Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Igniatius
Guide spirituel

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par Igniatius le Sam 22 Oct 2011 - 18:28
@Nita a écrit:Je n'abrège jamais c'est-à-dire par i.e. (vu que je ne fais pas de maths).
Pour moi, i.e. signifie in extenso...

Mais ce n'est pas spécifique aux maths, si ?
Je crois que cette abréviation pour signifier "id est" est normalisée, puisqu'on la trouve dans de nombreux livres universitaires (et pas que de sciences).
tanrouge
Niveau 1

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par tanrouge le Sam 22 Oct 2011 - 21:56
On est d'accord sur le fait que l'interprétation d'une abréviation est quelque chose de subjectif.
Mais cela ne constitue t-il pas en soit une richesse ?

Pour vous donner un exemple, on peut très bien penser que "W" peut faire allusion au mot "travail" tout en définissant en même temps le terme "guerre".

En effet, selon moi, cette cohabitation est parfaitement possible puisque ne pensez vous pas que l'employer dans un cour de SES ou d'H-G suffit à marquer une différence ?
Je pense que tout dépend du contexte dans lequel on l'emploie. Mais il est évident qu'il n'aura pas le même sens en SES qu'en H-G.

Pour en revenir au cours sur la prise de notes, c'est vrai que je devrais revoir quelques passages. D'ailleurs, si vous avez d'autres remarques concernant le site en lui même ou même sur le cours, n'hésitez pas à m'en parler en privé ou ici même, car après tout que je ne suis qu'un élève...
D'ailleurs si vous avez envie de participer au projet que ce soit pour la rédaction de cours (?), la correction des fautes d'orthographes ou autres, je suis preneur Wink

Ps : Si vous décidez d'utiliser cet outils pour de la méthode ou pour toutes autres choses, ce serait sympa de recevoir des avis d'utilisateurs réguliers Very Happy
avatar
lene75
Empereur

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par lene75 le Sam 22 Oct 2011 - 23:33
@tanrouge a écrit:Pour vous donner un exemple, on peut très bien penser que "W" peut faire allusion au mot "travail" tout en définissant en même temps le terme "guerre".

En philo j'emploie les deux, parfois dans la même phrase, alors utiliser la même abréviation pourrait conduire à de grosses confusions.

Je ne suis d'ailleurs pas complètement persuadée du caractère indispensable des abréviations, qu'on n'utilise d'ailleurs plus guère quand on prend ses cours à l'ordi (à la fac, par exemple) : ce qui compte, à mon sens, comme cela a déjà été pointé par certains, c'est de savoir quoi noter, c'est-à-dire reconnaître l'essentiel de l'accessoire, de savoir reformuler de manière concise et de savoir repérer (et symboliser) les liens logiques. Ce qui suppose de suivre le cours activement, c'est-à-dire en cherchant à le comprendre, et non de le suivre passivement comme une caisse enregistreuse. La plus grosse difficulté que je relève chez mes élèves de terminale ne tient pas à la rapidité d'écriture mais au fait de vouloir tout noter mot pour mot, même quand je répète 3 fois la même idée en la formulant différemment, bref, de confondre prise de notes et écriture sous la dictée.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
La Jabotte
Neoprof expérimenté

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par La Jabotte le Sam 22 Oct 2011 - 23:49
Pour ce qui est de l'abréviation en tant qu'outil, vous avez tout à fait raison : il est important de rappeler aux étudiants que l'abréviation est forcément contextualisée.
C'est pourquoi j'ai toujours pu utiliser W pour travail, et WW pour guerre mondiale.
Dans un cours d'histoire sur l'antiquité, A surmonté d'un point ou d'une barre (ça dépend des goûts) signifie Antiquité, mais dans un cours de littérature sur Antigone, il signifie Antigone.

Je trouve l'outil "liste d'abréviations" utile parce qu'il permet aux élèves et étudiants de se constituer une base et de leur donner des exemples. Mais je trouve plus important de leur expliquer comment on construit ses propres abréviations.
Je joins ce que j'avais proposé à mes 4e (fiche vierge à remplir, fiche corrigée).

Sinon : je ne comprends pas pourquoi on n'utiliserait pas ie (id est) ailleurs qu'en maths. Chacun prend l'abréviation qui lui parle le mieux. La prise de notes est personnelle. Sinon on fait de la sténo, et là c'est une autre paire de manches.
La majeure partie de mes abréviations me viennent du lycée, toutes matières confondues. Quand j'en trouvais une à la fac qui me paraissait efficace et parlante chez un camarade, je la prenais.

Pour ce qui est de la méthode, il y a plusieurs manières, et je pense que là aussi chacun se construit la sienne propre.
Exemple : je suis pour ma part très linéaire, je prends des notes comme j'écris un texte.
Une camarade au contraire prenait des notes en fonction des liens logiques, ses pages étaient donc très aérées, et elle prenait finalement peu de choses en notes. Cela signifie et implique qu'elle comprenait fort bien sur le moment ce qui se disait (nous étions alors en philo en prépa), en déduisait immédiatement la logique et pouvait se contenter de mots clés. Rentrée chez elle, elle pourrait retrouver tout le cheminement du cours, ce qui n'était pas mon cas.
Une collègue de primaire partage sa page en 2 avec une marge à droite. Ainsi, au cours de la prise de note, elle note à droite ses questions, ou les choses essentielles à retenir, ou...

Je pense qu'il faut d'abord comprendre pourquoi on prend en note et dans quel but. Nous n'avons pas tous les mêmes buts, ni la même façon d'appréhender un cours, de l'apprendre, de le comprendre.
Pour entraîner à la prise de note, la seule chose à faire c'est de faire prendre un cours en note, de le faire apprendre et de faire un contrôle. Voire de faire le contrôle avec les notes à disposition. Et puis de laisser les élèves voir par eux-mêmes ce qui leur a manqué. Et recommencer. Et encore.
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par NLM76 le Dim 23 Oct 2011 - 12:29
@eclictek a écrit:

"Il est aussi très important pour vous de comprendre ce que vous prenez en notes, si ce n’est pas le cas, demandez à votre professeur de répéter ou posez-lui une question."

NON, idée très fausse de mon point de vue !! Même si la compréhension du cours est préférable, elle n'est pas nécessaire à une bonne prise de notes et elle ne doit pas être une condition sine qua non dans l'esprit de l'élève...
On ne peut pas toujours comprendre tout le contenu d'un cours sur le moment. La compréhension intervient souvent plus tard, par le travail personnel, basé justement sur une prise de notes complète, même si celle-ci a été faite un peu sans comprendre. Un cours est justement construit pour pouvoir être compris lorsqu'on le relit.
Aujourd'hui, beaucoup d'élèves cessent de suivre correctement un cours car ils n'ont pas compris une notion, veulent absolument la comprendre et pour le coup, ratent tout le reste du cours... En général cela s'accompagne de questions aux voisins ce qui devient problématique... Quand on décroche dans la compréhension d'un cours on doit au contraire redoubler d'efforts dans sa prise de notes pour avoir toute la "matière" pour comprendre ensuite chez soi. Si on ne comprend pas après avoir réfléchi à la maison, on peut bien sûr interroger l'enseignant...

Où il apparaît que "la méthodologie", ça ne marche pas. La prise de notes en physique et en français, ce n'est pas du tout la même chose ! Comme je le dis souvent, ce que je transmets en français, au lycée, c'est la littérature, et non pas un discours sur la littérature, alors que le professeur transmet les sciences physiques, qui est un discours sur la Matière (? corrigez-moi), il ne transmet pas la Matière. Si je devais dicter un cours qu'il faudrait prendre intégralement, je dicterais l'œuvre elle-même.

P.S. Je crois que ce sujet mériterait un nouveau topic ; je le crée.
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par Marie Laetitia le Dim 23 Oct 2011 - 13:02
@lene75 a écrit:
@tanrouge a écrit:Pour vous donner un exemple, on peut très bien penser que "W" peut faire allusion au mot "travail" tout en définissant en même temps le terme "guerre".

En philo j'emploie les deux, parfois dans la même phrase, alors utiliser la même abréviation pourrait conduire à de grosses confusions.

Je ne suis d'ailleurs pas complètement persuadée du caractère indispensable des abréviations, qu'on n'utilise d'ailleurs plus guère quand on prend ses cours à l'ordi (à la fac, par exemple) : ce qui compte, à mon sens, comme cela a déjà été pointé par certains, c'est de savoir quoi noter, c'est-à-dire reconnaître l'essentiel de l'accessoire, de savoir reformuler de manière concise et de savoir repérer (et symboliser) les liens logiques. Ce qui suppose de suivre le cours activement, c'est-à-dire en cherchant à le comprendre, et non de le suivre passivement comme une caisse enregistreuse. La plus grosse difficulté que je relève chez mes élèves de terminale ne tient pas à la rapidité d'écriture mais au fait de vouloir tout noter mot pour mot, même quand je répète 3 fois la même idée en la formulant différemment, bref, de confondre prise de notes et écriture sous la dictée.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
eclictek
Niveau 5

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par eclictek le Dim 23 Oct 2011 - 13:09
@nlm76 a écrit:
@eclictek a écrit:

"Il est aussi très important pour vous de comprendre ce que vous prenez en notes, si ce n’est pas le cas, demandez à votre professeur de répéter ou posez-lui une question."

NON, idée très fausse de mon point de vue !! Même si la compréhension du cours est préférable, elle n'est pas nécessaire à une bonne prise de notes et elle ne doit pas être une condition sine qua non dans l'esprit de l'élève...
On ne peut pas toujours comprendre tout le contenu d'un cours sur le moment. La compréhension intervient souvent plus tard, par le travail personnel, basé justement sur une prise de notes complète, même si celle-ci a été faite un peu sans comprendre. Un cours est justement construit pour pouvoir être compris lorsqu'on le relit.
Aujourd'hui, beaucoup d'élèves cessent de suivre correctement un cours car ils n'ont pas compris une notion, veulent absolument la comprendre et pour le coup, ratent tout le reste du cours... En général cela s'accompagne de questions aux voisins ce qui devient problématique... Quand on décroche dans la compréhension d'un cours on doit au contraire redoubler d'efforts dans sa prise de notes pour avoir toute la "matière" pour comprendre ensuite chez soi. Si on ne comprend pas après avoir réfléchi à la maison, on peut bien sûr interroger l'enseignant...

Où il apparaît que "la méthodologie", ça ne marche pas. La prise de notes en physique et en français, ce n'est pas du tout la même chose ! Comme je le dis souvent, ce que je transmets en français, au lycée, c'est la littérature, et non pas un discours sur la littérature, alors que le professeur transmet les sciences physiques, qui est un discours sur la Matière (? corrigez-moi), il ne transmet pas la Matière. Si je devais dicter un cours qu'il faudrait prendre intégralement, je dicterais l'œuvre elle-même.

P.S. Je crois que ce sujet mériterait un nouveau topic ; je le crée.

Oui, tout à fait. L'approche du cours, sa finalité ne sont pas les mêmes suivant les disciplines et, de fait, la façon de prendre les notes doit être adaptée... Soit : pas vraiment de règle générale si ce n'est : être attentif Smile
tanrouge
Niveau 1

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par tanrouge le Sam 12 Nov 2011 - 17:13
Merci pour tout vos avis, c'est très intéressant.

J'essaie un maximum de compléter le dictionnaire seulement je ne connais pas toutes les abréviations, du coup si vous n'avez pas fais votre B.A. de la journée, voilà une bonne occasion de vous rattraper Wink

D'autres part, je cherche aussi des personnes qui aimerait créer des cours sur la prise de notes pour chaque matière. Bien entendu ils ne serait pas très long, il s'agirait juste de marquer la différence entre les matières.
En effet, j'ai bien compris que l'on ne pouvait pas prendre des notes de la même manière en Maths qu'en Histoire par exemple, ne serait ce que pour un problème de signes et de vocabulaire.
La base resterait la même, il s'agit de compléter le cours avec des annotations pour une matière en particulier sous forme de Nota Bene.
Ces création vous vaudront bien entendu un droit d'auteur, je les mettrai sous licence Creative Comons (Cf : http://creativecommons.org/) selon vos directives, car je ne veux pas paraître pour un exploiteur, j'essaie juste de rendre mon site le plus complet possible tout en restant clair. Je voudrais aussi qu'il soit le plus légitime possible.

Ceci dit, j'aurais aussi voulu connaître votre avis sur l'organisation générale du site. Est il assez accessible ? Assez clair ? Que rajouteriez vous ? La pub est elle gênante...

Bonne soirée, cordialement Tanrouge.
tanrouge
Niveau 1

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par tanrouge le Ven 18 Nov 2011 - 21:32
Aucune réponse ? Sad
tanrouge
Niveau 1

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par tanrouge le Lun 19 Déc 2011 - 14:30
Bonjour,

Je viens donner quelques nouvelles :

Tout d'abords merci à La Jabotte qui m'a gentiment fourni une fiche d'exercice sur la prise de notes, http://www.meltingmots.com/exercice_prise_de_notes.pdf

Et puis informations importante, le site a changé d'adresse dorénavant il est accessible directement depuis meltingmots.com.

J'attends vos commentaires.

Tanrouge
Contenu sponsorisé

Re: Site d'un lycéen pour compiler les abréviations pour la prise de notes.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum