Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par frankenstein le Mer 19 Oct 2011 - 22:24

Si les élèves ne comprenaient et n’admettaient toujours pas cette détresse qui avait conduit à ce geste ultime - "On a le droit d’avoir une pensée pour elle, de tenter de comprendre et de dire qu’elle n’a pas fait ça pour rien", expliquaient certaines lycéennes. -, les professeurs, réunis en assemblée, étaient, quant à eux, passés sur un autre registre. Plus revendicatif. Portés par une colère sourde, animée par des rancœurs accumulées et exaltés par le drame qui vient de survenir.

"Notre colère est toute entière"

Jean-Charles Olivan, qui s’était fait leur porte-parole insistait : "Si l’émotion commence à être régulée, notre colère est toute entière. Lise voulait fédérer dans un contexte difficile. Son geste était fort et nous sommes aujourd’hui ensemble pour ne jamais la lâcher. Il y a eu un avant Lise. Il y aura un après. Et pour que nous continuions, il faudra que ça change. Que ça change vraiment."

Aujourd’hui aura lieu une marche blanche à laquelle vont se joindre l’ensemble des établissements de Béziers. Demain, à la demande des élèves, ces derniers seront reçus par les enseignants pour discuter. Aucun cours ne sera assuré d’ici les vacances à Jean-Moulin.

A l’échelon national, des manifestations devraient se mettre en place, poussées par les syndicats d’enseignants, jeudi à l’heure du drame.

Certains appelaient même hier à la grève illimitée des cours : "Tant que des avancées significatives ne seront pas obtenues et qui permettrons d’éviter à jamais un tel drame."

http://www.midilibre.fr/2011/10/17/la-colere-a-jean-moulin,403825.php


frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Ven 21 Oct 2011 - 22:27

Quoi de neuf?

Rien à ma connaissance à Compiègne...
à la psy de mon RASED ricane à propos du malaise enseignant et de ce qui aurait pu pousser Lise BONNAFOUS à s'immoler. Rien à voir avec ses conditions de travail, non, non. C'est un hasard si elle a fait ça en pleine cours du collège. En attendant, Lise avait des élèves en face d'elle. J'ai des élèves qui ont un gros besoin d'aide psy en face de moi en classe et rien ne bouge à part les lèvres narquoises de la psy de mon RASED...

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par frankenstein le Ven 21 Oct 2011 - 22:35

Iy avait une marche à Montpellier mercredi
A 3min 45


TVSUD - Le JT du 19/10/2011 par TVSud

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par frankenstein le Ven 21 Oct 2011 - 22:43

@gelsomina31 a écrit:Quoi de neuf?

Rien à ma connaissance à Compiègne...
à la psy de mon RASED ricane à propos du malaise enseignant et de ce qui aurait pu pousser Lise BONNAFOUS à s'immoler. Rien à voir avec ses conditions de travail, non, non. C'est un hasard si elle a fait ça en pleine cours du collège. En attendant, Lise avait des élèves en face d'elle. J'ai des élèves qui ont un gros besoin d'aide psy en face de moi en classe et rien ne bouge à part les lèvres narquoises de la psy de mon RASED...
Hum...Ne connaissant pas la personne, elle devrait s'abstenir de commenter la psy sco...
Spoiler:
(déjà que même en connaissant les élèves et les personnes, ils racontent pas mal d'âneries... Rolling Eyes )

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par pk le Ven 21 Oct 2011 - 22:47

Si cette psy a de la bouteille, tout s'explique. Les psychologues de plus de 40 ans... Il suffisait alors de mettre une plaque!

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Palombella Rossa le Ven 21 Oct 2011 - 23:02

la psy de mon RASED ricane à propos du malaise enseignant....

J’enseigne depuis 1977, et je n'ai JAMAIS vu, dans les établissements où j'ai exercé, un ou une psy scolaire valable.
Il y a pourtant une Association des Co-Psy, qui publie une bonne revue "Questions d'orientation" (et je ne dis pas cela parce qu'ils m'ont demandé quelques contributions)
http://www.editionsquiplusest.com/index.php?page=shop.product_details&product_id=40&flypage=flypage.tpl&pop=0&option=com_virtuemart&Itemid=11

Mais dans l'ensemble, c'est un corps parasite -- alors que, vu l'état de certains de nos élèves, de VRAIS psys, càd véritablement formés et compétents, ne seraient pas de trop !

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Mélu le Sam 22 Oct 2011 - 9:19

Bruits de couloirs, donc à prendre avec circonspection :
Le mari d'une collègue enseigne dans un établissement du Biterrois, et a des amis qui exercent dans un autre établissement de Beziers. Dans ce derniers, les enseignants auraient demandé à leur CDE la permission de s'absenter pour participer à la marche blanche. Il leur aurait répondu qu'on leur avait demandé en haut lieu d'étouffer l'affaire, mais qu'il ne le ferait pas et les couvrirait s'il voulaient y aller.

_________________
"Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?"
[ Jane Austen ] - Extrait de Orgueil et préjugés

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 10:36

@Palombella Rossa a écrit: la psy de mon RASED ricane à propos du malaise enseignant....

J’enseigne depuis 1977, et je n'ai JAMAIS vu, dans les établissements où j'ai exercé, un ou une psy scolaire valable.
Il y a pourtant une Association des Co-Psy, qui publie une bonne revue "Questions d'orientation" (et je ne dis pas cela parce qu'ils m'ont demandé quelques contributions)
http://www.editionsquiplusest.com/index.php?page=shop.product_details&product_id=40&flypage=flypage.tpl&pop=0&option=com_virtuemart&Itemid=11

Mais dans l'ensemble, c'est un corps parasite -- alors que, vu l'état de certains de nos élèves, de VRAIS psys, càd véritablement formés et compétents, ne seraient pas de trop !

Je n'ai que 5 ans d'ancienneté mais j'ai déjà connu deux RASED (et au moins une super psy scolaire) efficaces. Sans régler tout les problèmes, ils aidaient les enfants à devenir élèves, à respecter les adultes et les camarades, à déposer leurs bagages familiaux à l'entrée de l'école. J'ai vu que c'était possible. C'était à Valenton , Val de Marne et Villeneuve St Georges, même département. Bon, c'était en ZEP aussi...

Je suis à Compiègne depuis la rentrée 2010 et je découvre le RASED qui ne sert qu'à mouliner du vent... peut être parce que je ne suis pas en ZEP?
Cette année, j'ai un double-niveau (CE1/CE2) de 25 élèves dont 3 élèves ingérables, 12 en souffrance sociales e/ou psy et 10 élèves sans grosses difficultés bien que les familles etc.... Côté parents d'élèves, j'en ai la moitié qui angoissent à cause du double niveau et l'autre moitié qui me reproche les problèmes de leurs enfants...
Je ne m'en sors pas! scratch Mes trois ingérables me retournent la classe. Je m'use les nerfs et la voix (bien que j'essaie de crier le moins possible) à chaque minute de cours.

J'ai juste demandé que mes trois ingérables soient pris de temps en temps par le RASED pour qu'ils apprennent à ne pas frapper et insulter leur camarades... s'ils pouvaient aussi apprendre à se taire de temps en temps, je suis preneuse!
Réponse de la psy : "tu dois changer ta pédagogie" et "nous les prendrons quand nous auron s fini de discuter entre membre du RASED et seulement si, nous pensons pouvoir faire quelque chose" + un sourire sournois. L'an dernier, elles ont mis en route leur prise en charge VERS LE 15 MAI!!!!
Je fais quoi, moi???
Ai je le droit d'exercer seule mon droit de retrait face à cette classe ingérable (pas seulement pour moi?) et demander une audience à mon IEN pour chercher une solution à mon problème? Je précise que l'école a un CE1 à 27 élèves et un CE2 à 27 élèves. On pourra peut être au moins ouvrir une classe et mieux répartir les élèves de CE1 CE2?


Je ne finirais pas comme Lise BONNAFOUS mais je ne tiendrais pas deux nouvelles semaines à ce rythme. J'ai déjà été arrêté 10 jours pour grosse chute de tension et gastro. Je n'ai repris que deux jours avant les vacances et je n'en peux déjà plus (voix cassée, maux de tête, grosse fatigue, découragement).


Dernière édition par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 10:49, édité 2 fois

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 10:41

@Mélu a écrit:Bruits de couloirs, donc à prendre avec circonspection :
Le mari d'une collègue enseigne dans un établissement du Biterrois, et a des amis qui exercent dans un autre établissement de Beziers. Dans ce derniers, les enseignants auraient demandé à leur CDE la permission de s'absenter pour participer à la marche blanche. Il leur aurait répondu qu'on leur avait demandé en haut lieu d'étouffer l'affaire, mais qu'il ne le ferait pas et les couvrirait s'il voulaient y aller.

Si c'est vrai, c'est odieux mais hélas compréhensible. A nous de tout faire pour que l'affaire ne soit pas étouffée!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Marie Laetitia le Sam 22 Oct 2011 - 10:44

c'est intéressant, ce que tu dis sur le RASED dans ton établissement. Même s'il ne faut pas généraliser sans preuve.
Je ne sais pas comment fonctionnait les écoles primaires avant la mise en place des RASED, mais dans les années 1985-1990, je me souviens qu'il y avait déjà une institutrice qui prenait avec elle quelques heures par semaine les élèves les plus en difficulté, dans mon école (élève)

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Marie Laetitia le Sam 22 Oct 2011 - 10:46

@gelsomina31 a écrit:
@Mélu a écrit:Bruits de couloirs, donc à prendre avec circonspection :
Le mari d'une collègue enseigne dans un établissement du Biterrois, et a des amis qui exercent dans un autre établissement de Beziers. Dans ce derniers, les enseignants auraient demandé à leur CDE la permission de s'absenter pour participer à la marche blanche. Il leur aurait répondu qu'on leur avait demandé en haut lieu d'étouffer l'affaire, mais qu'il ne le ferait pas et les couvrirait s'il voulaient y aller.

Si c'est vrai, c'est odieux mais hélas compréhensible. A nous de tout faire pour que l'affaire ne soit pas étouffée!

établir une liste de tous les enseignants qui se suicident sur leur lieu de travail et du nombre de ceux qui ont connu une dépression (en mettant en parallèle les chiffres du reste de la population)? Affiché dans la salle des profs. Ça peut paraître morbide, mais c'est si facile de fermer les yeux quand il faut rechercher les informations...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 10:50

@Marie Laetitia a écrit:(...)

établir une liste de tous les enseignants qui se suicident sur leur lieu de travail et du nombre de ceux qui ont connu une dépression (en mettant en parallèle les chiffres du reste de la population)? Affiché dans la salle des profs. Ça peut paraître morbide, mais c'est si facile de fermer les yeux quand il faut rechercher les informations...

C'est une idée!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Thalia de G le Sam 22 Oct 2011 - 10:53

@ gelsomina : ton témoignage est effrayant

@ Marie Laetitia : bonne idée. Il faudra simplement qu'on nous en accorde le droit. Je vais en parler à mes collègues (et néanmoins copains) syndicalistes.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Mufab le Sam 22 Oct 2011 - 11:49

Un témoignage sur mon RASED.

Edité : trop reconnaissable.


Dernière édition par Mufab le Sam 22 Oct 2011 - 16:05, édité 3 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par sand le Sam 22 Oct 2011 - 11:54

Eh bien en classe, tout ce petit monde ! Au cambouis !

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 12:41

Mufab,

Ce que tu décris, c'est le RASED tel que je le vois depuis l'an dernier et cela me rend dingue!

A Valenton et VSG, les aides mettaient du temps à se mettre en place mais après les vacances de la Toussaint, les prises en charge commençaient... et le RASED venaient régulièrement me voir pour discuter de l'évolution des élèves pris en charge.

Maintenant, je ne veux pas faire le procès des RASED. C'est vraiment un plus quand ses membres sont compétents et en nombre suffisant.

Je veux trouver une solution à mon problème et tant qu'à faire éviter de me retrouver seule responsable du manque d'éducation, de structuration psy et d'instruction de mes élèves.
Je veux juste que les parents fassent leur travail d'éducation, pouvoir faire mon travail d'instruction dans des conditions honnêtes et que le RASED ainsi que les assistants sociaux fasse leur travail d'aide aux familles en difficultés!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par Mufab le Sam 22 Oct 2011 - 13:13

Hors-sujet.

Gelsomina : j'ai eu ta classe il y a 3 ans (un Ce1-Ce2, pareil, j'en ai déjà parlé ici ou là, de mes courses quotidiennes dans les couloirs pour rattraper un élève enfui parce que je lui demandais très aimablement d'écrire la date -heureusement, il émettait de gros "Vroum-Vroum", les mains sur l'accélérateur de sa moto imaginaire, avant de se sauver de la classe, ce qui me permettait de repérer ses fuites- pendant que le reste, resté seul, se livrait à des batailles, au mieux, de crayons de couleurs.)

3 sont maintenant en CLIS (et font toujours parler d'eux).

Ça a été une année très difficile, (où j'ai failli m'en aller un matin, et claquer la porte pour aller voir le médecin).
Je crois que j'ai tenu (et me suis endurcie, finalement), grâce aux collègues, à l'ambiance de l'école.
Alors voilà quelques trucs à essayer, que je te transmets bien modestement, car je n'ai pas de solutions :
- demande à tes collègues de te soulager quelques heures par jour de tes difficiles, à tour de rôle. Ils sont beaucoup plus calmes dans les autres classes, en général.
- donne-leur progressivement des tâches à responsabilité : pas d'objectif d'apprentissage pour le moment (tant pis, il y a plus urgent), juste de savoir-être élève; du ludique occupationnel aussi (désolée, hein, ce n'est pas très pro... mais bon, c'est provisoire) : un grand dessin collectif, sur affiche, pour décorer la classe, par exemple ? L'essentiel est qu'ils te fichent la paix un moment, et qu'ils trouvent ponctuellement un intérêt à être à l'école.
- si vous faites des récrés décalées, demande aux collègues s'ils ne peuvent pas, de temps en temps, quand tu vois que ça explose, participer aux deux récrés. En gros tout ce qui pourrait te soulager, toi et ta classe, de leur présence, afin de tisser du lien pédagogique avec les autres.

Fais-en une affaire d'équipe, par une réunion où tu demanderas "comment faire pour que je reparte sur de bonnes bases avec le reste de la classe, que je tisse un lien et installe une ambiance de travail (toute relative, mais ce serait un début) avec eux. Que je puisse consacrer mon temps aux autres, sans être vampirisée par ces 3 enfants ?"
Des solutions vont sans doute venir de tes collègues...

Et si tu ne peux pas compter sur le réseau, eh bien tant pis, vous ferez sans.

Facile à dire, mais je n'ai que ça...
fleurs

Surtout repose-toi pendant les vacances !


Dernière édition par Mufab le Sam 22 Oct 2011 - 13:35, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 13:30

@Mufab a écrit:Hors-sujet.

Gelsomina : j'ai eu ta classe il y a 3 ans (un Ce1-Ce2, pareil, j'en ai déjà parlé ici ou là, de mes courses quotidiennes dans les couloirs pour rattraper un élève enfui parce que je lui demandais très aimablement d'écrire la date -heureusement, il émettait de gros "Vroum-Vroum", les mains sur l'accélérateur de sa moto imaginaire, avant de se sauver de la classe, ce qui me permettait de repérer ses fuites- pendant que le reste, resté seul, se livrait à des batailles, au mieux, de crayons de couleurs.)

3 sont maintenant en CLIS (et font toujours parler d'eux).

Ça a été une année très difficile, (où j'ai failli m'en aller un matin, et claquer la porte pour aller voir le médecin).
Je crois que j'ai tenu (et me suis endurcie, finalement), grâce aux collègues, à l'ambiance de l'école.
Alors voilà quelques trucs à essayer, que je te transmets bien modestement, car je n'ai pas de solutions :
- demande à tes collègues de te soulager quelques heures par jour de tes difficiles, à tour de rôle. Ils sont beaucoup plus calmes dans les autres classes, en général.
- donne-leur progressivement des tâches à responsabilité : pas d'objectif d'apprentissage pour le moment (tant pis, il y a plus urgent), juste de savoir-être élève; du ludique occupationnel aussi (désolée, hein, ce n'est pas très pro... mais bon, c'est provisoire) aussi : un grand dessin collectif, sur affiche, pour décorer la classe, par exemple ? L'essentiel est qu'ils te fichent la paix un moment, et qu'ils trouvent ponctuellement un intérêt à être à l'école.
- si vous faites des récrés décalées, demande aux collègues s'ils ne peuvent pas, de temps en temps, quand tu vois que ça explose, participer aux deux récrés. En gros tout ce qui pourrait te soulager, toi et ta classe, de leur présence, afin de tisser du lien pédagogique avec les autres.

Fais-en une affaire d'équipe, par une réunion où tu demanderas "comment faire pour que je reparte sur de bonnes bases avec le reste de la classe, que je tisse un lien et installe une ambiance de travail (toute relative, mais ce serait un début) avec eux. Que je puisse consacrer mon temps aux autres, sans être vampirisée par ces 3 enfants ?"
Des solutions vont sans doute venir de tes collègues...

Et si tu ne peux pas compter sur le réseau, eh bien tant pis, vous ferez sans.

Facile à dire, mais je n'ai que ça...


Surtout repose-toi pendant les vacances !

Merci pour tes conseils, Mufab. Oui, heureusement que certains collègues et la directrice sont là pour m'aider et prendre à tour de rôle mes élèves "barrés".
Nous allons essayer d'institutionnaliser ces "sorties" de classe au retour des vacances.
Faudrait juste que les parents me lâchent un peu la grappe et / ou prennent leurs responsabilités de parents et cela devrait aller.

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par MarieL le Sam 22 Oct 2011 - 15:46

@Mélu a écrit:Bruits de couloirs, donc à prendre avec circonspection :
Le mari d'une collègue enseigne dans un établissement du Biterrois, et a des amis qui exercent dans un autre établissement de Beziers. Dans ce derniers, les enseignants auraient demandé à leur CDE la permission de s'absenter pour participer à la marche blanche. Il leur aurait répondu qu'on leur avait demandé en haut lieu d'étouffer l'affaire, mais qu'il ne le ferait pas et les couvrirait s'il voulaient y aller.

C'est bizarre. Les établissements ne sont pas si nombreux à Béziers même, et tous ont participé, deux en quasi totalité. Il y a bien eu un :colere: qui a refusé toute autorisation d'absence mais dans les environs (et les collègues ont eu bien tort de ne pas passer outre à mon avis...)

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par gelsomina31 le Sam 22 Oct 2011 - 21:20

Les lycées de Béziers ont ils rouvert avant les vacances?
Y aura-t-il des actions pendant les vacances?
Et à la reprise?

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par frankenstein le Sam 22 Oct 2011 - 21:51

Pour les RASED, je les trouve inefficaces dans 80% des cas...Désolé si je vais à l'encontre de ce que défendent les syndicats (dont le mien ! Laughing ).Je l'avais déjà dit sur un autre fil...
Les psys scolaires, c'est quand même très "léger" surtout pour des élèves qui relèvent de la psychiatrie...Pour la spécialisation des enseignants (CAPASH), c'est des "sciences éduc" à fond la caisse, de l'IUFM x 10 dans ce qu'il y a de pire ! Allez voir les styles de dossiers à rendre pour être validé .... Shocked affraid
QQ exemples:
Devenir acteur de ses apprentissages : oui, mais comment ?. Mémoire de Thibaut COLIN, présenté au CAPA-SH option D à la session 2009.
« Je fais l’hypothèse que si je mets en place des projets destinés à être communiqués et nécessitant un recours à l’écriture, cela aidera les élèves à se décentrer de leur propre point de vue et donc favorisera une co-régulation voire une autorégulation de leur démarche en écriture.
J’envisage également de développer chez mes élèves l’utilisation d’outils (métacognitifs ou non) en écriture afin de les aider à co-réguler voire autoréguler leurs démarches en écriture. »
Mémoire Format DOC (219 Ko)

Un conte en mémoire (Mémorisation et Cartes Heuristiques en Clis1). Mémoire d’Anne-Sophie DUBOIS, présenté au CAPA-SH option D en mai 2010.
« C’est autour d’une situation de mémorisation, face aux difficultés rencontrées par mes élèves à restituer des histoires, que ma problématique a émergé : en quoi le passage par une représentation schématisée d’un conte peut-il aider des élèves de Clis 1 majoritairement non lecteurs, à le mémoriser et à le restituer ? »
Mémoire Format DOC (2,43 Mo) – Annexes Format DOC (1,8 Mo)

Le roseau pensant (Le débat philosophique : un outil de développement de la pensée réflexive en CLIS ?). Mémoire de Nathalie VERDU, présenté au CAPA-SH option D à la session de 2008.
« En quoi le débat philosophique permet-il de développer la pensée réflexive et par là-même, les compétences langagières des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives ? »
Format DOC (3,90 Mo)

La représentation du métier d’élève en hôpital de jour. Mémoire de Christophe FREDAIGUE, présenté au CAPA-SH option D à la session 2009.
« Est-ce qu’un enfant dont l’inscription à l’école a été inexistante ou avortée dès les premières années peut se construire une représentation du métier d’élève lors d’une prise en charge scolaire en hôpital de jour ? »
Format PDF (162 Ko)

En quoi une pédagogie du projet peut-elle aider un enfant en très grandes difficultés à devenir un élève ? Mémoire de Joël COLIN, présenté au CAPA-SH option D en septembre 2006.
« Comment débloquer cet enfant face à des apprentissages scolaires qu’il rejette depuis tant de temps ? (...) Que puis-je mettre en place pour réconcilier cet enfant avec l’école, avec son identité d’élève qui apprend, à son rythme, avec ses pairs ? J’ai choisi de réfléchir en quoi un projet pédagogique peut aider un enfant en grandes difficultés à devenir un élève. »
Format PDF (178 Ko) Format Word (111 Ko)

Contenir la déliaison (Compréhension et psychose). Mémoire de Loïc POMPON, présenté au CAPA-SH option D à la session 2009.
« Les enfants psychotiques, de par leur pathologie, peinent à faire des liens entre les événements vécus et par conséquent, ne parviennent que très difficilement à construire des savoirs. Ils sont soumis à une pulsion de déliaison, qui neutralise toute connexion d’un point de vue cognitif. (...) la mise en place d’un cadre contenant permettrait-elle à mes élèves psychotiques de faire des liens explicites entre les apprentissages et de leur apporter les outils pour affiner leur compréhension ? »
Format PDF (3,8 Mo)

Interface de l’enseignement et du médico-social (Un enseignant spécialisé en SESSAD). Mémoire d’Élisabeth CHANAL, présenté au CAPA-SH option D à la session 2009.
« Comment, dans quelles conditions et avec quels moyens peut-on espérer un gain d’efficience dans l’action commune de notre partenariat, au bénéfice des enfants qui nous sont confiés ? »
Format Word (285 Ko)

Mémorisation et repérage temporel. Mémoire de Marie VIREY PINSARD, présenté au CAPA-SH option D à la session 2007.
« Favoriser la mémorisation dans les situations d’apprentissage en travaillant le repérage temporel avec des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives. »
Format Word (3 162Ko)

To speak or not to speak (Approche actionnelle et aménagements pédagogiques pour un collégien de 4° en situation de handicap). Mémoire d’Emmanuelle JULIEN épouse SAUPÉ, présenté au 2CA-SH option D en Mai 2007.
« Pierre, élève de quatrième souffrant d’un TDAH (...), ne parle pas en cours d’anglais alors qu’il prend la parole dans les autres cours. Dans quelle mesure l’approche actionnelle préconisée par le Conseil de l’Europe facilite l’apprentissage de l’anglais pour cet élève ? »
Format PDF (535Ko)

Enseigner en ITEP (Comment engager ou réengager les élèves dans le champ du savoir ?). Mémoire de Claire BARBAT-JOUVE, présenté au CAPA-SH option D en Juin 2006.
« L’enseignement en ITEP est très particulier, les enfants présentant des difficultés psychologiques entretiennent souvent des relations conflictuelles avec l’école et avec le savoir, par conséquent : Quels sont les instruments à disposition de l’enseignant pour parvenir à engager ou réengager les élèves dans le champ du savoir ? »
Format Word (224Ko) Format ZIP (49Ko)

TICE et CLIS, les enjeux de l’intégration. Mémoire de Christine BOUTES, présenté au CAPA-SH option D en Juin 2005.
« En facilitant les liens entre les différentes connaissances, en donnant du sens aux activités, en aidant l’enfant à s’approprier ce qu’il a produit, l’ordinateur permet à l’enfant de mettre en place un véritable fonctionnement mental et l’entraîne dans une dynamique d’apprentissage, qui suscite une remise en route de ses facultés cognitives. »
Quatre fichiers en format Word zippés ensemble (43Ko)

Le jeu (Support pour le savoir-être, le savoir-faire et le savoir). Mémoire de Sylviane MOUSSARIE, présenté au CAPA-SH option D en Juin 2006.
« Comment le maître D peut-il envisager le jeu comme outil médiationnel afin d’aider les enfants à mettre en place des compétences qui pourraient leur permettre d’entrer plus facilement dans les apprentissages et ce faisant, les aider à consolider leur statut d’élève, d’apprenant ? »
Format Word (304Ko) Format ZIP (75Ko)

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par JLB le Sam 22 Oct 2011 - 22:03

[ne serait-il pas bon d'ouvrir un fil "RASED", ce n'était pas la question de départ - non pas que ce ne soit pas intéressant, je précise]

Quelques actions signalées dans mon département jeudi 20 octobre ; un texte adopté et signé par 60 collègues des Provinces (Cherbourg), des temps de paroles et heures d'infos syndicales programmées ailleurs. Pas le raz de marée, mais mieux que rien.

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Important : Actions et solidarité après l'immolation de Lise Bonnafous au lycée Jean Moulin de Béziers

Message par frankenstein le Sam 22 Oct 2011 - 22:05

@JLB a écrit:[ne serait-il pas bon d'ouvrir un fil "RASED", ce n'était pas la question de départ - non pas que ce ne soit pas intéressant, je précise]

Quelques actions signalées dans mon département jeudi 20 octobre ; un texte adopté et signé par 60 collègues des Provinces (Cherbourg), des temps de paroles et heures d'infos syndicales programmées ailleurs. Pas le raz de marée, mais mieux que rien.
Oui, c'est vrai, j'ai dévié...

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum