Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par frimoussette77 le Mer 12 Oct 2011 - 21:36

pticuicui a écrit:Je comprends vos réactions, n'empêche qu'il y a un problème par rapport au nombre de redoublement qui dans la plupart des cas n'aide pas vraiment l'élève pour la suite de sa scolarité.
Le petit de Cp qui ne sait pas lire a peu de chance de savoir lire quand il arrivera en sixième si on ne lui laiise pas une deuxième chance pour apprendre.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Aurore le Mer 12 Oct 2011 - 21:37

pticuicui a écrit:Je comprends vos réactions, n'empêche qu'il y a un problème par rapport au nombre de redoublement qui dans la plupart des cas n'aide pas vraiment l'élève pour la suite de sa scolarité.

Dans la plupart des cas ce n'est pas le redoublement qui est responsable des difficultés d'un élève, mais son parcours antérieur. De plus, les redoublements efficaces sont les plus précoces : plus on attend, plus on laisse s'installer les mauvaises habitudes et les lacunes, et plus l'élève perd confiance en ses moyens.
La politique du chiffre dans le domaine du redoublement (comme dans d'autres d'ailleurs) est une mauvaise approche. Et de la part de nos politiques, il ne s'agit que d'un alibi éculé pour effectuer des coupes sombres dans les budgets (cf. les déclarations récentes de Hollande).

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Malaga le Mer 12 Oct 2011 - 22:08

Un redoublement en collège sans aucune aide apportée à l'élève durant son redoublement est effectivement souvent inutile. Le laisser passer dans la classe supérieure n'est pas plus utile.
La solution? Pour moi, il faudra une classe par niveau avec un faible effectif (15 élèves max), des profs volontaires pour remettre le plus possible à niveau ces élèves en difficulté; quitte à ne pas faire le programme mais simplement pour redonner un peu de confiance en eux à ces élèves. Bien entendu, je ne parle pas ici d'élèves glandeurs/perturbateurs.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Rikki le Mer 12 Oct 2011 - 22:14

Des méthodes efficaces en GS / CP / CE1 + la possibilité de faire redoubler dès le CP les enfants qui n'y arrivent pas, au lieu d'attendre que ça s'enkyste... ça serait pas mal, non ?

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Provence le Mer 12 Oct 2011 - 22:20

@Malaga a écrit:Un redoublement en collège sans aucune aide apportée à l'élève durant son redoublement est effectivement souvent inutile. Le laisser passer dans la classe supérieure n'est pas plus utile.

J'ai constaté que les redoublements proposés en 6e étaient très souvent utiles, d'abord parce que l'élève mûrit et s'adapte mieux au collège quand il a manqué la marche, ensuite parce que refaire ce qu'il a déjà fait le rassure et lui permet de progresser.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Rikki le Mer 12 Oct 2011 - 22:23

Ca ne m'étonne pas ce que tu dis, Provence : il me semble que les niveaux les plus "intéressants" à redoubler sont le CP et la Sixième, parce qu'il y a une grosse marche pour les élèves faibles.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Provence le Mer 12 Oct 2011 - 22:32

Dans certains cas, le redoublement de la 4e peut aussi être utile, pour un gamin intelligent mais cossard, par exemple. Pour le gamin qui sait à peine écrire, c'est trop tard depuis longtemps. Quand on parle du redoublement en général, je crois qu'on oublie souvent que tous les gamins n'ont pas le même profil ni les mêmes raisons de redoubler. L'idée générale, c'est de rattraper la marche manquée. Mais que vaut une marche manquée face aux statistiques et aux coupes budgétaires? humhum


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Bientôtlesud le Mer 12 Oct 2011 - 22:38

@Malaga a écrit:Un redoublement en collège sans aucune aide apportée à l'élève durant son redoublement est effectivement souvent inutile. Le laisser passer dans la classe supérieure n'est pas plus utile.
La solution? Pour moi, il faudra une classe par niveau avec un faible effectif (15 élèves max), des profs volontaires pour remettre le plus possible à niveau ces élèves en difficulté; quitte à ne pas faire le programme mais simplement pour redonner un peu de confiance en eux à ces élèves. Bien entendu, je ne parle pas ici d'élèves glandeurs/perturbateurs.

+1.
J'ajoute que je trouve malhonnête de laisser passer un élève dont tout le monde sait (y compris lui) qu'il n'a pas le niveau. C'est quelque part renier le travail effectué durant toute l'année avec l'ensemble des élèves.
Quand l'élève ayant fait des efforts pour redresser ces notes voit le glandeur de première passer, cela ne l'encourage peut être pas à persister...
Le fait de laisser passer systématiquement les élèves n'ayant pas le niveau se pratique beaucoup dans les établissements difficiles, j'ai d'ailleurs déjà entendu des chefs d'établissement dire à la fin d'un conseil de classe : "lui on le laisse passer, il ne fera que 4 ans chez nous, cela fait déjà suffisamment de dégâts"

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Nita le Mer 12 Oct 2011 - 22:52

Moi, je suggère de supprimer l'école. Ras-le-bol de toutes ces tortures, hop, tout le monde au bac à sable, hein, ils seront mieux.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Dhaiphi le Mer 12 Oct 2011 - 22:54

Ondiraitlesud a écrit:lui on le laisse passer, il ne fera que 4 ans chez nous, cela fait déjà suffisamment de dégâts"
Chez nous aussi, les gros nuls teigneux, on s'en débarasse au plus vite et pour les mêmes raisons. topela

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Mufab le Mer 12 Oct 2011 - 22:56

Après le bac à sable, tu passes au paintball - qui devrait contenter ce monsieur.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Daphné le Mer 12 Oct 2011 - 23:16

docco a écrit:A écouter tous les intellects à deux balles ces derniers temps, j'en conclue qu'on est vraiment des m**** dans tous les domaines.


Ah non, les m................. ce sont eux Twisted Evil Twisted Evil

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par teutonette le Jeu 13 Oct 2011 - 7:36

@Mufab a écrit:Un petit truc sur les notes :
ma fille ainée n'est pas super brillante à l'école. Hier elle me rapporte 2 éval avec deux super notes (19/20 en histoire et je ne sais plus combien en lecture).
Eh ben ça l'a reboostée.

Je n'hésite pas à mettre 20 même si il y a de petites fautes, quand je note l'expression écrite.
En effet, le niveau A2 en langues (niveau correspondant au socle commun) est compatible avec de petites erreurs, donc zut à la fin.
Je détestais ma prof d'allemand quand elle me rendait une expression écrite sans fautes avec un 19,5 sous prétexte qu'elle ne mettait JAMAIS 20, idem à l'oral.

@Celadon a écrit:En même temps, s'il n'y a plus rien à transmettre, je ne vois pas pourquoi on n'assurerait pas 35 h de surveillance. Ecole = prison intellectuelle et prof = maton. On progresse.

Oui, vu comme ça ... topela

teutonette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Mufab le Jeu 13 Oct 2011 - 8:17

J'avais une prof de français en lycée qui notait les dissert entre 9 et 13. Qu'est-ce que c'est vexant quand tu fais une super dissert...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Marie Laetitia le Jeu 13 Oct 2011 - 10:43

@Rikki a écrit:Des méthodes efficaces en GS / CP / CE1 + la possibilité de faire redoubler dès le CP les enfants qui n'y arrivent pas, au lieu d'attendre que ça s'enkyste... ça serait pas mal, non ?

veneration veneration veneration Rikki présidente ! Rikki présidente ! Rikki présidente ! yesyes yesyes yesyes

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Nita le Jeu 13 Oct 2011 - 11:12

A vrai dire, je suis assez dubitative vis à vis des redoublements.

Mais j'aimerais (j'ai le droit de rêver à une école meilleure, non ?) des "passerelles" : un gamin ne sait pas faire telle ou telle chose attendue (lire, écrire, compter...) est pris à part dès que ça coince (il n'est d'ailleurs sans doute pas tout seul), et il termine d'apprendre, tranquillou, à son rythme, dans une mini classe, quitte à intégrer une classe supérieure pour le cours de maths, ou d'art, ou de n'importe quoi.
Ce qui implique plus de profs, et de très petits groupes.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Mufab le Jeu 13 Oct 2011 - 11:17

Cela s'appelait les classes de perf, je crois. Je suis pour aussi, bien entendu.
C'est un peu le principe des CLIS en élèm, sauf que ces structures se sont spécialisées dans les cas lourds (avec handicap reconnu), et les places sont chères.

Plus de profs, plus de classes, oui... Mais ça ne va pas vraiment dans ce sens, en ce moment. On ferme.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Chocolat le Jeu 13 Oct 2011 - 11:19

"Ailleurs, comme au Canada ou en Australie, on leur reconnaît une autonomie ; on les valorise, y compris sur le plan salarial. En France, ils sont un peu comme des pions d'une chaîne de production industrielle."

Ça, c'est de plus en plus vrai...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2011 - 11:23

@teutonette a écrit:
@Mufab a écrit:Un petit truc sur les notes :
ma fille ainée n'est pas super brillante à l'école. Hier elle me rapporte 2 éval avec deux super notes (19/20 en histoire et je ne sais plus combien en lecture).
Eh ben ça l'a reboostée.

Je n'hésite pas à mettre 20 même si il y a de petites fautes, quand je note l'expression écrite.
En effet, le niveau A2 en langues (niveau correspondant au socle commun) est compatible avec de petites erreurs, donc zut à la fin.
Je détestais ma prof d'allemand quand elle me rendait une expression écrite sans fautes avec un 19,5 sous prétexte qu'elle ne mettait JAMAIS 20, idem à l'oral.

@Celadon a écrit:En même temps, s'il n'y a plus rien à transmettre, je ne vois pas pourquoi on n'assurerait pas 35 h de surveillance. Ecole = prison intellectuelle et prof = maton. On progresse.

Oui, vu comme ça ... topela

Oui ,enfin ,


Dernière édition par iphigénie le Jeu 13 Oct 2011 - 13:43, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Mufab le Jeu 13 Oct 2011 - 11:29

Perso j'avais de meilleures notes en fac en dissert qu'en Première où c'était noté systématiquement sur 13...

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Mufab le Jeu 13 Oct 2011 - 11:32

Et qu'est-ce que c'est que du "faux" allemand (ou du "faux" français, des "fausses" maths ...) ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Hermiony le Jeu 13 Oct 2011 - 11:54

@Rikki a écrit:Des méthodes efficaces en GS / CP / CE1 + la possibilité de faire redoubler dès le CP les enfants qui n'y arrivent pas, au lieu d'attendre que ça s'enkyste... ça serait pas mal, non ?

+10000....Plus on attend, pire c'est. Et le pire, aussi, c'est de laisser passer des élèves dans la classe du dessus alors qu'on SAIT qu'ils n'ont pas le niveau...

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Iphigénie le Jeu 13 Oct 2011 - 12:03

@Mufab a écrit:Et qu'est-ce que c'est que du "faux" allemand (ou du "faux" français, des "fausses" maths ...) ?
c'est lorsque la note est destinée à acheter la paix sociale (avec les élèves,les parents, les IPR) au lieu de correspondre à une acquisition de savoir.Lorsqu'elle sert à fidéliser la clientèle d'une discipline jugée trop difficile ou austère ou exigeante et qu'on veut prouver que c'est facile et ouvert à tous, surtout pas élitiste (je parle du latin ou de l'allemand?)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par FD le Jeu 13 Oct 2011 - 18:42

@Nita a écrit:Mais j'aimerais (j'ai le droit de rêver à une école meilleure, non ?) des "passerelles" : un gamin ne sait pas faire telle ou telle chose attendue (lire, écrire, compter...) est pris à part dès que ça coince (il n'est d'ailleurs sans doute pas tout seul), et il termine d'apprendre, tranquillou, à son rythme, dans une mini classe, quitte à intégrer une classe supérieure pour le cours de maths, ou d'art, ou de n'importe quoi.
Ce qui implique plus de profs, et de très petits groupes.
Je crois que c’est ce qui se passe en Finlande et sans doute dans d’autres pays qu’on prend en exemple pour dire que le redoublement c’est mal et qu’il vaut mieux laisser passer tout le monde…

FD
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Il faudrait supprimer les outils de "torture pédagogique"

Message par Rikki le Jeu 13 Oct 2011 - 19:09

Avec le système par compétences, on peut définir 20 compétences autour de la lecture.

1/ Sait reconnaître la fonction de l'écrit.
2/ Manifeste de l'intérêt vis-à-vis de cet écrit.
3/ Identifie les différents espaces de la page.
4/ Emet des hypothèses pertinentes à partir des indices non textuels.
5/ Etablit une comparaison avec les écrits de même type étudiés.

et on continue comme ça jusqu'à 20, avec, noyée au milieu de tout ce beau blabla, la compétence

12/ Déchiffre le texte.

Et si l'élève valide 19 compétences sur 20, il a 19/20, et c'est un petit génie, et le fait qu'il n'aie pas validé la malheureuse compétence n°12 n'est qu'un petit détail de rien du tout, et si la méchante maîtresse veut le faire redoubler alors même qu'il a 19/20 — ou même 15/20, d'ailleurs — c'est vraiment idiot.

Et l'élève valide, valide, et passe, passe, et passera, et c'est comme dans la chanson de mon enfance "Passe, passe, passera, la dernière restera".

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum