[article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Page 2 sur 23 Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Marie Laetitia le Mar 25 Oct 2011 - 9:03

@totoro a écrit:Dans la série, les parents aiment les gommettes de couleur: dans l'école de Junior, évaluation par le gribouillage en couleur (vous imaginez ma joie Suspect ). L'ass' mat' de Junior a assisté à la réunion parents-profs de CE1 et m'a rapporté la réflexion suivante de la Môman de Monchérimoncoeur: "ce serait bien que les points bleus - qui indiquent la meilleure note, NDLR - soient plus gros que les autres, parce que vous comprenez, Monchérimoncoeur n'en a pas souvent, alors quand il en a... ce serait bien s'ils étaient plus gros..."
Voilà, voilà...

Laughing Laughing Laughing

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Marie Laetitia le Mar 25 Oct 2011 - 9:03

@ysabel a écrit:qu'on supprime les notes, comme cela on n'aura plus de copies à corriger... yesyes



comment cela ? il y aura encore des copies ? Suspect

bien tenté ! Laughing

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par melaniguiz le Mar 25 Oct 2011 - 9:08

Notre pronotes permet de valider ainsi : non acquis, en début d'acquisition, en cours d'acquisition, presque acquis, acquis et acquis expert ++. N'est-ce pas ridicule ? Et autant de gommette de couleur (rouge, orange, jaune, vert, violet et que sais-je). Heureusement on ne s'en sert pas ! Mais l'inspecteur a l'air d'y croire comme s'il venait de réinventer l'eau tiède ...

melaniguiz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par victor44 le Mar 25 Oct 2011 - 9:21

Les prépas ça concerne même pas 3% d'une classe d'age. L'idée c'est justement de pas rentrer dans un système qui classe mais qui informe sur ce que sait ou non faire l'élève.
Evaluer par compétence c'est en fait beaucoup plus de travail par copie.
C'est quand même mieux de dire tu as eu 4/20 mais sur ces points là tu es en progrès (et de l'écrire), mieux dans la perspective d'encourager l'élève à travailler (ce qui reste mon but prioritaire car plus ils travaillent, plus ils progressent)...
Et puis il y a des collègues qui donnent des 18 de moyenne on se demande comment, mettre acquis à la factorisation si on a pas fait le chapitre c'est plus comliqué...


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par mflo le Mar 25 Oct 2011 - 9:22

L'évaluation par compétences, on a ça dans le primaire.

Eh ben je ne vous le souhaite pas !

Des pages d'items décousus à évaluer. A la fin, on ne sait même plus ce que les termes recouvrent au juste, quand on sait encore quel élève on est en train d'évaluer...

Je ne sais pas ce que la notion de "acquis" représente au collège, mais en maternelle et même en élémentaire, c'est à peu près l'équivalent de rien.

Quant à l'arrêt des notes, je n'ai toujours pas compris la différence entre une note chiffrée, des lettres, des sigles, des couleurs ou un bonhomme plus ou moins souriant. La preuve que tout se vaut, c'est que les élèves savent très bien comparer et savoir qui a mieux réussi.

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Iphigénie le Mar 25 Oct 2011 - 9:22

Je suis pour la proposition d'Ysabel: plus de notes, plus de copies: tout en "auto-correction "
une heure tu écris la copie,une heure tu la corriges: tout bénef, plus de traumatisme.
Et grâce aux gommettes, tu valides la compétence HDA en même temps.
Comme dit le célèbre philosophe: "elle est pas belle, la vie?" ce que justifie l'autre philosophe:"que du bonheur".

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 9:28

@iphigénie a écrit:Je suis pour la proposition d'Ysabel: plus de notes, plus de copies: tout en "auto-correction "
une heure tu écris la copie,une heure tu la corriges: tout bénef, plus de traumatisme.
Et grâce aux gommettes, tu valides la compétence HDA en même temps.
Comme dit le célèbre philosophe: "elle est pas belle, la vie?" ce que justifie l'autre philosophe:"que du bonheur".

Pourquoi des copies ? Non, des QCM ! Je veux des QCM !

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par A Tuin le Mar 25 Oct 2011 - 9:29

Enfin, ils sont bien gentils.
Mais je voudrais bien voir comment on peut faire bosser certains gosses s'il n'y a pas la carotte de la note après le travail fait !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par mflo le Mar 25 Oct 2011 - 9:30

@victor44 a écrit:C'est quand même mieux de dire tu as eu 4/20 mais sur ces points là tu es en progrès (et de l'écrire), mieux dans la perspective d'encourager l'élève à travailler (ce qui reste mon but prioritaire car plus ils travaillent, plus ils progressent)...
Et puis il y a des collègues qui donnent des 18 de moyenne on se demande comment, mettre acquis à la factorisation si on a pas fait le chapitre c'est plus comliqué...


Tout à fait d'accord. Mais là on vise des profs peu consciencieux. ceux-là trouveront toujours moyen de cocher des cases qui ne correspondront pas à un apprentissage effectif.

Pour les autres, il me semble qu'on sait quand on donne un travail ce qu'il va permettre d'évaluer. Et on tient compte des résultats dans notre connaissance de l'élève et dans son évaluation globale. Et on en fait part à chaque élève. Mais faut-il vraiment en remplir des pages qui ne signifient rien ni pour l'élève, ni pour ses parents ?

Mais ce que je dis est peut-être plus valable en primaire où on donne moins de travaux de synthèse qui doivent évaluer des compétences multiples et où on a moins d'élèves six heures par jour, donc forcément une meilleure connaissance de chacun.

mflo
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par doublecasquette le Mar 25 Oct 2011 - 9:36

@frankenstein a écrit:A lire (c'est assez drôle et effrayant en même temps...)
http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article6566

Où est-ce que tu trouves ça assez drôle, Frankie ?

Effrayant et absolument pas éclairant sur ce que l'on "doit" faire en classe (pour être dans ses petits papiers à elle), je suis parfaitement d'accord avec toi, mais drôle, franchement, je ne vois pas.

Quant à son organisation en séquences et au bon PE qui a sauvé sa classe en disant à ses élèves : " Aujourd'hui, vous allez apprendre à factoriser et quand vous saurez factoriser, eh bien, vous aurez acquis la compétence de savoir factoriser.", j'aimerais bien le rencontrer... Il me prêterait sa petite croix Vitafor et je sauverais mes élèves moi aussi ! topela

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Daphné le Mar 25 Oct 2011 - 9:42

@Jim Thompson a écrit:ils nous gonflent les défenseurs des non-notes, les mêmes que les fossoyeurs de l'EN

Je me suis pris une avoinée sur un autre fil en utilsant ce terme Laughing Laughing

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Daphné le Mar 25 Oct 2011 - 9:45

@loup des steppes a écrit:
@frankenstein a écrit:
@loup des steppes a écrit:
@ysabel a écrit:qu'on supprime les notes, comme cela on n'aura plus de copies à corriger... yesyes

comment cela ? il y aura encore des copies ? Suspect

Oh OUI, plus aucunes copies à corriger, et ensuite plus aucun cours à préparer ... l'instruction par le vide, et le jeu -en ligne si possible comme ça je resterai chez moi- comme seul outil de développement intellectuel... Very Happy yesyes yesyes yesyes
Hé, hé...ça , c'est la première réaction...Mais quand tu auras une centaine de "compétences" à cocher, qui n'ont aucun lien entre elles et qui ne concernent pas ta discipline, quand l'inspecteur te demandera comment tu les traduis concrètement (il ne le sait pas non plus, si quelqu'un peut lui dire... professeur ) ou qu'il te demandera s'il ne faudrait pas rajouter des "sous-compétences" qui affineront ta préparation...

Tu ne seras plus un homme mon fils... lol!

Mais je refuse toujours d' être prof principal, c'est bien à lui/elle que revient cette galère, non ?
Et à l'inspecteur il n'existera plus et sinon je dirai que je suis totalement incompétente pour évaluer des compétences, car je n'ai pas eu de formation pour le faire, et puis vu comme ça tourne à l' EN je vais finir par m'en foutre, et je cocherai que c'est acquis partout... tout le monde (parents, hiérarchie) sera content et du coup je gagnerai en un temps record tous les échelons qu'on me refuse depuis des lustres... Very Happy

+1 Laughing

Tu seras enfin une excellente prof et il n'y aura officiellemnt plus ce que l'on appelle à tort l'échec scolaire Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par victor44 le Mar 25 Oct 2011 - 10:11

@mflo a écrit: Mais faut-il vraiment en remplir des pages qui ne signifient rien ni pour l'élève, ni pour ses parents ?

Il est clair que nous savons ce que nous évaluons, les grilles sont censées expliciter aux élèves et aux familles.
Si ça ne signifie rien aux élèves, ça pose question sur notre capacité à leur expliquer ce qu'on attend d'eux...
Quant aux parents j'avoue moi même avoir du mal pour mes enfants par moments, alors qu'en primaire c'est beaucoup plus clair.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 10:18

@Daphné a écrit:
Tu seras enfin une excellente prof et il n'y aura officiellemnt plus ce que l'on appelle à tort l'échec scolaire Razz
Echec scolaire ? Tu veux sans doute parler de succès différé. Twisted Evil

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Celeborn le Mar 25 Oct 2011 - 10:21

@victor44 a écrit:Les prépas ça concerne même pas 3% d'une classe d'age. L'idée c'est justement de pas rentrer dans un système qui classe mais qui informe sur ce que sait ou non faire l'élève.
À regarder l'expérimentation par m'sieur Zaratchouk (orthographe aléatoire, je pense qu'il manque un « h » quelque part). Les élèves : « moi j'ai 37 gomettes vertes alors que machin n'en a que 23 ! ». L'évaluation par compétences classe toujours, merci pour elle.

Evaluer par compétence c'est en fait beaucoup plus de travail par copie.
C'est vrai qu'on ne bossait pas assez…

C'est quand même mieux de dire tu as eu 4/20 mais sur ces points là tu es en progrès (et de l'écrire)
Déjà, à 4/20, il ne va pas être en progrès sur grand chose, l'élève… Ensuite, écrire les progrès, ça s'appelle « mettre une appréciation », et on le fait souvent, me semble-t-il. Enfin, on prend toujours des exemples de compétences mathématiques parce que ça fonctionne bien, mais moi, prof de français, quand je vois les compétences, je suis bien infoutu de trouver un sens à leur évaluation. Et je sais de quoi je parle : j'ai une collègue qui est à fond là-dedans, on a saupoudré quelques évaluations de compétences dans nos devoirs communs, et ça ne ressemblait à rien, car deux chose complètement différentes, mettant en jeu des savoirs et des savoir-faire complètement différents, se retrouvaient logés à l'enseigne du même item.

PS : il n'y a pas d'item "factorisation" dans le livret de compétences. Cela demande donc de créer son propre livret ultra-détaillé pour ensuite faire transiter l'info jusqu'à l'item fourre-tout du LPC « Nombres et calculs : connaître et utiliser les nombres entiers, décimaux et fractionnaires. Mener à bien un calcul : mental, à la main, à la calculatrice, avec un ordinateur ». Oui, tout ça en même temps. Vive la précision.

Et puis il y a des collègues qui donnent des 18 de moyenne on se demande comment, mettre acquis à la factorisation si on a pas fait le chapitre c'est plus comliqué...
Ce n'est pas parce qu'il y a des collègues qui font n'importe quoi qu'il faut changer le système : ils feront toujours n'importe quoi après. Accessoirement, quand je regarde le livret de compétences des élèves qui m'arrivent en 6e, il est absolument impossible d'en déduire leur niveau réel. Un gamin bardé d'acquis et d'en cours d'acquisition peut se retrouver à 2 de moyenne. On a eu ce problème cette année avec 2 élèves de l'ULIS (la structure pour accueillir les élèves handicapés) : l'une avait un livret pas terrible, l'autre avait « acquis » presque partout. Résultat : la première parvient à suivre (alors qu'on ne voulait pas me la mettre en classe compte tenu du livret), et le second est complètement à la ramasse (et on tenait absolument à ce qu'il reste, compte tenu du livret). Et la chose est générale : je me souviens d'une expérience pédago à fond les ballons dans un collège où ils avaient constitué des classes les plus hétérogènes possibles. Eh bien ils y étaient arrivés en 5e 4e 3e en se fondant sur les notes… ils avaient essayé la même chose en 6e à partir des livrets de compétences, et les classes avaient parfois 2 points de moyenne d'écart. Et j'assure que la chose est généralisée : le livret de compétences NE PERMET PAS de connaître le niveau d'un élève, et surévalue la plupart des élèves (t'as réussi une fois ? Wouhou ! je coche acquis !)

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Marie Laetitia le Mar 25 Oct 2011 - 10:24

@iphigénie a écrit:Je suis pour la proposition d'Ysabel: plus de notes, plus de copies: tout en "auto-correction "
une heure tu écris la copie,une heure tu la corriges: tout bénef, plus de traumatisme.
Et grâce aux gommettes, tu valides la compétence HDA en même temps.
Comme dit le célèbre philosophe: "elle est pas belle, la vie?" ce que justifie l'autre philosophe:"que du bonheur".

ah mais sans rire, je suis persuadée que cette méthode a beaucoup d'avenir ! Razz Vous connaissez l'histoire du parisien exaspéré par Paris-plages, qui avait proposé ironiquement de faire Paris-neige sur les pentes de Montmartre et dont la proposition a été retenue et très sérieusement examinée au conseil de Paris? Ben là c'est pareil. Si on propose l'auto-évaluation, je suis sûre que l'on va faire un tabac !


Dernière édition par Marie Laetitia le Mar 25 Oct 2011 - 10:25, édité 1 fois

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Celeborn le Mar 25 Oct 2011 - 10:25

@victor44 a écrit:
Si ça ne signifie rien aux élèves, ça pose question sur notre capacité à leur expliquer ce qu'on attend d'eux...

Ça va être de notre faute, tiens. Je te passe un rameau d'ortie pour te flageller, cher collègue ? Si ça ne signifie rien aux élèves, c'est que c'est une usine à gaz. Mes collègues profs (BAC +4 ou +5, donc) qui ont des enfants au primaire n'y comprennent rien, au livret de compétences de junior. Alors imagine ce que ça peut donner avec une famille d'un faible niveau culturel, ou ne maîtrisant pas correctement le français.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Cath le Mar 25 Oct 2011 - 10:29

On veut supprimer les notes et on nous menace de perdre notre AAA!
Y aura qu'à mettre une gommette de couleur à la place, ça passera mieux.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 10:31

Ce qui me chagrine également dans cette évaluation (outre que je n'ai pas encore bien saisi tous les tenants et aboutissants), c'est qu'elle n'évalue pas certains "plus" dans ma discipline : le "style" - certains élèves sont talentueux ! - et l'imagination.

Et cela me paraît injuste.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Serge le Mar 25 Oct 2011 - 10:32

En effet. Ce système, très bon et noble sur le papier, est une aberration sans nom dès que la belle idée se heurte à la réalité.

J'en ai discuté en classe pour connaitre leur sentiment à ce sujet et une élèves brillante a expliqué qu'elle ne ferait sans doute pas autant d'efforts en rédaction par exemple si cet effort n'est pas plus valorisé que si elle écrivait juste de simples phrases correctes, suffisantes pour obtenir aussi acquis avec un tel système par compétences. Et je la rejoins tout à fait. C'est sans doute là le danger le plus grave, tant pour les bons élèves qui ne se verront pas plus valorisés que s'ils en faisaient moins que pour les élèves en difficulté. Les élèves démissionnaires vont se multiplier (comme tend à le prouver l'expérimentation) parce que l'absence de notes les incitent à penser qu'il n'y a aucune raison d'apprendre la leçon.


Dernière édition par Serge le Mar 25 Oct 2011 - 10:35, édité 1 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Thalia de G le Mar 25 Oct 2011 - 10:34

Serge, c'était une élève de quelle classe ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Serge le Mar 25 Oct 2011 - 10:35

Une élève de 4ème de l'an dernier. Actuellement en 3ème.

Et pourtant elle travaillait son style depuis la 5ème, à tel point que beaucoup pensaient que ses copies étaient rédigées par ses parents ... et elles étaient pourtant écrites en classe.

Elle est persuadé (et moi aussi) qu'elle n'aurait jamais appris à vouloir écrire aussi bien avec une évaluation par compétences.


Dernière édition par Serge le Mar 25 Oct 2011 - 10:38, édité 2 fois

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par freche le Mar 25 Oct 2011 - 10:38

@John a écrit:Ce que je ne comprends pas, c'est que mettre "A", "ECA" ou "NA", ça revient juste à noter sur deux au lieu de noter sur vingt, qu'on mette un code couleurs ou pas... Alors pourquoi les partisans de la suppression des notes nous présentent-ils tout cela comme une révolution extraordinaire ?

NA = 0/2
ECA = 1/2
A = 2/2

La note chiffrée, ce n'est qu'un code ; A/ECA/NA, ça n'en est qu'un autre.

en primaire, mes enfants n'avaient pas de note, et à la fin du trimestre, ils comparaient entre eux le nombre de A, B et C qu'ils avaient, et établissaient un classement...
Quoiqu'il en soit, les élèves de cette école primaire réussissent aussi bien au collège et au lycée que leurs camarades notés au centième près depuis le CP (véridique, une moyenne de 19,62 au CP !, il faudra m'expliquer l'intérêt)

freche
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Celeborn le Mar 25 Oct 2011 - 10:42

@freche a écrit:
Quoiqu'il en soit, les élèves de cette école primaire réussissent aussi bien au collège et au lycée que leurs camarades notés au centième près depuis le CP

J'étais noté en centième près au primaire : tu me rappelles des souvenirs Smile

Sinon, on vient en fait juste par ton message de se rendre compte que la méthode d'évaluation est un truc honteusement secondaire dans l'apprentissage : ce qui compte, c'est le cours et le travail, pas le fait de savoir si on évalue avec des chiffres, des lettres ou des couleurs. L'évaluation, c'est de la communication pour l'essentiel, qui indique un niveau. En faire le principal levier de la pédagogie me semble proprement délirant, et c'est là où ça peut devenir problématique, à savoir quand elle va pousser à modifier la façon de faire cours, en mettant en avant les compétences lors de tâches complexes et non plus la transmission des connaissances.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Fantômette le Mar 25 Oct 2011 - 10:44

@Celeborn a écrit: le livret de compétences NE PERMET PAS de connaître le niveau d'un élève, et surévalue la plupart des élèves (t'as réussi une fois ? Wouhou ! je coche acquis !)

Complètement d'accord. Et comme cela a aussi été dit, sans notes, la plupart des élèves bosse encore moins et est moins motivée. Voir en Belgique l'échec scolaire croissant avec les programmes par compétences. C'est bien que cet article montre les limites de ce système. Et comme le dit John, ce n'est qu'un autre code (mais bien plus réducteur, ce qui ne permet pas d'affiner la valeur réelle de chaque élève).

Fantômette
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Hermiony le Mar 25 Oct 2011 - 10:48

@Celeborn a écrit:
Déjà, à 4/20, il ne va pas être en progrès sur grand chose, l'élève… Ensuite, écrire les progrès, ça s'appelle « mettre une appréciation », et on le fait souvent, me semble-t-il. Enfin, on prend toujours des exemples de compétences mathématiques parce que ça fonctionne bien, mais moi, prof de français, quand je vois les compétences, je suis bien infoutu de trouver un sens à leur évaluation. Et je sais de quoi je parle : j'ai une collègue qui est à fond là-dedans, on a saupoudré quelques évaluations de compétences dans nos devoirs communs, et ça ne ressemblait à rien, car deux chose complètement différentes, mettant en jeu des savoirs et des savoir-faire complètement différents, se retrouvaient logés à l'enseigne du même item.

+10000000!!!!Tout pareil!!!
Je fais comment pour cocher une compétence quand je fais un contrôle de grammaire pur jus?
Il n'y a pas la compétence "sait conjuguer un verbe à tel ou tel temps / sait repérer un sujet et un COD / maîtrise la distinction des homophones"....Non, il n'y a pas. S'il y avait, peut-être que je commencerais à m'en occuper des compétences...
A la place il y a " écrire lisiblement un texte en respectant l'orthographe et la grammaire" : autrement dit, une belle catégorie fourre-tout qui mélange les critères évoqués ci-dessus et qui font que...on mettra acquis même si le gamin ne sait pas conjuguer un temps mais reconnaît les homophones ou l'inverse, parce que sinon, s'il faut attendre que l'élève maîtrise VRAIMENT la grammaire, l'item ne sera jamais validé?
Voilà : les compétences, en français, ça n'a aucun sens...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 23 Précédent  1, 2, 3 ... 12 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum