[article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Sapotille le Mar 25 Oct 2011 - 14:44

@ysabel a écrit:
@Sapotille a écrit:
Tout ceci me rappelle un gros titre en début de JT de la TSR (Télévision Suisse Romande) :
"A partir de maintenant, on remet des notes chiffrées aux élèves dans les écoles suisses !!!"

C'était il y a quelques années!
J'ignore ce qu'il en est maintenant.

Mais cela turlupine les enseignants un peu partout, ces évaluations ...

les enseignants, je n'en suis pas certaine. les "docteurs en sciences de l'éducation", sans aucun doute...

Oui, oui, Isabel, tu as raison !!! topela

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par frankenstein le Mar 25 Oct 2011 - 14:58

Sinon, il y a d'autres articles tout aussi effrayants qui montrent bien que les choix politiques ne collent pas du tout à la réalité du terrain...
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/primaire/elementaire/Pages/2007/86_elemLivretdecomp%C3%A9tencepassisimple.aspx

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par doublecasquette le Mar 25 Oct 2011 - 15:09

@frankenstein a écrit:Sinon, il y a d'autres articles tout aussi effrayants qui montrent bien que les choix politiques ne collent pas du tout à la réalité du terrain...
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/primaire/elementaire/Pages/2007/86_elemLivretdecomp%C3%A9tencepassisimple.aspx

Et ils n'ont même pas honte...

L'inspection montre aussi que l'évaluation par compétences semble inéluctable. Elle correspond à l'évolution socio-économique, aux recommandations de l'Ocde et de l'Union européenne, mais aussi aux développements des sciences de l'éducation (par exemple lutter contre la fragmentation des connaissances). Enfin nombre de pays se sont engagés sur cette voie. En France même, elle est déjà effective dans certaines disciplines (Eps, Sti, B2i,Svt). Ajoutons qu'elle est indispensable au socle commun de compétences.


C'est marrant, cette opinion selon laquelle l'évaluation par compétences lutterait contre la fragmentation des connaissances, alors qu'on voit bien, y compris dans leurs livrets d'évaluation que c'est tout le contraire. Shocked

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 15:15

dc, c'est tout l'article qu'il faudrait citer, par extraits.
Mauvaise foi, langue de bois. Écœurant.


Dernière édition par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 15:15, édité 1 fois

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 15:15

Mais puisqu'on vous dit que c'est transversal! La guerre, c'est la paix.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 15:16

@pk a écrit:Mais puisqu'on vous dit que c'est transversal! La guerre, c'est la paix.
Merci de ne pas être grossier. Wink

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par frankenstein le Mar 25 Oct 2011 - 15:31

@Thalia de G a écrit:dc, c'est tout l'article qu'il faudrait citer, par extraits.
Mauvaise foi, langue de bois. Écœurant.
Exactement...Même s'il n'est pas récent, on trouve des contre-vérités affigeantes...

Pourtant le rapport ne mâche pas ses mots quand il s'agit de dénoncer les errements des modes d'évaluation actuels. " La grande majorité des enseignants désignent en premier lieu les appréciations écrites puis la note chiffrée comme reflétant le mieux le niveau d’acquisition des élèves. « Tous s’accordent à dire, que la note, surtout lorsqu’elle est établie à partir d’un barème, est juste... En fait cette opinion, exprimée par les enseignants, est en contradiction avec tous les travaux conduits sur cette question" rappellent les inspecteurs. Ils ont beau jeu de montrer que les pratiques d'évaluation restent personnelles et de portée limitée. Résultat, " le silence de l’école est finalement assourdissant, sur ce qui est pourtant l’une de ses missions : informer l’institution, les élèves, les familles, sur les acquis des élèves".


Là, c'est pire que de la mauvaise foi ! Dire qu'un livret de compétences truffé de croix, illisible et incohérent informerait mieux les familles et les enseignants, c'est culotté !! :marteau:
C'est d'ailleurs pour cette raison que celui de Jospin a explosé en vol après 90 (ou s'est muté en de multiples formes plus folles les unes que les autres...) pale

Puis cette façon de tout concevoir de manière technocratique, voilà ce qui est effrayant...Surtout quand on ne s'en rend même pas compte... :mitrailler:

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par doublecasquette le Mar 25 Oct 2011 - 15:35

Ça me fait penser que je ne peux pas procrastiner plus longtemps et qu'il faut que j'aille faire mes bulletins, moi !

C'est pas le tout de faire cinq évaluations complètes en français et maths par an, il faut encore aller mettre ça au propre pour que les parents comprennent.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Hannibal le Mar 25 Oct 2011 - 15:37

Premier conseil : se passer du terme d’objectif
Et utiliser systématiquement celui de compétence.

Bref, la question initiale (Quelle différence entre objectif et compétence ?) était stupide et sans objet. On ne publie pas pour rien, dans les Cahiers pédagogiques. Laughing

Or les élèves interrogés au cours de l’observation ont su dire la consigne : « qu’est-ce que tu dois faire ? » Mais ils ont été incapables de répondre à la question « pourquoi la maitresse te demande-t-elle de faire cela ? » Les réponses recueillies sont du type « parce que la maitresse m’a dit de le faire »…
Alors que la bonne réponse était : "parce qu'elle sait que ce truc sert à rien mais que ça fait plaisir à l'inspectrice".

Si ces réponses n’étonnent pas assez l’enseignant, une autre question l’embarrasse : « Les élèves savent-ils ce que ces activités leur permettent d’apprendre ? »

Personne ne peut deviner qu'il est en train d'apprendre une conjugaison quand il conjugue des verbes... Les élèves ont dû avoir un choc quand l'inspectrice le leur a révélé.

Sinon j'ai d'autres questions embarrassantes, tout aussi dignes d'intérêt :

- Les élèves savent-ils pourquoi ils sont assis plutôt que debout ?
- Comprennent-ils qui est cette dame qui n'est pas leur maman et ce que font là tous ces autres enfants ?
- Comprennent-ils pourquoi la maîtresse passe autant de temps à expliquer ce qu'on a fait ou ce qu'on va faire, à quoi ça sert et comment on va s'y prendre, et quel rapport ça a avec le reste du programme, et pourquoi c'est important qu'ils comprennent tous bien ces choses, et quelle compétence ça leur permettra de valider, et pourquoi ils seront bien contents de l'avoir validée, et par quelle heureuse coïncidence, alors qu'ils ont maintenant tous envie de se mettre à conjuguer, elle a justement un exercice de conjugaison à leur faire faire, et pourquoi ils y arriveront plus vite maintenant qu'elle leur a expliqué tout ça, et pourquoi on fera finalement l'exercice demain parce qu'il est l'heure de la récré.

Troisième conseil : traduire les compétences pour les élèves (...) Avec les plus grands, cette démarche de prise de conscience peut s’assortir d’écrits : liste des compétences à acquérir que l’on pointe ensemble au fur et à mesure, formulation des compétences en jeu (par exemple pour dire une poésie), autoévaluation des compétences, rédaction et/ou copie par les élèves des consignes des compétences visées, etc.
Eh ben si ça donne pas envie aux gamins d'aller à l'école, ça...











Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 15:54

Troisième conseil : traduire les compétences pour les élèves (...) Avec les plus grands, cette démarche de prise de conscience peut s’assortir d’écrits : liste des compétences à acquérir que l’on pointe ensemble au fur et à mesure, formulation des compétences en jeu (par exemple pour dire une poésie), autoévaluation des compétences, rédaction et/ou copie
par les élèves des consignes des compétences
visées, etc.
Et si c'est bien fait, on valide la compétence "recopier un texte sans faute"

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par frankenstein le Mar 25 Oct 2011 - 16:20

@Hannibal a écrit:
Premier conseil : se passer du terme d’objectif
Et utiliser systématiquement celui de compétence.

Bref, la question initiale (Quelle différence entre objectif et compétence ?) était stupide et sans objet. On ne publie pas pour rien, dans les Cahiers pédagogiques. Laughing

Or les élèves interrogés au cours de l’observation ont su dire la consigne : « qu’est-ce que tu dois faire ? » Mais ils ont été incapables de répondre à la question « pourquoi la maitresse te demande-t-elle de faire cela ? » Les réponses recueillies sont du type « parce que la maitresse m’a dit de le faire »…
Alors que la bonne réponse était : "parce qu'elle sait que ce truc sert à rien mais que ça fait plaisir à l'inspectrice".

Si ces réponses n’étonnent pas assez l’enseignant, une autre question l’embarrasse : « Les élèves savent-ils ce que ces activités leur permettent d’apprendre ? »

Personne ne peut deviner qu'il est en train d'apprendre une conjugaison quand il conjugue des verbes... Les élèves ont dû avoir un choc quand l'inspectrice le leur a révélé.

Sinon j'ai d'autres questions embarrassantes, tout aussi dignes d'intérêt :

- Les élèves savent-ils pourquoi ils sont assis plutôt que debout ?
- Comprennent-ils qui est cette dame qui n'est pas leur maman et ce que font là tous ces autres enfants ?
- Comprennent-ils pourquoi la maîtresse passe autant de temps à expliquer ce qu'on a fait ou ce qu'on va faire, à quoi ça sert et comment on va s'y prendre, et quel rapport ça a avec le reste du programme, et pourquoi c'est important qu'ils comprennent tous bien ces choses, et quelle compétence ça leur permettra de valider, et pourquoi ils seront bien contents de l'avoir validée, et par quelle heureuse coïncidence, alors qu'ils ont maintenant tous envie de se mettre à conjuguer, elle a justement un exercice de conjugaison à leur faire faire, et pourquoi ils y arriveront plus vite maintenant qu'elle leur a expliqué tout ça, et pourquoi on fera finalement l'exercice demain parce qu'il est l'heure de la récré.

Troisième conseil : traduire les compétences pour les élèves (...) Avec les plus grands, cette démarche de prise de conscience peut s’assortir d’écrits : liste des compétences à acquérir que l’on pointe ensemble au fur et à mesure, formulation des compétences en jeu (par exemple pour dire une poésie), autoévaluation des compétences, rédaction et/ou copie par les élèves des consignes des compétences visées, etc.
Eh ben si ça donne pas envie aux gamins d'aller à l'école, ça...










topela

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par User5899 le Mar 25 Oct 2011 - 16:33

@iphigénie a écrit:l'avenir aux maquignons? Suspect
Dites, pour les gommettes, on a évalué le traumatisme pour les enfants daltoniens?ça m'inquiète.
mdr

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par ysabel le Mar 25 Oct 2011 - 16:50

@doublecasquette a écrit:
L'inspection montre aussi que l'évaluation par compétences semble inéluctable. Elle correspond à l'évolution socio-économique, aux recommandations de l'Ocde et de l'Union européenne, mais aussi aux développements des sciences de l'éducation (par exemple lutter contre la fragmentation des connaissances). Enfin nombre de pays se sont engagés sur cette voie. En France même, elle est déjà effective dans certaines disciplines (Eps, Sti, B2i,Svt). Ajoutons qu'elle est indispensable au socle commun de compétences.


C'est marrant, cette opinion selon laquelle l'évaluation par compétences lutterait contre la fragmentation des connaissances, alors qu'on voit bien, y compris dans leurs livrets d'évaluation que c'est tout le contraire. Shocked

en effet, j'ai plutôt l'impression que l'évaluation par compétences, c'est la fragmentation maximum des connaissances... Suspect

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Igniatius le Mar 25 Oct 2011 - 19:23

Ce qui m'intéresse dans cet article de NP, c'est le bilan effectué par ceux qui ont essayé : a priori des collègues de bonne volonté, ouverts à l'expérimentation (même si certains ont dû le faire contre leur volonté).
Bon, ils constatent bien que les élèves en difficulté ne s'engagent pas sur une voie plus vertueuse de travail personnel dans la joie et l'allégresse : en gros, c'est au mieux égal à auparavant, au pire cela les éloigne encore plus d'un comportement scolaire.
Personnellement, ça ne m'étonne pas, je ne crois absolument pas a la possibilité que les élèves, en masse, et surtout les plus faibles, puissent être sensibles à des arguments concernant leur avenir, des arguments responsabilisants.
En tous cas, je n'étais vraiment pas comme ça, et les notes permettaient à les parents de voir si je tentais de les leurrer quand je prétendais avoir travaillé suffisamment.

Par suite, comme j'ai l'esprit facétieux, et bonne mémoire, je m'interroge sur ces quelques témoignages que nous avons pu lire sur ce forum, de la part de militant(e)s convaincu(e)s de la suppression des notes : vous savez, des élèves radieux par classes entières, des changements radicaux dans l'intérêt montré par les élèves, un investissement global rare...
Je me demande, mais c'est sans doute mesquinerie et mauvais esprit de ma part, si la sainte membre bien connue dont le pseudo débute par m et termine par e n'a pas tendance à quelque peu enjoliver la réalité, pour les besoins de sa cause.

Mais c'est une question sans importance, à laquelle je n'aurai jamais de réponse, la dame n'en donnant guère...

Allez, je retourne à ma raclette vacancière, à plus !

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 20:29

Ouf, je viens de finir la lecture des commentaires de l'article! Passons sur les poncifs habituels, les propos racistes, etc. Les électeurs de droite pensent que c'est un coup de la gauche, alors que c'est la droite qui le fait. Les électeurs de gauche pensent que c'est un coup de la droite alors que si la droite ne le fait pas, la gauche le fera.

Mais, quasiment tout le monde est contre, sauf à vous lire l'OCDE et une poignée de gourous de base entourés de leur rantanplan. De l'autre côté, il y a le peuple et la fidèle garde prétorienne. Il n'y a plus qu'à faire un référendum pour la suppression des notes et pour ce socle de (bip). Sachant que ce dernier induit la suppression des notes chiffrées à terme. Ca me rappelle un certain "NON" de l'électorat inculte en 2 005.


Dernière édition par pk le Mar 25 Oct 2011 - 22:13, édité 1 fois

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par JPhMM le Mar 25 Oct 2011 - 20:34

Axiomatiquement, l'électorat est posé comme inculte.
D'où le besoin, sans doute, de nos dirigeants, de faire constamment de la « pédagogie » (que je hais ce mot utilisé dans ce contexte).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 20:40

L'opinion du peuple, vaste programme!

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par La Jabotte le Mar 25 Oct 2011 - 21:14

@JPhMM a écrit:
Dans un tout autre contexte, il ne viendrait à l'idée de personne de demander aux magasins de passer de prix numériques aux termes "très cher, cher, pas cher".

Pourtant on devrait.

Comme ça, on saurait exactement ce qu'on peut se permettre d'acheter ou pas, et plus personne ne serait en surendettement, et la société serait sauvée !
Très cher pour les très riches, cher pour les aisés, pas cher pour les pauvres. Il faudrait juste ajouter une catégorie pour les très pauvres : "pas cher du tout", qui serait noté sur une étiquette collée sur du rien.
Ainsi, chacun pourrait acheter ce qui lui revient, et on pourrait considérer que plus personne ne manque de rien, et on aurait éradiqué la pauvreté (sans rien changer d'autre).
JPhMM, après l'échec scolaire, tu viens de résoudre un deuxième problème de société !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par La Jabotte le Mar 25 Oct 2011 - 21:21

Cripure a écrit:
@John a écrit:
Si, au devoir n°3, l'élève rate encore une fois sa factorisation, que faire du "Acquis" sur le cahier de compétences ? On considère qu'il le sait une fois, même si ce n'est - visiblement - pas bien fixé dans son esprit ?
Oui, c'est le gros problème du "acquis" (profite le crime).
C'est déjà difficile pour un adulte de considérer qu'il a des acquis, ne serait-ce qu'au vu de ce que l'âge lui fait perdre (par exemple, la mémorisation), alors pour un élève... Rien n'est jamais acquis, faudra qu'ils s'y fassent.

Je dirais même plus, rien n'est jamais acquis à l'homme...


ni sa force, ni sa faiblesse, ni son coeur,
et quand il croit ouvrir ses bras,
son ombre est celle d'une croix...

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Finrod le Mar 25 Oct 2011 - 21:25

@La Jabotte a écrit:
@JPhMM a écrit:
Dans un tout autre contexte, il ne viendrait à l'idée de personne de demander aux magasins de passer de prix numériques aux termes "très cher, cher, pas cher".

Pourtant on devrait.



Pff c'est ringard !

Non, chaque personne, en fonction de son travail devrait recevoir une carte avec une pastille de couleur : Bleu vert jaune rouge. En parallèle tous les objets en vente seraient aussi marqués d'une pastille.

Dans son interaction-communication sociétale bipolaire à la consommation-éducation, le citoyen-client en position d'acheteur-agissant serait ainsi dé-stigmatisé financièrement car il pourrait, par voie de cooptation opérationnelle au vendeur, à l'aide de sa pastille-financement-achat fournie par l'employeur-intégrateur-sociétal, se procurer tous les biens-produits de consommation-production qui portent la même couleur-étiquette.

C'est sympa-cool le foutage-synergie de gueule ^^




Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par La Jabotte le Mar 25 Oct 2011 - 21:27

@ Igniatius
Je pense que quand on est convaincu de l'efficacité d'une méthode, qu'elle correspond exactement à notre manière de faire et qu'on la maîtrise à fond, qu'elle nous est naturelle, elle est effectivement efficace et permet d'obtenir de bons résultats (sauf si elle est erronée, évidemment, genre si tu essaies de déboulonner ta roue crevée avec ton stylo-plume).
C'est pourquoi il se peut fort bien que la membre que tu nommes sans la nommer ne soit pas du tout de mauvaise foi. Au contraire : on lui laisse la liberté d'enseigner comme elle l'entend et l'enseignement, nous le savons, c'est d'abord une histoire de personne. Donc, si elle est à l'aise avec sa manière de faire, il lui reste toute la place pour enseigner.
C'est pourquoi (bis) je pense que la liberté pédagogique est essentielle, et c'est pourquoi (ter) le prosélytisme pédagogique me gonfle : si on doit consacrer toute son énergie à s'approprier une pédagogie qui ne nous correspond ni ne nous convainc, on fait forcément mal son boulot.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par JPhMM le Mar 25 Oct 2011 - 21:29

@La Jabotte a écrit:JPhMM, après l'échec scolaire, tu viens de résoudre un deuxième problème de société !

vache

L'idée me fut soufflée...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par La Jabotte le Mar 25 Oct 2011 - 21:30

@Finrod a écrit:
@La Jabotte a écrit:
@JPhMM a écrit:
Dans un tout autre contexte, il ne viendrait à l'idée de personne de demander aux magasins de passer de prix numériques aux termes "très cher, cher, pas cher".

Pourtant on devrait.



Pff c'est ringard !

Non, chaque personne, en fonction de son travail devrait recevoir une carte avec une pastille de couleur : Bleu vert jaune rouge. En parallèle tous les objets en vente seraient aussi marqués d'une pastille.

Dans son interaction-communication sociétale bipolaire à la consommation-éducation, [mon esprit a flanché ici] le citoyen-client en position d'acheteur-agissant serait ainsi dé-stigmatisé financièrement car il pourrait, par voie de cooptation opérationnelle au vendeur, à l'aide de sa pastille-financement-achat fournie par l'employeur-intégrateur-sociétal, se procurer tous les biens-produits de consommation-production qui portent la même couleur-étiquette.

C'est sympa-cool le foutage-synergie de gueule ^^



Diantre, j'avais oublié les couleurs et les pastilles !

Dites, y'en a qui se sont fait des petites fortunes en imprimant juste à temps des panonceaux "interdit de fumer"... Qui veut s'associer avec moi pour créer une imprimerie de pastilles autocollantes colorées ?
Pour ceux qui sont soucieux de la prise en compte de tous les handicaps, on en imprimera aussi sans couleur mais avec des petits dessins, à cause des daltoniens.

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Audrey le Mar 25 Oct 2011 - 21:31

Il faut aussi des pastilles en braille, la Jabotte!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par JPhMM le Mar 25 Oct 2011 - 21:32

Des smileys
Crying or Very sad humhum Smile Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par La Jabotte le Mar 25 Oct 2011 - 21:32

Pfff... j'y avais pensé, en plus...
Tu es ma première associée ?
(zut : je répondais à Audrey)
et JPhMM, deuxième associé !

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 14 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum