Arrêter l'enseignement

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arrêter l'enseignement

Message par Adèle le 12/12/08, 12:29 am

Je réfléchis à la question, et plus les réformes me passent sous le nez, plus je me sens énervée et moins je me sens en adéquation avec l'école. Je songe très sérieusement à arrêter.
Je ne crois pas à ce que je fais, alors comment faire croire aux élèves que quelque chose est nécessaire?
En plus, j'ai la sensation que j'ai fait le tour de la question, que j'ai envie d'une vie plus "adulte", que je ne veux plus aller à l'école (discussion avec qqun qui m'a dit une phrase clé: "Tu as toujours eu pour univers l'école, il faut peut-être que ça s'arrête"). Ce n'est pas idiot, ça me permet de comprendre pourquoi je ne suis plus le train.
Je n'ai plus le peps et l'énergie de mes débuts, je m'essouffle et puis tout ce qu'on se prend dans la figure est pénible et lourd.
Vous ressentez ça parfois ?

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par sand le 12/12/08, 06:06 am

Souvent, mais enseigner est mon travail. Je suis sûre que c'est ma vocation. Alors je tiens... à peu près.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par alinette le 12/12/08, 07:55 am

Oui quand je vois ce qu'on veut faire de l'école ou du comportement de certains élèves mais pour l'instant je me lève toujours le matin avec l'envie d'y aller. Cependant je sais que je ne ferais pas ce métier jusqu'au bout.

alinette
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Reine Margot le 12/12/08, 08:47 am

comme toi parfois, c'est le comportement de certains élèves que j'ai parfois du mal à supporter, et aussi quand en tant que tzr on me fait faire des trucs absurdes, genre revenir 2 jours dans mon rad et à l'heure où j'ai enfin des élèves, on m'annonce un nouveau rempla...d'une semaine.
là ça m'énerve.
mais bon je ne me vois pas faire autre chose, surtout avec une maitrise de lettres, et pour l'instant ce que je fais à côté m'aide à continuer.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Carabas le 12/12/08, 11:47 am

La vraie question, c'est pour faire quoi?
Si vous avez la possibilité de vous reconvertir, ok, mais sinon...

Le milieu des bibliothèques n'est pas très ouvert. Une situation dans l'édition reste précaire...

Je me demande si je n'aurais pas dû retenter une 3e année (oui, j'ai bien dit 3e!) d'IUFM afin d'être à tout prix titularisée.

A l'heure actuelle, je n'ai toujours pas de "vrai" travail. J'assure une petite dizaine d'heures de cours particuliers. L'art de rater sa vie en 2 ans...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Adèle le 12/12/08, 11:49 am

Pourquoi dire que tu as raté ta vie ?
Il y a peut-être d'autres domaines que tu aimes?
Quand je dis arrêter, pour moi, cela signifie arrêter tout court ou alors passer à un domaine sans aucun rapport .

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Pierre_au_carré le 12/12/08, 12:32 pm

@carabas a écrit:La vraie question, c'est pour faire quoi?
Si vous avez la possibilité de vous reconvertir, ok, mais sinon...

Le milieu des bibliothèques n'est pas très ouvert. Une situation dans l'édition reste précaire...

Je me demande si je n'aurais pas dû retenter une 3e année (oui, j'ai bien dit 3e!) d'IUFM afin d'être à tout prix titularisée.

A l'heure actuelle, je n'ai toujours pas de "vrai" travail. J'assure une petite dizaine d'heures de cours particuliers. L'art de rater sa vie en 2 ans...

Si ça se passe mal au début, autant faire autre chose dès le début...
Sinon, si c'est pour se pendre au bout de 10 ans, parce qu'on de moins en moins le courage de se reconvertir...

Après il faut retrouver sa voie, et c'est pas facile non plus...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Adèle le 12/12/08, 01:09 pm

Non, c'est certain, surtout quand on a choisi ce qu'on voulait faire, ce qui est notre cas à tous .

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Reine Margot le 12/12/08, 02:59 pm

je pense aussi qu'il ya plusieurs choses qui jouent:

- les lettres sont des études qui mènent presque exclusivement à faire prof, ce qui rend la reconversion difficile.
- prof est un métier auquel seul l'expérience des enfants (frères, soeurs, animation) vous prépare: si vous avez votre capes sans avoir jamais fait face à des mioches l'adaptation prend du temps...ou ne vient jamais et à bac+5 il est un peu tard. alors on fait face et on continue.
- enfin le statut de fonctionnaire offre un certain nombre de garanties auxquelles en cette période de crise il est difficile de renoncer: la fameuse "sécurité de l'emploi" (dont on verra ce qu'elle deviendra avec la loi de mobilité mais bon).

carabas, pour completer tes heures de cours particuliers, as-tu pensé à faire correspondante pour un journal? ce n'est pas mirobolant mais ça peut aider, certains profs ou retraités le font pour arrondir leurs fins de mois.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Pierre_au_carré le 12/12/08, 03:56 pm

marquisedemerteuil a écrit:je pense aussi qu'il ya plusieurs choses qui jouent:

- les lettres sont des études qui mènent presque exclusivement à faire prof, ce qui rend la reconversion difficile.
- prof est un métier auquel seul l'expérience des enfants (frères, soeurs, animation) vous prépare: si vous avez votre capes sans avoir jamais fait face à des mioches l'adaptation prend du temps...ou ne vient jamais et à bac+5 il est un peu tard. alors on fait face et on continue.
- enfin le statut de fonctionnaire offre un certain nombre de garanties auxquelles en cette période de crise il est difficile de renoncer: la fameuse "sécurité de l'emploi" (dont on verra ce qu'elle deviendra avec la loi de mobilité mais bon).

carabas, pour completer tes heures de cours particuliers, as-tu pensé à faire correspondante pour un journal? ce n'est pas mirobolant mais ça peut aider, certains profs ou retraités le font pour arrondir leurs fins de mois.

J'avais vu un article sur le retour des écrivains publics aussi... Mais je ne sais pas trop ce que c'est...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par zabou le 12/12/08, 06:48 pm

Je ne suis pas d'accord avec toi MArquise. J'ai obtenu mon capes sans avoir aucune expérience avec des enfants: pas d'enseignement, pas de bafa, pas de colonie et pourtant je savais que c'était ça que je voulais faire et que je veux faire et ça se passe bien. JE ne peux pas dire que tout soit rose j'ai des élèves difficiles mais j'arrive à m'en sortir. De plus, comme je suis tzr je suis obligée de m'adapter très rapidement aux élèves si je ne veux pas être dépassée par les événements.

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Reine Margot le 12/12/08, 06:52 pm

ah tant mieux, moi mon inexpérience face aux enfants a fait que j'ai mis du temps à m'adapter, mais maintenant ça va, bien sûr! mais on est tous différents. j'ai aussi une cousine qui, ayant eu son capes a arrêté le métier, voyant qu'elle ne pouvait pas faire face à une classe. elle a repassé un concours du ministère de la défense, étant en anglais, et maintenant elle a changé de poste, aux affaires étrangères...elle ouvre le courrier présidentiel! Shocked

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Daphné le 12/12/08, 07:21 pm

C'est certainement moins stressant que notre métier mais comment le ressent-elle ? Moi je crois que ça irait 8 jours mais après je m'ennuirais ! Faut que ça bouge !

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Pierre_au_carré le 12/12/08, 07:24 pm

@Daphné a écrit:C'est certainement moins stressant que notre métier mais comment le ressent-elle ? Moi je crois que ça irait 8 jours mais après je m'ennuirais ! Faut que ça bouge !

Oh, tu ne connais pas son chef de service, etc.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Adèle le 12/12/08, 07:28 pm

@Pierre_au_carré a écrit:
@Daphné a écrit:C'est certainement moins stressant que notre métier mais comment le ressent-elle ? Moi je crois que ça irait 8 jours mais après je m'ennuirais ! Faut que ça bouge !

Oh, tu ne connais pas son chef de service, etc.

Very Happy

Adèle
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Reine Margot le 12/12/08, 07:42 pm

je ne sais pas comment elle le vit, je la vois très peu, je lai su par d'autres...mais ça m'a fait rire! Laughing

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Carabas le 12/12/08, 09:26 pm

@Adèle a écrit:Pourquoi dire que tu as raté ta vie ?
Il y a peut-être d'autres domaines que tu aimes?
Quand je dis arrêter, pour moi, cela signifie arrêter tout court ou alors passer à un domaine sans aucun rapport .
J'aurais dû préciser "raté ma vie professionnelle". Eh bien je dis ça parce que je n'ai pas réussi à faire prof, que je n'ai pas abandonné par choix, mais bien parce que je n'en pouvais plus, que j'étais incapable d'exercer ce métier.

Pourtant, j'étais comme Zabou :

@Zabou a écrit:Je ne suis pas d'accord avec toi MArquise. J'ai obtenu mon capes sans avoir aucune expérience avec des enfants: pas d'enseignement, pas de bafa, pas de colonie et pourtant je savais que c'était ça que je voulais faire et que je veux faire et ça se passe bien.

Mais avec moi, ça se passait mal.

Les autres domaines que j'aime : la culture et les animaux. Pour travailler dans la culture, c'est comme dans les bibliothèques : il faut un concours. On peut travailler sans concours, mais c'est mal payé, précaire. Les taux de réussite aux concours sont très très faibles. Et les concours territoriaux ne garantissent pas l'emploi. Qaunt aux animaux, je ne vois pas trop quoi faire... Je ne vais pas m'engager dans une nouvelle voie aux débouchés limités, là aussi. Donc je cherche toujours dans les bibliothèques et donne des cours particuliers en attendant. Pour moi, faire ce constat est un échec.

Alors maintenant, ce n'est pas parce que je galère que ce sera le cas pour tout le monde, mais avant de claquer définitivement la porte, mieux vaut assurer ses arrières...

Pour le journalisme, Marquise, je vais voir. Je croyais qu'il fallait sortir d'une école pour y entrer...

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Reine Margot le 12/12/08, 09:48 pm

pour le journalisme il y a les iup mais ce dont je parle ce sont des "piges" du travail d'appoint.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Carabas le 12/12/08, 09:54 pm

Encore un truc précaire, quoi.
Enfin, merci du conseil. Sait-on jamais.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par loute le 12/12/08, 10:22 pm

j'ai fait des piges pendant mes études, certes, c'est précaire, et on en vit mal, mais c'est intéressant, cela permet de faire plein de rencontres et éventuellement, de se creer un réseau! il faut s'adresser aux journaux locaux.

loute
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par zabou le 12/12/08, 10:26 pm

Ca se passait mal avec les collégiens ou lycéens mais as-tu vu ou essayé du côté des instits ou les écoles maternelles ou autres domaines travaillant avec les enfants comme éducateurs... Il faut des concours aussi je crois...enfin ce n'est qu'une idée, désolée je n'ai pas suivi ton histoire Embarassed donc j'arrête.
Et tu sais, quand j'ai dit que c'était ce que je voulais faire et que cela se passait c'est parce que j'ai toujours été bien entourée mais je ne veux pas qu'on croit que je suis une "super prof" car c'est loin d'être le cas... De plus en ce moment je n'ai aucun plaisir à enseigner, j'ai l'impression dernièrement que je ne vais pas au collège mais à l'asile....

zabou
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Pierre_au_carré le 12/12/08, 10:34 pm

@carabas a écrit:Encore un truc précaire, quoi.
Enfin, merci du conseil. Sait-on jamais.

Elle parlait sans doute "en attendant"...
De toutes, tu peux travailler chez IBM comme ingénieur à 3 000 €/mois et comme ils licencient régulièrement, c'est de la précarité aussi...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par John le 12/12/08, 10:40 pm

j'ai fait des piges pendant mes études, certes, c'est précaire, et on en vit mal, mais c'est intéressant ! il faut s'adresser aux journaux locaux.

Tu sais si on peut faire des piges en parallèle de son métier, ou c'est impossible ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Pierre_au_carré le 12/12/08, 10:42 pm

@John a écrit:
j'ai fait des piges pendant mes études, certes, c'est précaire, et on en vit mal, mais c'est intéressant ! il faut s'adresser aux journaux locaux.

Tu sais si on peut faire des piges en parallèle de son métier, ou c'est impossible ?

Ben si c'est des "droits d'auteur", autorisé sans doute...
Il doit bien y avoir des fonctionnaires correspondant, de toutes façons...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Arrêter l'enseignement

Message par Invité le 12/12/08, 11:20 pm

Bon, je sors du journalisme, là... Es-tu sûre que tu ne traverses pas un moment de découragement, de remise en cause ? J'ai déjà voulu démissionner, et le Rectorat m'a offert un bilan de compétences, ce qui m'a aidée à repartir d'un meilleur pied. Mais je traverse régulièrement des crises. Je crois que, quelle que soit la motivation qu'on a pu avoir en se lançant dans ce boulot, elle est très profonde. Peut-être que ça correspond chez toi à quelque chose de profond de "rester" dans un milieu scolaire ? Je dis un truc bête, et qui ne concerne que moi sans doute : tu vois, j'adorais aller voir ma mère le soir dans sa classe (elle était instit de maternelle) en rentrant de l'école, et nous habitions "dans" l'école. Ca a dû jouer dans ce choix tête baissée de m'inscrire à l'IUFM de lettres. N'importe quoi ! J'étais en anglais et j'avais toujours dit que je ne serais certainement pas prof. Et pourtant... J'ai mis longtemps à comprendre que cela avait été un vrai choix.
Dans l'exercice du métier, nous aurions grand besoin d'être plus reconnus pour nos mérites, le temps que nous y passons, etc... Il suffirait parfois d'un petit compliment pour redresser la tête, mais ça ne vient pas.
Et puis, tu peux très bien rester dans l'école, ça ne fait pas de toi une élève, les élèves ont besoin d'adultes dans l'école !
Enfin, je crois que, quand on a aimé acheter ses petites affaires de rentrée, on ne se refait pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum