Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
nlm76
Esprit éclairé

La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par nlm76 le Mar 18 Oct 2011 - 22:34
Un petit sondage... Suis-je le seul à trouver la question sur corpus toujours débilissime ?
avatar
ysabel
Devin

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par ysabel le Mar 18 Oct 2011 - 23:32
Ben oui... Et l'élève lambda s'y plante toujours...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par nlm76 le Mar 18 Oct 2011 - 23:34
@ysabel a écrit:Ben oui... Et l'élève lambda s'y plante toujours...
Ben oui... je suis le seul ?


Dernière édition par nlm76 le Mer 19 Oct 2011 - 0:04, édité 1 fois
avatar
ysabel
Devin

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par ysabel le Mar 18 Oct 2011 - 23:37
non, que la question du corpus c'est nul...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par nlm76 le Mar 18 Oct 2011 - 23:39
Ce serait bien de le dire à nos amis IG. Qu'on arrête avec cette ânerie. En plus, ce n'est même pas obligatoire d'après les IO.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
ysabel
Devin

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par ysabel le Mer 19 Oct 2011 - 0:29
je suis tout à fait d'accord avec toi.
Je pense que cette question a été faite pour "offrir" des points mais malheureusement ce n'est pas le cas...
je me demande si la possibilité de ne pas l'utiliser ne va pas s'étendre... et les élèves auraient de nouveau le temps de faire un commentaire ou une dissertation correctement.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par User5899 le Mer 19 Oct 2011 - 0:40
@ysabel a écrit:non, que la question du corpus c'est nul...
Ah oui, alors. Nul, inutile, chronophage, débile, sans objet ni intérêt, bref, parfaitement représentative des programmes Viala qu'elle a accompagnés.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par doctor who le Mer 19 Oct 2011 - 6:32
Et vous savez qu'on fait la même chose en CE1 ? Ca s'appelle la "lecture en réseau". T'imagines comme ils doivent tout bien comprendre les momes.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Pseudo le Mer 19 Oct 2011 - 6:59
Punaise, éclairez-moi, c'est quoi cette question sur le corpus ? (je suis en collège depuis trop longtemps ou bien ?)
avatar
sand
Esprit sacré

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par sand le Mer 19 Oct 2011 - 7:10
Je l'ai découverte avec mon grand qui a souvent des textes très éloignés à comparer. Ca demande un temps fou, tout ça pour 4 points !
carlotta
Neoprof expérimenté

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par carlotta le Mer 19 Oct 2011 - 8:14
@Pseudo a écrit:Punaise, éclairez-moi, c'est quoi cette question sur le corpus ? (je suis en collège depuis trop longtemps ou bien ?)

Epreuve de bac : juste avant le sacro-saint choix dissert ou commentaire ou sujet d'invention, l'élève est invité à étudier les textes du corpus de façon comparative. Genre: vous étudierez les procédés d'argu dans les textes...

Bilan ils y restent deux heures et font ensuite une dissert indigente...

avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Rikki le Mer 19 Oct 2011 - 8:31
@doctor who a écrit:Et vous savez qu'on fait la même chose en CE1 ? Ca s'appelle la "lecture en réseau". T'imagines comme ils doivent tout bien comprendre les momes.

Heu... moi, la "lecture en réseau", je ne comprends pas trop ça comme ça. Je fais plutôt "lectures par la maîtresse sur le même thème", et je trouve ça sympa. Disons pour être tout à fait honnête que ça s'est passé de la manière suivante : en lisant des livres aux enfants ou en étudiant des textes avec eux, un livre me faisait penser à un autre, par association d'idée, et du coup j'avais envie de le leur lire la fois suivante.

Un jour, une stagiaire de l'IUFM m'a dit : "Ah oui, tu fais des lectures en réseau", et du coup je me suis sentie beaucoup, beaucoup plus savante !

De même que l'histoire que je lis tous les soirs porte le nom de "lecture offerte".

Le tout, c'est de connaître le vocabulaire en usage... Bon, pour en revenir aux CE1, ça donne des trucs du genre : Dans le texte "Flocon d'argent, princesse moderne", il est fait allusion aux contes de fées, alors, pendant quelques semaines, je vais vous lire des contes de fées traditionnels, dans la version de Perrault (par exemple). Est-ce que vous connaissez des contes traditionnels ? Oui ? Ah, tu as vu le film de Pinocchio ? Hé bien, Pinocchio est un conte plus récent, écrit par un monsieur qui s'appelle Collodi, et qui était italien, et qui vivait il y a 150 ans à peu près. Et je vais vous lire ce conte, vous verrez vite qu'il est nettement plus intéressant que le film de Walt Disney... (ou même chose pour la Petite Sirène qui, non, ne s'appelle pas Arielle et n'épouse pas le prince à la fin, pour la princesse d'Aladdin qui ne s'appelle pas Yasmine mais Badroul Boudour, pour La Belle et la Bête qui n'est pas une histoire de lion apprivoisé, etc.)

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Iphigénie le Mer 19 Oct 2011 - 8:34
une remarque de vieux réac:
moi ce qui m'agace c'est cette inflation de mots latins des programmes Viala (Vialorum?):
de l'inkipit (prononcez comme défikit, c'est de rigueur) au corpus,(le nec plus ultra de l'analyse littéraire): comme si on croyait encore aux humanités qu'on détruit....
avatar
Mimicracra
Fidèle du forum

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Mimicracra le Mer 19 Oct 2011 - 8:49
Rien ne vaut l'ancienne ancienne version du bac de français :
- résumé / voca / discussion
- commentaire
- dissert

Ca, pour la formation des esprits, c'était TOP!
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Iphigénie le Mer 19 Oct 2011 - 8:51
voui mais pour ça il faudrait 12 heures de cours aujourd'hui!
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Iphigénie le Mer 19 Oct 2011 - 9:16
sur le fond:
les corpora, en plus, sont souvent difformes et bancals....
Trouvez les points communs de la carpe et du lapin.... (je me rappelle d'un La Bruyère et Prévert sur la pauvreté particulièrement en contresens....
avatar
Carabas
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Carabas le Mer 19 Oct 2011 - 9:42
@iphigénie a écrit:sur le fond:
les corpora, en plus, sont souvent difformes et bancals....
Trouvez les points communs de la carpe et du lapin.... (je me rappelle d'un La Bruyère et Prévert sur la pauvreté particulièrement en contresens....
Ah ouiiiiiiiiiiiiii, celui-là, c'était du lourd. Le tout avec du Hugo. Qu'en aura retenu l'élève moyen? La Bruyère, c'est comme Hugo, qui est lui-même comme prévert. Ils dénoncent la pau-vre-té.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
John
Médiateur

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par John le Mer 19 Oct 2011 - 9:47
La question sur corpus, c'est juste une question de compréhension ou d'analyse concernant un ou plusieurs textes, hein...

Je ne vois pas bien comment on peut déterminer que toutes les questions sur corpus posées depuis 2002 sont nulles.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Iphigénie le Mer 19 Oct 2011 - 10:08
La question sur corpus, c'est juste une question de compréhension ou d'analyse concernant un ou plusieurs textes, hein..
c'est l'analyse de plusieurs textes qui est problématique au niveau de nos élèves: c'est le problème de fond des "séquences". Rapprocher des textes est intéressant à partir d'un certain niveau de connaissances, pour nos élèves, c'est souvent un exercice artificiel, voire trompeur selon la composition du fameux "corpus".
L'autre point problématique c'est qu'au fil des ans s'imposent, en plus des textes officiels des contraintes formelles (que dénoncent aujourd'hui les IPR chargés des harmonisations) parce que pour éviter qu'ils ne fassent n'importe quoi, on en vient à exiger de nos élèves une introduction, une mise en forme qui n'est pas au départ dans la question, qui mange du temps et fait qu'on tourne en rond: les élèves n'étant pas au niveau, on cherche des échappatoires pour qu'ils donnent illusion quand même et on pédale dans la semoule. Le problème à mon avis est là, et tout là.....


Ce qui justifie la forme du "corpus" c'est d'ailleurs l'enseignement en séquences, c'est-à-dire une utilisation des textes non en eux-mêmes, mais comme illustration de procédés , movements et autres aspects techniques - et ce qui fait défaut, c'est la prise en compte du texte et de son contexte singuliers....


Dernière édition par iphigénie le Mer 19 Oct 2011 - 10:23, édité 1 fois
avatar
DH
Monarque

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par DH le Mer 19 Oct 2011 - 10:21
Perso, j'aime bcp la question sur corpus. Quand elle est bien expliquée, bien menée, bien construite je trouve l'exercice très plaisant. Je prends toujours bcp de plaisir à y répondre et à taper une super correction. Toutefois, je reconnais que c'est un plaisir un peu "égoïste". Je la trouve siouvent difficile pour les élèves (je pense à celle d'il y a deux ou trois ans sur l'attitude du spectateur). Mais faut croire que mon enthousiasme assorti de la diffusion de certains "modèles" de correction commence à être communicatif. J'ai des réponses à la QSC assez plaisantes.

avatar
Mufab
Esprit sacré

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Mufab le Mer 19 Oct 2011 - 10:22
@doctor who a écrit:Et vous savez qu'on fait la même chose en CE1 ? Ca s'appelle la "lecture en réseau". T'imagines comme ils doivent tout bien comprendre les momes.

Mais oui ! C'est super riche.
Je travaille depuis 2 ans en litté sur les versions et détournements du PCR : méga-réseau.
Cela permet une analyse comparative, mais très très modeste, entre différentes narrations, et de suivre un personnage cultissime et son destin au travers de ses occurrences littéraires successives.

Les réseaux en élém peuvent être aussi axés sur un auteur, un genre littéraire, ou un thème (CF par exemple en ce moment mon mini-réseau sur les poésies de l'automne : quels points communs, quelles différences entre les sanglots de Verlaine, le "bel automne", généreux, de Raymond Richard, ou le crescendo de la chute des feuilles d'Alain Debroise ? A partir d'une réalité persceptible par tous, on peut montrer les différents ressentis, les mises ou non à distance, les sens évoqués...)
C'est intéressant, je trouve.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
Carabas
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Carabas le Mer 19 Oct 2011 - 10:24
@John a écrit:La question sur corpus, c'est juste une question de compréhension ou d'analyse concernant un ou plusieurs textes, hein...

Je ne vois pas bien comment on peut déterminer que toutes les questions sur corpus posées depuis 2002 sont nulles.
Toutes, sûrement pas. Mais beaucoup sont sinon nulles, du moins mal formulées, ou rapproche des textes dont la thématique (parce que La Bruyère ne parle pas de la pauvreté dans Gnathon, mais le rapprochement avec les autres textes lles conduit à penser ça), l'esthétique, la sensibilité est différente. Bien sûr, une comparaison propose de rapporcher et d'opposer les textes. M'enfin quand ils n'ont presque rien à voir...

Je me souviens aussi d'un rapprochement intéressant, mais la formulation de la question les avait bloqués : comment ces textes prennent-ils appui sur le réel et comment le transposent-ils? Ils ont bloqué sur "transposer".

Et en effet, rédiger l'intro, trouver un plan, relever, analyser, même brièvement, ça prend du temps...

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par nlm76 le Mer 19 Oct 2011 - 11:59
Dr Housette a écrit:Perso, j'aime bcp la question sur corpus. Quand elle est bien expliquée, bien menée, bien construite je trouve l'exercice très plaisant. Je prends toujours bcp de plaisir à y répondre et à taper une super correction. Toutefois, je reconnais que c'est un plaisir un peu "égoïste". Je la trouve siouvent difficile pour les élèves (je pense à celle d'il y a deux ou trois ans sur l'attitude du spectateur). Mais faut croire que mon enthousiasme assorti de la diffusion de certains "modèles" de correction commence à être communicatif. J'ai des réponses à la QSC assez plaisantes.

Je voudrais bien voir ça ! C'est possible ?
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par nlm76 le Mer 19 Oct 2011 - 12:04
@John a écrit:La question sur corpus, c'est juste une question de compréhension ou d'analyse concernant un ou plusieurs textes, hein...

Je ne vois pas bien comment on peut déterminer que toutes les questions sur corpus posées depuis 2002 sont nulles.

Ben, on les lit, on essaie de les faire, en trois quarts d'heure, et on voit ce que ça donne.
Ou bien on les lit, et on juge de leur intérêt.
avatar
John
Médiateur

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par John le Mer 19 Oct 2011 - 12:09
rédiger l'intro,
Il n'y a pas d'intro à faire pour cette question.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum