valeur du présent (dans les didascalies)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

valeur du présent (dans les didascalies)

Message par melyan le Jeu 3 Nov 2011 - 19:56

Bonsoir,

J'ai un gros doute sur la valeur du présent dans les didascalies...Présent d'énonciation ? de vérité générale ? ou autre ? selon vous, quelle est la valeur d'un présent dans une didascalie ?
Merci beaucoup pour vos avis.

melyan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par sand le Jeu 3 Nov 2011 - 21:44

Enonciation ?

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Alabama le Jeu 3 Nov 2011 - 21:49

Il me semble que le présent d'énonciation doit désormais être appelé présent d'actualité. Et oui, c'est ce présent qui apparaît dans les didascalies (mais pas pour les didascalies donnant des indications sur le décor, les costumes selon moi).

Alabama
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Jaenelle le Jeu 3 Nov 2011 - 22:19

Sauf que les didascalies ne sont pas "dites" : il n'y a pas d'énonciateur / d'émetteur qui parle (ce qui est le cas dans les dialogues, l'autobiographie ou la lettre, où on trouve le présent d'énonciation / d'actualité).
Ou alors on considère que c'est le dramaturge qui parle ?

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par sand le Ven 4 Nov 2011 - 13:54

L'émetteur est l'auteur de la pièce, le récepteur est l'acteur ou le metteur en scène.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par User5899 le Ven 4 Nov 2011 - 14:44

"Elle sort" ; "la scène est à Rome, dans le palais de Néron" : ce n'est évidemment ni une vérité, ni une expérience. Pour l'énonciation, on peut en effet hésiter. Je pencherais plutôt pour le présent de narration : le dramaturge raconte au metteur en scène ce qui n'est pas dans les dialogues.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Thalia de G le Ven 4 Nov 2011 - 14:48

Oui, mais dans la mesure où le metteur en scène est le "médiateur" du dramaturge, ne peut-on pas considérer que le présent est un présent d'énonciation, qui coïncide avec ce qui est joué sur scène ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par User5899 le Ven 4 Nov 2011 - 15:25

@Thalia de G a écrit:Oui, mais dans la mesure où le metteur en scène est le "médiateur" du dramaturge, ne peut-on pas considérer que le présent est un présent d'énonciation, qui coïncide avec ce qui est joué sur scène ?
Je ne le comprends pas du tout ainsi, mais je comprends qu'on puisse hésiter. Ce que je ne comprends pas vraiment, c'est pourquoi on se pose cette question...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Thalia de G le Ven 4 Nov 2011 - 15:29

Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:Oui, mais dans la mesure où le metteur en scène est le "médiateur" du dramaturge, ne peut-on pas considérer que le présent est un présent d'énonciation, qui coïncide avec ce qui est joué sur scène ?
Je ne le comprends pas du tout ainsi, mais je comprends qu'on puisse hésiter. Ce que je ne comprends pas vraiment, c'est pourquoi on se pose cette question...
Moi non plus, je l'avoue Embarassed

Mais comme il m'arrive de poser des questions à propos desquelles on peut bien se demander pourquoi je la pose...

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Jaenelle le Ven 4 Nov 2011 - 17:15

@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:Oui, mais dans la mesure où le metteur en scène est le "médiateur" du dramaturge, ne peut-on pas considérer que le présent est un présent d'énonciation, qui coïncide avec ce qui est joué sur scène ?
Je ne le comprends pas du tout ainsi, mais je comprends qu'on puisse hésiter. Ce que je ne comprends pas vraiment, c'est pourquoi on se pose cette question...
Moi non plus, je l'avoue Embarassed

Mais comme il m'arrive de poser des questions à propos desquelles on peut bien se demander pourquoi je la pose...

Hi hi hi mdr : moi non plus ! C'est exactement la réflexion que je me suis faite hier (mais je n'osais pas le dire Embarassed ). Il faut dire que je ne m'étais jamais posé la question. En faisant une recherche, j'ai découvert que certains grammairiens appelaient cet emploi "présent scénique".

Jaenelle
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par melyan le Sam 5 Nov 2011 - 8:19

.


Excusez-moi d'avoir posé cette "question ridicule".
C 'est juste qu'avec une collègue, on monte une séquence sur le théâtre et nous avions l'intention de revoir les valeurs du présent à cette occasion. Nous nous sommes heurtées à ce présent, et j'ai eu l'idée de poser la question sur le forum pour avoir l'avis d'autres collègues de Français.
Nous avons abandonné l'idée de l'étude des valeurs du présent dans cette scène ( c'était intéressant pour toutes les autres occurrences), nous avons décidé de l'étudier dans les fables qui s'y prêtent mieux.
Encore désolée.

melyan
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Provence le Sam 5 Nov 2011 - 10:59

Il suffit d'étudier les valeurs du présent en excluant les didascalies.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par User5899 le Sam 5 Nov 2011 - 12:42

@melyan a écrit:
.


Excusez-moi d'avoir posé cette "question ridicule".
C 'est juste qu'avec une collègue, on monte une séquence sur le théâtre et nous avions l'intention de revoir les valeurs du présent à cette occasion. Nous nous sommes heurtées à ce présent, et j'ai eu l'idée de poser la question sur le forum pour avoir l'avis d'autres collègues de Français.
Nous avons abandonné l'idée de l'étude des valeurs du présent dans cette scène ( c'était intéressant pour toutes les autres occurrences), nous avons décidé de l'étudier dans les fables qui s'y prêtent mieux.
Encore désolée.
Oh, ne prenez pas la mouche ainsi. Vous avez posé une question, vous avez eu des réponses, et pareil pour nous Smile Tout va bien topela

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Hervé Hervé le Sam 5 Nov 2011 - 18:19

@melyan a écrit:
.


Excusez-moi d'avoir posé cette "question ridicule".
C 'est juste qu'avec une collègue, on monte une séquence sur le théâtre et nous avions l'intention de revoir les valeurs du présent à cette occasion. Nous nous sommes heurtées à ce présent, et j'ai eu l'idée de poser la question sur le forum pour avoir l'avis d'autres collègues de Français.
Nous avons abandonné l'idée de l'étude des valeurs du présent dans cette scène ( c'était intéressant pour toutes les autres occurrences), nous avons décidé de l'étudier dans les fables qui s'y prêtent mieux.
Encore désolée.

Peut-être aurais-dû mettre un smiley Razz

Et vous êtes toute excusée, ça m'a permis de découvrir le présent achronique.

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Serge le Sam 5 Nov 2011 - 19:31

Ce que je ne comprends pas vraiment, c'est pourquoi on se pose cette question...

Dans ce cas, il ne faut plus poser non plus de questions à ce sujet aux élèves dans les manuels ou sur les copies d'examen ... Or, nous le faisons.
Et les élèves se demandent aussi pourquoi nous leur posons de telles questions, d'autant qu'ils savent généralement employer très naturellement le présent à bon escient, de façon intuitive. Et pourtant, nous pensons souvent pertinent de leur faire saisir la différence entre telle et telle valeur du présent. Il est donc d'autant plus légitime qu'une collègue se pose la question à elle-même si elle a un doute ou rencontre un cas de figure qui ne lui semble pas "rentrer" de façon évidente dans les cases habituelles. Wink

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Mufab le Sam 5 Nov 2011 - 19:55

@Provence a écrit:Il suffit d'étudier les valeurs du présent en excluant les didascalies.

Certes...
Mais je trouve que toute question sur les faits de langue (reconnus comme "corrects" ou non d'ailleurs, du moment qu'ils sont attestés) est intéressante, même quand elle ne rentre pas dans les cases.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Provence le Sam 5 Nov 2011 - 20:18

@Mufab a écrit:
@Provence a écrit:Il suffit d'étudier les valeurs du présent en excluant les didascalies.

Certes...
Mais je trouve que toute question sur les faits de langue (reconnus comme "corrects" ou non d'ailleurs, du moment qu'ils sont attestés) est intéressante, même quand elle ne rentre pas dans les cases.

Certes...
Mais j'apportais une réponse à la collègue qui voulait changer de texte d'étude... Il faut tout lire.
Nous avons abandonné l'idée de l'étude des valeurs du présent dans cette scène ( c'était intéressant pour toutes les autres occurrences), nous avons décidé de l'étudier dans les fables qui s'y prêtent mieux.
Pour les élèves, on cherche des questions de langue qui rentrent dans les cases...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Mufab le Sam 5 Nov 2011 - 22:14

@Provence a écrit:
@Mufab a écrit:
@Provence a écrit:Il suffit d'étudier les valeurs du présent en excluant les didascalies.

Certes...
Mais je trouve que toute question sur les faits de langue (reconnus comme "corrects" ou non d'ailleurs, du moment qu'ils sont attestés) est intéressante, même quand elle ne rentre pas dans les cases.

Certes...
Mais j'apportais une réponse à la collègue qui voulait changer de texte d'étude... Il faut tout lire.
C'est ce que j'ai fait. Je n'ai peut-être pas tout compris, mais j'ai tout lu.
Nous avons abandonné l'idée de l'étude des valeurs du présent dans cette scène ( c'était intéressant pour toutes les autres occurrences), nous avons décidé de l'étudier dans les fables qui s'y prêtent mieux.
Pour les élèves, on cherche des questions de langue qui rentrent dans les cases...
Oui, mais ce n'est pas à la langue de se plier à des règles qui sont censées rendre compte de son fonctionnement.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Provence le Sam 5 Nov 2011 - 22:53

@Mufab a écrit:
Oui, mais ce n'est pas à la langue de se plier à des règles qui sont censées rendre compte de son fonctionnement.

Personne n'a dit le contraire.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: valeur du présent (dans les didascalies)

Message par Mufab le Sam 5 Nov 2011 - 23:11

Bon ben c'est bien alors si on est d'accord.

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum