Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par gelsomina31 le Sam 15 Oct 2011 - 19:29

@Sandyrina a écrit:
@Jane a écrit:encore un fragile... l'EN doit avoir un souci de recrutement ! elle n'embauche que des suicidaires ? A moins que des gens tout à fait solides ne soient fragilisés par l'institution ?
Eh, mais ça, madame la marquise, ça ne fait pas partie des pistes envisagées pffffffffffffffffffffff
Crying or Very sad Like a Star @ heaven


Pareil...j'en ai assez d'entendre que les gens qui craquent sont "fragiles"....je pense que l'on a le droit d'être juste "normal" et de ne pas tous avoir la même résistance face à certaines situations....c'est un droit que de reconnaître que l'on n'y arrive plus, que l'on est épuisé, que l'on éprouve des difficultés ou du désespoir...Parfois même certains collègues vous renvoient à vos soucis quand vous avez le sentiment qu'on vous en demande trop: "ah bon???noooon, ça va encore....faut s'organiser...." "ah booon???noooon la classe est encore assez gérable.. Faut savoir comment les prendre" ...Merci les collègues, merci les chefs qui se prennent pour des chefs d'entreprise et nous mettent une pression à la France Télécom sur le dos ....merci aux suppressions de postes qui mettent des collègues dans l'embarras (bel euphémisme) obligés de déménager, de prendre un studio loin de leur famille pour la semaine parce qu'on leur refile un poste je ne sais où...etc etc...mais après....on fait un métier qui n'est constitué QUE de privilèges, hein? et si on craque ou montre quelque signe de faiblesse....c'et forcément que l'on est fragile !


gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par yseult le Sam 15 Oct 2011 - 20:01

Fragile...comme si la personne naissait ainsi!
Les personnes qui passent à l'acte ne sont pas toutes fragiles mais sont certainement dans un moment de fragilité. Grosse nuance que l'institution balaie avec la formule "personne fragile" évitant ainsi de s'interroger sur ce qui a causé ce moment de fragilité.

yseult
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Ramoneur le Sam 15 Oct 2011 - 20:17

@varia a écrit:Je ne sais pas si son geste a à voir avec ses conditions de travail.
Je le connaissais un peu, tout ce que je peux dire c'est qu'il était tout jeune (24 ans je crois), charmant, apprécié de tous. Que ceci reste avant toute chose.
................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Putain, 24 ans... Crying or Very sad

_________________
Si ton ennemi te sodomise, ne bouge surtout pas. Tu risquerais de le faire jouir...
San Antonio

Ramoneur
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par StellaNova le Sam 15 Oct 2011 - 23:44

Je trouve ça révoltant de lire que c'était une personne "fragile", et de lire dans d'autres articles comme quoi il était suivie pour dépression.
Ce qui me révolte c'est que les médias cherchent à trouver une raison à son acte.

Je ne pense pas qu'on puisse justifier cela. C'est triste, tout simplement. Et il va manquer à son lycée.

StellaNova
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Chocolat le Sam 15 Oct 2011 - 23:47

@varia a écrit:Je ne sais pas si son geste a à voir avec ses conditions de travail.
Je le connaissais un peu, tout ce que je peux dire c'est qu'il était tout jeune (24 ans je crois), charmant, apprécié de tous. Que ceci reste avant toute chose.
................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Like a Star @ heaven

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Serge le Dim 16 Oct 2011 - 0:07

@varia a écrit:Je ne sais pas si son geste a à voir avec ses conditions de travail.
Je le connaissais un peu, tout ce que je peux dire c'est qu'il était tout jeune (24 ans je crois), charmant, apprécié de tous. Que ceci reste avant toute chose.
................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Tout à fait.

Et il est encore bien trop tôt pour en conclure que son geste est dû à ses conditions de travail (surtout s'il s'occupait de la maintenance d'une salle informatique et qu'il n'était pas enfermé dans une salle de classe avec des élèves odieux)
Son motif peut être une peine de coeur ou une toute autre raison encore. Ne tirons pas de conclusions hâtives en extrapolant avec un autre cas.
Il sera toujours temps de faire un lien plus tard quand nous aurons davantage d'informations.

En attendant, j'ai une pensée pour lui et pour ses proches ...


Dernière édition par Serge le Dim 16 Oct 2011 - 0:10, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Jim Thompson le Dim 16 Oct 2011 - 0:08

@iphigénie a écrit:ça rappelle quand même sérieusement la "mode du suicide" à France T élécom. affraid
+1

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par piesco le Dim 16 Oct 2011 - 3:15

Moi ce qui m'énerve c'est que je comprends bien que quand ils disent "fragile" ils veulent dire "faible". Cela revient à dire que c'est sa faute puisque c'est bien connu, les faibles restent sur le chemin alors que les forts avancent

furieux

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Bientôtlesud le Dim 16 Oct 2011 - 11:01

@Ramoneur a écrit:
@varia a écrit:Je ne sais pas si son geste a à voir avec ses conditions de travail.
Je le connaissais un peu, tout ce que je peux dire c'est qu'il était tout jeune (24 ans je crois), charmant, apprécié de tous. Que ceci reste avant toute chose.
................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

Putain, 24 ans... Crying or Very sad

Ils disent 27 ans dans les journaux,mais bon cela ne change pas grand chose.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par barèges le Dim 16 Oct 2011 - 13:13

@frankenstein a écrit:
William Marois, le recteur, se dit quant à lui « effaré » par toute cette violence et tient à mettre les choses au clair : « Un rapport sur les rythmes scolaires a bien été rendu, mais il n’est jamais fait référence à la suppression d’un mois de vacances, martèle-t-il. Les jeunes exercent une violence sur une rumeur totalement infondée. Ils n’ont aucun recul par rapport à l’information qui est diffusée sur les réseaux sociaux. »
Il n'y a pas que cette rumeur et c'est plus inquiétant...Je crois qu'il y a un malaise plus profond derrière tout ça. Le MEN et ses représentants devraient un peu y réfléchir... Rolling Eyes

Quand je vois ce nom-là, je repense à ça, que j'ai évoqué sur un autre fil. Il s'agit d'un extrait d'article sur la promotion simultanée de deux recteurs controversés (attention article en partie au moins "orienté", mais il y a des faits) :


II- Le recteur W. Marois, actuel recteur de Bordeaux

Ancien recteur de Montpellier, M. W. Marois est encore plus brillant. Il vient d’ailleurs d’être promu, le 12 avril 2009, officier de la légion d’honneur. Et si l’on en croit une rumeur, il serait même sur les rangs pour devenir ministre de l’Éducation nationale. Or, qui est ce grand serviteur de l’État ?
1- Un recteur qui est l’auteur d’une circulaire inquisitoriale
Le recteur Marois s’est illustré, à Montpellier, avant le second tour de la fameuse élection présidentielle entre la droite et l’extrême-droite, en publiant, le 2 mai 2002, une circulaire intitulée, « Aide aux personnels en difficulté » qui est en fait le bréviaire du petit inquisiteur administratif (2). Ce titre humanitaire est un leurre qui ne sert qu’à cacher aux naïfs les méthodes d’un manuel de police plus ou moins basse ! Les mots « aide » et « difficulté » ne renvoient pas du tout aux significations usuelles. Comme tout langage illusionniste, celui de ce manuel demande à être traduit. Et ce n’est pas très difficile, tant les leurres sont grossiers. On est ainsi stupéfait de découvrir que le terme « difficulté » est un amalgame qui recouvre à la fois des fautes professionnelles, les congés de maladie, des délits ou des comportements variés non conformes aux volontés de la hiérarchie, comme l’expression de la liberté de conscience.

- Outre cet amalgame effectué entre les délits (« pratiques frauduleuses / racisme / état d’imprégnation alcoolique / usage de drogue / problèmes de mœurs ») et des fautes professionnelles (« absences répétées injustifiées ») - lesquels, évidemment, ne souffrent pas la moindre discussion -, on relève des incriminations laissées à la libre interprétation du chef hiérarchique : qu’est-ce qu’une « difficulté d’adaptation », par exemple, « un isolement excessif », « une hyper-activité et dépendance au travail » ou bien encore « un refus d’obéissance » ? Faut-il croire à une autorité infaillible pour ne pas frémir devant les illustrations très personnelles qui peuvent être données de ces griefs ! Quant au « chahut dans la classe », qualifié de « difficulté de gestion de la classe », peut-on exclure la responsabilité d’élèves, de parents ou même d’un chef d’établissement qui décident de se payer « la tête d’un prof » ?

- On a quelque raison, en tout cas, d’avoir peur à la lecture de la fiche n°23 sur « les procédures disciplinaires » qui précisent que l’établissement du dossier d’accusation peut comprendre des témoignages de parents et d’élèves, « intégrés sous la forme de copies anonymes de telle sorte que leurs auteurs ne puissent pas être identifiés. »
Les effets de la loi liberticide jospino-chiraquienne du 12 avril 2000 qui protège les auteurs de dénonciation au détriment de leur victime, sont, on le voit, activement recherchés : tout professeur jugé indocile peut être accusé désormais anonymement sans qu’il puisse se défendre ; et un dossier secret est officiellement reconnu ! Faut-il nommer les régimes politiques passés qui se sont illustrés par ces méthodes policières ?

- Un dernier indice confirme la nature inquisitoriale de cet exercice du pouvoir décrit dans ce livret pour venir en « aide aux personnels en difficulté » ! C’est la dénaturation du texte fondateur en matière de protection du fonctionnaire contre les attaques de toutes sortes à l’occasion de ses fonctions, l’article 11 de la loi 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Celui-ci stipule que « la collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires ». Or la circulaire du recteur Marois fait de ce devoir une simple possibilité « Tout agent, est-il écrit, peut bénéficier (…) de la protection juridique. »

- L’ « aide » prodiguée en question présente dès lors deux volets :
1- l’un est médical avec une possibilité donnée au chef hiérarchique de choisir une réponse psychiatrique à une « difficulté », avec l’obligation pour le subordonné de comparaître devant un comité médical départemental qui distribue et contrôle les divers congés médicaux. La porte, on le voit, est ouverte à la psychiatrisation de l’opposant.
2- L’autre volet purement policier est une procédure strictement balisée afin que le chef hiérarchique ne commette pas d’erreur qui empêche la sanction de tomber ou la retarde : l’étape de « l’instruction » est particulièrement détaillée avec la technique d ’élaboration du rapport d’accusation. Les fiches n° 1 et n° 2 indiquent « comment constater les faits et repérer les difficultés liées au comportement général et à l’exercice du métier d’enseignant ou d’agent » ; la fiche 3 traite de « la qualification des faits » : est-ce une faute ou une insuffisance professionnelle ? Elle met en garde contre la confusion entre les deux qualifications qui pourrait conduire le juge à écarter la sanction attendue

Jamais n’avaient été écrites aussi crûment les directives d’une répression implacable, même si elle se pratiquait depuis longtemps. Il y a des choses que l’on fait mais que l’on n’écrit surtout pas. Qu’un recteur ait pu vaincre cette pudeur, en dit long sur sa certitude de ne pas rencontrer chez ses victimes potentielles la moindre réaction et sur leur avilissement.
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-violation-deliberee-de-la-loi-54558

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Condorcet le Dim 16 Oct 2011 - 15:07

Juste une petite remarque : une loi (en l'occurrence celle du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires) est supérieure en droit à une circulaire (celle du recteur Marois).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par barèges le Dim 16 Oct 2011 - 16:30

Et s'il y a divergence, la loi invalide la circulaire?

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par chjara91 le Dim 16 Oct 2011 - 17:30

Ce jeune employé dont vous parler est l'un de mes meilleurs amis et honnetement je ne pense pas que ce soit du à ces conditions de travail !!! la veille de cette terible nouvelle il venait de m'annoncer de bonnes nouvelles concernant son poste !!!

Il avait 27 ans depuis aout ..... de nombreux amis et une famille qui l'aimaient tellement fort !! on est encore tous sous le choc de cette terrible nouvelle !! On comprend pas ..... On savait qu'il était fragile (MAIS PAS FAIBLE !!!!!!!!!) mais il se battait et il savait qu'il pouvait compter sur nous a n'importe quel moment !!! C'était qqun d'exceptionnnelement gentil et apprecié de tous !!!
On se demande vraiment pourquoi un tel geste .... on realise pas .... on y croit pas .....

chjara91
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Condorcet le Dim 16 Oct 2011 - 21:44

@barèges a écrit:Et s'il y a divergence, la loi invalide la circulaire?

Oui (si la loi n'a pas été abrogée, amendée ou remplacée par une autre loi depuis).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par pitchounette le Dim 16 Oct 2011 - 21:50

@Serge a écrit:
Tout à fait.

Et il est encore bien trop tôt pour en conclure que son geste [i]est dû à ses conditions de travail (surtout s'il s'occupait de la maintenance d'une salle informatique et qu'il n'était pas enfermé dans une salle de classe avec des élèves odieux)[/i]
Son motif peut être une peine de coeur ou une toute autre raison encore. Ne tirons pas de conclusions hâtives en extrapolant avec un autre cas.
Il sera toujours temps de faire un lien plus tard quand nous aurons davantage d'informations.

En attendant, j'ai une pensée pour lui et pour ses proches ...
Je pense qu'on peut avoir des conditions difficiles de travail sans être en face d'une classe d'odieux. un suicide sur un lieu de travail n'est jamais du à 100% à des problemes d'ordre famillial

Parti si jeune, c'est bien triste

Là je te rejoind à 10000% toutes mes pensées à sa famille

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par pitchounette le Dim 16 Oct 2011 - 21:53

@iphigénie a écrit:ça rappelle quand même sérieusement la "mode du suicide" à France T élécom. affraid
oui cest bien triste

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par loup des steppes le Dim 16 Oct 2011 - 21:57

@chjara91 a écrit:Ce jeune employé dont vous parler est l'un de mes meilleurs amis et honnetement je ne pense pas que ce soit du à ces conditions de travail !!! la veille de cette terible nouvelle il venait de m'annoncer de bonnes nouvelles concernant son poste !!!

Il avait 27 ans depuis aout ..... de nombreux amis et une famille qui l'aimaient tellement fort !! on est encore tous sous le choc de cette terrible nouvelle !! On comprend pas ..... On savait qu'il était fragile (MAIS PAS FAIBLE !!!!!!!!!) mais il se battait et il savait qu'il pouvait compter sur nous a n'importe quel moment !!! C'était qqun d'exceptionnnelement gentil et apprecié de tous !!!
On se demande vraiment pourquoi un tel geste .... on realise pas .... on y croit pas .....

Toutes mes pensées vont vers vous, ce jeune homme et sa famille... fleurs2 Like a Star @ heaven fleurs2 Like a Star @ heaven fleurs2

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par piesco le Dim 16 Oct 2011 - 23:15

Mes condoléances.

piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par JLB le Dim 16 Oct 2011 - 23:48

C'est terrible.

D'autres cas apparaîtront, et on en aura vent, cette fois, parce que les médias (ou nous mêmes), relaieront, du fait de la violence de l'événement initial. Et la litanie sera longue, je le crains (dans mon secteur géographique, 3 suicides d'enseignants l'an dernier - évidemment pas tous liés principalement au travail).

Et ce n'est pas forcément un mal : la souffrance au travail dans notre profession est terrible (comme dans bien d'autres), et mérite d'être traitée comme une vraie priorité. Qu'il sorte du bon de ces drames...


Dernière édition par JLB le Mar 8 Nov 2011 - 22:54, édité 1 fois

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par cavecattum le Lun 17 Oct 2011 - 18:42

Un agent d'entretien dans mon lycée, ce matin. Geste empêché in extremis.
Le proviseur nous a fait passer le mot.

Un professeur du lycée d'une copine stagiaire, il y a quelques jours. Lui n'en est pas revenu.

Trop de suicides liés à l'EN dans les médias, et maintenant autour de moi... Pourquoi tout ce qui entoure ce métier me paraît-il si gris?
No

cavecattum
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Condorcet le Lun 17 Oct 2011 - 18:48

@piesco a écrit:Mes condoléances.

Oui. Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par Condorcet le Lun 17 Oct 2011 - 18:49

@cavecattum a écrit:Un agent d'entretien dans mon lycée, ce matin. Geste empêché in extremis.
Le proviseur nous a fait passer le mot.

Un professeur du lycée d'une copine stagiaire, il y a quelques jours. Lui n'en est pas revenu.

Trop de suicides liés à l'EN dans les médias, et maintenant autour de moi... Pourquoi tout ce qui entoure ce métier me paraît-il si gris?
No

pale

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par chjara91 le Lun 17 Oct 2011 - 21:38

Lenou3132 a écrit:
Je pense qu'on peut avoir des conditions difficiles de travail sans être en face d'une classe d'odieux. un suicide sur un lieu de travail n'est jamais du à 100% à des problemes d'ordre famillial

Parti si jeune, c'est bien triste

Là je te rejoind à 10000% toutes mes pensées à sa famille



Il vivait la bas !! Il avait un appartement de fonction ! Il s'est suicidé de chez lui !! Pas dans le lycée meme !

chjara91
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par blanche le Lun 17 Oct 2011 - 21:44

pale

blanche
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par liliepingouin le Lun 17 Oct 2011 - 21:45

Sad
Mes pensées pour ses amis et sa famille en ces douloureux moments.

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Val-de-Marne : un employé se suicide dans un lycée de Cachan

Message par marcopolo le Dim 23 Oct 2011 - 20:18

@Carl2010 a écrit:Un membre du personnel du lycée Maximilien-Sorre de Cachan (Val-de-Marne) s'est suicidé vendredi vers 18 heures en se jetant par la fenêtre de son logement de fonction situé au 4e étage de l'établissement, juste au-dessus des salles de classe. Plusieurs élèves ont assisté au drame, et une cellule psychologique a été mise en place ce samedi matin.


Cet homme qualifié de «fragile» était chargé de l'informatique au sein du lycée.
Ce drame intervient alors que le lycée Maximilien-Sorre est sous tension depuis quelques jours, et des incidents y ont éclaté la semaine dernière, avec l'incendie de plusieurs véhicules.

Source : http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/val-de-marne-un-employe-se-suicide…

Cela continue.
Il est temps de réagir !


je rappelle que le departement du val de marne et celui où il y a eu le plus de pb médiatisés l'an dernier !

pour rappel un élève c'est fait tuer par un autre dans ce département , un prof c'est fait également molester ,
sans parler d'un élève qui c'est fait également molester !



c'est triste quand même !

marcopolo
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum