Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Celeborn le Mer 23 Nov 2011 - 20:02

@Cécile a écrit:mon fils l'année dernière en CE2 a eu une leçon fausse sur le complément circonstanciel indiquant qu'il était un complément du verbe.
Je n'ai rien osé dire à la maîtresse et j'ai fait en sorte de ne pas lui faire réciter cette phrase.

C'est ce que l'ensemble des professeurs de mon collège fait apprendre (c'est ce que faisaient apprendre tous les professeurs il y a 30 ans, d'ailleurs, je crois). Merci de laisser la notion de complément de phrase à l'université (où elle est très bien), et en attendant qu'ils découvrent toutes ces merveilles, d'utiliser la sémantique, qui est bien plus pratique, efficace… et logique pour eux, car ils posent généralement la question après le verbe.

À moins que vous ayez prévu de parler des complément intra-prédicatifs en 6e pour stabiliser le système ?


Dernière édition par Celeborn le Mer 23 Nov 2011 - 20:03, édité 1 fois

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Amaliah le Mer 23 Nov 2011 - 20:03

Alors maintenant j'ai un mot de la maîtresse sur cet exercice portant sur le dialogue et je me retrouve embêtée pour lui répondre...

La maîtresse m'a recopié le dialogue et m'a demandé: "Pourriez-vous m'indiquer en rouge la véritable ponctuation du dialogue (sans point d'interrogation!) Merci bcp, cela m'évitera des erreurs pour les prochaines années..."

Sauf que voici son dialogue:
Boule s'exclame
Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
Max s'écrie
Oh, non!
Boule ajoute
Tu es fichu mon vieux!... D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
Max s'irrite
Comment sais-tu ça?
Boule marmonne
Ben..."

Jamais je ne fais présenter le dialogue comme ça à mes élèves, je serais tentée de lui répondre : "Voici la manière dont je présente un dialogue avec mes élèves de 6°:
Boule s'exclame :
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
- Oh, non! s'écrie Max.
- Tu es fichu mon vieux!... ajoute Boule. D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
- Comment sais-tu ça? s'irrite Max.
- Ben..." marmonne Boule.

Si je reprends son dialogue, j'ouvre et je ferme les guillemets à chaque réplique ou j'ouvre les guillemets au début puis je mets un tiret à chaque changement d'interlocuteur et je ferme les guillemets à la fin des paroles rapportées? J'opte pour la deuxième solution, mais franchement ce dialogue présenté comme ça n'est pas fluide, on ne trouve d'ailleurs jamais les verbes de parole systématiquement mis en début de phrase. Personnellement j'interdis à mes élèves de faire comme ça.

Bref qu'est-ce que je réponds à la maîtresse? Je ponctue son dialogue de la deuxième façon puis je lui indique la manière dont je le présenterais?



Dernière édition par Amaliah le Mer 23 Nov 2011 - 20:07, édité 1 fois

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Sapotille le Mer 23 Nov 2011 - 20:06

@Cécile a écrit:mon fils l'année dernière en CE2 a eu une leçon fausse sur le complément circonstanciel indiquant qu'il était un complément du verbe.
Je n'ai rien osé dire à la maîtresse et j'ai fait en sorte de ne pas lui faire réciter cette phrase.

Il est complément de quoi, alors?
Tu peux expliquer...

Quand j'écris:

Un rossignol chante chaque matin , devant ma fenêtre.

Un rossignol chante quand ? chaque matin CC de temps du verbe chanter

Un rossignol chante où? devant ma fenêtre CC de lieu du verbe chanter.

Ce n'est pas ça?

Eclairez-moi, je vous en prie ...

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par liliepingouin le Mer 23 Nov 2011 - 20:28

@Amaliah a écrit:Alors maintenant j'ai un mot de la maîtresse sur cet exercice portant sur le dialogue et je me retrouve embêtée pour lui répondre...

La maîtresse m'a recopié le dialogue et m'a demandé: "Pourriez-vous m'indiquer en rouge la véritable ponctuation du dialogue (sans point d'interrogation!) Merci bcp, cela m'évitera des erreurs pour les prochaines années..."

Sauf que voici son dialogue:
Boule s'exclame:
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!"
Max s'écrie:
"Oh, non!":
Boule ajoute:
"Tu es fichu mon vieux!... D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!"
Max s'irrite:
"Comment sais-tu ça?"
Boule marmonne:
"Ben..."

Puis tu précises: ou bien
et tu écris le dialogue tel que toi tu le mettrais. (Tu corriges aussi le -s manquant)

Boule s'exclame :
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
- Oh, non! s'écrie Max.
- Tu es fichu mon vieux!... ajoute Boule. D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
- Comment sais-tu ça? s'irrite Max.
- Ben..." marmonne Boule.


Jamais je ne fais présenter le dialogue comme ça à mes élèves, je serais tentée de lui répondre : "Voici la manière dont je présente un dialogue avec mes élèves de 6°:
Boule s'exclame :
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
- Oh, non! s'écrie Max.
- Tu es fichu mon vieux!... ajoute Boule. D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
- Comment sais-tu ça? s'irrite Max.
- Ben..." marmonne Boule.

Si je reprends son dialogue, j'ouvre et je ferme les guillemets à chaque réplique ou j'ouvre les guillemets au début puis je mets un tiret à chaque changement d'interlocuteur et je ferme les guillemets à la fin des paroles rapportées? J'opte pour la deuxième solution, mais franchement ce dialogue présenté comme ça n'est pas fluide, on ne trouve d'ailleurs jamais les verbes de parole systématiquement mis en début de phrase. Personnellement j'interdis à mes élèves de faire comme ça.

Bref qu'est-ce que je réponds à la maîtresse? Je ponctue son dialogue de la deuxième façon puis je lui indique la manière dont je le présenterais?

[b]

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par User5899 le Mer 23 Nov 2011 - 20:31

@Cécile a écrit:mon fils l'année dernière en CE2 a eu une leçon fausse sur le complément circonstanciel indiquant qu'il était un complément du verbe.
Je n'ai rien osé dire à la maîtresse et j'ai fait en sorte de ne pas lui faire réciter cette phrase.
Ben, pardon, mais du CE2 à l'agrégation de lettres, j'ai toujours analysé un CC comme complément du verbe x. Ce n'est pas parce que quelques esprits médiocres à l'université ne trouvent pour se faire remarquer que des changements terminologiques qu'il faut s'emparer de ces idioties sans les discuter et s'en goberger par la suite. "Complément de phrase" est par ailleurs une dénomination absurde, puisque la phrase contient ce complément, qui ne saurait compléter ce qui n'existe pas sans lui. Ce serait alors une autre phrase. Bref, complément du verbe, ça a quand même une forme de logique.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par User5899 le Mer 23 Nov 2011 - 20:32

@Sapotille a écrit:
@Cécile a écrit:mon fils l'année dernière en CE2 a eu une leçon fausse sur le complément circonstanciel indiquant qu'il était un complément du verbe.
Je n'ai rien osé dire à la maîtresse et j'ai fait en sorte de ne pas lui faire réciter cette phrase.

Il est complément de quoi, alors?
Tu peux expliquer...

Quand j'écris:

Un rossignol chante chaque matin , devant ma fenêtre.

Un rossignol chante quand ? chaque matin CC de temps du verbe chanter

Un rossignol chante où? devant ma fenêtre CC de lieu du verbe chanter.

Ce n'est pas ça?

Eclairez-moi, je vous en prie ...
20/20, Sapotille Smile topela

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Sapotille le Mer 23 Nov 2011 - 20:35

Cripure a écrit:
@Sapotille a écrit:
@Cécile a écrit:mon fils l'année dernière en CE2 a eu une leçon fausse sur le complément circonstanciel indiquant qu'il était un complément du verbe.
Je n'ai rien osé dire à la maîtresse et j'ai fait en sorte de ne pas lui faire réciter cette phrase.

Il est complément de quoi, alors?
Tu peux expliquer...

Quand j'écris:

Un rossignol chante chaque matin , devant ma fenêtre.

Un rossignol chante quand ? chaque matin CC de temps du verbe chanter

Un rossignol chante où? devant ma fenêtre CC de lieu du verbe chanter.

Ce n'est pas ça?

Eclairez-moi, je vous en prie ...
20/20, Sapotille Smile topela

Figurez-vous que les gamins adorent décortiquer les phrases de cette façon !!!

Sapotille
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par La Jabotte le Mer 23 Nov 2011 - 20:36

Amaliah, tu peux lui donner trois solutions, ce qui t'oblige à recopier le texte à l'ordi, ce qui te permet de corriger la faute d'accord (sans doute étourderie) sans que ça se voie. Je dis trois solutions, parce qu'avec sa présentation, tu peux ouvrir et fermer les guillemets à chaque réplique, ou employer seulement les tirets pour chaque réplique, ou ouvrir les guillemets à la première, insérer les tirets malgré verbes de parole, fermer les guillemets à la dernière réplique.
Bon, plus ta solution à toi, ça fait quatre solutions. Mais elle ne veut peut-être pas utiliser l'inversion du sujet, c'est possible aussi.

Quant aux compléments circonstanciels, s'ils ne sont pas compléments du verbe, ils sont compléments de quoi ? Du nom ?

La Jabotte
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par User5899 le Mer 23 Nov 2011 - 20:37

@Sapotille a écrit:
Cripure a écrit:
@Sapotille a écrit:
@Cécile a écrit:mon fils l'année dernière en CE2 a eu une leçon fausse sur le complément circonstanciel indiquant qu'il était un complément du verbe.
Je n'ai rien osé dire à la maîtresse et j'ai fait en sorte de ne pas lui faire réciter cette phrase.

Il est complément de quoi, alors?
Tu peux expliquer...

Quand j'écris:

Un rossignol chante chaque matin , devant ma fenêtre.

Un rossignol chante quand ? chaque matin CC de temps du verbe chanter

Un rossignol chante où? devant ma fenêtre CC de lieu du verbe chanter.

Ce n'est pas ça?

Eclairez-moi, je vous en prie ...
20/20, Sapotille Smile topela

Figurez-vous que les gamins adorent décortiquer les phrases de cette façon !!!
Mais je n'en doute pas un seul instant. D'ailleurs, je fais pratiquer ainsi d'abondance en latin, avec de bonnes périodes cicéroniennes de cinq-six lignes. On s'amuse bien le vendredi en dernière heure Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par cristal le Mer 23 Nov 2011 - 20:43

@Amaliah a écrit:
Sauf que voici son dialogue:
Boule s'exclame
Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
Max s'écrie
Oh, non!
Boule ajoute
Tu es fichu mon vieux!... D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
Max s'irrite
Comment sais-tu ça?
Boule marmonne
Ben..."

Je comprends ton embarras.
Je trouve que l'exercice proposé n'incite pas vraiment à utiliser de tirets.

cristal
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Amaliah le Mer 23 Nov 2011 - 20:44

@La Jabotte a écrit:Amaliah, tu peux lui donner trois solutions, ce qui t'oblige à recopier le texte à l'ordi, ce qui te permet de corriger la faute d'accord (sans doute étourderie) sans que ça se voie. Je dis trois solutions, parce qu'avec sa présentation, tu peux ouvrir et fermer les guillemets à chaque réplique, ou employer seulement les tirets pour chaque réplique, ou ouvrir les guillemets à la première, insérer les tirets malgré verbes de parole, fermer les guillemets à la dernière réplique.
Bon, plus ta solution à toi, ça fait quatre solutions. Mais elle ne veut peut-être pas utiliser l'inversion du sujet, c'est possible aussi.

Quant aux compléments circonstanciels, s'ils ne sont pas compléments du verbe, ils sont compléments de quoi ? Du nom ?

Ah non, uniquement les tirets, je ne peux pas. Ou alors je précise qu'on le trouve surtout dans les livres. Sinon je crois que je vais effectivement le lui recopier à l'ordinateur! Bonne idée.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Amaliah le Mer 23 Nov 2011 - 20:47

@liliepingouin a écrit:
@Amaliah a écrit:Alors maintenant j'ai un mot de la maîtresse sur cet exercice portant sur le dialogue et je me retrouve embêtée pour lui répondre...

La maîtresse m'a recopié le dialogue et m'a demandé: "Pourriez-vous m'indiquer en rouge la véritable ponctuation du dialogue (sans point d'interrogation!) Merci bcp, cela m'évitera des erreurs pour les prochaines années..."

Sauf que voici son dialogue:
Boule s'exclame:
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!"
Max s'écrie:
"Oh, non!":
Boule ajoute:
"Tu es fichu mon vieux!... D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!"
Max s'irrite:
"Comment sais-tu ça?"
Boule marmonne:
"Ben..."

Puis tu précises: ou bien
et tu écris le dialogue tel que toi tu le mettrais. (Tu corriges aussi le -s manquant)

Boule s'exclame :
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
- Oh, non! s'écrie Max.
- Tu es fichu mon vieux!... ajoute Boule. D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
- Comment sais-tu ça? s'irrite Max.
- Ben..." marmonne Boule.


Jamais je ne fais présenter le dialogue comme ça à mes élèves, je serais tentée de lui répondre : "Voici la manière dont je présente un dialogue avec mes élèves de 6°:
Boule s'exclame :
"Je dis que toute ta famille royale, je la prend (sic) avec mon as d'atout! Et crac!
- Oh, non! s'écrie Max.
- Tu es fichu mon vieux!... ajoute Boule. D'ailleurs, tu n'as plus que du trèfle!
- Comment sais-tu ça? s'irrite Max.
- Ben..." marmonne Boule.

Si je reprends son dialogue, j'ouvre et je ferme les guillemets à chaque réplique ou j'ouvre les guillemets au début puis je mets un tiret à chaque changement d'interlocuteur et je ferme les guillemets à la fin des paroles rapportées? J'opte pour la deuxième solution, mais franchement ce dialogue présenté comme ça n'est pas fluide, on ne trouve d'ailleurs jamais les verbes de parole systématiquement mis en début de phrase. Personnellement j'interdis à mes élèves de faire comme ça.

Bref qu'est-ce que je réponds à la maîtresse? Je ponctue son dialogue de la deuxième façon puis je lui indique la manière dont je le présenterais?

[b]

Merci pour ta réponse également. Smile

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Kak le Mer 23 Nov 2011 - 21:56

Et quand vous vous rendez compte que vous avez appris quelque chose de faux à une classe, vous réagissez comment?
Ça arrive à tout le monde, non?
Comment corrigez-vous?

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par marininha le Mer 23 Nov 2011 - 22:00

Je leur dit "bon, je vous ai dit n'importe quoi, on reprend".

Ça passe très bien (de toute façon, ils m'écoutent à peine alors ...

marininha
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par liliepingouin le Mer 23 Nov 2011 - 22:01

Oh que oui ça arrive! Very Happy

Je dis tranquillement que je me suis trompée, je m'en excuse, je fais rectifier sur le cours et je réexplique bien.

Si jamais c'est un élève qui me fait remarquer mon erreur, je le remercie chaleureusement. Il est tout fier, et les autres jaloux de ne pas avoir repéré eux-mêmes la faute.


_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Clarinette le Mer 23 Nov 2011 - 22:02

Si je m'en rends compte, je le leur dis : ça me ferait mal de leur apprendre consciemment une ânerie.
Le problème, c'est qu'on doit leur en dire, des âneries, de temps en temps, mais on ne le sait pas, donc on ne peut pas rectifier...

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par Amaliah le Jeu 24 Nov 2011 - 8:35

Moi aussi je rectifie en classe si ça arrive, mais comme dit Clarinette, il faut d'abord s'en rendre compte! Smile

En fin de compte, j'ai juste recopié le dialogue tel que je le présenterais à mes élèves et je n'ai pas ponctué le dialogue recopié par la maîtresse. Si elle me le demande je lui dirai que cette présentation est bancale et puis voilà.

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par User5899 le Jeu 24 Nov 2011 - 22:43

L'est partie, Cécile ? Shocked

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez-vous quand l'enseignant apprend des choses fausses à vos enfants?

Message par grandesvacances le Ven 25 Nov 2011 - 0:06

Cela ne m'est quasiment jamais arrivé : mes enfants ont eu la chance de bénéficier d'instits "à l'ancienne", assez pointues et rigoureuses en ortho/grammaire. D'ailleurs, je travaillais à l'époque dans un collège du secteur et je voyais la différence entre les élèves issus de l'école que fréquentaient mes enfants et ceux d'autres établissements. Ensuite, lorsque ces dames sont parties en retraite, j'ai, en tant que prof, cruellement senti la différence chez les 6e... Il est vrai que c'était le moment où l'ORL ( c'est comme ça qu'on disait ?) a remplacé la grammaire...

Sinon, j'ai assuré à la prof de français de seconde de ma fille aînée ma plus sincère admiration pour ses cours vraiment nickel et pertinents ! aai

Dans l'ensemble, connaissant la musique, j'ai été un parent d'élève plus que discret : les profs n'ont pas que ça à foutre... acd

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 13 Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum