Retour sur le décès de Lise Bonnafous

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Retour sur le décès de Lise Bonnafous

Message par Spinoza1670 le 15/10/2016, 21:09

Lise nous a rappelé de manière décisive qu'à un moment, il faut prendre son courage à deux mains et tout sacrifier, même sa vie, pour l'avenir de l'humanité.

chevalier

Depuis ce temps, je ne sacrifie certes pas ma vie mais une partie importante de mon temps de loisir pour réfléchir à des améliorations possibles dans l'instruction et faire connaître des idées ou des outils éducatifs.



Dernière édition par Spinoza1670 le 15/10/2016, 21:39, édité 1 fois

Spinoza1670
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour sur le décès de Lise Bonnafous

Message par Vania le 15/10/2016, 21:24

Article des Inrocks, oct 2011:


Aux agressions et à l’isolement se mêle la culpabilité de mal faire son travail. 


Paroles de profs en plein burn-out.


Personne ne prend garde à Lise Bonnafous. Il est 10 heures ce 13 octobre, c’est la récré. Des centaines d’élèves se répandent dans la cour du lycée Jean-Moulin de Béziers. Sous le préau, la prof de maths s’asperge d’essence et s’immole par le feu. Le rectorat et le ministère invoquent la "dérive personnelle" d’une personne fragile et planquent illico ses cendres dans le placard à cadavres de l’Education nationale. Ses proches s’indignent, parlent d’une prof "consciencieuse, compétente, courageuse, aimant son travail", d’un acte de désespoir quasi sacrificiel.

Le 14 octobre, Lise Bonnafous, 44 ans, succombe à ses blessures. Le même jour, un enseignant de 33 ans tue une policière à coups de sabre et un salarié d’un lycée de Cachan se défenestre devant ses élèves. A chaque drame, même réponse : l’affaire est privée. Circulez, y a rien à voir.
Il n’existe aucune statistique officielle fiable sur les suicides et le burn-out dans l’Education nationale. Le syndicat Sud Education monte dossiers et groupes de discussions sur le sujet. Ses détracteurs l’accusent de récupérer des faits divers à des fins syndicales.

"Il faut arrêter avec le soi-disant massacre des innocents, les enseignants ne sont pas si malheureux et il y a d’autres problèmes", rapporte un grand spécialiste de l’école qui préfère garder l’anonymat.


C’est aussi l’état d’esprit de la hiérarchie.
Anne Laffeter

*les prénoms ont été modifiés

http://www.lesinrocks.com/2011/11/25/actualite/entre-isolement-et-culpabilite-paroles-de-profs-en-plein-burn-out-116276/


Dernière édition par Thalia de G le 23/10/2016, 14:23, édité 1 fois (Raison : Citation raccourcie)

Vania
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour sur le décès de Lise Bonnafous

Message par Vania le 15/10/2016, 21:43

Encore: lettre d'un autre suicidé de l'Education Nationale, 
à Marseille, il y a 3 ans.

Supprimé, hors sujet.

Vania
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum