Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:05

Bonjour!!

Je vais débuter à la rentrée des vacances une séquence sur "le petit chaperon rouge" et les variantes du conte (Grimm, Cami, une BD, éventuellement, "le Chaperon rouge à Manhattan" et une version d'un autre pays "Les histoires du petit chaperon rouge racontées dans le monde").
Ma question : Abordez-vous avec les élèves de sixièmes la dimension séductrice du loup, sexuelle du conte de Perrault qui met en garde de manière plutôt explicite contre les pédophiles!! Je ne me vois pas en faire l'ellipse mais étant stagiaire je ne sais pas trop à cet âge ce que l'on peut aborder sans les choquer!!!

Merci!!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par mel93 le Ven 28 Oct 2011 - 12:08

C'est assez anachronique de parler de pédophilie, non ?
La morale du PCR met plutôt en garde contre la tentation de l'adultère il me semble.
Il m'arrive d'en parler avec les élèves, je ne le fais pas systématiquement, ça dépend de la classe...

mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:15

(Moi aussi je fais un réseau PCR en litté avec mes petits élèves !)

En Ce2, certains enfants perçoivent assez facilement la leçon donnée (bien que je ne fasse pas lire la dernière page, trop difficile) par le conte (qu'ils traduisent par "on ne parle pas à n'importe qui", "on ne lui dit pas où l'on habite..."), la personnification du loup, son côté séducteur ("il fait semblant d"être gentil"), le danger de se méprendre, et l'idée que la petite fille n'est pas assez mise en garde par sa mère.
Mais bien sûr on s'arrête explicitement là.
Je ne réponds pas vraiment à ta question, mais c'était pour causer.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Séréna le Ven 28 Oct 2011 - 12:16

Mes 6èmes de l'an dernier ont perçu tout de suite le côté séducteur, les allusions (le loup avait bien envie de la manger).
Cette année, j'ai tenté de pousser un peu l'analyse dans ce sens, ils n'ont pas réagi, je suis donc passée à autre chose.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:17

@mel93 a écrit:C'est assez anachronique de parler de pédophilie, non ?
La morale du PCR met plutôt en garde contre la tentation de l'adultère il me semble.Il m'arrive d'en parler avec les élèves, je ne le fais pas systématiquement, ça dépend de la classe...

Je ne l'avais jamais interprété comme ça !
(Mais pourquoi pas, on peut en faire plusieurs lectures.)

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:22

Oui moi non plus je n'y avais pas pensé, j'ai lu le chapitre de Bettelheim donc je suis restée sur l'interprétation du complexe oedipien et du dilemme principe de réalité et de plaisir Smile! Il faut que je prenne du recul!!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:24

Oui Tess je pense qu'il faut que je m'adapte aux élèves s'ils sont réceptifs à cette interprétation je prolonge! Sinon qu'as-tu étudié dans ce conte? J'ai fait le schéma narratif et la symbolique du loup avec les fables.
(Je ne dis pas qu'il n'y a rien d'intéressant à traiter!)

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:25

La grand-mère m'intrigue quand même : pourquoi il la mange aussi ? Ce n'est qu'un prétexte narratif pour conduire au piège du déguisement, ou alors une autre interprétation est aussi possible ?

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:28

Est-ce une autre figure féminine victime du séducteur? Ou juste un prétexte?? Dans le chapitre Bettelheim pose la même question parce que pour lui la grand-mère n'a rien fait de mal à la différence du chaperon rouge, ou alors la faute de la grand-mère fait l'objet d'une ellipse! La fille reproduit le schéma.
J'adore partir dans des interprétations farfelues!!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:31

@simonneau a écrit:Oui Tess je pense qu'il faut que je m'adapte aux élèves s'ils sont réceptifs à cette interprétation je prolonge! Sinon qu'as-tu étudié dans ce conte? J'ai fait le schéma narratif et la symbolique du loup avec les fables.
(Je ne dis pas qu'il n'y a rien d'intéressant à traiter!)

Ce qui peut-être intéressant, si tu compares avec des détournements, c'est l'évolution et le retournement de cette symbolique. Je pense (pour les plus jeunes), à Mademoiselle Sauve-qui-peut, qui en fait voir de toutes les couleurs au pauvre loup, comme Polly la futée, d'ailleurs, mais surtout à L'oeil du loup, de Pennac, où la mère Louve raconte à ses petits l'Histoire du grand méchant Homme, qui se déguise de la peau du loup.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Séréna le Ven 28 Oct 2011 - 12:34

Simonneau, je n'ai pas fait le schéma narratif, j'ai fait le portrait de la petite fille, les rapports entre les personnages (attitude de la mère...), la comparaison avec la version de Grimm, la description de la "chute" et les deux morales.

Séréna
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:36

@simonneau a écrit:Est-ce une autre figure féminine victime du séducteur? Ou juste un prétexte?? Dans le chapitre Bettelheim pose la même question parce que pour lui la grand-mère n'a rien fait de mal à la différence du chaperon rouge, ou alors la faute de la grand-mère fait l'objet d'une ellipse! La fille reproduit le schéma.
J'adore partir dans des interprétations farfelues!!

Et seule la mère est épargnée (physiquement parlant) alors que c'est elle qui pousse, en quelque sorte, sa fille vers le danger.

Le sacrifice de la grand-mère est peut-être le symbole que les conseils qu'elle aurait pu, elle, transmettre à sa petite-fille, ne seront finalement pas donnés. Une référence au rôle éducatif des grands-parents, ou des anciens ?

(Championne des interprétations farfelues aussi ! topela )

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:42

Mufab, j'adooore cette interprétation!!!! Et référence à la défaillance de l'éducation donnée par la mère! Apparemment dans Jeannot et Margot c'est pire la petite fille ne veut pas partir de la maison et la mère la force!
Je ne sais pas si le message a été publié mais merci pour les titres c'est exactement ce que je cherche je pense prendre mademoiselle sauve-qui-peut!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Carabas le Ven 28 Oct 2011 - 12:47

Peut-être est-ce tout simplement l'idée que lorsqu'on est imprudent, non seulement on met sa propre personne en danger, mais aussi cele des autres, de ses proches?

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett

Rejeter le socialisme parce que tant de socialistes sont des gens lamentables équivaut à refuser de prendre le train sous prétexte que le contrôleur a une tête qui ne vous revient pas.

George Orwell

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:49

Oui! les dommages collatéraux! on peut ainsi responsabiliser les jeunes! Eventuellement je pourrais leur faire réécrire la morale pour voir les lectures qu'ils privilégient!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:53

Un extrait du texte de Pennac, en contrepoint :

Le soir, Flamme Noire endormait les petits en leur racontant des histoires. Des histoires d’Homme, bien sûr. Et, parce qu’il faisait nuit, parce qu’ils étaient trop fatigués pour jouer, parce qu’ils adoraient avoir peur, et parce que Flamme Noire était là pour les protéger, Paillette et les rouquins écoutaient.
Il était une fois…

Toujours la même histoire: celle du louveteau trop maladroit et de sa grand-mère trop vieille.

Il était une fois un louveteau si maladroit qu’il n’avait jamais rien attrapé de sa vie. Les plus vieux caribous couraient trop vite pour lui, les mulots lui filaient sous le nez, les canards s’envolaient à sa barbe… Jamais rien attrapé. Même pas sa propre queue! Beaucoup trop maladroit.

Bon. Mais il fallait bien qu’il serve à quelque chose, non?

Heureusement, il avait une grand-mère.

[Le Maladroit a donc pour mission de ramener à sa grand-mère des morceaux de gibier que les autres loups ont chassé. Sa grand-mère lui donne des conseils.]

-Ne flâne pas en route!

-Et ne t’emmêle pas les pattes!

-Et gare à l’Homme!

Etc.

Le Maladroit n’écoutait même plus ces recommandations. Il avait l’habitude.

-Jusqu’au jour où…

-Jusqu’au jour où quoi? demandaient les rouquins, leurs grands yeux dilatés dans la nuit.

-Où quoi? Où quoi? s’écriait Paillette, la langue pendante.

-Jusqu’au jour où l’Homme arriva à la tanière avant le Maladroit, répondait Flamme Noire dans un murmure terrifiant.

-Et alors?

-Et alors? Hein? Alors? Alors?

-Alors l’Homme tua Grand-Mère, lui vola sa fourrure pour se faire un manteau, lui vola ses oreilles pour se faire un chapeau, et se fit un masque avec son museau.

-Et…alors?

-Alors? Alors, il est l’heure de dormir, les enfants, je vous raconterai la suite demain.
Daniel Pennac, L’Oeil du loup, 1984.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 12:57

Et un extrait de de l'album Mademoiselle Sauve-qui-peut (plus adapté au primaire, ce me semble) :
Et tes yeux… Tu as vu tes yeux, mamie ? Ils
sont tout gros et tout jaunes.
Tu as avalé tout rond sans mâcher ? Tu as
bobo au ventre ? »
« Non, mais, dis donc le loup, tu crois que je
ne sais pas faire la différence entre un loup et
une mamie ? Allez, ouste ! Hors d’ici ! »
« Allez, zou ! Dehors ! Et plus vite que ça ! Il
veut que je m’énerve en vrai,
le loup ? Il me croit aussi bête que le Petit
Chaperon rouge ou quoi ? »
« Arrête, malheureuse ! » dit la grand-mère. «
Laisse-le, ce n’est qu’un pauvre bougre que
j’ai ramassé dans la neige".

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 12:59

Merci Smile !! Je crois avoir mon corpus complet! En plus avec "mademoiselle sauve qui peut" je vais pouvoir aborder les types de phrases!!! (il en faut peu pour être heureux!) Comme j'ai commencé par la poésie je n'arrivais pas à le placer!


simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 13:01

Oui c'est un texte simple mais je ne l'utiliserai pas pour une lecture analytique d'une heure, soit je le mettrai avec d'autres parodies soit ce sera en lecture cursive! Ou comme incitation à l'écriture parodique!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 13:02

Merci à tous pour vos réponses et conseils je vais tâcher de faire au mieux!!!

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par John le Ven 28 Oct 2011 - 13:07

conte de Perrault qui met en garde de manière plutôt explicite contre les pédophiles
Si on commence comme ça, on en arrive très sérieusement à dire que, quand le loup mange la grand-mère, c'est une dénonciation virulente et courageuse de la gérontophilie ; et que si ça se passe dans la forêt c'est par allusion aux travestis du bois de Boulogne (la cape rouge, le panier pour mettre les sous...).
Je trouve l'interprétation contestable, même si je la respecte en tant qu'interprétation, mais je refuse absolument la mention "de manière explicite". Le loup n'est pas un homme d'affaires qui met ses costumes au-dessus de sa baignoire pour les défripper, ni un habitué du Carlton qui se livre au boungi bounga avec la carpe et le lapin.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Violet le Ven 28 Oct 2011 - 13:14

@John a écrit:
conte de Perrault qui met en garde de manière plutôt explicite contre les pédophiles
Si on commence comme ça, on en arrive très sérieusement à dire que, quand le loup mange la grand-mère, c'est une dénonciation virulente et courageuse de la gérontophilie ; et que si ça se passe dans la forêt c'est par allusion aux travestis du bois de Boulogne (la cape rouge, le panier pour mettre les sous...).
Je trouve l'interprétation contestable, même si je la respecte en tant qu'interprétation, mais je refuse absolument la mention "de manière explicite". Le loup n'est pas un homme d'affaires qui met ses costumes au-dessus de sa baignoire pour les défripper, ni un habitué du Carlton qui se livre au boungi bounga avec la carpe et le lapin.

veneration Razz

Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Mufab le Ven 28 Oct 2011 - 13:14

Bon OK, mais il y a le hors-texte de Perrault himself, quand même :
MORALITÉ
On voit ici que de jeunes enfants,
Surtout de jeunes filles Belles, bien faites, et gentilles,
Font très mal d'écouter toute sorte de gens,
Et que ce n'est pas chose étrange,
S'il en est tant que le Loup mange.

Je dis le Loup, car tous les Loups ne sont pas de la même sorte ;
Il en est d'une humeur accorte, Sans bruit, sans fiel et sans courroux,
Qui privés, complaisants et doux, Suivent les jeunes Demoiselles jusque dans les maisons, jusque dans les ruelles ;
Mais hélas ! qui ne sait que ces loups doucereux,
De tous les loups sont les plus dangereux.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par simonneau le Ven 28 Oct 2011 - 13:26

Oui je parlais de la moralité de Perrault qui me semble dénoncer les séducteurs de "jeunes demoiselles" peut-être que mon raccourci "pédophiles" est rapide mais bon pas injustifié

simonneau
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le petit chaperon rouge de Perrault en 6eme jusqu'où peut-on aller dans l'interprétation ?

Message par Thalia de G le Ven 28 Oct 2011 - 13:27

@John a écrit:
conte de Perrault qui met en garde de manière plutôt explicite contre les pédophiles
Si on commence comme ça, on en arrive très sérieusement à dire que, quand le loup mange la grand-mère, c'est une dénonciation virulente et courageuse de la gérontophilie ; et que si ça se passe dans la forêt c'est par allusion aux travestis du bois de Boulogne (la cape rouge, le panier pour mettre les sous...).
Je trouve l'interprétation contestable, même si je la respecte en tant qu'interprétation, mais je refuse absolument la mention "de manière explicite". Le loup n'est pas un homme d'affaires qui met ses costumes au-dessus de sa baignoire pour les défriper, ni un habitué du Carlton qui se livre au boungi bounga avec la carpe et le lapin.
Je t'invite dans ma classe pour leur expliquer tout ça lol!

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum