élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 21:24

J'ai pour la deuxième année consécutive un élève (d'abord en 2nde, là en 1ere) qui me pose problème. Il parle sans arrêt sans lever la main, se retourne pour interpeler un camarade, se balance sur sa chaise, fait rire les autres, dénonce les autres pour qu'ils soient punis... Bref, je n'arrête pas de le rappeler à l'ordre et de lui demander de se taire, généralement au bout de 2 ou 3 rappels (gros yeux ou appel sec par son prénom), je lui dis qu'à la prochaine remarque il se prendra une punition. Il s'est donc déjà pris 3 punitions à faire à la maison + une exclusion de cours pour retard avec 3 camarades + un autre exclusion hier.


Hier :
- j'arrive avec 2 mn de retard car je réglais un problème avec la pro adjointe. en montant les escaliers, j'entends ledit élève crier bien fort : "ah , elle est en retard ! on va lui demander de chercher un billet de retard".
- début du cours : je dois lui fermer son clapet 3 ou 4 fois car il se retourne, discute avec ses copains comme si je n'étais pas là.
- il joue à relever sa table pour gêner son voisin
- alors que je passer dans les rangs pour distribuer un poly, je le surprends retourné, en train de chantonner, le téléphone portable allumé dans la main !!! J'ai vu rouge : exclusion de cours avec un travail à faire. Il refuse de quitter la salle, crie qu'il n'a rien fait, je crois l'avoir entendu dire : "faut arrêter la fumette, elle hallucine"... je menace de faire venir le CPE, du coup il finit par prendre ses affaires, non sans avoir crié "cool, je finis à 16h30 ! au revoir, camarades de boisson !"

Une fois les rires calmés, la classe se met au boulot... Au bout de 5 mn, mon élève revient en criant qu'il ne sait pas quel texte il doit analyser (alors qu'on bossait sur le texte avant que je ne le vire ! ) Toute la classe rigole...


je fais un rapport et voit la CPE. On doit rencontrer sa mère demain.
L'élève soutient qu'il n'a pas chanté et qu'il n'avait pas le portable en main !!!

Problème : la CPE m'a avertie par mail que cet élève se sentait mon bouc-émissaire, il a supplié sa mère de venir le chercher aujourd'hui pour ne pas "péter un plomb" (du coup je ne l'ai pas eu en cours aujourd'hui). je suis persuadée qu'il se sent réellement persécuté. ça fait 2 ans qu'il me fait tout un scandale dès que je lui donne une punition , il crie que c'est toujours lui qui prend (ce qui est faux), je l'avais d'ailleurs déjà exclu de cours une fois pour cela l'an dernier car il criait tellement fort que ce n'était plus possible de faire cours !
je ne sais pas quoi dire demain lors du rendez-vous. Apparemment il n'y aura que sa mère, l'élève ne veut plus venir dans mon cours ! j'aimerais lui faire comprendre que je le punis parce qu'il dérange le cours, et que je punis aussi ses camarades ! j'avoue que cet élève me tape sur les nerfs car il m'a pourri une classe l'an dernier, il est passé en 1ere alors qu'il n'avait pas le niveau et continue de gêner (certains élèves commencent en à avoir marre de ses interventions intempestives et demandent à avancer dans le cours).

Vous feriez quoi à ma place ? je me sens mal depuis que j'ai lu le mail de la CPE, je suis sûre que cet élève est énervé et se sent réellement persécuté !
je vais lui rappeler les noms des élèves qui ont eu aussi des punitions (j'en ai encore distribué 2 aujourd'hui). je pense aussi proposer de refaire un plan de classe où il sera isolé de ses 4 camarades bavards, en mettant en avant le fait que c'est pour lui donner une nouvelle chance. Quoi d'autre ?


je sens que je vais encore faire des insomnies cette nuit pale

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par ysabel le Mar 8 Nov 2011 - 21:28

Explique clairement et calmement la situation à la mère ; tu verras bien comment elle est.
Les parents ne sont toujours pas dupes de leur gamin et si elle vient ce n'est pas forcément pour chercher à t'incendier.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par frimoussette77 le Mar 8 Nov 2011 - 21:29

S'il se comportait comme un élève doit se comporter, il ne serait pas puni.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 21:31

la mère essaie de recadrer son gamin, je ne pense pas qu'elle va m'incendier. apparemment elle est dépassée (elle l'élève seule, il est passé en justice l'an dernier pour deal... ça a dû lui faire un choc)

mais je me sens mal à l'idée que le gamin se croie réellement persécuté, au point de supplier sa mère de le chercher pour ne pas assister à mon cours aujourd'hui ! J'aimerais le raisonner, sans être trop gentille pour autant car c'est aussi un gamin qui sait bien manipuler son monde (il a réussi plus ou moins à s'attirer la sympathie du CDE). je sens qu'il va promettre de mieux se tenir et qu'il va tenir... 1 h, avant de refaire le bazar.

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par frimoussette77 le Mar 8 Nov 2011 - 21:33

Il doit avoir d'autres problèmes cet élève.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 21:34

S'il se comportait comme un élève doit se comporter, il ne serait pas puni.
je lui ai répété cette phrase une cinquantaine de fois, mais il refuse d'admettre ses torts !!! la seule fois où il s'est calmé, c'est quand j'ai puni un de ses camarades quelques minutes après lui parce qu'il a trouvé ça juste de ne pas être le seul puni. J'ai essayé de lui faire comprendre qu'il avait eu lui aussi le droit à 3 ou 4 rappels à l'ordre avant la punition et que c'était pareil pour les autres, mais il dit que c'est faux.. pfff

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 21:37

@frimoussette77 a écrit:Il doit avoir d'autres problèmes cet élève.
je pense qu'il se sent mal car il n'a pas trop le niveau pour être en première... (ce qui est aussi le cas de son meilleur copain, qui est chiant aussi mais plus gérable)

Je pense aussi qu'il fonctionne beaucoup à l'affectif. L'an dernier j'arrivais à le faire participer en soutien en le félicitant quand son exercice était réussi.j'essaie de le mettre en valeur quand il donne une réponse pertinente, mais je passe beaucoup plus de temps à lui crier dessus parce qu'il interpelle ses copains, fait des remarques déplacées...

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par sand le Mar 8 Nov 2011 - 21:38

C'est clairement un manipulateur. Désolée pour toi apo fleurs2

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par Dhaiphi le Mar 8 Nov 2011 - 21:39

@aposiopèse a écrit:la mère essaie de recadrer son gamin, je ne pense pas qu'elle va m'incendier. apparemment elle est dépassée (elle l'élève seule, il est passé en justice l'an dernier pour deal... ça a dû lui faire un choc)
Ite, missa est. furieux

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par ysabel le Mar 8 Nov 2011 - 21:39

Ce genre de gamin, je n'essaie pas de rentrer dans le jeu de la justification...

"oui, tu es mon bouc-émissaire, j'en ai un tous les ans et là, c'est ton tour et je prends un grand plaisir à te harceler et te punir"

Après, je ne les entends plus se plaindre.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 21:51

@ysabel a écrit:Ce genre de gamin, je n'essaie pas de rentrer dans le jeu de la justification...

"oui, tu es mon bouc-émissaire, j'en ai un tous les ans et là, c'est ton tour et je prends un grand plaisir à te harceler et te punir"

Après, je ne les entends plus se plaindre.
je l'ai déjà sortie, celle-là (peut-être à lui, je ne sais plus : "oui, vous êtes mon bouc-émissaire, d'ailleurs j'ai des penchants sadiques, c'est pour ça que j'ai choisi ce métier "), mais ça n'a pas trop fait d'effet !

Ce qui m'énerve c'est que je suis sûre que cet élève se comporte mieux dans les autres cours... L'an dernier, je me suis bien faite bordéliser par sa classe en fin d'année, et i la continué sur sa lancée à la rentrée. Du coup, bien sûr, il accumule les punitions dans mon cours !

mais là, j'aimerais bien désamorcer le conflit, ça commence à me peser... D'autant que depuis quelques temps, si un de ses camarades se met à bavarder et que je fais un rappel à l'ordre, il se met à crier : "ouais, là, quand c'est bidule vous ne punissez pas ! c'est toujours moi qui reçoit une punition ! ". j'ai beau lui faire remarquer qu'il a eu le droit lui aussi à un rappel à l'ordre avant d'être puni, il clame toujours que c'est faux (sans doute parce qu'il ne m'entends même pas l'engueuler, tout occupé qu'il est à ricaner avec ses copains). Franchement, j'en ai ras-le-bol. Quand j'ai vu en septembre que cet élève était sur mes listes, j'ai changé de couleur pale en me disant que ça allait encore virer au conflit !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par ysabel le Mar 8 Nov 2011 - 21:57

@aposiopèse a écrit:
@ysabel a écrit:Ce genre de gamin, je n'essaie pas de rentrer dans le jeu de la justification...

"oui, tu es mon bouc-émissaire, j'en ai un tous les ans et là, c'est ton tour et je prends un grand plaisir à te harceler et te punir"

Après, je ne les entends plus se plaindre.
je l'ai déjà sortie, celle-là (peut-être à lui, je ne sais plus : "oui, vous êtes mon bouc-émissaire, d'ailleurs j'ai des penchants sadiques, c'est pour ça que j'ai choisi ce métier "), mais ça n'a pas trop fait d'effet ! Sans doute pas assez théâtralisé... ou pas assez convaincant
Ce qui m'énerve c'est que je suis sûre que cet élève se comporte mieux dans les autres cours... L'an dernier, je me suis bien faite bordéliser par sa classe en fin d'année, et i la continué sur sa lancée à la rentrée. Du coup, bien sûr, il accumule les punitions dans mon cours !

mais là, j'aimerais bien désamorcer le conflit, ça commence à me peser... Au point où tu en es, je pense qu'il faut au contraire faire péter et montrer que la patronne c'est toi et personne d'autre

D'autant que depuis quelques temps, si un de ses camarades se met à bavarder et que je fais un rappel à l'ordre, il se met à crier : "ouais, là, quand c'est bidule vous ne punissez pas ! c'est toujours moi qui reçoit une punition ! ". j'ai beau lui faire remarquer qu'il a eu le droit lui aussi à un rappel à l'ordre avant d'être puni, il clame toujours que c'est faux (sans doute parce qu'il ne m'entends même pas l'engueuler, tout occupé qu'il est à ricaner avec ses copains). Franchement, j'en ai ras-le-bol. Quand j'ai vu en septembre que cet élève était sur mes listes, j'ai changé de couleur pale en me disant que ça allait encore virer au conflit ! ah, tu anticipais le conflit et forcément tu as marché sur des oeufs...

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par pk le Mar 8 Nov 2011 - 21:58

La parole d'un élève et celle d'un professeur ne sont pas symétriques. Les rapports fournis sont là! De plus, cet élève doit possiblement faire l'imbécile dans d'autres cours. Si il se sent vraiment persécuté, il est con!. Il cherche en permanence les problèmes. Comme le dit Serge, c'est plutôt un manipulateur. Il n'y a pas lieu de se justifier, de prouver sa bonne foi, je botterai en touche si cela se présente. Cette réunion doit être un réquisitoire. Si il y a possibilité - les délais sont courts - il serait plus efficace d'être à deux pour faire plus de poids, pour appuyer plus encore et donner un côté solennel. Tout doit y passer: avenir, absurdité de la situation, comportement conduisant à l'échec, rôle de pitre dans lequel il se complait et qui lui est préjudiciable... Cet élève doit, à l'issue, prendre des engagements par écrits cosignés par sa mère qu'il remettra à la prochaine séance. Cela ne changera pas tout mais cela permettra déjà de dire qu'il trahit sa famille, sa parole mais aussi de poser la situation.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 21:59

ah, tu anticipais le conflit et forcément tu as marché sur des oeufs...
oui, il y a un peu de ça... Cet élève crie tellement quand je le punis que parfois, je fais semblant de ne rien voir quand il bavarde, car je sais que ses cris vont davantage perturber le cours Embarassed (je me dis que si ça se trouve, il a fait le même coup à sa mère étant petit).

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par ysabel le Mar 8 Nov 2011 - 22:00

Mais tu n'en as pas parlé avec tes collègues ? Chez nous on parle bcp et c'est bien pratique.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 22:02

J'aurais bien aimé pouvoir discuter avec des collègues avant... la CPE doit leur demander des infos mais ça ne pourra se faire qu'après le rendez-vous, lequel aura lieu sans l'élève concerné Suspect Mais je ne serais pas étonnée d'apprendre qu'il se tient mieux chez mes collègues plus âgés !

je vais essayer d'être douce mais ferme, pour que la mère puisse lui dire que sa prof est gentille et le punis pour son bien, qu'il sente qu'il ne peut plus jouer à Caliméro !

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par ysabel le Mar 8 Nov 2011 - 22:09

@aposiopèse a écrit:J'aurais bien aimé pouvoir discuter avec des collègues avant... mais tu ne parles pas de tes élèves en SdP ? Dès la rentrée on se file les info sur les élèves chiants, on prévient les collègues quand un truc ne va pas (bon, pas avec tous mais quand sur une équipe pédagogique tu communiques bcp avec 4 ou 5 collègues c'est déjà pas mal, tu as une vue d'ensemble).

la CPE doit leur demander des infos mais ça ne pourra se faire qu'après le rendez-vous, lequel aura lieu sans l'élève concerné Suspect Mais je ne serais pas étonnée d'apprendre qu'il se tient mieux chez mes collègues plus âgés !

je vais essayer d'être douce mais ferme, pour que la mère puisse lui dire que sa prof est gentille et le punis pour son bien, qu'il sente qu'il ne peut plus jouer à Caliméro ! Il m'arrive de surnommer des élèves ainsi et d'en rajouter des couches et des couches, ça les calme parce que ça fait bien rire les autres...


_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par Igniatius le Mar 8 Nov 2011 - 22:18

Ysabel a tout dit.

Tu ne dois pas te justifier.
Tu ne dois pas craindre son sentiment de persécution puisque tu ne le persécutes pas. Tu peux demander à sa mère si elle envisage d'aller voir un médecin : c'est bizarre d'être paranoïaque à cet âge, vous ne trouvez pas madame ?
Expose calmement les faits à sa mère, et explique-lui que s'il ne se tient pas à carreau, la seule issue est de l'exclure systématiquement du cours, afin qu'il travaille sereinement loin de ta présence : tu pointeras ensuite que cela risque de mettre en péril son EAF.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par Oudemia le Mar 8 Nov 2011 - 22:27

Tu dis qu'il est manipulateur, mais avec tes craintes de le blesser, les précautions que tu prends, tu es manipulée effectivement!
Pas d'état d'âme, il ne faut pas que la classe pâtisse à cause de lui; il a cherché les ennuis, il les a trouvés!

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par Lornet le Mar 8 Nov 2011 - 22:30

J'ai déjà connu ce type de CPE qui fait croire à l'enseignant qu'il met son Chérubin-Plaintif-Ecouté en état de souffrance. Mais ce n'est pas ce qu'on attend d'un CPE, en fait.

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par eliam le Mar 8 Nov 2011 - 22:48

Si ce gamin est comme tu le décris, il doit reproduire ce comportement dans d'autres cours, c'est peut-être moins accentué, c'est tout. Evite de culpabiliser, ce comportement est assez classique. C'est même l'un des meilleurs moyens de défense des élèves perturbateurs. Fais le tour de tes collègues, cela te rassurera et ne le rate pas comme te le conseille les messages précédents.

eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par aposiopèse le Mar 8 Nov 2011 - 23:05

merci pour toutes ces réponses ! je vais un peu mieux dormir (j'espère). J'avoue que je culpabilise facilement, et redoute souvent la confrontation. Mais j'ai fait de gros progrès depuis l'année de stage où je n'ai pas dormi de la nuit après avoir donné ma première heure de colle Wink

aposiopèse
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par Condorcet le Mar 8 Nov 2011 - 23:27

Aposiopèse, bonne nuit quand même (tu l'as bien méritée) et plein de fleurs2 fleurs flower trefle pour la suite.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par Lornet le Mar 8 Nov 2011 - 23:32

Tu n'as pas à culpabiliser.
L'élève est un perturbateur perturbé et le CPE lui a dit "Baby Palpatine, je suis ton père !" (Alors que tout le monde sait que c'est Luke le Jedi, son fils...Mais il a définitivement sombré du côté de la force obscure !)

Que la force soit avec toi !
Et l'ennemi tu vaincras ! darkvador

_________________
Ma nouvelle parue dans un recueil en faveur de Handicap International :  http://www.anywayeditions.com/boutique/decouverte-inclassable/je-tu-ils-nous-ebook/
Ma page pro Facebook : https://www.facebook.com/lectiole.blogspot.fr

Mon roman à paraître le 3 juillet 2017 :
Spoiler:

Lornet
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: élève qui se croit mon bouc-émissaire et ne veut plus venir en cours : que lui dire ?

Message par User5899 le Mer 9 Nov 2011 - 0:32

@aposiopèse a écrit:je me sens mal à l'idée que le gamin se croie réellement persécuté, au point de supplier sa mère de le chercher pour ne pas assister à mon cours aujourd'hui !
Pfff... C'est du flan Smile

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum