
Etant contractuelle, j'ai 20h imposées... ça aurait pu être 14h30 comme dans un ancien contrat ou 22 et plus si je remplaçais un forçat des HS... je peux difficilement dire "ok je prends le poste, mais pas les HS"...

Et puis, à terme, j'aimerai quand même avoir une situation stable, voir à un peu plus de quelques mois... j'aimerai pouvoir fonder une famille, louer un appart (là, c'est caution ou rien ! parce que 1800€ en CDD c'est comme 0€)... d'où le découragement et la panique...

Pour être claire, l'an passé seuls 20 candidats présents n'ont pas eu l'externe... je fais partie de ceux-là... et je ne suis pas tombée sur la matière qui me fait peur !!! (donc je suis loin de penser que je suis super forte !)
D'où mon gros doute sur le fait de l'avoir cette année... et peut-être une part de manque de confiance en moi...

@Pseudo, oui c'est la panique... version déprime même...
Pour la confiance en moi, devant les élèves, je fais super illusion, je suis à l'aise... à mon premier cours j'appréhendais énormément... mais j'ai foncé, et ça a collé...
Après, pour l'enseignement, je sais que mon principal point faible c'est l'autorité, j'ai du mal à ne plus avoir de bavardages, à avoir une attention de tous... mais petit à petit ça rentre et les élèves voient ce qu'ils peuvent faire et ce qui vaut pour sanction directement... là, je le sais, des collègues me l'ont confirmé, je suis encore en période test pour les élèves... et il semble qu'ils soient particulièrement motivés pour faire des bêtises cette année...
roxanne
roxanne
Prophète

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par roxanne le Sam 8 Oct 2011 - 17:31
J'y suis arrivée, en seignant en lp, en lycée agricole loin de chez moi.L'externe c'est vrai que si on n'est pas à fond , à ne faire que ça , c'est plus difficile, a priori encore plus maintenant.Reste l'interne, à voir.Quant aux rapports de jury, je n'ai pas cherché à m'y reconnaître, ou à m'angoisser à leur lecture, mais j'en ai pris le côté positif, en essayant de faire l'inverse de ce qui était reproché et ça a marché !! je me rappelle de candidats qui à la fin de l'épreuve étaient contents alors qu'ils avaient fait (ou pas fait selon) tout ce qui était souligné dans les rapports.Du coup, même pour l'écrit du plp , en histoire, alors que je maîtrisais moyennement le sujet, j'ai vraiment soigné la forme, et construit un devoir tel qu'il était préconisé dans les rapports et j'ai eu 16 !! si c'est ta voie, suis-la ! courage !
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Sam 8 Oct 2011 - 17:39
DC, comment tu t'organisais au quotidien pour la préparation du concours...
Là, j'ai l'impression qu'en y allant le mois prochain ce sera encore version "j'ai vu de la lumière, je suis entrée"... et ça me démotive déjà...
Tu as suivi une prépa ? si oui, laquelle ?
Tu as rattrapé tes lacunes comment ? cours ? livres ? autre ?

Merci Roxanne et DC pour vos expériences...
J'avoue que j'ai autour de moi assez peu de connaissances contractuelles (enfin par le syndicat, si)... mais celles avec qui j'ai pu parler ne sont pas dans ma matière ou ne présentent plus les concours... Sad
avatar
eclictek
Niveau 5

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par eclictek le Sam 8 Oct 2011 - 18:00
Bon courage.


Dernière édition par eclictek le Dim 9 Oct 2011 - 23:22, édité 1 fois
avatar
CatLea
Oracle

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par CatLea le Dim 9 Oct 2011 - 18:18
J'ai mené clairement une vraie vie de moine. J'ai repris mes vieux cours de fac, acheté des bouquins préconisés par la biblio du CAPET donnée dans le rapport de jury. J'ai un peu fait comme Roxanne, lu beaucoup les rapports de jury, essayer de faire et refaire des sujets dans les temps impartis. Bref, au bout de deux ans à ce rythme, j'ai fini par y arriver. Je ne compte pas les deux premières années où je ne pouvais bosser dans de bonnes conditions ayant de gros soucis de couple.
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Dim 9 Oct 2011 - 18:28
Mouais...
Donc là, je pars du principe que c'est mort pour cette année, que je la fais à blanc en me laissant du temps pour reprendre bien le grec... Sad
Vu que l'on vit à 2 dans un 30m²... pas de vrai bureau... pas de bibliothèque à dispo jusqu'à un éventuel déménagement prochain... livres de cours entassés en piles plus ou moins stables entre des coussins et le radiateur...
Pas glop du tout...
Surtout qu'avec les 20h semaine, ça va pas être facile d'avoir un travail rigoureux en parallèle sur l'année...

Allez, on positive ! Les problèmes de couple sont derrière moi !!! J'en ai suffisamment bavé comme ça...

Et pour le discours pédagogique ? tout ce langage à la c**... tu aurais des références à me conseiller ?
Merci pour les conseils en tout cas...
mymoune
mymoune
Habitué du forum

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par mymoune le Dim 9 Oct 2011 - 18:30
LisaZenide, les doutes qui te traversent l'esprit m'ont aussi travaillés quelques années mais ne lâche rien. Comme disait Darkcoffee, chaque année fait que tu en sais un peu plus encore...Et au bout du compte ce sera payant c'est sûr mais il faut travailler régulièrement en composant avec ces périodes d’abattement que tu oublieras une fois le graal obtenu !

Courage ! trefle
avatar
CatLea
Oracle

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par CatLea le Dim 9 Oct 2011 - 18:37
Je ne me suis jamais rendue malade avec le langage pédago-machin. Ca, tu l'apprends sur le tas. Pas au moment de la prépa concours. mais bon, ça ne se passe peut etre plus du tout de la même façon maintenant.
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Dim 9 Oct 2011 - 18:44
Je ne sais pas... après, je vois peut-être tout en noir aussi dans le rapport... mais j'ai l'impression que j'aurais pu oublier certaines négations complètes dans l'oral, dire "prof" au lieu de professeur...
Après, tout ce qui est terminologie spécifique, IO, séquence, séance, truc chose et machin, ça va à peu près... mais l'apprenant, l'objet d'étude, j'avoue que j'ai du mal.
J'ai un bouquin de didactique, mais j'accroche pas du tout... et il est vieillissant.

Donc si quelqu'un a LE livre miracle, je suis preneuse !
deroute
deroute
Expert

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par deroute le Dim 9 Oct 2011 - 18:59
Tu as trouvé le moyen pour passer le C2i et le CLES sans t'inscrire à la fac? C'est ça qui m'angoisse le plus...
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Dim 9 Oct 2011 - 19:06
Pour le C2i, toujours en attente de la réponse du PAF...
Si elle est négative, gloups... sinon, la présentation du stage annonce qu'il permet de valider le C2i... en 3j, ça me paraît peu probable... mais vu que sinon ça existe pas pour les non-étudiants pour l'instant chez moi... j'ai pas trop le choix...

Pour le CLES2, a priori oui.
Dates de la première session en décembre (en même temps ou presque que le stage C2i, ce qui m'inquiète).
Inscriptions via le CALUP... je m'en occupe pendant les vacances... ou à la suite des épreuves du CAPES...
Prix : 45 € de mémoire... ou 90... j'ai un doute... il y a un prix pour passer et un autre pour l'inscription prof au CALUP (pas obligatoire. Ca te permet juste d'avoir accès à des annales et des docs audios et écrits) mais je ne sais plus lequel correspond à quoi...
En revanche, encore personne pour me dire clairement si je peux passer Anglais et Italien à la même session (c'est pas les mêmes dates)... Là, faut que je creuse encore...
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par Gryphe le Dim 9 Oct 2011 - 19:56
@LisaZenide a écrit:Et pour le discours pédagogique ? tout ce langage à la c**... tu aurais des références à me conseiller ?
Au moins 4 ou 5 livres ont été publiés l'année dernière pour l'épreuve "agir en fonctionnaire éthique et responsable".

Je les ai feuilletés en librairie : le contenu est souvent intéressant (oui oui...), avec en général une partie sur le fonctionnement de l’Éducation nationale et d'un établissement (EPLE pour les intimes), et une autre partie "études de cas" corrigés.

Pour les études de cas, c'est très variable : un élève refuse votre enseignement en raison de ses convictions religieuses, vous souhaitez organiser une sortie scolaire, vous avez un élève dys-, etc.

Je pense que la lecture d'un ou deux de ces livres te permettrait de te familiariser, voire d'apprivoiser, les notions tant redoutées. Very Happy
Nita
Nita
Empereur

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par Nita le Dim 9 Oct 2011 - 20:07
Mon conseil vaut ce qu'il vaut (c'est à dire que les conseilleurs ne sont pas les payeurs) ne pars dans l'idée que cette année c'est mort, mais plutôt que si ce n'est pas cette année, ce sera l'an prochain ; histoire d'éviter les conduites d'échec. Et remets-toi au grec. Les profs de LC pourront peut-être te suggérer des titres (je pense au Fontoynon, ce qui est hyper désuet). Plus tu en feras, moins l'épreuve te fera peur.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.
LisaZenide
LisaZenide
Vénérable

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par LisaZenide le Dim 9 Oct 2011 - 20:49
Partir perdante, c'est pas une bonne chose, je le sais... et je vais éviter... en tout cas, je frais tout pour ne pas m'avouer vaincue avant l'heure...
Après, il faut aussi que je me confronte à la réalité... je ne serai jamais prête dans un mois... donc... forcément me dire que c'est foutu, c'est plutôt dans l'idée de ne pas m'enflammer et de me protéger de trop grosses déceptions...

Pour les langues anciennes, je tente de suivre les cours de version M1 - M2... histoire de rester dans le bain, mais j'ai déjà loupé le 2° cours de latin, cette semaine, pour maladie... et je n'arrive pas à me caser plus de 2h dans mon EdT pour faire une version... donc raide, vu que comme j'ai des lacunes, je suis plus lente qu'il ne le faudrait...

Pour les titres à dispo, j'ai Hermaion pour grands débutants, Ragon pour la grammaire et Lexique nouveau de la langue grecque (Ellipses).
Le prof nous a conseillé de troquer notre Bailly pour le petit Georgin... plus logique et pratique pour nos traductions...
De même pour le lexique, il nous conseille Les mots grecs de Martin, éd. Hachette...

Après, je suis preneuse de toutes les solutions, mais je sais ne pas réussir à faire 10 l de petit grec tous les jours... entre la préparation des cours, les corrections, etc... Sad
Contenu sponsorisé

Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille... Empty Re: Gros doute sur l'avenir et interrogations en pagaille...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum