[article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 12:33

@Iota a écrit:Je pense que ça a déjà été dit, mais les notes, c'est de la com. Attention, je ne dis pas que c'est négligeable, au contraire: ça permet par exemple aux parents de savoir où sont les points forts et les points faibles de leur enfant. J'enseigne en CM1. Dans le cursus des élèves de mon école, c'est dans ma classe qu'ils rencontrent les notes pour la première fois. Au grand désespoir de mon inspectrice.
Tous les ans, des parents (profs, souvent) viennent me voir effondrés à la fin de la première période: ils ont réalisé que leur enfant avait des difficultés en orthographe, ne parvenait pas à écrire un texte ou à résoudre un problème simple. Ils n'avaient rien vu jusque là, parce que les A, NA et ECA face à des compétences ne leur disaient rien.
Les chiffres ont des défauts, les moyennes aussi, mais la moyenne de dix notes de dictée a le mérite de donner une idée des capacités d'un élève autrement plus fine que "Orthographier correctement un texte de 10 lignes: ECA".
Cette note lui permet aussi de visualiser ses progrès au cours de l'année, parce que c'est vrai, le plus important c'est le travail. Et être fier des effets de ce travail, ça compte aussi, et ça, ça renforce l'estime de soi.
Pour résumer, je pense profondément que si on veut enlever ces notes, c'est pour que les parents ne sachent pas quel est le niveau réel de leur enfant, et qu'ils vivent dans une illusion lénifiante, jusqu'au lointain contact avec la réalité, en CPGE ou en fac...

Tout à fait d'accord avec la phrase en gras. Et il faudrait utiliser la note chiffrée en ce sens, je crois.(D'ailleurs je note deux fois un travail équivalent : a priori, puis après exercices d'entraînement sur lui, soit après 3 semaines. Exemple en fichier joint. Il y a quelques reculs, mais souvent des progressions, ce qui est assez motivant pour les enfants.)

L'évaluation conseillée (A-AR = à renforcer-ECA-NA) ne me convenait plus. Elle n'est pas modulable, pas précise, enferme l'élève (au contraire de ce que l'on peut en dire) car ne permet pas une mesure objective des progrès.

Fichier macabre édité.


Dernière édition par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 13:24, édité 1 fois

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 12:47

HS: Puisque c'est quasiment le même travail avec 3 semaines d'entraînement, connaissant les erreurs "classiques", c'est normal que les résultats progressent.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 12:50

Oui, (c'est évident, sinon je me demanderais à quoi je sers...) mais la note le montre, c'est juste ce que je voulais dire.
Car l'enfant qui a 5 puis 8 ou 9, aurait : Non Acquis... puis Non Acquis, malgré ses progrès.


Dernière édition par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 13:05, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 12:55

Toujours HS: Cela me fait penser à Antibi... Ce n'est qu'une remarque, je suis un ardent défenseur de la liberté pédagogique.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 12:59

Mais moi aussi ! (D'ailleurs ce fonctionnement m'est complètement perso, j'ai pas copité, pas de pression, ni d'influences, rien. On fait ce que l'on veut, du moment que c'est cohérent, et que l'on est capable de le justifier autrement que par l'héritage du passé ou par une volonté de modernité.)

Mais les Acquis Non-Acquis, ça ne me convient pas. D'autant qu'un "acquis", pour moi ça ne veut rien dire.

C'est qui "Antibi" ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 13:06

Un endroit peut-être ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 13:08

Mufab,

J'évalue toujours plusieurs notions simultanément. Ca ferait plein de croix!

Aussi un 10/20, à l'issue du chapitre 1, représente vaguement une notion sur deux.
Un 10/20, à l'issue du chapitre 2, idem. Sauf que le nombre de notions a doublé.
Ainsi de suite.

Représentons sur un "diagramme à bâtons" verticalement le nombre de notions en fonction des devoirs (devoir1, devoir 2,...)! Une note obtenue qui reste constante sur l'année traduit en réalité une progression très significative.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par JPhMM le Mar 25 Oct 2011 - 13:15

@Mufab a écrit:C'est qui "Antibi" ?
Un gars qui pense que la loi probabiliste des grands nombres s'applique sur des évaluations de populations de 25-35 individus. Shocked
L'auteur de la Constante macabre, donc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 13:17

http://www.sauv.net/antibi.php

Je résume, depuis des millénaires, on cherche à résoudre le problème des élèves en difficulté. Eurêka! Antibi a trouvé. "Mais, c'est pourtant simple!", s'est - il exclamé. "Pour qu'il n'y ait plus d'élèves en difficulté, j'ai la solution!"

...

Mais laquelle?
Maître, donne la!
Donne la nous!

...
Ben, c'est pourtant simple, il suffit de ne mettre que des bonnes notes!


Dernière édition par pk le Mar 25 Oct 2011 - 13:20, édité 1 fois

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par JPhMM le Mar 25 Oct 2011 - 13:19

Autrement dit, un gars qui, quand il a la fièvre, accuse le thermomètre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par JPhMM le Mar 25 Oct 2011 - 13:30

Peut-être est-ce parce que je suis prof de maths, mais j'aime à croire que passer d'une mesure quantitative à une mesure qualitative marque une forte dégradation de la qualité informative de cette mesure.

Dans un tout autre contexte, il ne viendrait à l'idée de personne de demander aux magasins de passer de prix numériques aux termes "très cher, cher, pas cher".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par User5899 le Mar 25 Oct 2011 - 13:30

@Celeborn a écrit:
@doctor who a écrit:
Sinon, je n'arrive pas à comprendre comment on peut se réjouir que les élèves travaillent pour la note.

Il ne s'agit pas de s'en réjouir ; il s'agit de le constater. J'étais content en 6e d'avoir des bonnes notes. Tu m'aurais dit qu'il fallait que je travaillasse pour mon avenir professionnel ou mon développement personnel que je t'aurais probablement regardé avec de grands yeux.
+1 Et la note, c'est aussi le moyen de se situer commodément par rapport aux autres.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Provence le Mar 25 Oct 2011 - 13:41

@JPhMM a écrit:

Dans un tout autre contexte, il ne viendrait à l'idée de personne de demander aux magasins de passer de prix numériques aux termes "très cher, cher, pas cher".

Effectivement.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 13:44

L'ellipse est belle JphMM, l'analyse est juste. L'exemple des magasins ne convaincra pas malheureusement.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par ysabel le Mar 25 Oct 2011 - 13:45

@JPhMM a écrit:Peut-être est-ce parce que je suis prof de maths, mais j'aime à croire que passer d'une mesure quantitative à une mesure qualitative marque une forte dégradation de la qualité informative de cette mesure.

Dans un tout autre contexte, il ne viendrait à l'idée de personne de demander aux magasins de passer de prix numériques aux termes "très cher, cher, pas cher".

j'adore l'analogie !!

remarque, ça arrive dans les ventes de chevaux...
- de 5000€ *
entre 5000 et 10000€ **
de 10000 à 15000€ ***
+ de 15000€ ****

et evidemment les acheteurs veulent le prix exact car c'est trop vague... comme pour les NA ECA et A...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Invité le Mar 25 Oct 2011 - 13:47

Ben moi, quand j'étais élève, ce n'étaient pas les notes mais les évaluations qui me stressaient. Donc je propose la suppression des évaluations Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Iphigénie le Mar 25 Oct 2011 - 13:48

l'avenir aux maquignons? Suspect
Dites, pour les gommettes, on a évalué le traumatisme pour les enfants daltoniens?ça m'inquiète.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par doublecasquette le Mar 25 Oct 2011 - 14:07

Mufab,

Je n'ai pas vu ton évaluation, c'est dommage. Tu donnes exactement la même à trois semaines d'intervalle ou tu changes quelques petites choses sans changer le fond ?
Moi, j'adopterais volontiers la deuxième solution qui permet en effet à l'élève de voir ses progrès sans qu'on puisse pour cela t'accuser de faire du Antibi, non ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Sapotille le Mar 25 Oct 2011 - 14:14


Tout ceci me rappelle un gros titre en début de JT de la TSR (Télévision Suisse Romande) :
"A partir de maintenant, on remet des notes chiffrées aux élèves dans les écoles suisses !!!"

C'était il y a quelques années!
J'ignore ce qu'il en est maintenant.

Mais cela turlupine les enseignants un peu partout, ces évaluations ...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 14:14

@doublecasquette: Oui, c'est bien la seconde option qui est mise en avant par Mufab. La formulation était maladroite, j'en conviens. Mea maxima culpa.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par pk le Mar 25 Oct 2011 - 14:17

@Sapotille: L'Education Nationale est un grand balancier qui oscille en fonction des "paradigmes". Que ce mot m'agace!

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par ysabel le Mar 25 Oct 2011 - 14:17

@Sapotille a écrit:
Tout ceci me rappelle un gros titre en début de JT de la TSR (Télévision Suisse Romande) :
"A partir de maintenant, on remet des notes chiffrées aux élèves dans les écoles suisses !!!"

C'était il y a quelques années!
J'ignore ce qu'il en est maintenant.

Mais cela turlupine les enseignants un peu partout, ces évaluations ...

les enseignants, je n'en suis pas certaine. les "docteurs en sciences de l'éducation", sans aucun doute...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Mufab le Mar 25 Oct 2011 - 14:20

@doublecasquette a écrit:Mufab,

Je n'ai pas vu ton évaluation, c'est dommage. Tu donnes exactement la même à trois semaines d'intervalle ou tu changes quelques petites choses sans changer le fond ?
Moi, j'adopterais volontiers la deuxième solution qui permet en effet à l'élève de voir ses progrès sans qu'on puisse pour cela t'accuser de faire du Antibi, non ?

La deuz', bien sûr.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Celeborn le Mar 25 Oct 2011 - 14:32

J'ai fait le ménage au sujet de la dispute : ça m'a semble au final le moins polémique

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par frankenstein le Mar 25 Oct 2011 - 14:39

@doublecasquette a écrit:
@frankenstein a écrit:A lire (c'est assez drôle et effrayant en même temps...)
http://www.cahiers-pedagogiques.com/spip.php?article6566

Où est-ce que tu trouves ça assez drôle, Frankie ?

Effrayant et absolument pas éclairant sur ce que l'on "doit" faire en classe (pour être dans ses petits papiers à elle), je suis parfaitement d'accord avec toi, mais drôle, franchement, je ne vois pas.

Quant à son organisation en séquences et au bon PE qui a sauvé sa classe en disant à ses élèves : " Aujourd'hui, vous allez apprendre à factoriser et quand vous saurez factoriser, eh bien, vous aurez acquis la compétence de savoir factoriser.", j'aimerais bien le rencontrer... Il me prêterait sa petite croix Vitafor et je sauverais mes élèves moi aussi ! topela
Ah, c'est parce que je préfère rigoler quand on voit ce que l'administration et les IEN inventent ou bricolent pour justifier les décisions ministérielles...Si on avait lu ça il y a qq décennies, on ne l'aurait pas cru; et j'espère que lorsqu'on lira ces "conseils" dans qq décennies on sera plié en deux.
Peut-être suis-je trop optimiste finalement ? angedemon


Dernière édition par frankenstein le Mar 25 Oct 2011 - 15:00, édité 1 fois

_________________
Mettez des pouces verts sur : http://www.youtube.com/user/Choristenimes/videos

Si les élections pouvaient changer la société, elles seraient interdites.

frankenstein
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: [article] "La suppression des notes gagne du terrain "

Message par Sapotille le Mar 25 Oct 2011 - 14:44

@ysabel a écrit:
@Sapotille a écrit:
Tout ceci me rappelle un gros titre en début de JT de la TSR (Télévision Suisse Romande) :
"A partir de maintenant, on remet des notes chiffrées aux élèves dans les écoles suisses !!!"

C'était il y a quelques années!
J'ignore ce qu'il en est maintenant.

Mais cela turlupine les enseignants un peu partout, ces évaluations ...

les enseignants, je n'en suis pas certaine. les "docteurs en sciences de l'éducation", sans aucun doute...

Oui, oui, Isabel, tu as raison !!! topela

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 23 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 23  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum