Quand je lis, je suis sexy

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par User5899 le Sam 5 Nov 2011 - 12:45

@Thalia de G a écrit:Et celui-ci, n'est-il pas attendrissant ?
Spoiler:
Certes. Mais ce n'est pas moi qui lis, là Laughing

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Mufab le Sam 5 Nov 2011 - 12:51

La lecture. Ce serait une bonne idée pour le prochain concours photo !

_________________
Poky et Lucas, dessin de Phi :

"Là où on ne lit pas, là où on n'élit pas, on ne rigole pas tous les jours. Lire est le propre de l'homme."
(Yvan Pommaux, auteur "Jeunesse")

Mufab
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par doublecasquette le Sam 5 Nov 2011 - 12:52

Un photo primée du concours de l'AMRF (association des maires ruraux de France).
Son titre: "Ruralité insolite".

[img][/img]

Désolée, elle est très petite mais si je l'agrandis, elle devient flou.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par doublecasquette le Sam 5 Nov 2011 - 12:53

Là, ça devrait être plus grand:
[img][/img]

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par JPhMM le Sam 5 Nov 2011 - 13:53

Je note que personne n'a osé le célébrissime tableau de Balthus. Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Thalia de G le Sam 5 Nov 2011 - 14:46

Cripure a écrit:
@Palombella Rossa a écrit: Attention, lectrices !

Ouaip. Surtout au volant Laughing

Je suis déjà parti Smile
Il vaut mieux, plutôt que de subir l'ire de ces dames. Razz
Spoiler:
Vous cherchez les verges pour vous faire battre, vous.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par doublecasquette le Sam 5 Nov 2011 - 15:03


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par doublecasquette le Sam 5 Nov 2011 - 15:03


_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Abraxas le Sam 5 Nov 2011 - 15:45

Qui a dit : (et nne triche pas en compulsant frénétiquement Google !) :

« À la différence de la lecture des pages écrites, la lecture que les amants font de leurs corps n’est pas linéaire. Elle commence à un endroit quelconque, saute, se répète, revient en arrière, insiste, se ramifie en messages simultanés et divergents, converge de nouveau, affronte des moments d’ennui, tourne la page, retrouve le fil, se perd. On peut y reconnaître une direction, un parcours orienté dans la mesure où elle tend à un climax, et ménage en vue de cette fin des phases rythmiques, des scansions métriques, des récurrences de motifs. Mais le climax est-il véritablement son but ? La course vers la fin n’est-elle pas plutôt contrariée par une autre tendance qui s’efforce, à contre-courant, de retarder les instants, de récupérer du temps ? »

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Dorinde le Sam 5 Nov 2011 - 15:50


moi je sais....
yesyes

une copine me l'avait écrit sur un album de mariage!

bon je vous laisse chercher

Spoiler:
italocalvino

Dorinde
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Thalia de G le Sam 5 Nov 2011 - 16:00

Très beau.

Un autre sur la Lecture.
Dante

Nous lisions un jour, pour nous divertir, la geste
de Lancelot et comment amour s'empara de lui;
nous étions seuls et sans aucune défiance.

A plusieurs reprises, cette lecture fit
nos yeux se chercher et pâlir nos visages;
mais seul un passage triompha de nous.

Quand nous lûmes que le sourire
tant désiré fut baisé par un tel amant,
celui-ci qui de moi ne sera jamais séparé,

la bouche me baisa tout tremblant.
Gallehault fut le livre qu'il l'a écrit.
Ce jour-là nous ne lûmes pas plus avant."

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par doublecasquette le Sam 5 Nov 2011 - 16:14

Notez que y'en a aussi un qui a écrit:

" La chair est triste, hélas! et j'ai lu tous les livres. " Suspect

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Iphigénie le Sam 5 Nov 2011 - 16:24

en antidote à Mallarmé?
J'ai l'esprit tout ennuyé
D'avoir trop étudié
Les phénomènes d'Arate ;
Il est temps que je m'ébatte
Et que j'aille aux champs jouer.
Bons Dieux ! qui voudrait louer
Ceux qui collés sur un livre,
N'ont jamais souci de vivre ?

Que nous sert l'étudier,
Sinon de nous ennuyer ?
Et soin dessus soin accroître
À nous, qui serons peut-être
Ou ce matin ou ce soir
Victime de l'Orque noir ?
De l'Orque qui ne pardonne,
Tant il est fier, à personne.

Corydon, marche devant ;
Sache où le bon vin se vend ;
Fais rafraîchir ma bouteille,
Cherche une feuilleuse treille
Et des fleurs pour me coucher.
Ne m'achète point de chair,
Car tant soit-elle friande,
L'été je hais la viande ;

Achète des abricots,
Des pompons (1), des artichauts,
Des fraises et de la crème
C'est en été ce que j'aime,
Quand sur le bord d'un ruisseau,
Je les mange au bruit de l'eau,
Etendu sur le rivage,
Ou dans un antre sauvage.

Alors que je suis dispos,
Je veux rire sans repos,
De peur que la maladie
Un de ces jours ne me die,
Je t'ai maintenant vaincu :
"Meurs, galant, c'est trop vécu !"

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Iphigénie le Sam 5 Nov 2011 - 16:41

sinon j'ai ça (ça marche pour les hommes? enfin, si j'ose dire)
Prise à Nice, ça ne s'invente pas ( d'ailleurs je l'avais déjà postée je ne sais plus pourquoi)

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Abraxas le Sam 5 Nov 2011 - 17:27

Remarquable photo ! Very Happy

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par User5899 le Sam 5 Nov 2011 - 17:35

@Abraxas a écrit:Qui a dit : (et nne triche pas en compulsant frénétiquement Google !) :

« À la différence de la lecture des pages écrites, la lecture que les amants font de leurs corps n’est pas linéaire.
Je ne connais pas l'auteur de cette formule, mais ma lecture des pages écrites est rarement linéaire... Sauf quand c'est une daube infâme.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Palombella Rossa le Sam 5 Nov 2011 - 18:04



Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Abraxas le Sam 5 Nov 2011 - 18:43

C'est un hommage, Palombella ?

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Provence le Sam 5 Nov 2011 - 18:52


Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand je lis, je suis sexy

Message par Palombella Rossa le Sam 5 Nov 2011 - 18:57

@Abraxas a écrit:C'est un hommage, Palombella ?


Absolument

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum