Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cinders
Niveau 2

Vos conditions de travail...

par cinders le Sam 5 Nov 2011 - 20:23
Sur une échelle de 0 à 10, où situeriez-vous:
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin (0 = aucun, 10 = énormément)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration
4. l'envie de changer de métier
5. votre ras-le-bol?
Pensez-vous que notre profession va bien?
Tinsel
Expert

Re: Vos conditions de travail...

par Tinsel le Sam 5 Nov 2011 - 20:30
J'ai l'impression personnelle qu'il n'y a pas de rapport direct entre tes 5 items et la question générale sur "notre profession". Moi je mettrai des bonnes notes à tous tes items mais visiblement la profession va mal, tout le monde râle!

Pourquoi demandes-tu cela?

_________________
Koala + bassine
cinders
Niveau 2

Re: Vos conditions de travail...

par cinders le Sam 5 Nov 2011 - 20:32
Je suis plutôt déprimée et désabusée en ce moment et je vois soit des gens qui disent que tout va très bien et qu'il ne faut pas s'en faire, soit que tout va mal, alors j'aimerais savoir si les avis sont si tranchés ou s'il y a de la demie-mesure quelque part...
avatar
mflo
Niveau 10

Re: Vos conditions de travail...

par mflo le Sam 5 Nov 2011 - 20:34
Je n'ai jamis compris comment on pouvait situer qualquechose sur une échelle (c'est peut-être pour ça que je déteste corriger des copies Laughing )

Envie de me lever le matin : 0
mais
Plaisir à être dans ma classe : certain
Stress à cause des élèves : aucun (juste de l'énervement ou de la lassitude parfois)
Stress à cause des collègues ou de la hiérarchie : aucun
Envie de changer de métier : heureusement non, je ne l'ai rejoint qu'à 40 ans...
Ras-le-bol : du travail en général, oui, mais de ce travail en particulier, non.

Et non, certes non, notre profession ne va pas bien. Son avenir est très sombre et le moral des enseignants me semble très bas.

Quoi, vous voulez mon poste ? Sûrement pas, je me le garde !
avatar
Finrod
Expert

Re: Vos conditions de travail...

par Finrod le Sam 5 Nov 2011 - 20:59
@Tinsel a écrit:Moi je mettrai des bonnes notes à tous tes items mais visiblement la profession va mal, tout le monde râle!

Pourquoi demandes-tu cela?

Pour vérifier que statistiquement, ça va pas trop fort. Mais évidemment, ça va encore pour beaucoup de gens, ça laisse de l'espoir à ceux qui débutent dans la douleur.

1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin : ça dépend, parfois 5, parfois moins.
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves. Plutôt 6, modéré donc mais jamais faible, et plus important uniquement en cas de conflit établi avec un élève.
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration 0 c'est bien chez moi.
4. l'envie de changer de métier 10... jamais demandé à être en collège, je voulais rester dans le supérieur.
5. votre ras-le-bol? Du système, 10 évidemment, tout le monde en souffre.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Vos conditions de travail...

par MelanieSLB le Sam 5 Nov 2011 - 22:12
@cinders a écrit:Sur une échelle de 0 à 10, où situeriez-vous:
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin (0 = aucun, 10 = énormément) Selon les jours, entre 3 et 7
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves Selon les jours et les classes que j'ai, entre 5 et 8
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration 10, ce collège est un enfer
4. l'envie de changer de métier Ben, selon les jours, 0 ou 10, mais quand même bien plus souvent 0
5. votre ras-le-bol? 10, toujours, l'EN est une horreur absolue!
Pensez-vous que notre profession va bien? [color:2f83=blackNON]
Tinsel
Expert

Re: Vos conditions de travail...

par Tinsel le Sam 5 Nov 2011 - 22:15
Je pense que les réponses ne seront pas les mêmes en collège et en primaire.

Moi je susi tout comme mflo!
@mflo a écrit:
Envie de me lever le matin : 0
mais
Plaisir à être dans ma classe : certain
Stress à cause des élèves : aucun (juste de l'énervement ou de la lassitude parfois)
Stress à cause des collègues ou de la hiérarchie : aucun parfois des parents (par période)
Envie de changer de métier : heureusement non, je ne l'ai rejoint qu'à 40 ans... sauf là, moi je dis "heureusement que non, j'ai 29 ans"
Ras-le-bol : du travail en général, oui, mais de ce travail en particulier, non. pour moi, non pas ras le bol

Et non, certes non, notre profession ne va pas bien. Son avenir est très sombre et le moral des enseignants me semble très bas.

Quoi, vous voulez mon poste ? Sûrement pas, je me le garde !
avatar
survivor
Niveau 6

Re: Vos conditions de travail...

par survivor le Sam 5 Nov 2011 - 22:41
@cinders a écrit:Sur une échelle de 0 à 10, où situeriez-vous:
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin (0 = aucun, 10 = énormément)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration
4. l'envie de changer de métier
5. votre ras-le-bol?
Pensez-vous que notre profession va bien?

Ton questionnaire est très mal fait, et les réponses seront très variables en fonction des zones géographiques où les collègues enseignent. Enseigner dans une petite bourgade de province et en Seine-Saint-Denis, ce n'est pas du tout le même travail. Variables aussi en fonction de leur niveau. Il me semble beaucoup plus difficile, à l'heure actuelle, d'enseigner dans le secondaire que dans le primaire. Et encore beaucoup plus difficile d'enseigner dans un collège à Aubervilliers que dans l'école communale d'un petit village au fin fond de la Creuse... Pourtant, sur le papier, c'est le même métier. Enseignant...

Bon, sinon :
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin = honnêtement, entre 8 et 10 tous les matins (en revanche, 10 aussi pour le plaisir que j'ai à rentrer chez moi le soir :aaq:)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves = 0
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration = collègues : 0, administration (surtout la plus haute) : entre 5 et 7, on va dire.
4. l'envie de changer de métier = variable selon l'humeur, les années, les ministres et les réformes. Cette année, 0
5. votre ras-le-bol ? = Idem. Il y a des moments de découragement, surtout liés à la dévalorisation du statut d'enseignant, à l'évolution malsaine de la société, à la disparition programmée de certaines valeurs fondamentales... Puis il y a aussi des joies que rien ne remplace, des moments de bonheur, sans oublier la sécurité de l'emploi et des horaires somme toute avantageux. Le bilan est finalement assez équilibré. Donc 5.

Notre métier ne va pas bien du tout, évidemment, et on peut gloser à l'infini là-dessus. Je crois que c'est un peu stérile. D'ailleurs, y a-t-il un métier qui aille encore bien ? A tout prendre, je préfère être PE dans mon école que cadre chez France Télécom ou Renault. Moins bien payé, certes, mais quand même moins dangereux... diable

_________________

Tout a été enlevé sauf la tête
pour l’entêtement.
La tête jetée d’arrière en avant
comme un nœud.

Guy Viarre, Sans un
avatar
arcenciel
Grand Maître

Re: Vos conditions de travail...

par arcenciel le Dim 6 Nov 2011 - 9:38
1- Plaisir d'aller bosser: variable (insomnie ou pas)
2-Pas de stress à cause des élèves si ce n'est en ce moment comment faire pour récupérer mes 2 non lecteurs
3-Pas de stress avec collègues et hiérarchie. Je fais le dos rond pour tt ce qui est charge de paperasses en plus comme le LPC par ex (tjs pas fait car expérimental) ou B2I...
4-Envie de changer: certes mais je ne vois rien venir... passerelles pas évidentes
5- Oui,souvent quand je vois comment nos ministres successifs ont creusé la tombe de l'éduc nat! J'enrage... et j'essaie de contourner ce qu'on m'impose, je dis bien j'essaie!
Voilà pour l'état des lieux. Je reconnais être chanceuse depuis 3 ans, école et collègues plus que sympas.
avatar
Will.T
Prophète

Re: Vos conditions de travail...

par Will.T le Dim 6 Nov 2011 - 9:45
valable en ce début d'année, mais ça peut changer :

1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin : 0
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves : 0 (je n'ai pas d'élèves !)
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration : 0
4. l'envie de changer de métier : 8
5. votre ras-le-bol? : 8
Pensez-vous que notre profession va bien? dans certains établissements tranquilles de centre ville, la profession va très bien, mais ce n'est pas majoritaire.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Vos conditions de travail...

par Thalia de G le Dim 6 Nov 2011 - 9:49
on
0 (je n'ai pas d'élèves !)
Comment cela se fait-il; si ce n'est indiscret ?
off

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
avatar
Lo
Enchanteur

Re: Vos conditions de travail...

par Lo le Dim 6 Nov 2011 - 9:51
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin (8)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves (2)
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration (5)
4. l'envie de changer de métier (0)
5. votre ras-le-bol? (2)
Pensez-vous que notre profession va bien? NON!
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Vos conditions de travail...

par Derborence le Dim 6 Nov 2011 - 9:51
@Thalia de G a écrit:on
0 (je n'ai pas d'élèves !)
Comment cela se fait-il; si ce n'est indiscret ?
off
Je me permets de répondre puisque Will n'est pas en ligne : il est TZR.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
Karine B.
Empereur

Re: Vos conditions de travail...

par Karine B. le Dim 6 Nov 2011 - 9:52
@Thalia de G a écrit:on
0 (je n'ai pas d'élèves !)
Comment cela se fait-il; si ce n'est indiscret ?
off

TZR physique chimie

_________________
Le SNES, what else ?
Stagiaire agrégée à la rentrée 2015

Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013
avatar
Will.T
Prophète

Re: Vos conditions de travail...

par Will.T le Dim 6 Nov 2011 - 9:52
@Thalia de G a écrit:on
0 (je n'ai pas d'élèves !)
Comment cela se fait-il; si ce n'est indiscret ?
off

parce que je suis TZR en physique chimie, et qu'avec cette réforme à la con, on est en très large surnombre.
Je n'ai donc pas de remplacement à faire pour l'instant.
avatar
Derborence
Modérateur

Re: Vos conditions de travail...

par Derborence le Dim 6 Nov 2011 - 9:53
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin (5)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves (7)
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration (2)
4. l'envie de changer de métier (2)
5. votre ras-le-bol? (7)
Pensez-vous que notre profession va bien? NON!

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
gelsomina31
Grand Maître

Re: Vos conditions de travail...

par gelsomina31 le Dim 6 Nov 2011 - 10:07
@mflo a écrit:Je n'ai jamis compris comment on pouvait situer qualquechose sur une échelle (c'est peut-être pour ça que je déteste corriger des copies Laughing )

Envie de me lever le matin : 0
mais
Plaisir à être dans ma classe : certain
Stress à cause des élèves : aucun (juste de l'énervement ou de la lassitude parfois)
Stress à cause des collègues ou de la hiérarchie : aucun
Envie de changer de métier : heureusement non, je ne l'ai rejoint qu'à 40 ans...
Ras-le-bol : du travail en général, oui, mais de ce travail en particulier, non.

Et non, certes non, notre profession ne va pas bien. Son avenir est très sombre et le moral des enseignants me semble très bas.

Quoi, vous voulez mon poste ? Sûrement pas, je me le garde !

Quasiment tout pareil!

Stress à cause des collègues : ça dépend. Les collègues en général sont très sympas et m'aide beaucoup (j'ai un double niveau avec des élèves très durs) mais les collègues de mes niveaux (CE1-CE2) ne font rien pour m'aider. Elle me regarde me débattre sans me tendre la main de peur que je les fasse tomber dans mon marasme. Les autres collègues (CP, CM) sont formidables!
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Vos conditions de travail...

par Jane le Dim 6 Nov 2011 - 10:12
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin 5, ça dépend des jours
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves 0 stress, de l'agacement tout au plus
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration 0 stress, de l'agacement tout au plus
4. l'envie de changer de métier ça me titille parfois, non pas à cause des conditions d'exercice mais à cause de ce qu'on (les médias, les politiques) me renvoie comme image dans laquelle je ne me reconnais pas
5. votre ras-le-bol? pas de ras-le-bol du métier en soi, mais ras-le-bol d'être considérée comme une
Pensez-vous que notre profession va bien? NON
avatar
Nestya
Bon génie

Re: Vos conditions de travail...

par Nestya le Dim 6 Nov 2011 - 10:18
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin 5
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves 3-4 ça dépend des classes
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration 0
4. l'envie de changer de métier 2
5. votre ras-le-bol? 7
Il manque selon moi, un point très important: avec les suppressions de postes, la perspective de pouvoir muter à l'intra est quasi nulle dans mon académie. Or, je ne supporte plus le coin où je vis. Le fait de me dire que je pourrais encore rester plusieurs années ici me déprime complètement.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin
Waldeck75
Niveau 8

Re: Vos conditions de travail...

par Waldeck75 le Lun 7 Nov 2011 - 20:28
@survivor a écrit:
Ton questionnaire est très mal fait, et les réponses seront très variables en fonction des zones géographiques où les collègues enseignent. Enseigner dans une petite bourgade de province et en Seine-Saint-Denis, ce n'est pas du tout le même travail. Variables aussi en fonction de leur niveau. Il me semble beaucoup plus difficile, à l'heure actuelle, d'enseigner dans le secondaire que dans le primaire. Et encore beaucoup plus difficile d'enseigner dans un collège à Aubervilliers que dans l'école communale d'un petit village au fin fond de la Creuse... Pourtant, sur le papier, c'est le même métier. Enseignant...



Attention aux idées toutes faites : pour avoir enseigner au fin fond de la Bourgogne je peux te dire que ça a été pour moi un calvaire. Les années passées gare de l'est ou dans le 18e ont été une promenade de santé à côté. La raison? C'est simple, dans ce genre d'école, tu es SEULE ton premier collègue se trouve souvent à plusieurs kilomètres. Si un élève est violent, si ça se passe très mal, tu ne peux tout simplement pas appeler au secours, personne pour te prendre l'élève infecte ne serait-ce que 5 mn. Personne pour te remonter le moral après une ou plusieurs journées abominables. C'est du vécu. Cette année là, je ne saurai te dire combien de fois j'ai pensé, au volant de ma voiture, qu'il me serait facile de ne plus jamais avoir à y retourner... A Paris, ça ne m'est jamais arrivé. Les collègues étaient là, nous étions soudés. Nous pleurions souvent en salle des maitres. Mais j'avais quand même envie d'y aller le matin.
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Vos conditions de travail...

par JEMS le Lun 7 Nov 2011 - 20:39
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin 0 (j'ai pas d'élèves)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves 0 (j'ai pas d'élèves)
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration 0
4. l'envie de changer de métier 8, je vais demander pour la troisième fois un congé de formation prépa concours...
5. votre ras-le-bol ? 8 et cela va monter encore au vu de la réforme de ma filière.
Pensez-vous que notre profession va bien? NON
avatar
gabulle
Niveau 6

Re: Vos conditions de travail...

par gabulle le Lun 7 Nov 2011 - 20:41
@cinders a écrit:Sur une échelle de 0 à 10, où situeriez-vous:
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin (0 = aucun, 10 = énormément) : je dirais 5, j'ai envie et pas envie en même temps Wink
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves : 5 ou 6 , je n'appréhende pas particulièrement même si je suis en ECLAIR donc avec des élèves difficiles, mais je ne suis pas non plus totalement zen...disons que je suis constamment sur mes gardes.
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration : aucun ou très peu
4. l'envie de changer de métier: 9 ou 10, j'y pense sérieusement, j'ai décidé de passer des concours en 2012
5. votre ras-le-bol? 10 ! marre de la hiérarchie qui ne veut pas faire de vagues, marre des élèves qui se croient tout permis, marre du manque de moyen dans certains établissement ( dans le mien, 2 ordis en SDP, et si il n'y a plus de toner dans les 2 imprimantes reliées, tant pis, ils ne le changeront pas avant la rentrée 2012-2013. Notre CDE ne veut pas non plus faire de conseil de discipline, là on a un élève qui a insulté 2 professeurs...ben rien, ah si une commission vie scolaire...affraid
Pensez-vous que notre profession va bien?
non je ne pense pas No
avatar
Héliandre
Expert spécialisé

Re: Vos conditions de travail...

par Héliandre le Lun 7 Nov 2011 - 20:52
1. le plaisir que vous avez à aller travailler le matin 0 à 3 quand j'ai cours, mais si c'est un stage ou une réunion, jusqu'à 7-8... (cherchez l'erreur)
2. le stress que vous ressentez au quotidien à cause des élèves 10 à 5 selon les jours, fonction des conflits et de l'état d'avancement de mes préparations
3. le stress que vous ressentez à cause des collègues ou de l'administration 10 dans mon ancien établissement, sauf les jours où des collègues amis avaient les mêmes horaires de "trou" ou de repas que moi, alors 5. Dans mon nouvel établissement, 0, un peu plus par conditionnement après des années d'expérience d'administration tarée, mais c'est en train de guérir...
4. l'envie de changer de métier 11, 6-7 quand j'essaye de rationaliser...
5. votre ras-le-bol? ... fatigue intense, c'est un ras le bol à 10 ?

Je pense que le métier va mal, mais j'ai tendance à penser que c'est toute la société, du point de vue des valeurs, de la morale et de la simple logique qui va mal et marche sur la tête. L'état de l'éducation ne fait qu'y participer, mais la détérioration est si rapide que c'est dur de s'adapter...
avatar
survivor
Niveau 6

Re: Vos conditions de travail...

par survivor le Lun 7 Nov 2011 - 23:45
@Waldeck75 a écrit:
@survivor a écrit:
Ton questionnaire est très mal fait, et les réponses seront très variables en fonction des zones géographiques où les collègues enseignent. Enseigner dans une petite bourgade de province et en Seine-Saint-Denis, ce n'est pas du tout le même travail. Variables aussi en fonction de leur niveau. Il me semble beaucoup plus difficile, à l'heure actuelle, d'enseigner dans le secondaire que dans le primaire. Et encore beaucoup plus difficile d'enseigner dans un collège à Aubervilliers que dans l'école communale d'un petit village au fin fond de la Creuse... Pourtant, sur le papier, c'est le même métier. Enseignant...

Attention aux idées toutes faites : pour avoir enseigner au fin fond de la Bourgogne je peux te dire que ça a été pour moi un calvaire. Les années passées gare de l'est ou dans le 18e ont été une promenade de santé à côté. La raison? C'est simple, dans ce genre d'école, tu es SEULE ton premier collègue se trouve souvent à plusieurs kilomètres. Si un élève est violent, si ça se passe très mal, tu ne peux tout simplement pas appeler au secours, personne pour te prendre l'élève infecte ne serait-ce que 5 mn. Personne pour te remonter le moral après une ou plusieurs journées abominables. C'est du vécu. Cette année là, je ne saurai te dire combien de fois j'ai pensé, au volant de ma voiture, qu'il me serait facile de ne plus jamais avoir à y retourner... A Paris, ça ne m'est jamais arrivé. Les collègues étaient là, nous étions soudés. Nous pleurions souvent en salle des maitres. Mais j'avais quand même envie d'y aller le matin.

Hum... Oui, certes, vu sous cet angle particulier, en effet...

_________________

Tout a été enlevé sauf la tête
pour l’entêtement.
La tête jetée d’arrière en avant
comme un nœud.

Guy Viarre, Sans un
Contenu sponsorisé

Re: Vos conditions de travail...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum