Vers un nouveau statut (obligations de service)

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Iphigénie le Mer 9 Nov 2011 - 12:03

Ce matin sur Europe 1, M.Loréal ( qui par ailleurs a longuement parler de tout sauf d'éducation, bien que n'étant plus porte-parole ce me semble et donc normalement habilité à s'occuper de son ministère et pas d'autre chose, mais la com', quand ça vous tient, n'est-il?).... (bref) n'a pas hésité à dire que les syndicats étaient d'ailleurs d'accord avec le changement de statut.
Retenez moi aca aca aca

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Finrod le Mer 9 Nov 2011 - 12:07

@iphigénie a écrit:Ce matin sur Europe 1, M.Loréal ( qui par ailleurs a longuement parler de tout sauf d'éducation, bien que n'étant plus porte-parole ce me semble et donc normalement habilité à s'occuper de son ministère et pas d'autre chose, mais la com', quand ça vous tient, n'est-il?).... (bref) n'a pas hésité à dire que les syndicats étaient d'ailleurs d'accord avec le changement de statut.
Retenez moi aca aca aca

Mais voyons, il a raison pour le principe du chgt de statut (pas pour les modalités), UNSA, SGEN, et SNUIPP, ça fait 20% des profs (et encore, sur malentendu) et... la majorité du CTM...

Presque personne ne bouge peu de monde est informé et bon nombre sont résignés.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Jane le Mer 9 Nov 2011 - 12:31

vite, un seau ...

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par marc44 le Mer 9 Nov 2011 - 12:34

c'est quoi sinon une proposition de privatisation avec subvention de l'Etat - et bientôt le cheque education ?

La LRU, c'était un plan pourri, c'est maintenant qu'on en voit les conséquences, et tout ce que les oiseaux de mauvais augure (ou qualifiés de tels en 2009) avaient prédit est en train d'arriver.

Peu de monde est informé : eh bien informons, et n'édulcorons pas notre communication...




marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par pk le Mer 9 Nov 2011 - 12:40

Luc Chatel dit que les syndicats sont d'accords, mais lesquels ?

http://www.vousnousils.fr/2011/11/09/lump-souhaite-revoir-missions-evaluation-des-enseignants-516264
Extrait: Dans les « grands établis­se­ments », un « chef de dépar­te­ment » dési­gné parmi les ensei­gnants « pour­rait ani­mer l'équipe de pro­fes­seurs de sa dis­ci­pline », et par­ti­ci­per lui aussi « à leur évalua­tion ». Ce sys­tème d'évaluation est d'ores et déjà « rejeté par les ensei­gnants et les chefs d'établissements » du SNPDEN, prin­ci­pal syn­di­cat des per­son­nels de direction.

http://www.vousnousils.fr/2011/11/08/statut-des-enseignants-il-faut-en-parler-sans-tabou-selon-chatel-et-cope-516243
Extrait: Cette pro­po­si­tion inquiète les fédé­ra­tions d'enseignants SE Unsa et Sgen-CFDT qui y voient un risque d'"alourdissement des tâches" et de "concur­rence" entre les enseignants.

http://www.vousnousils.fr/2011/11/08/statut-des-enseignants-la-proposition-de-lump-inquiete-les-syndicats-516227
Extrait: M. Cadart a égale­ment dénoncé la pro­po­si­tion d'évaluer les ensei­gnants: "On voit qu'il y a une vision du mana­ge­ment des per­son­nels qui est très mar­qué par le sec­teur privé dans ce qu'il peut avoir de pire".
Le pré­sident Nicolas Sarkozy ne cache pas qu'il sou­hai­te­rait que le décret soit réformé.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Aurore le Mer 9 Nov 2011 - 12:44

@pk a écrit:http://www.vousnousils.fr/2011/11/09/lump-souhaite-revoir-missions-evaluation-des-enseignants-516264
Extrait: Dans les « grands établis­se­ments », un « chef de dépar­te­ment » dési­gné parmi les ensei­gnants « pour­rait ani­mer l'équipe de pro­fes­seurs de sa dis­ci­pline », et par­ti­ci­per lui aussi « à leur évalua­tion ». Ce sys­tème d'évaluation est d'ores et déjà « rejeté par les ensei­gnants et les chefs d'établissements » du SNPDEN, prin­ci­pal syn­di­cat des per­son­nels de direction.

http://www.vousnousils.fr/2011/11/08/statut-des-enseignants-il-faut-en-parler-sans-tabou-selon-chatel-et-cope-516243
Extrait: Cette pro­po­si­tion inquiète les fédé­ra­tions d'enseignants SE Unsa et Sgen-CFDT qui y voient un risque d'"alourdissement des tâches" et de "concur­rence" entre les enseignants.

http://www.vousnousils.fr/2011/11/08/statut-des-enseignants-la-proposition-de-lump-inquiete-les-syndicats-516227
Extrait: M. Cadart a égale­ment dénoncé la pro­po­si­tion d'évaluer les ensei­gnants: "On voit qu'il y a une vision du mana­ge­ment des per­son­nels qui est très mar­qué par le sec­teur privé dans ce qu'il peut avoir de pire".
Le pré­sident Nicolas Sarkozy ne cache pas qu'il sou­hai­te­rait que le décret soit réformé.

M. Cadart manie avec brio l'hypocrisie : il fait mine de dénoncer des réformes avec lesquelles il est en parfait accord et qu'il a lui-même soutenues et votées !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Aurore le Mer 9 Nov 2011 - 12:47

@iphigénie a écrit:Ce matin sur Europe 1, M.Loréal ( qui par ailleurs a longuement parler de tout sauf d'éducation, bien que n'étant plus porte-parole ce me semble et donc normalement habilité à s'occuper de son ministère et pas d'autre chose, mais la com', quand ça vous tient, n'est-il?).... (bref) n'a pas hésité à dire que les syndicats étaient d'ailleurs d'accord avec le changement de statut.
Retenez moi

Le PS aura-t-il l'intelligence de se démarquer fissa de ces propositions abjectes, au moins pour des raisons tactiques ? scratch

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par leyade le Mer 9 Nov 2011 - 12:53

@Jacq a écrit:
@condorcet a écrit:Tout à fait d'accord avec tes remarques, Jacq. Et l'on bute sur le même problème : comment défendre le service public alors que la capacité de résistance s'étiole et que les divisions internes s'accroissent ? (que la force centrifuge l'emporte sur la force centripète).

Déjà en faisant remarquer que ces activités (tutorat, orientation, concertation, travail en équipe) on le fait déjà de façon bénévole (même s'il y a des primes pour certaines, comme pour les PP).

Après il faut encore arriver à convaincre que notre statut protège aussi les élèves.
Ce jour nous venons d'apprendre qu'un enseignant (sans formation) recruté sur contrat dans notre établissement avait tout simplement démissionné, parce que nous avons quelques classes "un peu" Wink insupportables. Comme le CdE n'a personne d'autre, il le garde pour les classes que cet enseignant veut bien prendre, et les autres : pas de prof !
Si ce prof était titulaire et devait 18h, il n'aurait pas le choix ! et les élèves auraient un prof(1).
Il nous a indiqué aussi qu'il recevait, pour les postes toujours pas pourvus (mois de novembre !) des propositions de non profs, mais qui posent leur exigence : moi je veux travailler tel jour et pas un autre, toutes mes heures le même jour, pas telle classe... finalement c'est lui (CdE) qui se retrouve coincé ! et ce sont les élèves qui sont sans prof au final.

Notre statut protège les élèves, même s'il est lourd à gérer (les élèves aussi) !




(1) ceci n'excusant en rien l'attitude des élèves

Bien vu Jacq, je n'avais jamais pensé à ça... pale

_________________
Maggi is my way, Melfor is my church and Picon is my soutien. Oui bon je sais pas dire soutien en anglais.

leyade
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par harry james le Mer 9 Nov 2011 - 13:27

@Jacq a écrit:
Après il faut encore arriver à convaincre que notre statut protège aussi les élèves.
Ce jour nous venons d'apprendre qu'un enseignant (sans formation) recruté sur contrat dans notre établissement avait tout simplement démissionné, parce que nous avons quelques classes "un peu" Wink insupportables. Comme le CdE n'a personne d'autre, il le garde pour les classes que cet enseignant veut bien prendre, et les autres : pas de prof !
Si ce prof était titulaire et devait 18h, il n'aurait pas le choix ! et les élèves auraient un prof(1).
Il nous a indiqué aussi qu'il recevait, pour les postes toujours pas pourvus (mois de novembre !) des propositions de non profs, mais qui posent leur exigence : moi je veux travailler tel jour et pas un autre, toutes mes heures le même jour, pas telle classe... finalement c'est lui (CdE) qui se retrouve coincé ! et ce sont les élèves qui sont sans prof au final.

Notre statut protège les élèves, même s'il est lourd à gérer (les élèves aussi) !




(1) ceci n'excusant en rien l'attitude des élèves
+1
Ah oui, si j'étais vicelard (et quue c'était la seule conséquence de ce tissu d'âneries), je dirais même que ce serait bien fait pour ceux qui veulent nous voir disparaitre.... Twisted Evil

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?

harry james
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par pk le Mer 9 Nov 2011 - 13:29

Quand les gens ont les "fruits" de leur choix, ils ne se plaignent pas. De toute façon, l'aveuglement les conduit à ne plus raisonner.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Hannibal le Mer 9 Nov 2011 - 13:45

@Aurore a écrit:
@iphigénie a écrit:Ce matin sur Europe 1, M.Loréal (...) n'a pas hésité à dire que les syndicats étaient d'ailleurs d'accord avec le changement de statut.
Retenez moi

Le PS aura-t-il l'intelligence de se démarquer fissa de ces propositions abjectes, au moins pour des raisons tactiques ? scratch

Je doute que M. Chatel bluffe complètement.
De toutes façons, pour des raisons qui m'échappent, il y a un consensus qui s'est largement créé chez les élus du P.S. comme de l'U.M.P: tout le monde prend au sérieux la question idiote des rythmes scolaires, tout le monde s'accorde à dire que les profs doivent être davantage présents, les élèves davantage dorlotés et gardés au chaud, les redoublements évités, etc.
Mais allons-y, bradons l'essentiel, puisque, de l'avis général, l'accessoire le vaut bien.




Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par fandorine le Mer 9 Nov 2011 - 13:51

Je viens de lire, un peu abasourdi (mais pas surpris non plus) l'article du Monde d'aujourd'hui. Excusez-moi de radoter, mais je vous la refais: qui voudra être prof dans les prochaines années? Déjà qu'avec les quelques avantages qu'il nous reste (vacances, temps libre, une certaine indépendance malgré tout vis-à-vis de nos chefs, sécurité de l'emploi), le vivier de candidats s'est tari comme jamais depuis 15 ans, qui dans le futur osera exercer ce métier? Même pas les branquignols à mon avis -et le témoignage de Jacq montre bien que même en temps de crise, tout le monde n'est pas prêt à devenir enseignant à n'importe quel prix. Et bien sûr, toujours rien sur les salaires (et je précise que je ne veux pas des propositions de l'UMP, même pour 500 euros en plus par moi (sachant que ce sera plutôt 100!)). Tout cela me déprime...

fandorine
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par pk le Mer 9 Nov 2011 - 14:00

fandorine, cela est justement fait pour provoquer un choc... L'amoncellement de conneries a cette finalité! C'est stratégique (domination et électoraliste). Il faut informer et pis c'est tout. Il faut se battre pour que la raison l'emporte (mais sans rien attendre en retour). Advienne que pourra! Wink

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Finrod le Mer 9 Nov 2011 - 14:13

Bien vu Jack...

Si on manque de profs, nous devenons une ressource rare -> On pose nos conditions...

J'attends le jour où des étudiants contractuels, en maths par ex, vont se pointer en lycée et accepter d'enseigner, mais seulement aux TS que s'arrachent les vieux profs qui n'ont rien fait d'autre depuis 15 ans.

Je me demande s'ils avaient pensé à ça à l'UMP...

Après,, avec le fin de l'attractivité du métier, ce sera la fin de l'EN, point. Le chèque éducation ne viendra qu'après.

D'ailleurs, la fin de l'attractivité, elle me semble bien entamée.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 9 Nov 2011 - 15:22

@Finrod a écrit:Bien vu Jack...

Si on manque de profs, nous devenons une ressource rare -> On pose nos conditions...

J'attends le jour où des étudiants contractuels, en maths par ex, vont se pointer en lycée et accepter d'enseigner, mais seulement aux TS que s'arrachent les vieux profs qui n'ont rien fait d'autre depuis 15 ans.

Je me demande s'ils avaient pensé à ça à l'UMP...

Après,, avec le fin de l'attractivité du métier, ce sera la fin de l'EN, point. Le chèque éducation ne viendra qu'après.

D'ailleurs, la fin de l'attractivité, elle me semble bien entamée.

C'est ce que j'ai failli faire en tant que contractuel, d'autres l'ont fait en tout cas.

Et puis, quand l'EN sera morte, les titulaires seront une ressource rare et précieuse. chirolp iei Drapeaufrançais

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Schéhérazade le Mer 9 Nov 2011 - 15:49

http://www.levif.be/info/actualite/belgique/40--des-enseignants-arretent-dans-les-5-premieres-annees/article-1195089147660.htm
http://www.levif.be/info/actualite/belgique/instituteurs-c-est-la-penurie/article-1195069457127.htm
deux articles sur la situation en Belgique. Allez voir les commentaires après le second article, et notamment celui-là, qui montre bien que les professeurs belges souffrent des mêmes problèmes que nous:

"Comment s'en étonner ! L'enfant en "ROI" ... Les parents ont tous les "droits" ... l'instituteur ou le professeur, outre un traitement bien inférieur à leur formation, outre qu'ils sont confrontés pratiquement à chaque rentrée à de nouveaux "décrets", de nouvelles "circulaires", de nouvelles "notes", de nouveaux "programmes, sont traités comme de la MERDE ! Quand "çà ne va pas", c'est comme l'entraîneur d'une équipe de foot : ce sont EUX les "responsables" ... outre le fait qu'ils peuvent se faire taper impunément sur la gueule ou retrouver leurs voitures les pneux crevés !!! J'ai pu goûter (de loin) la carrière d'enseignement avec mon père (décédé) et ma soeur (bientôt pensionnée ... comme tant de profs). La carrière d'enseignant a été pourrie par les politicards ! Une fois de plus, BRAVO les SociALAUDS !!!"

Maintenant question: est ce que cette situation dissuade le moins du monde les apparachiks belges de continuer à maltraiter les professeurs?
Je ne sais pas ce qu'il en est aux USA ou en grande Bretagne, nos radieux modèles de civilisation: quelqu'un sait il précisément?

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Aurore le Mer 9 Nov 2011 - 15:55

@Schéhérazade a écrit:
Je ne sais pas ce qu'il en est aux USA ou en grande Bretagne, nos radieux modèles de civilisation: quelqu'un sait il précisément?

je remonte ce que j'ai écrit hier :
@Aurore a écrit:
Autre petit détail : une collègue m'a rapporté ses
impressions d'un échange effectué dans des collèges publics du
Royaume-Uni. Là-bas, le temps de présence a été augmenté sans qu'on
n'ait pris la peine de fournir aux profs des locaux adéquats : ils sont
donc assignés à résidence au collège toute la journée tout en étant les
uns sur les autres (pas mauvaise blague, hein ! Wink ). Résultat : les préparations de cours sont quasi inexistantes. Avis aux amateurs...
Quant aux États-Unis, il faut payer jusqu'à 25000 dollars par an pour un enseignement secondaire en high school basé sur les TICE, la pédagogie de projet et autres QCM.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Schéhérazade le Mer 9 Nov 2011 - 16:00

Ah pardon, j' avais pas vu! Pourtant je lis souvent tes interventions avec grand intérêt. topela
Bon, on comprend pourquoi les USA sont obligés d'importer leurs chercheurs...
Je suppose que le taux de démission des professeurs doit être pharamineux, non?

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Durruti le Mer 9 Nov 2011 - 16:29

L'article du Monde est bien, ce qui se met en place depuis quelques années est là clairement assumé par la droite, faire une école à plusieurs vitesses pour les profs et les élèves. Comment dire? ça m'enrage...

_________________
"Le péché de pratiquement tous les gens de gauche à partir de 1933 est d'avoir voulu être antifasciste sans être antitotalitaire"

Georges Orwell

Durruti
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Jacq le Mer 9 Nov 2011 - 17:52

@Nielsen Rika Bell a écrit:
@Finrod a écrit:Bien vu Jack...

Si on manque de profs, nous devenons une ressource rare -> On pose nos conditions...

J'attends le jour où des étudiants contractuels, en maths par ex, vont se pointer en lycée et accepter d'enseigner, mais seulement aux TS que s'arrachent les vieux profs qui n'ont rien fait d'autre depuis 15 ans.

Je me demande s'ils avaient pensé à ça à l'UMP...

Après,, avec le fin de l'attractivité du métier, ce sera la fin de l'EN, point. Le chèque éducation ne viendra qu'après.

D'ailleurs, la fin de l'attractivité, elle me semble bien entamée.

C'est ce que j'ai failli faire en tant que contractuel, d'autres l'ont fait en tout cas.

Et puis, quand l'EN sera morte, les titulaires seront une ressource rare et précieuse. chirolp iei Drapeaufrançais

En même temps, quitte à être maltraîté par l'EN, pourquoi ne pas lui rendre la monnaie de sa pièce lorsqu'on le peut !
Si le contractuel n'a pas les droits et avantages des titulaires, pourquoi s'imposer ce qui leur est imposé si il peut faire autrement ? ... à condition de pouvoir faire autrement (ce qui n'est pas souvent le cas).
Jacq.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Nielsen Rika Bell le Mer 9 Nov 2011 - 17:58

C'était plus l'équipe qui aurait trinqué.

L'EN n'aurait rien senti. L'EN s'en fout. Je soupçonne l'EN de préférer économiser quelques semaines d'absence de prof.

_________________
Parlons éducation... il me vient encore quelques élèves normaux... certes!... jamais vous pouvez vous vanter d'être absolument sans normaux!... non! un de temps à autre... bon!... je les instruis... pas plus mal que les autres professeurs... pas mieux... pédagogue, je suis! oh! très pédagogue! et très scrupuleux!... jamais une séance de chic!... jamais un cours fantaisiste!... depuis trente et cinq années, jamais une pédagogie drôlette!... pas que je me tienne pas au courant!... que si! que si!... je lis à fond tous les cahiers pédagogiques, les sciences de l'éducation... deux, trois kilos par semaine!... au feu! au feu le tout! c'est pas moi qui serai inquiété pour "instruction à la légère"!...

Nielsen Rika Bell
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Finrod le Ven 11 Nov 2011 - 10:26

Article intéressant qui donne le point de vue de l'UNSA (via des citations de ses membres) sur les propositions de chgt de statut de l'UMP.

http://philippe-watrelot.blogspot.com/2011/11/revue-de-presse-du-jeudi-10-novembre.html

Ils sont ok mais ils demandent une diminution des heures devant élèves et sont opposés à la vision managériale du CDE.

Utile à lire quand on sait que c'est probablement le PS, qui défend la vision de l'UNSA, qui va gagner.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par marc44 le Ven 11 Nov 2011 - 13:45

[quote="pk"]http://www.vousnousils.fr/2011/11/08/ump-revoir-les-obligations-de-service-des-enseignants-avec-un-nouveau-statut-2-516201

Extrait:
Cette redé­fi­ni­tion des mis­sions des ensei­gnants "pour­rait abou­tir", sug­gère le parti pré­si­den­tiel, à "la créa­tion d'un nou­veau corps qui concer­ne­rait les can­di­dats à l'actuel Capes et qui serait ouvert aux pro­fes­seurs cer­ti­fiés en exer­cice, sur la base du volontariat".[/quote]

Comme les universités, toutes devenues autonomes sauf une, sur la base du volontariat. Le seul volontariat, c'est d'y aller bon gré ou mal gré. Foutage de gueule.

marc44
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Dinaaa le Ven 11 Nov 2011 - 14:35

Pour les USA, je peux donner un témoignage concret : ma soeur y est PE, elle a payé $35000 ses 2 ans de fac, elle a passé un diplôme (à base de rapports de stages ou d'entretiens et de QCM) et elle est allée ensuite se vendre dans les écoles qui l'intéressaient.
Elle a fait 6 mois de stage non rémunérés pour pouvoir valider son diplôme (= l'école qui lui a fourni le stage a eu une enseignante gratuite pour la moitié de l'année). Evidemment, ce stage a été l'enfer sur terre puisqu'il se déroulait dans une école publique, avec des gamins laissés pour compte passant leur temps à s'insulter et à se battre. Ils avaient 6-7 ans. Ils étaient 28 dans la classe. Quand elle est partie en Mars, aucun ne savait lire.
Elle a été embauchée dans une bonne école (privée) par la suite car elle avait un atout : Français lu-écrit-parlé. Elle fait donc ses cours (de 8h à 14h30 tous les jours, Mercredi compris, avec 15mn de récréation et 40mn de pause déjeuner) et fait également bénévolement des cours de Français pour les élèves qui le souhaitent, après la classe. C'est ça ou rien : si elle avait refusé, elle n'aurait pas été recrutée.
Ceci dit, elle travaille dans des conditions sympa : 12 élèves dans la classe, des budgets conséquents pour acheter tous les livres ou fournitures nécessaires, 1 poste informatique par élève dans la salle et un mac fourni par l'établissement rien que pour elle, des gamins gentils, polis et dont les familles sont motivées par le travail scolaire.
Bon, ok, elle se retrouve à animer une chorale pour Noël, à organiser les déguisements d'Halloween, elle doit tous les mois rédiger une lettre d'information à l'attention des parents pour expliquer le travail fait, le projet à venir, les sorties prévues... mais elle s'estime plutôt chanceuse : elle est loin de l'Enfer des écoles publiques.
Elle gagne $3400 par mois, après 4 ans d'ancienneté.

J'espère ne pas avoir été trop HS, mais pour ma part je préfère savoir à quoi m'attendre, puisque je suis persuadée que dans 20 ans nous connaîtrons la même situation en France. Le salaire en moins.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par Aurore le Ven 11 Nov 2011 - 14:44

@Dinaaa a écrit:Pour les USA, je peux donner un témoignage concret : ma soeur y est PE, elle a payé $35000 ses 2 ans de fac, elle a passé un diplôme (à base de rapports de stages ou d'entretiens et de QCM) et elle est allée ensuite se vendre dans les écoles qui l'intéressaient.
Elle a fait 6 mois de stage non rémunérés pour pouvoir valider son diplôme (= l'école qui lui a fourni le stage a eu une enseignante gratuite pour la moitié de l'année). Evidemment, ce stage a été l'enfer sur terre puisqu'il se déroulait dans une école publique, avec des gamins laissés pour compte passant leur temps à s'insulter et à se battre. Ils avaient 6-7 ans. Ils étaient 28 dans la classe. Quand elle est partie en Mars, aucun ne savait lire.
Elle a été embauchée dans une bonne école (privée) par la suite car elle avait un atout : Français lu-écrit-parlé. Elle fait donc ses cours (de 8h à 14h30 tous les jours, Mercredi compris, avec 15mn de récréation et 40mn de pause déjeuner) et fait également bénévolement des cours de Français pour les élèves qui le souhaitent, après la classe. C'est ça ou rien : si elle avait refusé, elle n'aurait pas été recrutée.
Ceci dit, elle travaille dans des conditions sympa : 12 élèves dans la classe, des budgets conséquents pour acheter tous les livres ou fournitures nécessaires, 1 poste informatique par élève dans la salle et un mac fourni par l'établissement rien que pour elle, des gamins gentils, polis et dont les familles sont motivées par le travail scolaire.
Bon, ok, elle se retrouve à animer une chorale pour Noël, à organiser les déguisements d'Halloween, elle doit tous les mois rédiger une lettre d'information à l'attention des parents pour expliquer le travail fait, le projet à venir, les sorties prévues... mais elle s'estime plutôt chanceuse : elle est loin de l'Enfer des écoles publiques.
Elle gagne $3400 par mois, après 4 ans d'ancienneté.

J'espère ne pas avoir été trop HS, mais pour ma part je préfère savoir à quoi m'attendre, puisque je suis persuadée que dans 20 ans nous connaîtrons la même situation en France. Le salaire en moins.

Le salaire semble élevé à première vue, mais il ne faut pas s'y tromper. Si l'on tient compte de l'absence de protection sociale et du coût de la santé, de l'immobilier, des assurances diverses... et du coût exorbitant d'études pour les enfants, c'est très très peu, en fait.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers un nouveau statut (obligations de service)

Message par loup des steppes le Ven 11 Nov 2011 - 14:45

Dinaaa a dit : "dans 20 ans nous connaîtrons la même situation en France. Le salaire en moins. "

Tu es optimiste, le pire du système anglais ou américain (car évidemment ce qui bien on ne prend pas), nous pend au nez et dans peu de temps on y sera à mon avis...

_________________
[i] "Là où sont mes pieds, je suis à ma place." prov. Amérindien
"Choose the words you use with care: they create the world around you"

loup des steppes
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum