Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
John
Médiateur

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par John le Mer 19 Oct - 10:09
rédiger l'intro,
Il n'y a pas d'intro à faire pour cette question.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Carabas le Mer 19 Oct - 10:13
Les profs de mes élèves exigent une intro. Donc ce n'est pas exigé?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
avatar
John
Médiateur

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par John le Mer 19 Oct - 10:15
Ils ont tort, et c'est contre toutes les consignes de l'IG et des IA-IPR.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Carabas
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Carabas le Mer 19 Oct - 10:21
ok, merci.
Je m'étais déjà posé la question.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
Invité
Invité

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Invité le Mer 19 Oct - 10:46
@John a écrit:La question sur corpus, c'est juste une question de compréhension ou d'analyse concernant un ou plusieurs textes, hein...

Je ne vois pas bien comment on peut déterminer que toutes les questions sur corpus posées depuis 2002 sont nulles.

Je suis assez d'accord avec toi John, je trouve l'exercice intéressant. Le souci est que les élèves passent effectivement trop de temps dessus, souvent par manque d'entraînement.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par doctor who le Mer 19 Oct - 10:54
Répondre à une question sur corpus demande de l'esprit de synthèse, des capacités d'analyse de tueur, une rapidité d'exécution hors-norme.

Ou alors, on bâcle en disant des banalités imprécises et superficielles.

(Je laisse deviner quelle voie les élèves empruntent majoritairement...)

Donc, il y a certainement des corpus mieux foutus que d'autres, mais l'adaptation de l'épreuve aux capacités de nos élèves est contestable.



PS : désolé les instits, j'ai dû me planter sur ce qu'est une lecture en réseau. Je pensais qu'il s'agissait de mettre en rapport, lors d'une même séance, plusieurs extraits de texte autour d'un thème commun. Je sais que ça se fait et je trouve ça vraiment trop ambitieux (voir contreproductif quand on connaît la tendance des élèves à survoler les textes qu'on leur donne à lire).
Mais bon, c'est pas ça : je n'avais qu'à me taire. Autant pour moi (oui "autant" !)

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
ysabel
Devin

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par ysabel le Mer 19 Oct - 11:32
@John a écrit:Ils ont tort, et c'est contre toutes les consignes de l'IG et des IA-IPR.

pas vrai ! chez nous c'est demandé.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
ysabel
Devin

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par ysabel le Mer 19 Oct - 11:33
@doctor who a écrit:Répondre à une question sur corpus demande de l'esprit de synthèse, des capacités d'analyse de tueur, une rapidité d'exécution hors-norme.Ou alors, on bâcle en disant des banalités imprécises et superficielles.

(Je laisse deviner quelle voie les élèves empruntent majoritairement...)

Donc, il y a certainement des corpus mieux foutus que d'autres, mais l'adaptation de l'épreuve aux capacités de nos élèves est contestable.




Exact. Pour que l'élève moyen réussisse sa question du corpus, il lui faut au moins 2h. (et encore, si la formulation n'est pas trop obscure)

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par totoro le Mer 19 Oct - 12:06
@ysabel a écrit:
@John a écrit:Ils ont tort, et c'est contre toutes les consignes de l'IG et des IA-IPR.

pas vrai ! chez nous c'est demandé.

J'ai toujours entendu dire qu'il fallait au moins présenter les textes. Et l'intro permet d'obliger les candidats à réfléchir à un plan... (oui, je sais l'espoir fait vivre) Sans intro, on ne va se retrouver qu'avec l'explication la paraphrase de chaque texte pris l'un après l'autre. En revanche, chez nous, on nous demande de ne pas pénaliser l'absence d'intro et l'étude des textes les uns après les autres.

La problématique en commentaire ou en dissert' n'est plus obligatoire non plus après tout... Rolling Eyes

_________________
avatar
sand
Esprit sacré

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par sand le Mer 19 Oct - 12:14
@John a écrit:Ils ont tort, et c'est contre toutes les consignes de l'IG et des IA-IPR.

Mon fils doit en faire une, ainsi qu'une conclusion.
cavecattum
Érudit

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par cavecattum le Mer 19 Oct - 13:08
@ysabel a écrit:
@doctor who a écrit:Répondre à une question sur corpus demande de l'esprit de synthèse, des capacités d'analyse de tueur, une rapidité d'exécution hors-norme.Ou alors, on bâcle en disant des banalités imprécises et superficielles.

(Je laisse deviner quelle voie les élèves empruntent majoritairement...)

Donc, il y a certainement des corpus mieux foutus que d'autres, mais l'adaptation de l'épreuve aux capacités de nos élèves est contestable.




Exact. Pour que l'élève moyen réussisse sa question du corpus, il lui faut au moins 2h. (et encore, si la formulation n'est pas trop obscure)

D'accord. En plus, pour mes ST, elle compte 6 points! Les pauvres, c'est clairement piégé pour eux. Ils n'y arrivent pas. Je leur montre l'exemple, et ils me disent, "Waouh Madame, mais comment on peut faire ça, nous?" . Bonne question mon petit...Bonne question. Rolling Eyes
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par User5899 le Mer 19 Oct - 19:51
@iphigénie a écrit:une remarque de vieux réac:
moi ce qui m'agace c'est cette inflation de mots latins des programmes Viala (Vialorum?):
de l'inkipit (prononcez comme défikit, c'est de rigueur) au corpus,(le nec plus ultra de l'analyse littéraire): comme si on croyait encore aux humanités qu'on détruit....
Pour ne rien dire de l'inuentio, dont on ne respecte d'ailleurs pas l'esprit.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par User5899 le Mer 19 Oct - 19:52
@iphigénie a écrit:sur le fond:
les corpora, en plus, sont souvent difformes et bancals....
Trouvez les points communs de la carpe et du lapin...
kan y cos on compran ri1 mdr
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par User5899 le Mer 19 Oct - 19:56
@John a écrit:La question sur corpus, c'est juste une question de compréhension ou d'analyse concernant un ou plusieurs textes, hein...

Je ne vois pas bien comment on peut déterminer que toutes les questions sur corpus posées depuis 2002 sont nulles.
C'est le principe, John, enfin ! On a des élèves qui ont de moins en moins de cours de français dans leur scolarité, on maintient une épreuve d'examen de 4h avec deux exercices sur trois qui ne changent pas et se faisaient auparavant en 4h, mais avec un seul texte à lire pour le commentaire et pas de texte du tout pour l'essai littéraire, devenu dissertation. Et on a à présent, avec les mêmes 4h, ces exercices, précédés d'un corpus à lire, d'une ou deux questions, la plupart du temps jargonnante(s) et formaliste, à traiter, c'est n'importe quoi. L'épreuve est devenue beaucoup plus difficile, elle impose désormais que le correcteur soit indulgent, sinon elle ne peut pas être réussie. Ce n'est pas une épreuve d'examen réaliste pour nos lycéens aujourd'hui, surtout avec la diminution des horaires en seconde du fait de la dernière réforme.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par User5899 le Mer 19 Oct - 19:59
@Mufab a écrit:
@doctor who a écrit:Et vous savez qu'on fait la même chose en CE1 ? Ca s'appelle la "lecture en réseau". T'imagines comme ils doivent tout bien comprendre les momes.

Mais oui ! C'est super riche.
Je travaille depuis 2 ans en litté sur les versions et détournements du PCR : méga-réseau.
Cela permet une analyse comparative, mais très très modeste, entre différentes narrations, et de suivre un personnage cultissime et son destin au travers de ses occurrences littéraires successives.

Les réseaux en élém peuvent être aussi axés sur un auteur, un genre littéraire, ou un thème (CF par exemple en ce moment mon mini-réseau sur les poésies de l'automne : quels points communs, quelles différences entre les sanglots de Verlaine, le "bel automne", généreux, de Raymond Richard, ou le crescendo de la chute des feuilles d'Alain Debroise ? A partir d'une réalité persceptible par tous, on peut montrer les différents ressentis, les mises ou non à distance, les sens évoqués...)
C'est intéressant, je trouve.
En tout cas, cet intérêt que vous exprimez ne fait que nous rendre plus amers à l'audition de ces grands dadais de 17 ans, ânonnant des mots mis bout à bout, regroupés ou séparés en dépit du bon sens (et encore, parfois, ils lisent vraiment les mots écrits et pas des voisins paronymiques, super).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par User5899 le Mer 19 Oct - 20:01
@John a écrit:
rédiger l'intro,
Il n'y a pas d'intro à faire pour cette question.
Je vous suis, John. Mais chaque année, quand je lis les "roses" que nous envoie à tous nos IPR, je trouve mentionné un sous-barème pour l'intro. C'est devenu une perversion du système, comme l'explique plus haut Iphigénie, je crois.
avatar
aposiopèse
Expert

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par aposiopèse le Mer 19 Oct - 20:03
Autant je trouve qu'il est pertinent de demander une synthèse sur le corpus étudié en L.A., en fin de séquence, autant je trouve que demander le même travail sur 4 textes inconnus_souvent lus en diagonale et mal interprétés_ le tout en une heure, est suicidaire !

Bon, j'ai corrigé l'an dernier des copies de S qui n'étaient pas trop mal (malgré de gros contresens sur l'extrait de l'Education sentimentale). Mais mes STI ont vraiment beaucoup de mal pour cet exercice, et en plus on leur pose deux questions ! J'ai commencé à aborder l'exercice avec eux, il nous a fallu une heure pour lire le corpus et relever les idées au brouillon, puis une autre heure pour rédiger la réponse... Alors quand je leur dis qu'ils vont avoir deux questions à traiter en une heure, c'est la panique ! Bon, après , quand on voit les consignes de correction très souple, ce sont des points facilement gagnés, mais qui ne ont pas du tout honneur à la grande difficulté de l'exercice.
avatar
doctor who
Vénérable

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par doctor who le Jeu 20 Oct - 6:19
Pour l'intro, je leur montre bien qu'elle doit prendre un minimum de temps et qu'elle doit être purement formelle, contrairemenent à celle du commentaire ou de la dissert'.

"Une minute montre en main ! leur dis-je." "Et ne citez même pas le titre des oeuvres : << Au XIXème siècle, Hugo, Flaubert et Zola mettent le peuple en scène dans leurs roman. La vision qu'ils en donnent est diverse.>>" Et basta...

Mais mes collègues sont plus royalistes que le roi : présentation exhaustive des textes, définition de la notion dont il est question, vraie problématique.
Je leur dis qu'à ce train-là, ils commenceront à réfléchir 20 min après.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
Contenu sponsorisé

Re: La question sur corpus fume-t-elle le houka ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum