portrait de Cosette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

portrait de Cosette

Message par marlene le Jeu 3 Nov 2011 - 10:32

"Cosette était laide...." Je suis en train d'y travailler et j'ai un doute sur le point de vue adopté: j'ai trouvé je ne sais plus où d'ailleurs, qu'il s'agissait d'une focalisation interne mais je ne vois pas sur quels indices s'appuyer.
merci de me faire partager vos lumières!

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par lilith888 le Jeu 3 Nov 2011 - 12:31

bah, moi non plus. J'y vois surtout de l'omniscient

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par V.Marchais le Jeu 3 Nov 2011 - 14:35

Non, il ne s'agit pas de focalisation interne. Les explications données sur l'état de la fillette ne peuvent qu'être le fait d'un narrateur omnisicent.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Béné le Jeu 3 Nov 2011 - 14:38

je plussoie !!! Omniscient !

Béné
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Hermiony le Jeu 3 Nov 2011 - 14:38

@V.Marchais a écrit:Non, il ne s'agit pas de focalisation interne. Les explications données sur l'état de la fillette ne peuvent qu'être le fait d'un narrateur omnisicent.

+1, tout comme le fait que le narrateur dit qu'elle fait "pitié" et "horreur": ce sont bien ses sentiments vis-à-vis de Cosette. Si c'était de la focalisation interne, cela voudrait dire que Cosette est vue à travers les yeux d'un autre personnage. Or, ici, point d'autre personnage!

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par marlene le Jeu 3 Nov 2011 - 16:16

ok, merci! cela me rassure car j'avais déjà traité ce portrait dans les années antérieures et je parlais alors de point de vue omniscient.

marlene
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Maudeline le Lun 19 Jan 2015 - 23:21

Je travaille sur le portrait de Cosette, et sa description fait suite à la phrase : "L'homme, qui avait à peine trempé les lèvres dans le verre de vin [...] considérait l'enfant avec une attention étrange." Ce personnage est Jean Valjean. L'adjectif "horreur" et les pronoms indéfinis "on" pourraient renvoyer au point de vue interne de Jean Valjean.
Qu'en pensez-vous ?


Maudeline
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Maudeline le Lun 19 Jan 2015 - 23:26

J'ai aussi une proposition de plan en deux parties pour l'étude de ce portrait :
I. Portrait physique
II. Portrait moral
Pensez-vous que ces grands axes, proposés par plusieurs manuels, soit envisageables ?
Tout dépend ensuite du développement, mais j'aimerais savoir si quelqu'un aurait des conseils à me donner.

Maudeline
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Audrey le Lun 19 Jan 2015 - 23:27

Vous allez rire: je croyais lire la présentation d'une nouvelle néo dont le pseudo aurait été Cosette! Razz

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Nita le Lun 19 Jan 2015 - 23:28

Razz

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Sei le Mar 20 Jan 2015 - 0:15

@Maudeline a écrit:Je travaille sur le portrait de Cosette, et sa description fait suite à la phrase : "L'homme, qui avait à peine trempé les lèvres dans le verre de vin [...] considérait l'enfant avec une attention étrange." Ce personnage est Jean Valjean. L'adjectif "horreur" et les pronoms indéfinis "on" pourraient renvoyer au point de vue interne de Jean Valjean.
Qu'en pensez-vous ?


Non. Pourquoi ?

Sinon, c'est pas un adjectif, "horreur".

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par miss sophie le Mer 21 Jan 2015 - 11:14

Il me semble que le portrait de Cosette est amené en effet par le regard de Jean Valjean ("L'homme, qui avait à peine trempé les lèvres dans le verre de vin [...] considérait l'enfant avec une attention étrange.") mais qu'ensuite s'y mêlent des éléments qui peuvent être ce que ressent ce personnage et d'autres qui ne peuvent clairement que venir d'un narrateur omniscient (par exemple "La crainte (...) était devenue ce qu'on pourrait appeler son habitude de corps").

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Maudeline le Mer 21 Jan 2015 - 23:58

Ok. Merci beaucoup ! Wink

Maudeline
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Jacq le Jeu 22 Jan 2015 - 0:14

Omniscient, comme dans ... tout le roman.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par nlm76 le Jeu 22 Jan 2015 - 11:14

C'est-à-dire que le narrateur omniscient hugolien, qui n'est autre, n'en déplaise aux intégristes qui ont autorité dans les milieux universitaires, que Victor Hugo lui-même, l'homme-océan, a tout pouvoir pour venir se placer aux côtés de qui il veut, tel personnage, à côté du lecteur lui-même pour envisager tel ou tel moment de sa narration.
Quant au plan I. portrait physique II. portrait moral, il me paraît constituer une offrande magnifique au dieu que nous adorons tous ... celui qui est "plus laid, plus méchant, plus immonde..."
Smile

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Jacq le Ven 23 Jan 2015 - 23:11

@nlm76 a écrit:C'est-à-dire que le narrateur omniscient hugolien, qui n'est autre, n'en déplaise aux intégristes qui ont autorité dans les milieux universitaires, que Victor Hugo lui-même, l'homme-océan, a tout pouvoir pour venir se placer aux côtés de qui il veut, tel personnage, à côté du lecteur lui-même pour envisager tel ou tel moment de sa narration.
Quant au plan I. portrait physique II. portrait moral, il me paraît constituer une offrande magnifique au dieu que nous adorons tous ... celui qui est "plus laid, plus méchant, plus immonde..."
Smile


Ah, désolé d'être innocent, que disent nos "autorités" dans les "milieux universitaires" ? Pour le reste je suis visiblement d'accord avec toi, sans nommer le narrateur.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Jacq le Ven 23 Jan 2015 - 23:24

"Cosette était laide. Heureuse, elle eût peut-être été jolie. Nous avons déjà esquissé cette petite figure sombre. Cosette était maigre et blême"

Sur  Eponine :
« C'était une créature hâve, chétive, [...]  Marius comprenait que probablement [...] ces infortunées faisaient encore on ne sait quels métiers sombres, et que de tout cela il en était résulté, au milieu de la société humaine telle qu'elle est faite, deux misérables êtres qui n'étaient ni des enfants, ni des filles, ni des femmes, espèces de monstres impurs et innocents produits par la misère. "

Idem pour la description de Jean Valjean entrant à Digne, ou celle de Javert.


Remarque par contre : si pour nous il y a polémique ou simplement questionnement, qu'est-ce que cela peut donner pour les élèves ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par nlm76 le Sam 24 Jan 2015 - 13:03

@Jacq a écrit:
@nlm76 a écrit:C'est-à-dire que le narrateur omniscient hugolien, qui n'est autre, n'en déplaise aux intégristes qui ont autorité dans les milieux universitaires, que Victor Hugo lui-même, l'homme-océan, a tout pouvoir pour venir se placer aux côtés de qui il veut, tel personnage, à côté du lecteur lui-même pour envisager tel ou tel moment de sa narration.
Quant au plan I. portrait physique II. portrait moral, il me paraît constituer une offrande magnifique au dieu que nous adorons tous ... celui qui est "plus laid, plus méchant, plus immonde..."
Smile


Ah, désolé d'être innocent, que disent  nos "autorités" dans les "milieux universitaires" ?  Pour le reste je suis visiblement d'accord avec toi, sans nommer le narrateur.
Bah que quand tu oses dire que dans tel ou tel cas auteur=narrateur, t'a faux, parce que t'a pas bien appris ta définition du narrateur.

La seconde interrogation de Jacq me paraît pertinente en l'occurrence. La question essentielle est de savoir ce que donne cette histoire de point de vue. Pas de répondre à un quiz binaire.

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: portrait de Cosette

Message par Jacq le Sam 24 Jan 2015 - 13:12

@nlm76 a écrit:
@Jacq a écrit:
@nlm76 a écrit:C'est-à-dire que le narrateur omniscient hugolien, qui n'est autre, n'en déplaise aux intégristes qui ont autorité dans les milieux universitaires, que Victor Hugo lui-même, l'homme-océan, a tout pouvoir pour venir se placer aux côtés de qui il veut, tel personnage, à côté du lecteur lui-même pour envisager tel ou tel moment de sa narration.
Quant au plan I. portrait physique II. portrait moral, il me paraît constituer une offrande magnifique au dieu que nous adorons tous ... celui qui est "plus laid, plus méchant, plus immonde..."
Smile


Ah, désolé d'être innocent, que disent  nos "autorités" dans les "milieux universitaires" ?  Pour le reste je suis visiblement d'accord avec toi, sans nommer le narrateur.
Bah que quand tu oses dire que dans tel ou tel cas auteur=narrateur, t'a faux, parce que t'a pas bien appris ta définition du narrateur.

La seconde interrogation de Jacq me paraît pertinente en l'occurrence. La question essentielle est de savoir ce que donne cette histoire de point de vue. Pas de répondre à un quiz binaire.

Effectivement.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum