Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Palou
Niveau 3

Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 13:28
Bonjour à tous et à toutes =)
Voilà, je m'appelle Paloma, j'ai 15 ans, je suis élève en seconde (classe de tortures…), et musicienne-lectrice-écrivain-traductrice franco/toulousain à mes heures perdues. Voilà pour la présentation. J'ai découvert ce forum par le biais du FDNDPPLN.
Si je me suis inscrite sur ce forum, c'est parce que je suis une passionnée d'enseignement depuis toute petite… Je collectionne les vieux lvires de classe, lit des sites/forums/blog de prof, des bouquins sur l'éducatoin (Brighelli et Romilly sont des stars au seins de ma bande d'amis ! ), etc, etc… Je brigue donc plus tard le métier de professeur (des écoles. Je ne suis pas encore assez suicidaire pour aller au collège !), même si tout le monde me dit de ne pas faire ça vu que d'après eux, je mérite plus (je suis très bonne voir excellente élève… Manque de bol, je suis aussi totalement dénuée d'ambition…)
Le problème qui risque de se poser, c'est que je suis aussi en situation de handicap physique. J'ai une maladie génétique rare, dont je vous épargne le nom composé de pleins de h et de tirets tordus. Celle-ci entraîne : une fatiguabilité extrême (+ les médocs anti douleurs, je suis la seule élève qui a le droit de somnoler en cours) au moindre effort physique (je peux marcher cinq minutes, et encore, peux pas écrire au tableau, j'ai du mal à porter ma trompette, etc…), une grande fragilité articulaire (luxation si je lève le doigt… C'est assez dangereux du coup de répondre aux profs !), et des douleurs variées (sciatiques, rhumatisme, douleurs sans raison, migraine, etc… Du coup, médicaments très forts). Concrétement, j'écris avec un ordinateur, je me déplace en fauteuil électrique ou je marche avec une canne (qui s'appelle Strauss. Strauss la canne  Strauss-Kahn ! Dixit mon ancien prof de maths, hein. C'pas ma faute.), je prends un lourd traitement, je me repose souvent (dans la mesure du possible, vu que je suis scolarisée avec toutes les options possibles + musiques + l'église + le Conseil des Jeunes). Y'à des hauts et des bas…
La question qui se pose donc est : est ce que mes plans d'avenirs sont compatibles avec mon état de santé ? Je le demande à ceux qui sont les mieux placés pour savoir : enseignants et enseignantes !

Voilà, sinon, si je peux pas être prof, je serais lutine chez le Père-Noël ou religieuse dans l'ordre Babillard de Sainte Mary (celui qui comprends la dernière référence aura droit à toute mon admiration \o/ veneration )

Merci d'avance pour vos réponses !
lecteur (je l'aime bien ce petit smiley, il me ressemble.)

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
sand
Empereur

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par sand le Mer 2 Nov 2011 - 13:42
Salut Palou ! Tu sembles bien courageuse, jeune fille. J'ignore si ta maladie est considérée comme incompatible avec l'enseignement mais je me souviens d'une amie atteinte de sclérose en plaques qui est devenue prof et l'est toujours. Le rectorat pourrait peut-être répondre plus précisément à ta question.
Ceci dit, c'est un métier éprouvant qui demande beaucoup d'énergie.
Bon courage à toi !
avatar
Mufab
Monarque

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Mufab le Mer 2 Nov 2011 - 13:55
Bienvenue Palou !
C'est vrai que ce n'est pas de tout repos, PE, mais tu m'a l'air sacrément motivée.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par MelanieSLB le Mer 2 Nov 2011 - 13:55
Bonjour, Palou,

Indépendamment de la question de ta maladie, je te déconseille fortement le métier de prof... Vu ton profil, la désillusion ne peut être qu'absolument gigantesque.

Ensuite, par rapport à ta maladie, je ne peux que répéter ce que sand a dit, et te dire qu’être enseignant est un métier très fatigant, même si je ne connais pas les spécificités des PE, et qu'il faudrait plutôt avoir les avis de Mufab, DC ou Rikki. Mais somnoler quand on est devant 20 à 30 élèves me semble dangereux.

Au collège, je sais qu'avec les nouveaux collèges numériques, ne pas pouvoir écrire au tableau n'est pas un problème.

Bon courage en tous les cas.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Mufab
Monarque

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Mufab le Mer 2 Nov 2011 - 14:01
Disons que les conditions nécessaires à la somnolence sont rarement réunies, du moins en ce qui concerne ma classe lol! (ou alors un micro sommeil...).


Dernière édition par Mufab le Mer 2 Nov 2011 - 14:03, édité 1 fois

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")
Filnydar
Niveau 9

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Filnydar le Mer 2 Nov 2011 - 14:02
Bonjour à vous, et bon courage.
Aujourd'hui, le handicap n'interdit pas une carrière d'enseignant. Votre situation semble assez voisine de celle des professeurs aveugles, qui font cours et corrigent leurs copies avec l'aide d'un assistant.
Reste à savoir ce qu'il en sera dans 7 ou 8 ans, quand la question se posera pour vous.
avatar
Invité6
Habitué du forum

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Invité6 le Mer 2 Nov 2011 - 14:26
avec un statut de travailleur handicapé, c'est tout à fait faisable ! l'environnement de travail sera aménagé en fonction de tes besoins.
Le problème c'est plutôt la fatigue et la somnolence... dans un collège ou un lycée, tu pourrais avoir un emploi du temps aménagé afin de ne pas faire trop d'heures de cours de suite, mais pas en primaire où les horaires sont les mêmes pour tous.
Bon courage en tout cas !
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Thalia de G le Mer 2 Nov 2011 - 14:49
Bonjour Palou. Je te trouve d'un courage admirable.

Il est certain que l'enseignement risque d'être difficile, mais pourquoi pas. Le prof d'anglais de ma fille au lycée était en fauteuil roulant, ne pouvait pas écrire au tableau. Et il était (est sans doute encore) au top.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Palou
Niveau 3

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 17:25
Désolée du temps de réponse, je suis toujours trééééés lente à répondre, et puis j'avais des tas de choses importantes à faire comme faire mes devoirs pour demain lire l'intégrale de Kant. Herm.

Mélanie : La désillusion ? Pourquoi ? Je sais quand même que ce n'est pas le bonheur, ni aussi motivant et passionnant qu'on ne le pense, mal payé, mal considéré, soumis à des réformes abruties, etc... Et puis, on est toujours déçus de quelque chose, quelle que soit le métier.

Le reste du monde (vu que la réponse est à peu prés la même) :
Le somnolence, suffit que j'arrête les médicaments trop forts et les médicaments qui assoment vraiment (type Lexomil), et je peux y résister. Si je somnole en classe, c'est surtout parce que je sais que je peux me le permettre, dans la mesure où dans 90% des matières (excepté les maths), on fait la même chose depuis la 4°. C'est surtout des gros coups de barre.
Donc en fait, il faut un poste à horaire aménagé... Mais est-ce que c'est possible dans le primaire ? Je croyais que ça ne se faisait qu'en secondaire Oo
Puis je me posais aussi une question : est ce qu'on peut choisir le niveau où travailler ? Ou au moins faire une demande pour ne pas avoir de maternelles (Oui, parce que encadrer trente petits hyperactifs, j'en ai soupé...) ?
Et autre question : C'est quoi, maintenant, les études à faire, pour être prof ?

Merci à tous et à toutes pour vos promptes réponses ! etoilecoeur

Et pour le courage... C'est surtout que je n'ai pas le choix, et je n'aime pas me lamenter sur moi même =)

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
DH
Monarque

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par DH le Mer 2 Nov 2011 - 17:48
t'as vraiment 15 ans? :shock:
avatar
Palou
Niveau 3

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 17:53
Oui, j'ai vraiment 15 ans, je suis vraiment en seconde, et je ne suis pas un troll =) Mais j'ai grandit dans un environnement d'adulte, ai eu une mère à cheval sur l'orthographe et l'expression, et je suis habituée de forums de discussion d'actualité/bouquins fréquentés majoritairement par des adultes, ceci explique peut être cela.
Je prendrais cette hésitation pour un compliment xD !

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
Invité6
Habitué du forum

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Invité6 le Mer 2 Nov 2011 - 17:53
je pense qu'avec ton handicap, tu pourras éviter les maternelles en revanche, les horaires aménagés, justement non, en primaire, tu ne pourras pas en bénéficier...
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par MelanieSLB le Mer 2 Nov 2011 - 18:00
Il faut un master, puis bien sur réussir les concours... mais d’après ce que tu dis, ça sera largement à ta portée (enfin, si les concours existent encore quand tu auras l'age).

Pourquoi la désillusion? Parce que tu es en seconde et que tu lis l’intégrale de Kant, peut-être. Ou parce que à chaque semaine qui passe, on t'enfonce, et, tant qu'il s'agit de faire face à 30 gamins mal élevés, ben, ça peut encore aller, quand il s'agit de faire face à ta hiérarchie qui t'enfonce et soutient les gamins dans leur connerie, quand il s'agit de faire avec les reformes à la con qui font baisser le niveau (et tous ceux qui prétendent le contraire sont soit complices soit des autruches) et quand il s'agit de faire face au mépris de tous (du parent d’élève lambda qui nie que monchérimoncoeur ait pu dire à sa prof que ce n’était qu'une sale pute au président de la république), ça devient quand même sacrément plus difficile, au point que certains en sont à s'immoler dans la cour de leur école.

Il y a deux fils très intéressants: http://www.neoprofs.org/t39361-retour-sur-le-deces-de-lise-bonnafous?highlight=Lise et http://www.neoprofs.org/t39220-j-ecris-pour-les-profs-qui-petent-les-plombs-tu-enseigneras-dans-la-douleur-a-lise-je-le-fais-pour-vous-et-in-memoriam?highlight=Lise .

Et je ne doute absolument pas de ton courage et de ta volonté, Palou, mais je maintiens que tant qu'on ne l'a pas vécu, on ne se rend pas compte d'à quel point "ce n'est pas le bonheur", surtout si on veut enseigner depuis longtemps, comme cela sera ton cas.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Palou
Niveau 3

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 18:07
(l'intégrale de Kant, c'était une blague Wink Expression prise dans une série de BD.)

Oui, pour la formation, je me demande si ça existera encore... Mais par contre, ce n'est pas obligé de faire une prépa, donc ? Mon père pensait que si (mais mon père pense que les profs sont des gros flemmards qui ne font rien et qui ne savent rien...)
J'ai lu les deux fils (oui, je suis une espionne, je lis ce forum depuis un moment), et je ne pense pas que ça soit facile... Et c'est honnête à toi de me dire ça. Seulement, je ne me vois pas exercer un autre métier. Merci pour le rappel.

Alarica : Oui, je me disais bien... Bon...

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par JPhMM le Mer 2 Nov 2011 - 18:17
Bonjour Palou sunny

PS : Question aux profs de français :
@Palou a écrit:Voilà, sinon, si je peux pas être prof, je serais lutine chez le Père-Noël ou religieuse...
La femme du lutin, c'est la lutine ou la lupronne, à la fin, je ne sais plus Embarassed

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par MelanieSLB le Mer 2 Nov 2011 - 18:44
Franchement, Palou, vu ce que tu nous racontes de toi, non, la prépa n'est pas obligatoire, mais tu t'y éclateras probablement, et ça peut toujours être utile d'avoir des connaissances pointues dans plusieurs matières différentes plutôt que dans une seule.
Palou, si j'insiste si lourdement, c'est que je me reconnais dans ton profil 'futur enseignant'. Pour l'instant, même si je désespère tous les jours un peu plus face à la situation de l'EN, je ne me vois pas -encore- changer de métier, parce qu'au final, même si c'est difficile, ça me manque quand je suis en AM/trop longtemps en vacances.
Chiffre parlant: sur tous les stagiaires de l'an dernier, je n'en connais pas UN seul qui pense être prof jusqu’à la fin de sa carrière professionnelle.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Cava
Vénérable

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Cava le Mer 2 Nov 2011 - 18:56
Bonsoir et bienvenue jeune demoiselle espiègle! :aaz:
Quelle ténacité audacieuse, j'ai déjà eu l'honneur de lire quelques-uns de tes messages. Au plaisir.

On utilise lutine comme adjectif. J'avoue ignorer le nom lupronne. Je ne suis pas spécialiste en elfe et autre petit démon espiègle. Razz Laughing
avatar
Palou
Niveau 3

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 18:59
Non, la prépa, justement, pour plusieurs raisons (grosse flemmarde, suicide en prépa dans la famille, etc...), je ne veux pas y aller, et ça me faisait peur, justement.
J'imagine... Mais il y a une autre raison à la quelle l'enseignement me semble être la seule voie : l'embauche des personnes handicapés \o/ Trouver un travail dans le privé quand tu es handicapé, ça relève... de l'impossibilité.
Mélanie, tu es dans le primaire ou le secondaire ?

Cavalol : Merci pour la précision ! Lors que j'aurais un post chez les père-Noël (Section emballage, rayon stock de scotch, ou alors cuisinière), je t'enverrais un dictionnaire des elfes et autres esprits

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
Gryphe
Médiateur

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Gryphe le Mer 2 Nov 2011 - 19:06
Palou, l'un des avantages de la prépa dans ton cas, c'est que cela te permettrait d'avoir un lieu de cours à peu près "fixe" (quelques salles de classe seulement), alors qu'à la fac, comment dire... j'ai fréquenté des facs où les cours étaient distants de 15 km, et où les locaux étaient totalement impraticables en cas de difficultés de déplacement.
Tu n'es pas obligée de postuler pour Louis le Grand non plus... il y a des petites prépas qui peuvent être très sympas.

Bon courage en tout cas !

avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Rikki le Mer 2 Nov 2011 - 19:31
Palou, j'ai connu une enseignante de maternelle, qui était directrice et IMF, c'est-à-dire formatrice, et qui avait un lourd handicap.

Je ne saurais pas dire exactement quelle était la nature de son handicap, mais disons pour être cash qu'elle était toute tordue et parlait bizarrement à cause justement de sa bouche tordue.

Par ailleurs, c'était une femme d'une grande intelligence — elle a dû prendre sa retraite depuis, je suppose, car elle n'était pas toute jeune il y a 15 ans — et avec qui il était passionnant d'avoir des discussions pédagogiques. Pour être honnête, je dois dire que dans ces discussions j'étais rarement d'accord avec elle, mais elle faisait partie des rares personnes avec qui on pouvait discuter vraiment et qui ne vous sanctionnait pas pour désaccord !

Je ne sais pas du tout comment elle avait fait, quand elle était devant classe, pour vivre avec son handicap. Il est clair que les personnes handicapées sont obligées d'être plus fortes que les autres et de tenir à force de volonté. Le handicap, c'est comme la misère : soit ça casse, soit ça vous rend plus fort.

En tout cas, je te souhaite de trouver une voie qui te convienne. Peut-être y a-t-il dans l'enseignement des possibilités qui permettent de ne pas avoir à faire face à la classe dans son ensemble. Je pense aux nouvelles officines qui fleurissent et proposent des cours en petits groupes, mais en écrivant ça, je me rends compte que je dis des idioties : c'est pour le secondaire.

J'ai une fille de ton âge, et une autre qui a trois ans de plus. Je sais donc que les jeunes filles de 15 ans peuvent s'exprimer avec maturité et intelligence, ça ne me surprend pas plus que cela.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par MelanieSLB le Mer 2 Nov 2011 - 19:41
Je suis dans le secondaire, Palou, et une soeur handicapée (rien d'aussi lourd que toi) qui a bien galéré mais qui a trouvé du travail dans le privé.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Palou
Niveau 3

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 20:23
Gryphe : Houlà, je ne viserais jamais Louis le Grand, c'est trop dans le Nord pour une petite toulousaine comme moi ! C'est psychologiquement que je ne pourrais pas être en prépa. Et je crois que mes parents non plus ne tiendrais pas. (puis si je dois rater un mois de cours pour cause de santé, ça le fait pas trop.)

Rikki : Bonne analyse de la situation de handicap, j'aurais pas dit autrement ! Par contre, j'ai pu voir, en faisant des stages (notamment en primaire et en SEGPA) que l'effet fauteuil joue pas mal. 140 kilos sur roues devant vous, ça doit calmer. Je vois donc pas mal de témoignages (rapportés ou pas) d'enseignants handi. C'est plutôt rassurant pour moi =)

Mélanie : O_O Félicitation à elle si elle a réussit à trouver ! Personnellement, j'ai tendance à ne pas vouloir prendre de risques, c'est un de mes gros défauts. Puis je vois pas de voies intéressantes, à part dans la politique.

En fait, le secondaire, ça m'effraie un peu... Je me doute bien qu'en primaire c'est pas des bisounours, mais en tant qu'ex-collégienne... A la fin des cours, y'avait de profs, même trés mauvais, on avait envie de leur offrir des fleurs et de leur faire des câlins. Aprés, ça ne me déplairait pas, prof d'histoire géo (ou de SES, mais pour que ça existe encore...), mais l'ambiance du collège/lycée, psychologiquement, ça doit être intenable.

J'ai lu qu'on pouvait choisir une zone de mutation quand on était en situation de handicap. C'est vrai ?

Et encore merci à tous pour vos réponses !

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
Serge
Médiateur

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Serge le Mer 2 Nov 2011 - 21:23
Bienvenue.

J'ai une maladie génétique rare, dont je vous épargne le nom composé de pleins de h et de tirets tordus. Celle-ci entraîne : une fatiguabilité extrême (+ les médocs anti douleurs, je suis la seule élève qui a le droit de somnoler en cours) au moindre effort physique (je peux marcher cinq minutes, et encore, peux pas écrire au tableau, j'ai du mal à porter ma trompette, etc…), une grande fragilité articulaire (luxation si je lève le doigt… C'est assez dangereux du coup de répondre aux profs !), et des douleurs variées (sciatiques, rhumatisme, douleurs sans raison, migraine, etc… Du coup, médicaments très forts).

Il faut que je me renseigne, mais je crois avoir une élève dans ton cas : elle était partie suivre une formation puis nous est revenue cette semaine justement depuis que ce handicap a été diagnostiqué et qu'elle a compris qu'elle ne pouvait suivre sa formation. Elle aurait du mal à écrire, serrer un objet, souffre de douleurs articulaires et son cerveau ne semble pas savoir par moment qu'elle a une main ou tient quelque chose (si j'ai bien compris) :shock:

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
Palou
Niveau 3

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Palou le Mer 2 Nov 2011 - 21:35
Ah ben c'est peut être ça ! Y'à des gros problèmes de proprioception (?) dans la maladie, aussi, ce qui entraîne une dyspraxie.
Si tu as le nom de la maladie, envoie par MP et je pourrais confirmer et peut être expliquer au cas où =)

_________________
"Le degré d'intelligence de cette entité qu'on appelle une foule est inversément proportionnel au nombre d'individus qui la composent."
Terry Pratchett
Vi Veri Veniversum Vivus Vici.
Faust
avatar
John
Médiateur

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par John le Mer 2 Nov 2011 - 22:45
Bonjour Palou,

Heureux de te lire ici ton projet de devenir enseignante :-)

J'ai une question à mon tour suite à ton message initial : qu'est-ce que c'est que le FDNDPPLN ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
Contenu sponsorisé

Re: Enseignement, handicap, présentation et questions !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum