Comment réformer la fonction publique ?

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par frankenstein le Lun 24 Oct 2011 - 14:40

@barèges a écrit:
@frankenstein a écrit:
En Grèce, les mesures d'austérité prévoient le licenciement sec de bon nombre de fonctionnaires et une baisse de salaire de 30% entre autres joyeusetés... pale
On verra ce qui s'annoncera jeudi... Recapitaliser les banques, plus les problèmes (et un futur "défaut partiel" ) de l'Italie, je vois bien le triste sort de la Grèce nous guetter un de ces jours. Et là, la non rétroactivité de principe risque être balayée.
Ce ne sera d'ailleurs pas la première fois ! Regarder la baisse des retraites, la baisse de l'ISSR, le blocage des carrières...Ce n'était pas exactement ce qu'il y avait dans le "contrat" (de principe et virtuel) initial ! humhum furieux

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par frankenstein le Lun 24 Oct 2011 - 16:39

Ballon d’essai gouvernemental pour baisser les retraites et les salaires des fonctionnaires:
"Si les choses tournent mal, nous devrons baisser les retraites, ainsi que les salaires des fonctionnaires"

http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/ballon-d-essai-gouvernemental-pour-102910

Voilà, ce qu'on pouvait craindre va arriver... furieux

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par barèges le Lun 24 Oct 2011 - 16:48

C'était couru.
On s'aplatit devant "les marchés". Ils sont contents quand il y a moins d'Etat, moins d'entraves au libéralisme...
Ce week-end, on devrait en savoir plus, mais ce sera plutôt mauvais que bon, sauf énorme surprise.

barèges
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Condorcet le Lun 24 Oct 2011 - 17:00

@Schéhérazade a écrit:
Cripure a écrit:
@condorcet a écrit:M. Mancel a-t-il une réelle influence au sein de l'UMP ? L'impact économico-social de la contractualisation des fonctionnaires serait désastreux : imaginons un instant que les contrats des ex-fonctionnaires ne soient pas tous renouvelés et que ces ex-fonctionnaires ont pris des emprunts durant l'heureux temps où ils avaient la légitimité du concours républicains ; dans ce cas, le risque de défaut de ces emprunteurs augmenterait considérablement et fragiliserait la banque de dépôt... En se croyant orfèvre budgétaire, M. Mancel aggrave encore les périls économiques qui pèsent sur notre pays.
C'est d'ailleurs il me semble tout le paradoxe de ces dix années maudites d'UMP omniprésente : une société basée sur la consommation et la croissance, des mesures politiques qui vont vers une paupérisation et une impossibilité de consommer croissantes. Je n'y connais rien, mais j'aimerais bien qu'on m'explique la logique, si logique il y a.
j'y comprends pas grand chose non plus, mais je tente: la main invisible du Marché nous apportera la prospérité quand l'intervention d' un Etat pléthorique dès qu'il n'est pas réduit à ses fonctions strictement régaliennes ne peut que nous faire sombrer dans la misère, comme en atteste la défunte URSS. C' est le dogme. Qui bizarrement n'a pas empêché le gouvernement Sarkozy de creuser les déficits publics.
Or il se trouve que "l'économie est en crise", que "les marchés s' affolent", que la prospérité promise se fait attendre. Mais ça viendra, grâce à nos mesures d' austérité, on vous dit.

C'est l'idée.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Schéhérazade le Lun 24 Oct 2011 - 19:30

Oui, condorcet, je crains...mais il ne sera donc jamais possible d'obliger ces gens à confronter leur idéologie au principe de réalité? Les économistes me font penser aux formateurs IUFM par leur aveuglement volontaire!

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par frankenstein le Lun 24 Oct 2011 - 23:07

@Schéhérazade a écrit:Oui, condorcet, je crains...mais il ne sera donc jamais possible d'obliger ces gens à confronter leur idéologie au principe de réalité? Les économistes me font penser aux formateurs IUFM par leur aveuglement volontaire!
Et pour avoir un AAA. Laughing

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jacq le Lun 24 Oct 2011 - 23:09

De toute façon l'objectif de Sarko est de nous mettre à terre, et la crise est une bonne occasion pour accentuer cela. Mancel & co parlent de supprimer le statut pour les nouveaux enseignants seulement, histoire de ne pas créer trop de problème avec "nous". Cela me rappelle Royal (voir la vidéo balancée par son ami DSK avant la campagne de 2007).
Et ensuite ?
Ensuite les nouveaux enseignants issus du "master" seront recrutés directement par les CdE sans recours au concours. Par conséquent le système des mutations sera fichu en l'air, et donc touchera les "anciens".

Ces nouveaux "enseignants" sans concours verront leur salaire augmenté par rapport au notre (de même que leurs heures de cours, donc perte) ? Peut être !
Et les "anciens" auront le choix entre ne plus pouvoir muter et ne pas gagner plus ou alors adopter le "statut sans statut" des nouveaux.

Supprimer le statut ou le modifier pour les "néo" a déjà été fait dans la fonction publique, à l'EN, ou à la poste par exemple. L'objectif est simple : nous mettre à terre et pouvoir nous virer selon les humeurs ou selon les besoins économiques. D'autant plus que le recul de l'âge du départ à la retraite va obliger à garder de "vieux profs" (moi j'en ai pour longtemps) qui seront très coûteux (fin de carrière)... alors faudra bien pouvoir les virer avant la fin (la fin de vie ou la fin de carrière, c'est selon).

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jim Thompson le Mar 25 Oct 2011 - 0:41

le problème c'est comment réagir!
que faire face à toutes ces attaques, comment contrebalancer l'opinion?
comment se mettre en ordre avant la bataille?
Fonctionnaires de toute la FPE, Unissons nous

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Condorcet le Mar 25 Oct 2011 - 0:53

@Schéhérazade a écrit:Oui, condorcet, je crains...mais il ne sera donc jamais possible d'obliger ces gens à confronter leur idéologie au principe de réalité? Les économistes me font penser aux formateurs IUFM par leur aveuglement volontaire!

Selon la grille de lecture que nous adoptons, la réalité ne nous apparaît pas sous le même jour. Le principe de réalité me paraît souffrir d'un biais certain.
Les économistes aux analystes iconoclastes sont moins entendus hélas.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jim Thompson le Mar 25 Oct 2011 - 0:56

Faut surtout supprimer la LOLF et la RGPP

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Condorcet le Mar 25 Oct 2011 - 1:00

+ 1000.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jacq le Mar 25 Oct 2011 - 1:05

Commençons par lutter dans l'immédiat :
- contre le dispositif ECLAIR/CLAIR,
- contre le recrutement par les CdE,
- contre l'apprentissage forcené qui permet à certains de se débarrasser des élèves à qui ils n'arrivent pas à enseigner tout en permettant une main d'oeuvre docile et peu coûteuse au patronat, élèves issus majoritairement des classes défavorisées, apprentissage qui sacrifie les classes laborieuses,
- contre le socle commun qui constitue en fait une négation même des contenus disciplinaires.
- pour un retour au concours, contre la précarité et le recours au Pôle Emploi (dites, ici l'EN ca va bientôt être le seul secteur où on recrute).

Commençons par cela, c'est plus clair dans l'esprit des "gens" (pour citer Mélenchon) que la LOLF ou la RGPP !

Salut. Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jim Thompson le Mar 25 Oct 2011 - 1:06

Y'a-t-il un candidat qui en parle? heu confused pale

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jacq le Mar 25 Oct 2011 - 1:12

@Jim Thompson a écrit:Y'a-t-il un candidat qui en parle? heu confused pale

Non.
Mais j'en reviens à ce que je te disais... où sont les profs actuellement ?
Dans quel parti ?
Où faisons nous entendre notre voix ?
Nous laissons à des hauts fonctionnaires le soin de nous représenter !

Certains disent "je suis apolitique", pour reprendre un de tes propos... et après on va s'étonner qu'aucun parti ne prenne notre parole en compte... J'ai des amis au PS et à l'UMP (désolé pour les autres tendances), et tous me disent que cela ne va pas pour l'EN, mais aucun n'ont sous la main des profs du terrain... ils n'ont que quelques profs bien embourgeoisés qui n'ont plus aucun rapport avec la réalité. Alors comme le terrain du politique ne vient pas à nous, c'est peut être à nous d'aller vers lui ?

Comme disait l'autre :
"l'espoir fait vivre, la réalité fait crever, si je meurs ivre, c'est toujours ça de gagné !".

jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jul le Mar 25 Oct 2011 - 15:25

Bien entendu, si les salaires des fonctionnaires sont amputés de 10/20/ou 30%, on leur conseillera de faire des heures supp afin d'améliorer leur pouvoir d'achat (et ainsi on embauchera encore moins).

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par User5899 le Mar 25 Oct 2011 - 16:50

@Jul a écrit:Bien entendu, si les salaires des fonctionnaires sont amputés de 10/20/ou 30%, on leur conseillera de faire des heures supp afin d'améliorer leur pouvoir d'achat (et ainsi on embauchera encore moins).
Jul... Jul... LE Jul ? Celui de "Docteur, je suis inquiet, mon épouse ne mange que des frites" ? Du keffieh équitable, "un autre coloris est possible" ? yesyes yesyes veneration veneration

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jul le Mar 25 Oct 2011 - 17:07

Cripure,
Je n'ai pas très bien saisi ta remarque, une subtilité m'échappe, mais manifestement, j'ai dit une bêtise....
Désolé.

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 17:12

@Jul a écrit:Cripure,
Je n'ai pas très bien saisi ta remarque, une subtilité m'échappe, mais manifestement, j'ai dit une bêtise....
Désolé.
Fais pas gaffe. Cripure est d'humeur facétieuse et parfois, un mot, un rien l'émoustille. Very Happy

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Iphigénie le Mar 25 Oct 2011 - 17:20

il parle de cuilà,non?


c'est plutôt flatteur Very Happy

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jul le Mar 25 Oct 2011 - 17:26

Merci Thalia. heu topela

Jul
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jim Thompson le Mer 26 Oct 2011 - 10:14

@Jacq a écrit:Commençons par lutter dans l'immédiat :
- contre le dispositif ECLAIR/CLAIR,
- contre le recrutement par les CdE,
- contre l'apprentissage forcené qui permet à certains de se débarrasser des élèves à qui ils n'arrivent pas à enseigner tout en permettant une main d'oeuvre docile et peu coûteuse au patronat, élèves issus majoritairement des classes défavorisées, apprentissage qui sacrifie les classes laborieuses,
- contre le socle commun qui constitue en fait une négation même des contenus disciplinaires.
- pour un retour au concours, contre la précarité et le recours au Pôle Emploi (dites, ici l'EN ca va bientôt être le seul secteur où on recrute).

Commençons par cela, c'est plus clair dans l'esprit des "gens" (pour citer Mélenchon) que la LOLF ou la RGPP !

Salut. Jacq.
100% d'accord
mais il faudrait aussi prendre le temps d'expliquer ce qu'est la LOLF&la RGPP et pourquoi il faut les supprimer

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jim Thompson le Mer 26 Oct 2011 - 10:16

@Jacq a écrit:
@Jim Thompson a écrit:Y'a-t-il un candidat qui en parle? heu confused pale

Non.
Mais j'en reviens à ce que je te disais... où sont les profs actuellement ?
Dans quel parti ?
Où faisons nous entendre notre voix ?
Nous laissons à des hauts fonctionnaires le soin de nous représenter !

Certains disent "je suis apolitique", pour reprendre un de tes propos... et après on va s'étonner qu'aucun parti ne prenne notre parole en compte... J'ai des amis au PS et à l'UMP (désolé pour les autres tendances), et tous me disent que cela ne va pas pour l'EN, mais aucun n'ont sous la main des profs du terrain... ils n'ont que quelques profs bien embourgeoisés qui n'ont plus aucun rapport avec la réalité. Alors comme le terrain du politique ne vient pas à nous, c'est peut être à nous d'aller vers lui ?

Comme disait l'autre :
"l'espoir fait vivre, la réalité fait crever, si je meurs ivre, c'est toujours ça de gagné !".

jacq.
tout à fait d'accord
mais dans quel parti?
et comment être sûr de réussir à s'y faire entendre?
A moins d'un entrisme massif d'enseignants s'étant mis d'accord sur des buts communs sur le métier! dur dur!

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jacq le Jeu 27 Oct 2011 - 23:01

@Jim Thompson a écrit:
@Jacq a écrit:
@Jim Thompson a écrit:Y'a-t-il un candidat qui en parle? heu confused pale

Non.
Mais j'en reviens à ce que je te disais... où sont les profs actuellement ?
Dans quel parti ?
Où faisons nous entendre notre voix ?
Nous laissons à des hauts fonctionnaires le soin de nous représenter !

Certains disent "je suis apolitique", pour reprendre un de tes propos... et après on va s'étonner qu'aucun parti ne prenne notre parole en compte... J'ai des amis au PS et à l'UMP (désolé pour les autres tendances), et tous me disent que cela ne va pas pour l'EN, mais aucun n'ont sous la main des profs du terrain... ils n'ont que quelques profs bien embourgeoisés qui n'ont plus aucun rapport avec la réalité. Alors comme le terrain du politique ne vient pas à nous, c'est peut être à nous d'aller vers lui ?

Comme disait l'autre :
"l'espoir fait vivre, la réalité fait crever, si je meurs ivre, c'est toujours ça de gagné !".

jacq.
tout à fait d'accord
mais dans quel parti?
et comment être sûr de réussir à s'y faire entendre?
A moins d'un entrisme massif d'enseignants s'étant mis d'accord sur des buts communs sur le métier! dur dur!

Je ne parle pas de faire de l'entrisme, qui a un coté secret et complotiste (prendre un parti de l'intérieur ou autre).
Je parle simplement d'engagement. On constate que les profs sont de moins en moins engagés en politique ou en syndicalisme, et qu'après on vient pleurer qu'on ne nous entend pas.
De droite (ce n'est pas mon cas) ou de gauche, entrer dans un parti c'est y faire entendre notre voix, et souvent que l'on soit de droite ou de gauche, nous avons les mêmes demandes ou inquiétudes concernant notre métier, son exercice ou son statut. Ne pas entrer en politique c'est laisser "les autres", spécialistes de la parole, mais pas forcément sur le terrain, s'exprimer à notre place.
J'ai des amis qui ont franchi le pas, à droite comme à gauche, et je les trouve courageux d'être entrés dans un parti, surtout que moi (ou des amis) qui restons à gueuler dans notre coin ou sur un forum, on peut les critiquer d'autant plus facilement que finalement nous n'avons aucune responsabilité ou compte à rendre !
Donc le parti n'est pas forcément l'élément principal.

Maintenant pour répondre à la question que tu posais (et qui t'intéressait) : je suis de gauche, idéologiquement socialiste, donc à partir de là il n'y a pas 36 partis : PC-FG, PS, MDC (EELV pour moi c'est hors de question).
Idéologiquement j'irai plutôt vers le MDC, mais sans Chevènement je ne lui vois pas d'autre avenir que d'être un élément proche du PS.

On parlait d'apolitique.
Pour moi cela n'existe pas.
Cela veut dire "sans idée" ! ou alors refuser qu'elles sont de droite, de gauche, ou parfois des deux. Mais apolitique, cela n'existe pas pour moi.
Donc ses idées, pourquoi ne pas aller les exprimer, à droite ou à gauche, y compris dans des partis avec lesquels on est parfois en désaccord sur certains points. Mais laisser ces partis à d'autres (Bruno Julliard par exemple, qui n'a jamais été prof mais qui est proclamé par le PS spécialiste de l'éducation !), c'est renoncer à s'exprimer. Je pense donc que je vais y aller, et sans doute avant les élections, et après on verra (après les couleuvres à avaler).

J'ai eu la même discussion avec un ami de fac hier (prof lui aussi) qui me disait qu'il avait quitté son syndicat parce que sur UN (un seul) problème il n'était pas d'accord. Ben la question c'est : vaut-il mieux être dans ce syndicat pour y exprimer une position contradictoire, ou se retirer du jeu en le quittant ? Je préfère la première solution. Je ne suis pas d'accord avec tout ce que dit mon syndicat, mais je préfère y être que de rester dans mon coin à vomir les syndicats (ou les partis politiques pour reprendre revenir à ta question).

Je ne suis pas d'accord avec la ligne des partis politiques, donc faut-il que je choisisse de ne pas y aller ou au contraire y aller ? La deuxième solution me semble la plus constructive, que ce parti soit de droite ou de gauche.

Et à ta question : PS ou MDC.

JACQ.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jim Thompson le Jeu 27 Oct 2011 - 23:07

belle réponse
ça fait réfléchir je t'avais dit on est 2/3 à se demander si on n'allait pas se remettre dans un parti politique en plus des activités syndicales
tu as raison sur toute la ligne, reste à trouver le courage d'y aller et le temps!

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par Jacq le Jeu 27 Oct 2011 - 23:17

@Jim Thompson a écrit:belle réponse
ça fait réfléchir je t'avais dit on est 2/3 à se demander si on n'allait pas se remettre dans un parti politique en plus des activités syndicales
tu as raison sur toute la ligne, reste à trouver le courage d'y aller et le temps!

OUaip, trouver le courage d'aller se heurter à des murs ! Mais bon.
Ca fait mal à la tronche les murs, mais en même temps, ne pas y aller c'est se condamner à faire dépendre notre métier de l'opinion souvent non fondée de gens qui ne font pas notre profession ! Et en plus je vois mes amis du PS et de l'UMP (si si, j'en ai) qui sont effarés lorsqu'on leur parle de la réalité de notre profession. Alors rester de côté c'est laisser les autres nous mener à l'impasse.

Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réformer la fonction publique ?

Message par pg73 le Ven 28 Oct 2011 - 0:38

@Jacq a écrit:

OUaip, trouver le courage d'aller se heurter à des murs ! Mais bon.
Ca fait mal à la tronche les murs, mais en même temps, ne pas y aller c'est se condamner à faire dépendre notre métier de l'opinion souvent non fondée de gens qui ne font pas notre profession ! Et en plus je vois mes amis du PS et de l'UMP (si si, j'en ai) qui sont effarés lorsqu'on leur parle de la réalité de notre profession. Alors rester de côté c'est laisser les autres nous mener à l'impasse.

Jacq.

Eh ben bon courage ! Pourtant des fonctionnaires et des profs, au PS ils n'en manquent pas comme militants... C'est pas pour autant qu'ils ont été foutus de nous pondre quelque chose de cohérent et de réaliste pour leur programme éducation si j'en croit les dernières élucubrations de Mr Julliard (de la pouponnière de l'UNEF)...


Contrairement à toi, je pense plutôt que les profs sont avant tout de la chair à canon électorale, qu'on cherche à mobiliser par des belles paroles selon la fable du corbeau et du renard...
Hélas je ne crois pas que ce soit notre plumage qui plait tant à Hollande mais surtout notre futur vote en sa faveur. Mais son joli ramage et les 60000 postes qui vont avec pour avoir mon vote ça me semble du pipeau pour fidéliser sa petite clientèle... Décidément le marketing ça sera jamais mon truc !

Je trouve au contraire très sain que de moins en moins de profs s'investissent dans le militantisme politique, c'est la preuve d'une certaine lucidité et d'un refus du manichéisme !

_________________
In tartiflette i trust...

pg73
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum