Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
oloc
Niveau 7

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par oloc le Sam 27 Oct 2012 - 19:39
Bonsoir,

Un point sur le concours de bibliothécaire territorial 2011, un an après. Ceci concerne le concours organisé en petite couronne parisienne, le plus gros : à 6 exceptions près, les lauréats du concours interne ont réussi à se caser (moi y compris, mais en changeant de région), soit 18 sur 24 et donc "seulement" 75%.. Je ne sais pas s'il y a des enseignants dans le lot, je l'espère.

Pour les externes, c'est beaucoup plus dificile : bien moins d'un sur deux a pu trouver un poste. Ce n'est pas très étonnant, le marché est restreint, et sans véritable expérience en bibliothèque, il est difficile de trouver un poste de cadre.

Les enseignants lauéats, quel que soit leur lieu de passage, peuvent-ils (Aposiopèse ?) faire un point sur leur situation ? Sachant qu'il n'y a évidemment rien de honteux à figurer sur liste d'aptitude un an après. C'est tout le système qui est profondément déséquilibré, au profit du principe sacré de la libre administration des collectivités territoriales.
anthinéa
anthinéa
Monarque

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par anthinéa le Sam 27 Oct 2012 - 21:07
Bravo apo.
avatar
Aidoprofs
Niveau 4

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par Aidoprofs le Mar 30 Oct 2012 - 9:32
Bonjour,
Pour aider ceux qui cherchent un poste dans le domaine des bibliothèques et de la médiation culturelle, voilà les sites à placer dans vos favoris:

1) Pour ceux qui ont passé un concours de l'Etat et souhaitent muter, la base POPPEE est incontournable:
https://mvtbib.adc.education.fr/mvtbib/servlet/mvtbib.Centrale

2) Pour ceux qui ont obtenu le concours de rédacteur ou d'attaché de la FPT, les sites suivants sont à consulter, en se limitant à l'onglet "région souhaitée" dans le moteur de recherche le cas échéant, car une recherche trop spécialisée vous fera manquer plein d'opportunités:

- Cap Territorial (de loin le meilleur, mais il ne couvre pas tous les départements):
http://www.cap-territorial.fr/

- Emploi Territorial:
http://www.emploi-territorial.fr/accueil/

- Gazette des communes:
http://emploi.lagazettedescommunes.com/jobSearch/newSearchOffer

- Talents:
www.talents.fr

Au niveau de la territoriale, lorsque vous avez été à au moins un entretien et que vous n'êtes pas recruté, un conseil: téléphonez au recruteur qui vous a reçu pour lui demander pour quelles raisons votre candidature n'a pu être retenue. Il ne vous dira jamais à l'écrit ce qu'il pourra vous apporter par oral. Il suffit de peu de chose, parfois, pour comprendre pourquoi votre profil n'a pas été retenu, pour ne pas faire deux fois la même erreur. Vous pourrez ainsi lors de la conversation non pas lui demander un poste, mais lui proposer de conserver votre CV et de vous prévenir si un autre emploi comparable était à pourvoir dans ses services. Nous avons eu deux adhérents qui ont, de cette manière, en téléphonant tous les lundis à un service RH d'un conseil régional qui les avait reçus en entretien, fini par décrocher un poste. Cela suppose d'avoir un bon relationnel et de créer ainsi, peu à peu, des liens sympathiques avec votre interlocuteur, qui imagine ainsi aisément qu'il pourrait travailler avec vous.

Car c'est ce positionnement là qu'adoptent les recruteurs en entretien: est-ce que j'aimerais travailler avec cette personne ? A-t-elle les qualités humaines, les savoir-faire nécessaires pour travailler dans notre équipe ?
Un recrutement est tout, sauf un examen. C'est un profil, et une personnalité que l'on cherche. Et, surtout, ne commettez pas l'erreur de beaucoup de postulants : indiquer à l'entretien que c'est le seul poste sur lequel ils candidatent, et que s'ils ne sont pas pris, ce sera vraiment dramatique pour eux car ils devront continuer à enseigner. En sortant ça, en général, vous êtes définitivement "grillé", et ce n'est même plus la peine de postuler l'année suivante, car on se souviendra bien de vous.

3) Pour ceux qui cherchent dans le privé ou dans le public comme contractuels (associations, entreprises, parfois établissements publics de type EPIC, EPST, EPSCP):

- CEPID:
http://www.cepid.eu/cepid2003/offre_emploi.php

- Objectif culture (portail de liens vers sites qui publient des postes):
http://www.objectif-culture.com/rubrique.php3?id_rubrique=110

- IRMAWORK:
http://www.irmawork.com/

- PROFIL CULTURE:
http://www.profilculture.com/
aposiopèse
aposiopèse
Érudit

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par aposiopèse le Mar 30 Oct 2012 - 14:14
@oloc a écrit:Bonsoir,

Un point sur le concours de bibliothécaire territorial 2011, un an après. Ceci concerne le concours organisé en petite couronne parisienne, le plus gros : à 6 exceptions près, les lauréats du concours interne ont réussi à se caser (moi y compris, mais en changeant de région), soit 18 sur 24 et donc "seulement" 75%.. Je ne sais pas s'il y a des enseignants dans le lot, je l'espère.

Pour les externes, c'est beaucoup plus dificile : bien moins d'un sur deux a pu trouver un poste. Ce n'est pas très étonnant, le marché est restreint, et sans véritable expérience en bibliothèque, il est difficile de trouver un poste de cadre.

Les enseignants lauéats, quel que soit leur lieu de passage, peuvent-ils (Aposiopèse ?) faire un point sur leur situation ? Sachant qu'il n'y a évidemment rien de honteux à figurer sur liste d'aptitude un an après. C'est tout le système qui est profondément déséquilibré, au profit du principe sacré de la libre administration des collectivités territoriales.


je n'avais pas vu que ce post était remonté...

Donc un an après, je n'ai toujours pas trouvé de poste en bibliothèque... J'ai envoyé une trentaine de candidatures, dont une grande partie de spontanées car, il faut bien l'avouer, les offres de cat. A se font rares. Je suis inscrite sur un certain nombre de sites comme Emploiterritorial ou la gazettedescommunes : je reçois des offres de temps en temps sur ma boîte mail mais, la plupart du temps, elles sont pour des catégories C. Je n'ai décroché aucun entretien pour le moment pale mais ça ne m'étonne pas tant que ça : il faudrait que je trouve une commune prête à employer une stagiaire de cat. A (et payée comme telle) et sans expérience !

J'ai fait une demande pour que mon inscription sur la liste d'aptitude soit prolongée encore un an. Je suis, cette année, en ATP sur un poste de prof doc. J'aime bien cet emploi mais j'espère surtout que cette expérience m'aidera à décrocher un poste en bibliothèque territoriale : en effet, je préfèrerais travailler avec une équipe (certes, là, je bosse avec les autres profs, mais je suis souvent seule au CDI) et être en contact avec un public un peu plus varié (des bébés lecteurs jusqu'aux retraités !)

Je continue d'espérer humhum et de regarder les offres...
oloc
oloc
Niveau 7

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par oloc le Mar 30 Oct 2012 - 22:45
@aposiopèse a écrit:

Donc un an après, je n'ai toujours pas trouvé de poste en bibliothèque... J'ai envoyé une trentaine de candidatures, dont une grande partie de spontanées car, il faut bien l'avouer, les offres de cat. A se font rares. Je suis inscrite sur un certain nombre de sites comme Emploiterritorial ou la gazettedescommunes : je reçois des offres de temps en temps sur ma boîte mail mais, la plupart du temps, elles sont pour des catégories C. Je n'ai décroché aucun entretien pour le moment pale mais ça ne m'étonne pas tant que ça : il faudrait que je trouve une commune prête à employer une stagiaire de cat. A (et payée comme telle) et sans expérience !

Vous avez bien cerné les problèmes. D'une part, les offres sont rares, et d'autres part, les postes de catégorie A sont bien souvent des postes de direction de structures un peu importantes, inenvisageables sans expérience quelles que soient vos qualités. Si on était un minimum honnêtes, ce concours devrait être interne uniquement ou réservé aux diplômés de la filière métiers du livre. Vous avez pu voir les ébauches de stats de mon post précédent...

@aposiopèse a écrit:

J'ai fait une demande pour que mon inscription sur la liste d'aptitude soit prolongée encore un an. Je suis, cette année, en ATP sur un poste de prof doc. J'aime bien cet emploi mais j'espère surtout que cette expérience m'aidera à décrocher un poste en bibliothèque territoriale : en effet, je préfèrerais travailler avec une équipe (certes, là, je bosse avec les autres profs, mais je suis souvent seule au CDI) et être en contact avec un public un peu plus varié (des bébés lecteurs jusqu'aux retraités !)

C'est une excellente idée ! Les profs docs ne sont pas forcément biens reconnus dans le monde des bibliothèques, mais au moins vous gérez un fonds et apprenez les bases techniques du métier. Vous ne serez pas perdue si on vous parle de Dewey, de cotes, de SIGB (logiciel de gestion de bibliothèque, donc), d'acquisitions et d'équipement des documents, sans parler de l'animation.

Si je puis me permettre un conseil : le bibliothécaire d'aujourd'hui, surtout s'il envisage de diriger un établissement, est quasiment un informaticien. Ou devrait l'être. Auto-formez vous, et familisarisez vous avez la technique informatique des bibliothèques. Ce n'est pas si compliqué, il suffit de lire la documentation et de l'appliquer, ça n'a rien de magique. Vous avez fait des choses plus difficiles, et ça impressionnera le recruteur qui n'y connaît souvent pas grand chose.

Récupérez à la déchetterie ou chez des amis un vieux PC (5 à 8 ans) que vous ne consacrerez qu'à cela. Installez-y une distribution de Linux (par exemple Kubuntu). Puis téléchargez le très bon SIGB libre PMB (sur www.sigb.net) et configurez le comme si vous deviez ouvrir une médiathèque demain.

Je vous parle sans doute chinois à l'heure qu'il est pour vous, mais tout ceci est libre, gratuit, documenté et accessible à qui sait lire et utiliser Google, c'est volontairement que je ne détaille pas. Vous allez probablement bien galérer, mais c'est extrêmement formateur. Vous vous construirez ainsi une compétence technique réelle que vous pourrez valoriser. Je vous assure que c'est possible, y compris pour de purs littéraires, et même intéressant.

@aposiopèse a écrit:

Je continue d'espérer humhum et de regarder les offres...

Il vous reste deux ans, rien n'est perdu. Même s'il faut faire son deuil du changement ici et maintenant (moi même j'ai mis 10 mois à trouver un poste.)

aposiopèse
aposiopèse
Érudit

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par aposiopèse le Mar 30 Oct 2012 - 23:04
merci pour ces conseils !

Là, je suis en train de m'auto-former à BCDI à l'aide de tutoriels en ligne, en attendant la formation promise par l'inspecteur (il a bien fallu que je commence à cataloguer avec toutes les commandes qui s'entassaient), en plus je découvre un tas d'horreurs dans l'ordinateur (la base client reliée à 2 serveurs distinct, avec des données différentes, dont un installé directement sur le bureau de l'ordi ; l'assistance d'éducation qui a catalogué dans le serveur et non dans le client ces 6 derniers mois ; l'absence d'informatisation du prêt l'an dernier, l'absence de sauvegarde de la base depuis un an également, argh, pour moi qui découvre tout juste le métier de doc, ça fait beaucoup !)

je suppose qu'un logiciel de SIGB doit être encore plus complexe.. et j'avoue que ça m'intrigue ! J'aime tout ce qui touche à l'informatique mais je ne suis pas du tout une experte, c'est juste que j'aime bien apprendre à faire de nouveaux trucs. j'aurais aimé pouvoir m'inscrire aux nombreux ateliers TICE du CRDP mais c'est à plus d'1h30 de route de chez moi et je ne suis pas dispo le mercredi matin Neutral
oloc
oloc
Niveau 7

Nos reconversions... - Page 6 Empty Re: Nos reconversions...

par oloc le Mer 31 Oct 2012 - 20:03
@aposiopèse a écrit:

Là, je suis en train de m'auto-former à BCDI à l'aide de tutoriels en ligne, en attendant la formation promise par l'inspecteur (il a bien fallu que je commence à cataloguer avec toutes les commandes qui s'entassaient), en plus je découvre un tas d'horreurs dans l'ordinateur (la base client reliée à 2 serveurs distinct, avec des données différentes, dont un installé directement sur le bureau de l'ordi ; l'assistance d'éducation qui a catalogué dans le serveur et non dans le client ces 6 derniers mois ; l'absence d'informatisation du prêt l'an dernier, l'absence de sauvegarde de la base depuis un an également, argh, pour moi qui découvre tout juste le métier de doc, ça fait beaucoup !)

Ce n'est pas la première fois que j'entends ce genre d'histoires. Et après, vous vous étonnez de ne pas être pris au sérieux en dehors de l'EN :-) (C'est de l'humour, pas un troll, merci).
On m'a raconté ainsi qu'un assistant d'éducation avait catalogué en local tout un fonds d'une BCD en primaire, et que le service informatique de l'académie avait tout bonnement enlevé et détruit la machine sans rien dire à personne. Pas de sauvegarde, évidemment.

N'investissez pas trop dans l'apprentissage de BCDI, c'est une bouse qui n'est utilisée que dans les écoles et collèges, parce que
1) C'est le CRDP de Poitiers qui le produit
2) Les conseillers pédagogiques ne connaissent que ça.

Je suis médisant, il y a quand même un certain mouvement vers PMB.


je suppose qu'un logiciel de SIGB doit être encore plus complexe.. et j'avoue que ça m'intrigue ! J'aime tout ce qui touche à l'informatique mais je ne suis pas du tout une experte, c'est juste que j'aime bien apprendre à faire de nouveaux trucs. j'aurais aimé pouvoir m'inscrire aux nombreux ateliers TICE du CRDP mais c'est à plus d'1h30 de route de chez moi et je ne suis pas dispo le mercredi matin Neutral

BCDI est aussi un (mauvais) SIGB. Si vous êtes curieuse en info, la moitié du chemin est fait. Pour le reste, je vais être brutal : si vous voulez quitter l'EN et bosser en bibliothèque publique, abandonnez la "filière" EN : les ateliers du CRDP ne vous seront d'aucune utilité, n'évoquez en entretien BCDI que pour mémoire en passant rapidement, au risque de faire rire votre interlocuteur (j'ai été en position de recruteur, sur un poste en catégorie B).

Je ne fais surtout pas de prof-bashing ici, je vous explique juste, en poussant un peu le propos, que la pratique documentaire EN n'est pas directement transposable en bibiothèque publique. Et que vous n'avez aucun intérêt à vous transformer en prof doc (même si c'est mieux que rien) alors que vous souhaitez être bibliothécaire territoriale.

Ce que vous pouvez faire en revanche, c'est adhérer à l'ABF (association des bibliothécaires de France) de votre région. Vous pourrez alors assister aux journées d'études qu'elle propose, peut être sur votre temps de formation, et vous faire connaître des professionnels du coin, de manière informelle. Ça peut aussi tomber pendant les vacances scolaires. Vous n'êtes pas à l'abri non plus d'apprendre des choses utiles sur les débats en cours dans le milieu, qui est très petit. L'ABF propose aussi un "diplôme" délivré par elle et accessible sans le bac qui représente quelques dizaines d'heures de formation, et qui est curieusement très valorisé par les recruteurs. Normalement, ça ne concerne que ceux qui visent des emplois en catégorie C. Mais peut-être faudrait-il y réfléchir.

C'est bien un projet d'acculturation que je vous propose, mais qui me semble indispensable si vous voulez concrétiser votre réussite au concours. La fonction publique territoriale est cruelle.

Je reste à votre disposition.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum