Ne plus travailler en séquences...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne plus travailler en séquences...

Message par Reine des neiges le Jeu 13 Oct 2011 - 16:39

A celles et ceux qui ont décidé d’abandonner cette année le travail en séquences...
Quels bénéfices en retirez-vous? Quels en sont les inconvénients?

Je commence ...
1) J'ai effectivement meilleure conscience car je consacre beaucoup plus de temps à la grammaire, conjugaison, orthographe...
2) Le fait de construire une progression grammaticale cohérente me permet de faire plus de liens entre les différentes leçons.

En revanche:
1)Le fait d'intercaler une séance de langue entre chaque séance de lecture me donne l'impression d'une étude qui manque de suivi au niveau des textes : j'ai étudié une courte nouvelle, mais cela a duré plus d'1 mois...
2) J'imagine que je ne vais jamais réussir à traiter toutes les entrées du programme au niveau des textes...
3) Je trouve que je n'ai pas encore donné de sujets d'écriture en rapport avec les fiches-outils de langue... C'est grave docteur? J'en donne par contre beaucoup lorsque j'étudie les textes...

J'attends vos témoignages!!

Reine des neiges
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Kapalouest17 le Jeu 13 Oct 2011 - 17:20

Je n'y songe même pas tant le travail en séquences à donner de la cohérence à ce que je faisais , aux élèves sur où on en est , ce qu'on fait et aux parents ainsi qu'à tous ceux qui interviennent auprès des élèves les plus en difficultés
derrière le travail en séquences , il y a il me semble une pédagogie par "objectifs" (qu'on appelle comme ça ou capacités ou compétences ...)
maintenant c'est sûr que j'en fais - ou 7 en une année, que de nombreux points de grammaire ne sont pas faits , ...
voilà mon avis ... il n'engage évidemment que moi !

Kapalouest17
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Ruthven le Jeu 13 Oct 2011 - 17:24

avant que ce topic ne parte en sucette ... lol!

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Reine des neiges le Jeu 13 Oct 2011 - 18:24

Je pense qu'il est aussi possible de travailler par objectifs sans obligatoirement travailler en séquences...mais effectivement chacun adopte la méthode qu'il a envie d'appliquer.

Personnellement j'avais l'impression ces dernières années de piétiner au niveau du travail de langue. J'ai donc décidé de changer de manière de travailler. Je n'en suis qu'au début. La fin d'année me permettra d'en tirer des conclusions...

Reine des neiges
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Provence le Jeu 13 Oct 2011 - 18:36

Je n'ai jamais travaillé en séquences. Mes élèves s'en portent fort bien.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par leyade le Jeu 13 Oct 2011 - 18:37

Ruthven : mdr veneration

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Provence le Jeu 13 Oct 2011 - 18:38

@Kapalouest17 a écrit:Je n'y songe même pas tant le travail en séquences à donner de la cohérence à ce que je faisais , aux élèves sur où on en est , ce qu'on fait et aux parents ainsi qu'à tous ceux qui interviennent auprès des élèves les plus en difficultés
derrière le travail en séquences , il y a il me semble une pédagogie par "objectifs" (qu'on appelle comme ça ou capacités ou compétences ...)
maintenant c'est sûr que j'en fais - ou 7 en une année, que de nombreux points de grammaire ne sont pas faits , ...
voilà mon avis ... il n'engage évidemment que moi !

Je ne comprends pas bien le début de ton explication. Je crois que tu as oublié des mots (mais, bon, je suis bien claquée aussi...).

Ça ne te choque pas de ne pas finir le programme de grammaire?

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Hermiony le Jeu 13 Oct 2011 - 18:44

@Ruthven a écrit: avant que ce topic ne parte en sucette ... lol!

Pourquoi? Sujet sensible...Noooooon!!!
Je ne travaille plus en séquences (même si je continue à appeler mes chapitres ainsi, pour moi, c'est juste un nom). Je ne m'y retrouvais pas.
Je préfère de loin une bonne progression de grammaire séparée des textes. L'an dernier, j'avais déjà un peu commencé et j'avais réussi en 6è / 5 è à boucler le programme de grammaire (mais pas de litté, me manquait poésie en 5 è et théâtre en 6è). Je vais voir ce que cela donne cette année....

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Angua le Jeu 13 Oct 2011 - 20:07

J'ai arrêté les "séquences" cette année. Oui, entre guillemets, car en parcourant mes cours des années précédentes, je vois beaucoup de points communs entre mes séquences passées et mes "chapitres actuels".
Concrètement, j'alterne: une séance lecture/écriture, une séance langue (grammaire, lexique, orthographe) sans que les choses soient hermétiques. Par exemple, après une lecture du début du Petit Poucet, leçon sur les antonymes et les synonymes qui se conclut par l'écriture d'un début de conte à la manière de Perrault (sur le canevas du Petit Poucet), hop, le lien est fait.
Mes "séances" ne font pas toujours une heure: si on a besoin d'y passer deux heures, ce sera deux heures... et comme il y a toujours des exercices d'une fois sur l'autre, je commence chaque séance par des corrections avant de commencer la nouvelle.
Ce qui change? J'ai ce qui me semble une vraie progression de grammaire. Je ne me triture plus le cerveau à me demander quel point de langue est spécifique à tel type de texte. Certes, on trouve toujours, c'est le plus souvent défendable, mais au fond, le travail qu'on mène en langue au collège est toujours utile, et toujours en lien avec les textes. Si j'en ai le temps, je fais des exercices avec des phrases ou des textes en lien direct avec le thème de mon chapitre (je n'ai pas peur des gros mots, parler de la conjugaison de l'imparfait dans le Roman de Renart, ce n'est pas une problématique littéraire, mais ça peut être l'occasion de découvrir un nouvel épisode, donc "thème", quand on parle de langue), sinon je n'ai aucun remord à garder les exercices du manuel, car mon objectif sera que les élèves maîtrisent un point de langue, quelles que soient les circonstances où ils l'utilisent.
Pour ce qui est des objectifs... le débat m'échappe. Que ce soit en séquence ou non, il y en a toujours, ça me parait difficile de bâtir un cours sans se demander pourquoi.
Au bout d'un mois de re-cloisonnement, je suis convaincue. Les élèves s'y retrouvent, il n'y a pas tant de temps que ça entre deux séances de lecture puisqu'on alterne, et ils ont pris le pli: si on a fini un texte, on va attaquer de la grammaire et lire la fiche précédente ne fera pas de mal (par exemple, une leçon sur l'accord avec le sujet après une leçon sur le verbe)... sur ce dernier point, je précise que j'ai cette année des mignons-sérieux qui jouent le jeu pour la plupart.

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com

Angua
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Derborence le Jeu 13 Oct 2011 - 20:11

Je ne peux pas dire que je ne travaille plus en séquence, mais, cette année, j'ai adopté pour la première fois une progression grammaticale séparée.
Je fais ainsi beaucoup plus de langue que les années passées. Very Happy
Certes, je ne vais pas réussir à terminer ma 2e séquence avant les vacances, mais je suis satisfaite du travail mené en étude de la langue.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par saocae le Jeu 13 Oct 2011 - 20:43

Pour ma part, je vais finir mon premier chapitre de littérature aux vacances de Toussaint...

J'ai adopté moi aussi cette année le cloisonnement. Pour l'instant, j'en suis satisfaite car cela me permet d'avoir une vraie progression grammaticale, ce que je n'avais pas les années précédentes. Je pense pouvoir mieux construire les bases en langue, ce qui ne m'empêche pas de faire des ponts entre ce qui est vu en littérature et ce qui est vu en langue. Je pense qu'il faut simplement trouver son équilibre, que ce soit en séquence ou non.

saocae
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par doctor who le Jeu 13 Oct 2011 - 22:03

@Angua a écrit:J'ai arrêté les "séquences" cette année. Oui, entre guillemets, car en parcourant mes cours des années précédentes, je vois beaucoup de points communs entre mes séquences passées et mes "chapitres actuels".
Concrètement, j'alterne: une séance lecture/écriture, une séance langue (grammaire, lexique, orthographe) sans que les choses soient hermétiques. Par exemple, après une lecture du début du Petit Poucet, leçon sur les antonymes et les synonymes qui se conclut par l'écriture d'un début de conte à la manière de Perrault (sur le canevas du Petit Poucet), hop, le lien est fait.
Mes "séances" ne font pas toujours une heure: si on a besoin d'y passer deux heures, ce sera deux heures... et comme il y a toujours des exercices d'une fois sur l'autre, je commence chaque séance par des corrections avant de commencer la nouvelle.
Ce qui change? J'ai ce qui me semble une vraie progression de grammaire. Je ne me triture plus le cerveau à me demander quel point de langue est spécifique à tel type de texte. Certes, on trouve toujours, c'est le plus souvent défendable, mais au fond, le travail qu'on mène en langue au collège est toujours utile, et toujours en lien avec les textes. Si j'en ai le temps, je fais des exercices avec des phrases ou des textes en lien direct avec le thème de mon chapitre (je n'ai pas peur des gros mots, parler de la conjugaison de l'imparfait dans le Roman de Renart, ce n'est pas une problématique littéraire, mais ça peut être l'occasion de découvrir un nouvel épisode, donc "thème", quand on parle de langue), sinon je n'ai aucun remord à garder les exercices du manuel, car mon objectif sera que les élèves maîtrisent un point de langue, quelles que soient les circonstances où ils l'utilisent.
Pour ce qui est des objectifs... le débat m'échappe. Que ce soit en séquence ou non, il y en a toujours, ça me parait difficile de bâtir un cours sans se demander pourquoi.
Au bout d'un mois de re-cloisonnement, je suis convaincue. Les élèves s'y retrouvent, il n'y a pas tant de temps que ça entre deux séances de lecture puisqu'on alterne, et ils ont pris le pli: si on a fini un texte, on va attaquer de la grammaire et lire la fiche précédente ne fera pas de mal (par exemple, une leçon sur l'accord avec le sujet après une leçon sur le verbe)... sur ce dernier point, je précise que j'ai cette année des mignons-sérieux qui jouent le jeu pour la plupart.

Exactement. La langue est un tout et il n'y a pas besoin de fouiller très longtemps pour réinvestir, plus ou moins intensément, le point de langue de la semaine, et surtout ceux qu'on a vus avant (sans parler de préparer ceux qu'on verra plus tard). Et ça, le travail en séquence le fait oublier.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Fantômette le Ven 14 Oct 2011 - 18:26

J'ai arrêté le travail en séquences également cette année et j'en suis ravie. Je fais plus de langue, et je pense que c'est ce dont les élèves ont le plus besoin à l'heure actuelle, plus de rigueur, de cohérence, de réinvestissement dans les notions..ils s'y retrouvent beaucoup plus j'ai l'impression (les parents aussi), et sont plus attentifs à la langue par ailleurs, notamment dans les travaux d'écriture. Par contre, j'ai l'impression de faire moins de littérature..

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Thalia de G le Ven 14 Oct 2011 - 18:36

@Fantômette a écrit:J'ai arrêté le travail en séquences également cette année et j'en suis ravie. Je fais plus de langue, et je pense que c'est ce dont les élèves ont le plus besoin à l'heure actuelle, plus de rigueur, de cohérence, de réinvestissement dans les notions..ils s'y retrouvent beaucoup plus j'ai l'impression (les parents aussi), et sont plus attentifs à la langue par ailleurs, notamment dans les travaux d'écriture. Par contre, j'ai l'impression de faire moins de littérature..
J'en suis au même point que toi.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Dinaaa le Ven 14 Oct 2011 - 19:16

Ca fait 2 ans que j'ai arrêté les séquences : j'ai pourtant tenté pendant 7 ans d'y parvenir, mais je n'ai jamais été convaincue par un bidouillage qui n'allait pas au fond des choses et ne me convenait pas. Dès que j'ai pu arrêter, je l'ai fait.

J'ai donc maintenant 2 progressions séparées, lecture et vocabulaire d'un côté, langue de l'autre, et le tout se réinvestit en expression écrite.

Les + : les élèves ont des automatismes; ils ont des leçons de langue qui reprennent ce qui a été vu précédemment et qui sont clairement organisées : leçon 1, leçon 2... ils ont eu 32 "vraies" leçons de langue l'année dernière en 5e, c'était la première fois que je parvenais à balayer tout le programme, avant quand je faisais 2 leçons par séquence c'était un exploit...
Beaucoup + d'écriture aussi, puisqu'après chaque leçon on fait une rédaction +/- longue qui reprend ce qui a été vu dans les leçons d'avant : ils progressent, lentement mais sûrement; l'année dernière chacun a été capable de produire au moins un petit quelque chose cohérent à la fin de l'année... pendant mes 7 1ières années d'enseignement, j'avais toujours quelques élèves "à la marge", pour lesquels j'avais le sentiment de ne rien pouvoir faire, ça n'a pas été le cas l'année dernière. Prochain bilan en juin 2012 !

Les - : moins de lectures, il est vrai. Le temps n'est pas extensible. Mais à quoi sert-il de faire lire des tas de livres s'ils n'ont pas les éléments pour comprendre réellement et écrire par eux-même ensuite ?

Bref, je suis une convaincue !
J'ai été inspectée en Janvier dernière, mon IPR m'a reproché des tas de choses mais elle n'a pas touché un mot sur mes progressions ?! J'aurais pourtant bien aimé avoir son avis (non, ça c'est de mauvaise foi... Twisted Evil )

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par cristal le Ven 14 Oct 2011 - 21:18

J'ai travaillé jusqu'à maintenant en séquence. Cette année, j'ai fait une progression en grammaire à part et j'essaie de m'y tenir.
Je fais beaucoup plus de langue cette année et j'ai l'impression d'être plus logique dans ma démarche.
J'avance très lentement mais je n'ai prévu que 6 chapitres en 4e et 7 en 6e.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Marie56 le Ven 14 Oct 2011 - 21:48

Moi aussi, je fais une progression grammaticale séparée, et je trouve ça très bien.
Une petite question : pour votre progression de lecture, est-ce que vous numérotez les séances ou est-ce que vous mettez tout à la suite (en mettant la date) ? Je pose la question parce que quand j'étudie une OI, il arrive qu'on fasse des séances de "résumé" de certains passages difficiles du livre, et du coup, ce n'est pas à proprement parler une séance, avec des objectifs. Je ne sais pas si je suis très claire...

Marie56
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Provence le Ven 14 Oct 2011 - 22:12

@Marie56 a écrit:Moi aussi, je fais une progression grammaticale séparée, et je trouve ça très bien.
Une petite question : pour votre progression de lecture, est-ce que vous numérotez les séances ou est-ce que vous mettez tout à la suite (en mettant la date) ? Je pose la question parce que quand j'étudie une OI, il arrive qu'on fasse des séances de "résumé" de certains passages difficiles du livre, et du coup, ce n'est pas à proprement parler une séance, avec des objectifs. Je ne sais pas si je suis très claire...

Je fais un chapitre avec des leçons. Une leçon peut s'étirer sur plusieurs heures de cours ; on peut (c'est plus rare!) faire plusieurs leçons dans l'heure.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Carabas le Ven 14 Oct 2011 - 23:04

C'est à se demander pourquoi on a abandonné le bon vieux cloisonnement, logique, clair, cohérent, au profit du décloisonnement, espèce de bouillie infâme...

Je peux vous dire que mes élèves qui ont eu un enseignement en séquences sont bien plus paumés que les quelques privilégiés qui y ont échappé (et que j'ai plus pour un perfectionnement que pour une reprise des bases).


Dernière édition par Carabas le Ven 14 Oct 2011 - 23:33, édité 1 fois

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par zabriskie le Ven 14 Oct 2011 - 23:31

J'adopte aussi deux progressions séparées : 2h de lecture/vocabulaire/écriture, 2h de grammaire/conjugaison/orthographe.

J'avance très lentement en lecture, et je fais peu de chapitre (5, parfois 6). En revanche, je fais beaucoup de leçons de langue, et donc beaucoup d'évaluations différentes (contrôles de grammaire, de conjugaison, dictée).

Je ne vois que des avantages, et je trouve que les élèves apprécient cette division des tâches. D'autre part, ça me permet de leur donner des devoirs quasiment une semaine à l'avance (on finit une leçon de langue le vendredi, ils ont des exos pour le jeudi suivant, par exemple, et je peux leur en donner beaucoup).

Cela fait 2 ans que je fais ainsi, et je n'ai pas changé de collège - ni d'élèves : ils sont 200 ! Dans certaines de mes classes, je remarque que les élèves n'ont pas oublié toutes leurs leçons de langue cheers

zabriskie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par InvitéePh le Sam 15 Oct 2011 - 0:04

Je sépare "séances" de lecture/écriture/voc (partie 1 du classeur) et "leçons" de gram/ortho/conjug (partie 2 du classeur). Je fais tout pour varier mes cours et faire autant de langue que de lecture/ecriture/voc. Je suis très satisfaite de ce choix puisque je fais beaucoup plus de grammaire qu'avant. Oui, une étude de nouvelle du coup devient longue... mais les élèves se souviennent bien du passage lu avant et finalement, ça a un côté plaisant d'arrêter la lecture pour la reprendre plus tard : c'est moins monotone.
Les élèves aiment la variété de l'approche cloisonnée, le fait qu'à chaque cours ou presque ,on change de "sous-matière" (ortho, gram, écriture etc etc).

InvitéePh
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Adren le Dim 16 Oct 2011 - 22:06

Bonjour !
Cette discussion m'intéresse beaucoup. J'hésite depuis longtemps à sauter le pas, et je ne me suis encore pas décidée. Concrètement, vous avez deux progressions et vous faites "lecture" lundi et mardi et langue" jeudi vendredi ? Je caricature, mais c'est pour voir si j'ai compris l'idée ? Vos progressions annuelles ressemblent à quoi ?
Pour le moment, mon compromis est de faire un plan de séquence que j'essaie de suivre : 1 séance texte/lecture ; 1 séance orthographe ou vocabulaire / 1 séance texte / 1 séance grammaire ou conjugaison, etc...
Cela me convient à peu près, j'essaie de laisser une grande place à la langue, sans culpabiliser de faire moins de textes (les élèves s'en lassent assez vite), mais je trouve que je ne vais encore pas jusqu'au bout de ce que je voudrais. Pas assez d'exercice systématiques de langue, par exemple. Je vois bien aussi pour certains élèves que j'ai depuis 3 ans, qui ne sont pourtant pas complètement idiots, que leur maîtrise de la langue est très aléatoire. Je dois bien être pour qqch puisque je suis leur prof depuis la 6è. J'aimerais bien voir des progrès dans ce groupe...

Adren
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par doctor who le Dim 16 Oct 2011 - 22:10

L'avantage du recloisonnement, ce n'est pas tant de rééquilibrer les séances d'une semaine, mais de faire une progression grammaticale cohérente. Avec elle, pas besoin de réinvestissement pour doper ton cours de langue. Chaque notion sert de réinvestissement des précédentes, et de pierre de touche pour les suivantes.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne plus travailler en séquences...

Message par Provence le Dim 16 Oct 2011 - 22:19

@Adren a écrit:Bonjour !
Cette discussion m'intéresse beaucoup. J'hésite depuis longtemps à sauter le pas, et je ne me suis encore pas décidée. Concrètement, vous avez deux progressions et vous faites "lecture" lundi et mardi et langue" jeudi vendredi ? Je caricature Ce n'est en rien caricatural, c'est ce que je fais, mais en alternant langue et textes pour ne pas donner du travail d'une fois sur l'autre., mais c'est pour voir si j'ai compris l'idée ? Vos progressions annuelles ressemblent à quoi ? bah... Euh... Tu veux dire l'ordre des chapitres? Eh bien je sais que je vais voir en 6e d'abord le conte, près la poésie, après les fables... Pareil pour la langue.
Pour le moment, mon compromis est de faire un plan de séquence que j'essaie de suivre : 1 séance texte/lecture ; 1 séance orthographe ou vocabulaire / 1 séance texte / 1 séance grammaire ou conjugaison, etc...
Cela me convient à peu près, j'essaie de laisser une grande place à la langue, sans culpabiliser de faire moins de textes (les élèves s'en lassent assez vite) Je crois qu'à l'heure de faire des choix (les horaires nous imposant d'en faire), il faut impérativement mettre le paquet sur la maîtrise de la langue, quitte à sacrifier quelques textes., mais je trouve que je ne vais encore pas jusqu'au bout de ce que je voudrais. Pas assez d'exercice systématiques de langue Ça me paraît indispensable pour fixer les connaissances et surtout faire acquérir aux élèves des automatismes. , par exemple. Je vois bien aussi pour certains élèves que j'ai depuis 3 ans, qui ne sont pourtant pas complètement idiots, que leur maîtrise de la langue est très aléatoire. C'est le signe que tu peux tenter autre chose. Je dois bien être pour qqch puisque je suis leur prof depuis la 6è. J'aimerais bien voir des progrès dans ce groupe...

J'essaie de te retrouver des fils à ce sujet.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum