Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Reine Margot le Sam 29 Oct 2011 - 19:29

milasaintanne a écrit:
@Reine Margot a écrit:il est bien évident que lorsque les notes sont mauvaises, c'est le professeur qui n'a pas bien travaillé. Les élèves, eux, n'ont jamais omis d'apprendre leurs leçons, font toujours le travail demandé, lisent les consignes.. Rolling Eyes jamais le sérieux de leur travail ne peut être mis en cause, les chers petits.

Quelque part entre les deux.....cela ne serait pas envisageable ?
Pourquoi toujours ces avis excessifs ?

Je pense qu'effectivement, si mes élèves avaient une pareille moyenne, je me poserait quand même des questions sur mon travail. Et ensuite sur le leur.
Mais, c'est complètement personnel et effectivement, j'envie ceux qui sont toujours certains d'avoir raison.

C'est un peu ce qui me gêne dans le raisonnement, penser que si les élèves ont une mauvaise moyenne le premier responsable est le prof qui sans doute n'a pas su les amener à réussir. certes, on s'adapte à nos classes et on ajuste son enseignement, mais à un moment, quand on a une certaine expérience du métier et des cours qui fonctionnent, des élèves qui réussissent habituellement tel type de devoir, et que là, non, on se dit que certaines choses viennent d'eux, non?
surtout quand on demande des choses simples, du par coeur, par exemple...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Stered le Sam 29 Oct 2011 - 19:32

milasaintanne a écrit:Pourquoi toujours ces avis excessifs ?

Parce que les tiens le sont toujours. D'autres questions ?

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par ysabel le Sam 29 Oct 2011 - 19:33

@Reine Margot a écrit:
milasaintanne a écrit:
@Reine Margot a écrit:il est bien évident que lorsque les notes sont mauvaises, c'est le professeur qui n'a pas bien travaillé. Les élèves, eux, n'ont jamais omis d'apprendre leurs leçons, font toujours le travail demandé, lisent les consignes.. Rolling Eyes jamais le sérieux de leur travail ne peut être mis en cause, les chers petits.

Quelque part entre les deux.....cela ne serait pas envisageable ?
Pourquoi toujours ces avis excessifs ?

Je pense qu'effectivement, si mes élèves avaient une pareille moyenne, je me poserait quand même des questions sur mon travail. Et ensuite sur le leur.
Mais, c'est complètement personnel et effectivement, j'envie ceux qui sont toujours certains d'avoir raison.

C'est un peu ce qui me gêne dans le raisonnement, penser que si les élèves ont une mauvaise moyenne le premier responsable est le prof qui sans doute n'a pas su les amener à réussir. certes, on s'adapte à nos classes et on ajuste son enseignement, mais à un moment, quand on a une certaine expérience du métier et des cours qui fonctionnent, des élèves qui réussissent habituellement tel type de devoir, et que là, non, on se dit que certaines choses viennent d'eux, non?
surtout quand on demande des choses simples, du par coeur, par exemple...

bah ! pas la peine d'argumenter Reine, elle aime venir foutre la mer***, souffler sur les braises...
Que veux-tu, elle a eu l'illumination (etpour toutes les matières, en prime) et détient seule la vérité et tente de nous ouvrir les yeux, à nous pauvres pécheurs. Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Reine Margot le Sam 29 Oct 2011 - 19:36

@Stered a écrit:
milasaintanne a écrit:Pourquoi toujours ces avis excessifs ?

Parce que les tiens le sont toujours. D'autres questions ?

oui, mon post était volontairement ironique, bien sûr...

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Reine Margot le Sam 29 Oct 2011 - 19:37

Ysabel:

oui, je sais bien, je ne devrais pas répondre. mea culpa... Twisted Evil

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Invité le Sam 29 Oct 2011 - 21:51

@mren a écrit:
milasaintanne a écrit:

J'adore cette infaillibilité professorale Smile
Ça doit être bien confortable....

Shocked Shocked Shocked
J'aimerais comprendre à quel moment on peut évoquer une faille du professeur dans la séquence d’évènements suivante:
- donner une liste de 20 mots en espagnol et leur traduction en français
- demander à ce qu'elle soit apprise pour la semaine suivante
- vérifier que c'est fait en demandant aux élèves d'en restituer cinq mots.
Il n'y a pas eu de piège, de trahison, de volonté de sacquer. Ce qui a été annoncé a été fait, ce qui a été fait a été annoncé. Ce qui était demandé était faisable.
A part chercher à être désagréable, je ne comprends pas le but de la réflexion de Mila.

Juste une précision : ce n'est pas à toi que je répondais. Je ne suis pas enseignante de langue et je ne me permettrais pas de te juger. Je répondais au post d'Ysabel.....


Dernière édition par milasaintanne le Sam 29 Oct 2011 - 22:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par JPhMM le Sam 29 Oct 2011 - 21:53

Ne notez plus, vous n'aurez plus de notes catastrophiques, par définition.
Et pour ne plus jamais avoir la fièvre, jetez aussi vos thermomètres. Razz

PS : je rigole, c'est bon... malmaisbien

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Marie Laetitia le Sam 29 Oct 2011 - 21:58

milasaintanne a écrit:
@ysabel a écrit:Tant pis pour eux...

mon premier commentaire avec mes 1ère Es : on pourrait croire que je notais sur 10... ils n'ont qu'à bosser un peu.

J'adore cette infaillibilité professorale Smile
Ça doit être bien confortable....

en te lisant, je me dis que je suis hachement contente de ne pas t'avoir eue comme prof à la fac. À l'heure actuelle, je pense que je ne saurais pas faire de dissertation pas plus que je n'aurais acquis de méthode de travail. Une mauvaise note, ça permet aussi, parfois, de donner aux élèves le moyen de réagir.

Je pourrais donner exactement le même commentaire avec le souvenir d'un devoir de SVT où j'ai eu une note minable au collège, juste parce que je n'avais pas appris sérieusement mon cours.
Je crois que finalement je vais retrouver ma prof de biologie et lui intenter un procès. Elle devait faire des cours nuls. C'est probablement ça, en fait. Et pas du tout ma responsabilité.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par John le Sam 29 Oct 2011 - 22:03

Marie-Laetitia, est-ce que toute ta classe a eu "une note minable" ce jour-là ?

Je ne dis pas du tout que le devoir dont il est question dans ce topic est en cause, mais je trouve qu'il n'est pas nécessaire de tomber ainsi sur MilaSaintAnne, qui ne faisait que répondre laconiquement à un post d'Ysabel qui était tout aussi laconique.



Dernière édition par John le Sam 29 Oct 2011 - 22:04, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par JPhMM le Sam 29 Oct 2011 - 22:03

milasaintanne a écrit:Mais, c'est complètement personnel et effectivement, j'envie ceux qui sont toujours certains d'avoir raison.
Pourquoi vous moquer d'eux alors ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Invité le Sam 29 Oct 2011 - 22:04

@JPhMM a écrit:
milasaintanne a écrit:Mais, c'est complètement personnel et effectivement, j'envie ceux qui sont toujours certains d'avoir raison.
Pourquoi vous moquer d'eux alors ?

Je me suis moquée ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par JPhMM le Sam 29 Oct 2011 - 22:06

milasaintanne a écrit:
@JPhMM a écrit:
milasaintanne a écrit:Mais, c'est complètement personnel et effectivement, j'envie ceux qui sont toujours certains d'avoir raison.
Pourquoi vous moquer d'eux alors ?

Je me suis moquée ?

Que vous êtes taquine ! coeurs
Là :

milasaintanne a écrit:
@ysabel a écrit:Tant pis pour eux...

mon premier commentaire avec mes 1ère Es : on pourrait croire que je notais sur 10... ils n'ont qu'à bosser un peu.

J'adore cette infaillibilité professorale Smile
Ça doit être bien confortable....

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Marie Laetitia le Sam 29 Oct 2011 - 22:11

@John a écrit:Marie-Laetitia, est-ce que toute ta classe a eu "une note minable" ce jour-là ?

Je ne dis pas du tout que le devoir dont il est question dans ce topic est en cause, mais je trouve qu'il n'est pas nécessaire de tomber ainsi sur MilaSaintAnne, qui ne faisait que répondre laconiquement à un post d'Ysabel qui était tout aussi laconique.


aucun souvenir précis. Pour ce devoir, je veux dire.

En revanche, j'ai le souvenir de mon prof d'espagnol qui avait une méthode... spéciale. Il a décrété en début d'année (première année d'espagnol pour tous) que la "moyenne" des devoirs de grammaire était de 14 (de mémoire). Ceux qui auraient en dessous de cette moyenne devraient recopier autant de fois la correction qu'il y aurait de points d'écarts entre leur note et 14. Au bout de trois mois il a déplacé la moyenne a 18. Ceux qui d'ordinaire, dans tous les autres cours, avaient moins de 8/20, ont bossé de manière à avoir 14 puis 18. Plus on exige, plus les élèves seront exigeants eux-aussi envers eux-même, dans la mesure, naturellement, du possible pour un public donné.

Alors effectivement, quand toute une classe est en échec, il y a matière à s'interroger sur le truc qui s'est mal passé, dans le cours lui-même. Maintenant, quand les exigences sont raisonnables, il peut aussi manquer à cette classe des habitudes de travail. Hypothèse, à confirmer mais pas à exclure d'emblée.


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par John le Sam 29 Oct 2011 - 22:14

Alors effectivement, quand toute une classe est en échec, il y a matière à s'interroger sur le truc qui s'est mal passé, dans le cours lui-même. Maintenant, quand les exigences sont raisonnables, il peut aussi manquer à cette classe des habitudes de travail.
Toutafé ! topela
Et même plus que des habitudes de travail, il peut même manquer l'envie ou la volonté de travailler pale

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Invité le Sam 29 Oct 2011 - 22:23

@John a écrit:
Alors effectivement, quand toute une classe est en échec, il y a matière à s'interroger sur le truc qui s'est mal passé, dans le cours lui-même. Maintenant, quand les exigences sont raisonnables, il peut aussi manquer à cette classe des habitudes de travail.
Toutafé ! topela
Et même plus que des habitudes de travail, il peut même manquer l'envie ou la volonté de travailler pale

On est bien d'accord ML. Dans cet ordre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Clint le Sam 29 Oct 2011 - 22:27

milasaintanne a écrit:
@ysabel a écrit:Tant pis pour eux...

mon premier commentaire avec mes 1ère Es : on pourrait croire que je notais sur 10... ils n'ont qu'à bosser un peu.

J'adore cette infaillibilité professorale Smile
Ça doit être bien confortable...
.

J'adore cette suffisance récurrente Rolling Eyes
Toujours aussi peu constructif.....

milasaintanne a écrit:
Je me suis moquée ?

et aussi peu assumé

Clint
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Rolande le Dim 30 Oct 2011 - 12:02

Bonjour à tous! Je vois que le sujet que j'ai ouvert a suscité de nombreuses réactions et réflexions! Very Happy Concernant mon cas de moyenne de classe à 4, le devoir était composé de quatre exercices sur 5 points chacun: 1. dans des phrases à trous, mettre ser ou estar[/b] et le conjuguer (4 phrases)+ une question de cours sur 1 point: expliquer avec leur mots à eux la différence entre [b]ser et estar. 2. conjuguer les verbes au présent de l'indicatif. (je leur mettais le verbe à l'infinitif et le pronom personnel) 3. 5 phrases où ils devaient conjuguer au présent des verbes à diphtongue (pareil j'ai donné le verbe à l'infinitif et indiqué le pronom personnel) 4. Cinq mots de vocabulaire pour lesquels il fallait donner la traduction. (suite à la leçon "savoir situer": a la derecha, a la izquierda....) Cela vous paraît il si dur que ça? Suspect

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par tita89 le Dim 30 Oct 2011 - 12:07

non pas trop dur
enfin pour la différence entre ser i estar c'est pas facile , c'est presque de la philo

tita89
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Rolande le Dim 30 Oct 2011 - 12:57

Oui, c'est vrai que c'est un point assez difficile. Mais bon je leur avait expliqué brièvement lors de mon cours et je leur demandais juste de me répéter ce que je leur ai fait marquer sur leurs cahiers. (d'ailleurs, ce n'est pas pour cette question que j'ai eu le plus de catastrophes car si je regarde toutes les copies, 75% des élèves sont parvenus à y répondre. (certes parfois de façon très approximative, mais à partir du moment ou leur réponse était logique, je leur ai mis le point)

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Catalunya le Dim 30 Oct 2011 - 13:00

Callisto88 a écrit:Bonjour à tous! Je vois que le sujet que j'ai ouvert a suscité de nombreuses réactions et réflexions! Very Happy Concernant mon cas de moyenne de classe à 4, le devoir était composé de quatre exercices sur 5 points chacun: 1. dans des phrases à trous, mettre ser ou estar[/b] et le conjuguer (4 phrases)+ une question de cours sur 1 point: expliquer avec leur mots à eux la différence entre [b]ser et estar. 2. conjuguer les verbes au présent de l'indicatif. (je leur mettais le verbe à l'infinitif et le pronom personnel) 3. 5 phrases où ils devaient conjuguer au présent des verbes à diphtongue (pareil j'ai donné le verbe à l'infinitif et indiqué le pronom personnel) 4. Cinq mots de vocabulaire pour lesquels il fallait donner la traduction. (suite à la leçon "savoir situer": a la derecha, a la izquierda....) Cela vous paraît il si dur que ça? Suspect
bien sûr que non, tu as une classe de fumistes c'est tout. C'était mon cas l'an dernier, ils étaient tous à la ramasse et ne faisaient rien, donc ils ramassaient lors des devoirs communs Very Happy

Catalunya
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par pk le Dim 30 Oct 2011 - 13:07

professeur aaf Laughing

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Rolande le Dim 30 Oct 2011 - 13:56

bon et bien je vais éviter de trop m'inquiéter alors! Et proposer à ceux qui le veulent un devoir de rattrapage! aie aie aie

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par pitchounette le Dim 30 Oct 2011 - 14:09

toi tu l'as eu en espagnol,moi je l'ai eu en économie droit.
j'ai eu droit à des "un devoir mais vous nous aviez pas prévenu???"Meme la plus pénible des élèves a dit "si elle a prévenu mais j'ai pas révisé"...
bref la meilleure note cest 8/20...No comment
Je vais leur rendre le devoir, on va le corriger. Le devoir de rattrapage est quasiment pret : je vais reprendre le meme devoir en changeant les questions...Comme ca je verrais ceux qui ont écouté la correction, révisé quand j'aurais encore précisé la date du devoir de rattrapage

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Rolande le Dim 30 Oct 2011 - 16:23

Lenou ton témoignage me rassure! J'ai quand même eu droit à de bons résultats dans la classe où la moyenne générale est de 4! (la meilleure copie est à 15, ce qui me rassure....un tout petit peu!) Ce qui m'embête, c'est de prendre sur mes heures de cours pour refaire le devoir, déjà qu'on n'avance pas vite! J'ai aussi toujours le problème d'absentéisme avec l'une de mes classes où ils étaient absents en grande majorité (plus de la moitié) et comme ils partent en stage longue durée, je ne les vois plus qu'une fois pour cette année! (je vais devoir les menacer d'un 0 pas le choix!)

Rolande
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par Pili le Dim 30 Oct 2011 - 17:22

Callisto88 a écrit:bon et bien je vais éviter de trop m'inquiéter alors! Et proposer à ceux qui le veulent un devoir de rattrapage! aie aie aie

Oui! ça, c'est une bonne idée!
Ainsi, tu seras fixée en plus, de leur bonne (ou pas ) volonté
et c'est eux qui te prouveront par A+ B s'ils sont de vrais fumistes ou si c'était trop difficile.

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Espagnol: premier devoir: notes catastrophiques

Message par pitchounette le Dim 30 Oct 2011 - 20:03

Callisto88 a écrit:Lenou ton témoignage me rassure! J'ai quand même eu droit à de bons résultats dans la classe où la moyenne générale est de 4! (la meilleure copie est à 15, ce qui me rassure....un tout petit peu!) Ce qui m'embête, c'est de prendre sur mes heures de cours pour refaire le devoir, déjà qu'on n'avance pas vite! J'ai aussi toujours le problème d'absentéisme avec l'une de mes classes où ils étaient absents en grande majorité (plus de la moitié) et comme ils partent en stage longue durée, je ne les vois plus qu'une fois pour cette année! (je vais devoir les menacer d'un 0 pas le choix!)
tu parles de stage longue durée???
oui il faut te rassurer rien n'est parfait. le plus dur c'est de se dire, c'est pas de ta faute, tu as tout fait pour que ca marche (je vais par contre revoir ma formulation pour deux questions car je n'ai pas été claire d'apres les "meilleures" copies)
l'absentéisme, j'ai un eleve de la classe visée que je ne vois jamais pour le cours de 8h à 10h..........mais il arrive pour le cours de 11h à 13h.


pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum