Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
ddp
ddp
Niveau 5

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par ddp le Jeu 3 Nov 2011 - 14:51
Bonjour,

Ces derniers temps, je supporte de moins en moins un tas de choses du métier. Ça a commencé avec les collégiens que j'ai du mal à maîtriser, petit à petit ça se tasse, mais je remets maintenant en question mes cours avec eux. Je n'ai eu aucune formation pour enseigner au collège et j'ai l'impression que je m'y prends très mal. Aujourd'hui, je suis allée en cours, de 1ères et Tles avec lesquels ça se passe bien d'habitude, et j'en suis ressortie en me disant que je n'avais éprouvé aucun plaisir à faire cours. Aucun sentiment, qu'il soit positif ou négatif. J'ai l'impression, que malgré moi, je me détache de plus en plus du métier. Plus d'envie, plus de plaisir.
Il y a quelques semaines, j'ai envoyé ma candidature pour un poste de PRCE, je dirais que c'est ça qui me fait tenir : le fait d'imaginer que je puisse quitter le secondaire pour le supérieur (en reprenant des études en même temps Master + Doctorat). Mais voilà, le futur est incertain et c'est loin d'être sûr que je sois retenue pour le poste. Si je ne suis pas retenue, je fais quoi ? Actuellement TZR, je ne me vois pas continuer ainsi. Mais que faire alors ?
Pendant les vacances, je suis retournée en Espagne, là où j'avais été assistante de français. Si je ne suis pas retenue pour le PRCE, je songe à demander une disposition et partir là-bas pour reprendre des études et vivre de petits boulots. Mais je crois savoir que la disponibilité ne s'obtient pas facilement... Alors je démissionne ?
Que pensez-vous de tout cela ? Je suis perdue. Est-ce que mes projets vous semblent réalisables ? Connaissez-vous des profs d'espagnol qui se sont reconvertis ?
Merci de m'avoir lue, merci de vos réponses.


Dernière édition par ddp le Jeu 3 Nov 2011 - 14:59, édité 1 fois
Carabas
Carabas
Vénérable

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Carabas le Jeu 3 Nov 2011 - 14:55
Euh... vivre de petits boulots en Espagne, actuellement, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée...

Bon courage pour tes questionnements. Je te déconseille juste de démissionner.

_________________
Les chances uniques sur un million se réalisent neuf fois sur dix.

Terry Pratchett
ddp
ddp
Niveau 5

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par ddp le Jeu 3 Nov 2011 - 14:58
Pour les petits boulots en Espagne, ça serait donner des cours particulier de français, et mes amis m'ont dit qu'il y avait matière à faire malgré la crise. Aussi, ils pourraient peut-être me faire rencontrer des gens de l'Université et de l'Alliance Française pour y travailler(la question que je me pose est : est-ce que je peux y travailler en étant en disponibilité ?).
Pierre_au_carré
Pierre_au_carré
Guide spirituel

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Pierre_au_carré le Jeu 3 Nov 2011 - 15:14
@ddp a écrit:Pour les petits boulots en Espagne, ça serait donner des cours particulier de français, et mes amis m'ont dit qu'il y avait matière à faire malgré la crise. Aussi, ils pourraient peut-être me faire rencontrer des gens de l'Université et de l'Alliance Française pour y travailler(la question que je me pose est : est-ce que je peux y travailler en étant en disponibilité ?).

Un copain qui n'a pas eu le CAPES (de maths) est parti vivre à Madrid. Il donnait des cours de maths (*), aux derniers nouvelles, et ça marchait.
Mais peut-être qu'il se contente de peu et ne pourrait pas avoir un temps plein...

(*) Précisément, à des français vivant à Madrid, je crois.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Reine Margot le Jeu 3 Nov 2011 - 16:12
ma tante donne de petits cours particuliers de français à séville depuis plus de 35 ans. Tu gagnes TRES peu et c'est TRES précaire, il faut aimer les heures sup et ne pas craindre de bosser pour pas grand chose. Ma tante ne regrette qu'une chose, ne pas avoir passé le concours de prof et avoir un statut de fonctionnaire, comme ses anciennes copines de fac...


Comme Carabas, ne démissionne pas, prends le temps de construire un projet de reconversion, c'est pas le moment de laisser tomber ton statut!

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
pk
Habitué du forum

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par pk le Jeu 3 Nov 2011 - 17:08
"Comme Carabas, ne démissionne pas, prends le temps de construire un projet de reconversion, c'est pas le moment de laisser tomber ton statut!"

+1

Demande un congé formation si tu peux (voir conditions)
http://vosdroits.service-public.fr/F3026.xhtml

En tout cas, mieux vaut préparer le projet avant pour se reconvertir.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par pitchounette le Jeu 3 Nov 2011 - 17:18
@Reine Margot a écrit:

Comme Carabas, ne démissionne pas, prends le temps de construire un projet de reconversion, c'est pas le moment de laisser tomber ton statut!

Oh que oui, je suis bien d'accord
+1
avatar
Loubdalou
Expert spécialisé

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Loubdalou le Jeu 3 Nov 2011 - 17:34
Tu vas détester ce que je vais te dire, et j'en suis désolée, mais malheureusement, beaucoup de gens vont au travail sans aucun plaisir, ou très peu. Et peut-être que je me trompe, mais si tu quittes l'enseignement parce que tu n'y éprouves pas de plaisir, et uniquement pour cette raison, j'ai peur que de toutes façons rares soient les boulots où les gens sont contents d'aller travailler.

Par contre si tu ne maîtrises pas tes classes, que construire un cours te gave prodigieusement, que la relation avec les élèves est un cauchemar, oui en effet, prépare autre chose.

On parle beaucoup de la vocation dans notre boulot, mais dans beaucoup de boulot les gens n'ont pas de vocation et pourtant ils le font, sans que ça ne soit un supplice pour eux. Tu te situes dans quelle catégorie ? Juste manque de plaisir dans ce que tu fais ou réelle aversion pour ce boulot là ?

En tout cas je te souhaite bon courage pour la suite fleurs
Condorcet
Condorcet
Oracle

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Condorcet le Jeu 3 Nov 2011 - 17:34
Lenou3132 a écrit:
@Reine Margot a écrit:

Comme Carabas, ne démissionne pas, prends le temps de construire un projet de reconversion, c'est pas le moment de laisser tomber ton statut!

Oh que oui, je suis bien d'accord
+1

Itou.
sabeth
sabeth
Niveau 6

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par sabeth le Jeu 3 Nov 2011 - 18:12
@Loubdalou a écrit:Tu vas détester ce que je vais te dire, et j'en suis désolée, mais malheureusement, beaucoup de gens vont au travail sans aucun plaisir, ou très peu. Et peut-être que je me trompe, mais si tu quittes l'enseignement parce que tu n'y éprouves pas de plaisir, et uniquement pour cette raison, j'ai peur que de toutes façons rares soient les boulots où les gens sont contents d'aller travailler.

Par contre si tu ne maîtrises pas tes classes, que construire un cours te gave prodigieusement, que la relation avec les élèves est un cauchemar, oui en effet, prépare autre chose.

On parle beaucoup de la vocation dans notre boulot, mais dans beaucoup de boulot les gens n'ont pas de vocation et pourtant ils le font, sans que ça ne soit un supplice pour eux. Tu te situes dans quelle catégorie ? Juste manque de plaisir dans ce que tu fais ou réelle aversion pour ce boulot là ?

En tout cas je te souhaite bon courage pour la suite fleurs

C'est un peu radical comme point de vue! Sans aller jusqu'à parler de vocation, ou d'épanouissement dans le travail, on peut tout même admettre qu'il est tout à fait possible de prendre du plaisir à ce qu'on fait. Même s'il y a dans tout boulot des jours sans, des hauts et des bas, bien entendu. Le travail d'enseignant est tout de même particulier: ce n'est pas parce que ddp ne prend plus de plaisir et n'a plus d'envie dans son travail actuel qu'il (ou elle?) n'en aura pas ailleurs!

Après, il est certain que ce n'est pas une décision qui se prend de manière hâtive! Il faut penser aux différentes options (rester dans la fonction publique, travailler dans le privé, etc) voire aux sacrifices qu'on est prêt à concéder. Mais pourquoi imaginer que d'autres horizons ne sont pas possibles?
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Reine Margot le Jeu 3 Nov 2011 - 18:17
comme dit sabeth, c'est un peu particulier dans le cas de l'enseignement. Le métier de prof est avant tout relationnel, et les élèves sentent tout de suite si on ne va en cours qu'avec l'espérance du chèque à la fin du mois...il faut une vraie motivation pour faire bosser des classes.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Dulcinea
Niveau 10

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Dulcinea le Jeu 3 Nov 2011 - 18:34
Je viens de parcourir ce post ddp et... que dire si ce n'est que je te comprends parfaitement. Je vis moi aussi ce genre de "vide" régulièrement pourtant j'adore ma matière, j'ai globalement de bons rapports avec les élèves qui progressent malgré tout lentement mais sûrement.

Ce qui me mine, c'est ce qu'est devenu le métier de prof de langue, ce que l'on nous demande de faire, de l'actionnel, de l'occupationnel, du ludique à toutes les sauces, des compétences à tout va... mais rien de consistant au niveau des contenus. Je vois des élèves qui arrivent en seconde et il faut tout reprendre car ils ont perdu leur temps, rien n'est fixé, rien de rien!

Je ne jette la pierre sur personne car tous les collègues sont "embarqués" dans tout ça mais ça m'use d'être toujours à contre-courant. En effet, il devient de plus en plus difficile de parler de connaissances, de contrôles de connaissances, de par coeur, d'exercices de traduction... aux collègues. Et pourtant, tout n'est pas à jeter dans ces vieilles méthodes. Je ne supporte plus l'absence de liberté pédagogique, que tout soit si normé! Et que les collègues fassent sans rien dire...

Toujours plus de boulot mais le salaire qui stagne...

Dans tous les cas, ne démissionnne pas ddp, muris bien ton projet, mais partir en Espagne ne me semble pas une bonne idée, surtout en ce moment. Vise plutôt le Chili, l'économie se porte bien mieux à mon avis.
Pili
Pili
Grand sage

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Pili le Jeu 3 Nov 2011 - 18:41
C'est vrai Loub que beaucoup vont au travail sans motivation, sans prendre plaisir.
Seulement pour un métier comme le nôtre, je pense sincèrement que si cette pratique n'est qu'un simple gagne-pain, ça risque d'être chaud patate avec les jeunes...
Un métier de contacts pratiqué sans envie, ça peut être gênant , très gênant... Car l'autre peut être nocif contrairement aux murs du bureau d'un autre fonctionnaire.

DDP: je ne sais que te dire, on n'est pas à ta place mais attention à ne pas idéaliser le vie espagnole.

Une copine est partie comme toi, elle fait maintenant des ménages dans un hôtel...car avec notre Capes d'espagnol sur place, que pouvons-nous faire ? NADA ou presque...
Une autre a eu las oposiciones là bas, et niveau discipline,j'ai l'impression que c'est encore plus le bordel là-bas qu'ici !
Maintenant il est certain que si vraiment, tu n'aimes pas ça, tu ne pourras pas te forcer éternellement
bonne chance
avatar
Loubdalou
Expert spécialisé

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Loubdalou le Jeu 3 Nov 2011 - 18:46
Sabeth : C'est à cause de ce genre de réactions à l'égard des néo que certains quittent le forum. Suspect
Ca m'étonnerait que TOUS les profs aient une véritable vocation, et ceux qui ne l'ont pas ne vont pas forcément au travail à reculons.
Pour bosser dans une banque au guichet, il faut savoir encaisser les reproches des clients plusieurs fois par jour, pas évident non plus, pour être caissière il faut subir le mépris de certains, dans plein de boîtes il faut résister à la pression des managers, dans de plus en plus de boulots il faut accepter d'être précaire, etc. Alors notre boulot est très dur, mais ce que je disais c'est qu'il faut essayer de voir si c'est un boulot que vraiment tu détestes, ou si tu manques juste de plaisir à le faire. Et si je me permets de te demander cela c'est parce que dans ton message ça ne semblait pas si clair.
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Reine Margot le Jeu 3 Nov 2011 - 18:50
Loubdalou, pour m'être reconvertie cette année, je peux te dire que c'est très différent.
Quand on est prof on est responsable de jeunes, et on les éduque, quoi qu'on en pense par ailleurs. Ils testent, provoquent, veulent de l'affectif pour bosser... C'est à dire qu'on ne peut pas les ignorer ou prendre de la distance de la même manière qu'avec un client ou un cheffaillon, lequel nous 'navons pas à éduquer.

Donc autant dans un bureau on peut prendre de la distance vis à vis d'un(e) chef qui pourtant est sur votre dos, autant face à des élèves on ne peut pas.
avatar
pitchounette
Esprit éclairé

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par pitchounette le Jeu 3 Nov 2011 - 19:36
Je vis une année de changements dont un très dur : le changement dans le relationnel avec l'élève.
Ma classe de grands terribles m'a démotivée réellement. Le 1er jour me faire traiter de s****, je ne l'ai pas digéré. Les bruits de je ne sais quoi de l'autre classe m'ont laissé sans voix. Pour ces deux classes, je n'y vais plus à reculons....mais bon
Je fais ce que je peux pour gérer ces quelques élèves qui perturbent. J'essaye de les "ignorer" pour remettre toute mon attention sur ceux qui vuelent bosser qui essayent de faire des choses interessantes. Ca certains élèves l'ont vu et ont changé un peu dans leur attitude.
Pour ne plus me démotiver je m'occupe "à fond" de ceux qui sont là pour apprendre malgré tout. CEux qui me démotivent, je gère comme je peux et apres j'exclue si je ne peux pas faire cours...sans faire d'état d'âme

Démissionner j'y ai pensé plus d'une fois.
Mais j'ai dis NON. Je ne vais pas me laisser em*****par une petite poignée de ch***. J'ai des élèves qui sont là pour apprendre malgré de lourdes difficultés, j'ai quelques perles rares que je peux "tirer vers le haut" : ma priorité est là!!
avatar
Loubdalou
Expert spécialisé

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Loubdalou le Jeu 3 Nov 2011 - 19:47
@Reine Margot a écrit:Loubdalou, pour m'être reconvertie cette année, je peux te dire que c'est très différent.
Quand on est prof on est responsable de jeunes, et on les éduque, quoi qu'on en pense par ailleurs. Ils testent, provoquent, veulent de l'affectif pour bosser... C'est à dire qu'on ne peut pas les ignorer ou prendre de la distance de la même manière qu'avec un client ou un cheffaillon, lequel nous 'navons pas à éduquer.

Donc autant dans un bureau on peut prendre de la distance vis à vis d'un(e) chef qui pourtant est sur votre dos, autant face à des élèves on ne peut pas.

C'est sûr, c'est très dur, pire on ramène le bureau à la maison et en plus plein de gens nous rabaissent :shock:
Mais là n'est pas la question, et je ne changerai pas d'avis, on peut enseigner sans vocation, j'ai plein de collègues qui font ça. Ils ne sont pas forcément super heureux d'être là, mais ils ne détestent pas pour autant leur boulot, là est la nuance. Après, d'autres détestent les élèves et en effet je les plains, ainsi que leurs élèves, et trouver une reconversion les aiderait. Il faut juste savoir à quel point on aime ou pas ce boulot, est-ce au point de détester tout ça, ou juste un manque d'intérêt ?

Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Reine Margot le Jeu 3 Nov 2011 - 19:55
oui mais généralement ces gens qui ne "détestent pas" l'enseignement ont quand même parfois plaisir à être en classe, apprécient de bâtir certains cours, aiment retrouver telle classe...ils gardent suffisamment de plaisir et de "vocation" pour pouvoir faire leur boulot correctement, même si ce n'est pas formidable tous les jours...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Leclochard
Leclochard
Empereur

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Leclochard le Jeu 3 Nov 2011 - 20:07
@Carabas a écrit:Euh... vivre de petits boulots en Espagne, actuellement, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée...

Bon courage pour tes questionnements. Je te déconseille juste de démissionner.

Le dernier chiffre du chômage espagnol est effrayant: 21% des actifs sont sans emploi. (Pour rappel, lors de la grande crise des années 30, le taux avait atteint 25% aux USA).

Sinon, je te déconseille la démission comme les autres.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
ddp
ddp
Niveau 5

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par ddp le Jeu 3 Nov 2011 - 20:15
Pour répondre à plusieurs d'entre vous :

L'an dernier en tant que stagiaire j'ai vraiment pris du plaisir à préparer les cours et à les faire. J'étais en lycée général et ça m'a vraiment plu, je pouvais débattre de certains sujets avec les élèves, on apprenait ensemble. Même s'il y avait quelques élèves pénibles, la majorité des élèves était une grande source de motivation pour aller travailler. Je me suis dit que c'était vraiment un métier qui me plaisait, j'étais heureuse et bien dans mes baskets !
Par contre, cette année, je suis en collège et en lycée général, techno et pro. L'état d'esprit des élèves n'est carrément pas le même, la ville aussi est différente, le niveau social est très bas. Les élèves vont en cours par obligation et ça se sent, ils font tout pour ne pas bosser. Du coup, mon travail consiste à les forcer à se mettre au travail, à tenter de les motiver, à leur rappeler leurs devoirs en tant qu'élèves. Tous n'ont pas ce comportement bien sûr, mais la grande majorité oui.
Je pense que mon malêtre vient de là. Le contraste est tellement grand entre l'année dernière et celle-ci que mon ressenti sur le métier a changé.
J'ai du mal à exprimer ce que je ressens, j'espère que je me fais comprendre.
sabeth
sabeth
Niveau 6

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par sabeth le Jeu 3 Nov 2011 - 20:20
@Loubdalou a écrit:Sabeth : C'est à cause de ce genre de réactions à l'égard des néo que certains quittent le forum. Suspect
Ca m'étonnerait que TOUS les profs aient une véritable vocation, et ceux qui ne l'ont pas ne vont pas forcément au travail à reculons.
Pour bosser dans une banque au guichet, il faut savoir encaisser les reproches des clients plusieurs fois par jour, pas évident non plus, pour être caissière il faut subir le mépris de certains, dans plein de boîtes il faut résister à la pression des managers, dans de plus en plus de boulots il faut accepter d'être précaire, etc. Alors notre boulot est très dur, mais ce que je disais c'est qu'il faut essayer de voir si c'est un boulot que vraiment tu détestes, ou si tu manques juste de plaisir à le faire. Et si je me permets de te demander cela c'est parce que dans ton message ça ne semblait pas si clair.

Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire avec "ce genre de réactions": parles-tu de ma réaction? De la tienne? Peux-tu préciser ce que tu veux dire?
Sinon, oui, bien entendu, je ne nie en aucun cas qu'il n'est pas nécessaire d'avoir la vocation. C'est même peut-être préférable dans certains cas, car cela permet d'avoir de la distance avec le métier, et ça n'empêche pas de faire son travail très bien. J'étais juste un peu interpellée de te voir affirmer que c'est pareil partout, et qu'on prend rarement du plaisir dans son travail. J'ai juste trouvé cela trop généralisateur.
Mais c'est à ddp de savoir si ce sont des difficultés passagères, ou si c'est une crise plus profonde liée à la nature du métier - d'après ta dernière réponse, ddp, tu aimes enseigner, c'est juste le contexte de cette année et les élèves qui te découragent.

ddp
ddp
Niveau 5

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par ddp le Jeu 3 Nov 2011 - 20:29
@sabeth a écrit:d'après ta dernière réponse, ddp, tu aimes enseigner, c'est juste le contexte de cette année et les élèves qui te découragent.


Oui, c'est ce que j'essaie de me dire.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par User5899 le Jeu 3 Nov 2011 - 22:14
Plein de gens font des métiers qui ne leur plaisent pas ou ne leur causent aucune vibration... Un job, c'est un job. Qu'un job.
Pili
Pili
Grand sage

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Pili le Jeu 3 Nov 2011 - 22:26
Quand il faut rentrer dans l'arène, seul(e) face à des adolescents aux hormones en ébullition,
mieux vaut quand même être costaud, et apprécier un minimum ce que l'on fait

sinon je suis quasi persuadée que l'on risque de se casser la figure très vite, et d'y laisser des plumes Embarassed
piesco
piesco
Doyen

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par piesco le Ven 4 Nov 2011 - 14:52
Ddp,

je te déconseille vivement la démission pour une simple raison: elle est irrévocable. De la lecture de tes messages il me semble avoir compris que ton problème est une histoire de désenchantement: tu as fait son stage dans un bon lycée, maintenant tu n'y es plus.
Dis-toi que cela pourra changer.

Quand à la disponibilité, même si elle n'est pas de droit, elle ne peut t'être refusée que par des raisons de service (un poste fixe sans possibilité de remplacement). Elle n'est pas si dure que ça à obtenir, suite à mon année de stage j'ai fait la demande. Obtenue.

Tu as demandé où ton poste PRCE? On ne t'a pas donné une date pour la réponse? Te fixer une date butoir avant toute décision serait à mon sens une bonne chose.

Contenu sponsorisé

Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ? Empty Re: Plus d'envie, plus de plaisir. Démission ? Disponibilité ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum