Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Audrey
Oracle

Re: école naze ou c'est moi ?

par Audrey le Mer 9 Nov 2011 - 21:11
Pareil qu'Amaliah! les progressions, j'ai fait ça ma première année de collège, et zou, aussitôt abandonné...
Ça ne servait à rien.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Mer 9 Nov 2011 - 21:22
Pfiou ! que de pages en quelques heures !
Je n'ai pas compris ce qui s'était passé avec Mufab. Je n'ai rien contre elle, rien contre les instits. Mais une grosse grooooooooooosse colère contre le système qui génère tant de bêtise.

Remettre mes enfants dans l'école de l'an dernier, j'y songe de plus en plus.
C'était une école privée (oui, Amaliah, tu as bonne mémoire).
Ça me navre.
Comme le dit Hannibal, on tire sur le privé, sur ces social-traitres qui y mettent leurs enfants, mais on ne se remet surtout pas en cause, on ne se demande pas ce qu'ils vont chercher, dans ce privé.
J'aimerais ne pas avoir à faire ça. Je me bats chaque jour, dans mon métier, pour l'école de la République. Mais pas question d'utiliser mes enfants comme chair à canons.

Je ne sais pas encore ce que je vais faire. Travailler avec les livres du GRIP pour mon petit CE1. Travailler la rédaction et le voca avec TDL 6e pour mon CM2. Quitte à torcher les vrais devoirs pour ne pas surcharger. Mais c'est sûr que, si d'ici Noël, date des inscriptions dans le privé, il n'y a pas de contenu plus solide, mon choix sera fait.

Je trouve tout ça bien triste.
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: école naze ou c'est moi ?

par Dhaiphi le Mer 9 Nov 2011 - 21:30
@V.Marchais a écrit:C'était une école privée (oui, Amaliah, tu as bonne mémoire). Ça me navre.
C'est la réalité.
Ecoles privées dans lesquelles on a de grandes chances de trouver les enfants des pédago qui proposent leurs méthodes révolutionnaires pour les gosses du public. furieux

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
Amaliah
Empereur

Re: école naze ou c'est moi ?

par Amaliah le Mer 9 Nov 2011 - 21:30
Je me souviens que tu avais mis ton fils dans le privé à cause des méthodes de lecture de ton école publique!
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: école naze ou c'est moi ?

par carolette le Mer 9 Nov 2011 - 21:32
Mais ce n'est pas un problème d'enseignement privé ou public ! Les IEN sont les mêmes dans le primaire, les programmes aussi.
C'est un souci d'enseignants, de méthodes fortement préconisées, voire imposées, qui ne sont pas efficaces.
Chez toi il se trouve que tu estimes le privé plus efficace, mais ailleurs ce peut tout à fait être l'inverse.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Mer 9 Nov 2011 - 21:35
@Audrey a écrit:Pareil qu'Amaliah! les progressions, j'ai fait ça ma première année de collège, et zou, aussitôt abandonné...
Ça ne servait à rien.

Ah ! mais moi aussi j'ai commis des horreurs, au début. Narratologie, communication, progressions thématiques... La totale ! C'est pour ça que je n'en veux pas aux collègues qui font ce qu'ils font en sortant de l'IUFM. Ils essaient honnêtement de mettre en oeuvre ce qu'on leur a appris, comme je l'ai fait. Mais au bout d'un moment, on s'en rend compte, que c'est foireux, que ça sert à rien, que ça plombe les plus fragiles, non ? Et là on cherche autre chose.
Comme le dit Sapotille, le plus grave, c'est la lecture. Mais le quasi-abandon d'écrits dignes de ce nom, c'est grave aussi.

Je ne comprends pas pourquoi nous n'arrivons pas à arrêter les dégâts. Plus on va dans le mur, et plus on fonce, dirait-on...
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Mer 9 Nov 2011 - 21:38
@carolette a écrit:Mais ce n'est pas un problème d'enseignement privé ou public ! Les IEN sont les mêmes dans le primaire, les programmes aussi.
C'est un souci d'enseignants, de méthodes fortement préconisées, voire imposées, qui ne sont pas efficaces.
Chez toi il se trouve que tu estimes le privé plus efficace, mais ailleurs ce peut tout à fait être l'inverse.

C'est vrai, Carolette, il y a de tout, dans le privé, le meilleur et le pire.
Mais souvent, la pression des parents qui veillent au grain et se comportent en clients est plus forte que celle des IEN, et du coup, même si les programmes sont a priori les mêmes, les contenus diffèrent du tout au tout.


avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Mer 9 Nov 2011 - 21:39
@Dhaiphi a écrit:
@V.Marchais a écrit:C'était une école privée (oui, Amaliah, tu as bonne mémoire). Ça me navre.
C'est la réalité.
Ecoles privées dans lesquelles on a de grandes chances de trouver les enfants des pédago qui proposent leurs méthodes révolutionnaires pour les gosses du public. furieux

Du coup, ma révolution à moi, c'est d'importer les méthodes du privé (celui plébiscité par Mérieu et consorts) dans le public... Twisted Evil

Mais je me sens bien seule pour révolutionner... 😢
avatar
Amaliah
Empereur

Re: école naze ou c'est moi ?

par Amaliah le Mer 9 Nov 2011 - 21:40
@carolette a écrit:Mais ce n'est pas un problème d'enseignement privé ou public ! Les IEN sont les mêmes dans le primaire, les programmes aussi.
C'est un souci d'enseignants, de méthodes fortement préconisées, voire imposées, qui ne sont pas efficaces.
Chez toi il se trouve que tu estimes le privé plus efficace, mais ailleurs ce peut tout à fait être l'inverse.

Entièrement d'accord!
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Ronin le Mer 9 Nov 2011 - 21:53
Moi je ne parlais des progressions ( moi j'en fais car je crois à un enseignement structuré et explicite mais ça mériterait un post ...) je parlais des outils de la linguistique pour les élèves de collège.

Je m'explique : de même que l'on a complexifié au possible en primaire et monté des usines à gaz( voire ce que disent les pe du forum), il me semble que l'on a enseigné aux collégiens des outils qui venaient de la linguistique universitaire la plus pure.

C'est de cela dont je voulais être sûr. Parce que je ne vois vraiment pas, à part pour de futurs profs de lettres, à quoi ça peut servir d'apprendre ça à des collégiens, même très bons élèves. Je veux dire que ça ne me semble pas avoir d'intérêt tant sur un plan concret, professionnel, monnayable ( genre pour des élèves qui visent des filières courtes) que sur un plan de structuration de l'esprit d'analyse pour ceux qui visent des études plus longues.

En d'autres terme, avec les orientations officielles de ces dernières années, le goulag, euh l'iufm, etc. on apprend plus les bases en primaire, mais au collège on fait de la fac de lettres et on continue longtemps comme ça.

Par ailleurs moi quand j'étais PE stagiaire on nous répétait ce sophisme qui marche très bien je trouve encore auprès de nombreux collègues : méthodes anciennes=méthodes FN et méthodes modernes=modernes progressistes=modernes de goches=bien.

Combien de collègues naïfs mais pleins de bonne volonté résistent à ça ?


_________________
avatar
lotta
Fidèle du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par lotta le Mer 9 Nov 2011 - 22:02
@Ronin a écrit:Par ailleurs moi quand j'étais PE stagiaire on nous répétait ce sophisme qui marche très bien je trouve encore auprès de nombreux collègues : méthodes anciennes=méthodes FN et méthodes modernes=modernes progressistes=modernes de goches=bien.

Moi aussi je n'en peux plus de ces collègues qui me regardent bizarrement quand je dis que je préfère une progression chronologique, que je pense à vraiment cloisonner mon enseignement, ou à abandonner le terme de "séance" pour celui de "leçon".
On marche sur la tête !
Faire preuve de bon sens, c'est devenu réactionnaire et archaïque !

En tous cas, je suis inquiète pour l'instruction de mes futurs enfants. Heureusement pour eux, ils auront une mère prof de Français qui pourra les aider. Mais les autres enfants, ceux dont les parents font confiance à l'école publique.... ? heu

avatar
Hannibal
Habitué du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par Hannibal le Mer 9 Nov 2011 - 22:13
@Ronin a écrit:

C'est de cela dont je voulais être sûr. Parce que je ne vois vraiment pas, à part pour de futurs profs de lettres, à quoi ça peut servir d'apprendre ça à des collégiens, même très bons élèves.
Ca sert à montrer qu'on n'a pas fait des études pour rien et à faire croire qu'enseigner correctement les choses c'est affaire de pur spécialiste.
Parce que faire réciter des conjugaisons à des gamins, ça donne l'impression que le tout-venant en serait capable - et après tout c'est peut-être vrai : et alors ?
En revanche, leur causer phonèmes et morphèmes, ça épate le quidam et ça flatte le prof, qui se croit à un colloque savant dans sa salle de classe.

avatar
harry james
Neoprof expérimenté

Re: école naze ou c'est moi ?

par harry james le Mer 9 Nov 2011 - 22:17
mon tröll de 6 ans a appris le mot phonème cette année en CP....

alors spécialiste ayant fait des études... Laughing . affraid furieux

_________________
Merdre lachez tout! Partez sur les routes!


Out of sorrow entire worlds have been built
Out of longing great wonders have been willed
[...]
Outside my window, the world has gone to war
Are you the one that I've been waiting for?
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Ronin le Mer 9 Nov 2011 - 22:19
C'est marrant ça m'est déjà venu à l'esprit cette idée qu'il y avait une sorte de complexe d'infériorité et qu'il fallait faire des trucs vachement compliqué pour impressionner son monde, enfin les parents surtout.

Il me semblait que c'était surtout réservé à nous autres les petits PE qui complexons forcément d'être moins forts que les spécialistes du secondaire. Mais si dans le secondaire on complexe du supérieur, dans le supérieur y font quoi ? ne me dites pas qu'ils complexent de la maternelle quand même !

M'enfin avec tout ça on dégoute en plus les élèves. Je suis sûr que la linguistique c'est top mais moi gamin on m'a fait lire du Molière au collège, c'était top. La linguistique je suis sûr que j'aurais foutu le bordel en cours...

_________________
Invité
Invité

Re: école naze ou c'est moi ?

par Invité le Mer 9 Nov 2011 - 22:30
@doublecasquette a écrit:

Or, ils sont tous nés après 1970, maintenant, et, à l'époque, aucune école n'apprenait d'abord l'alphabet, puis à combiner ba, be, bi, bo, bu, etc.

Peut-être parce qu'ils ne se souviennent que du fondamental, pas de l'habillage qu'on mettait autour ?

Je me souviens avoir appris d'abord l'alphabet puis à combiner ba, be, bi, bo, bu...parce que mes parents, nés avant 1970, m'ont appris à lire, et non l'école. pale

Cela voudrait-il dire que la plupart des gens n'ont pas appris à lire grâce à l'école ?
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Mer 9 Nov 2011 - 22:37
Lornet a écrit:
@doublecasquette a écrit:

Or, ils sont tous nés après 1970, maintenant, et, à l'époque, aucune école n'apprenait d'abord l'alphabet, puis à combiner ba, be, bi, bo, bu, etc.

Peut-être parce qu'ils ne se souviennent que du fondamental, pas de l'habillage qu'on mettait autour ?

Je me souviens avoir appris d'abord l'alphabet puis à combiner ba, be, bi, bo, bu...parce que mes parents, nés avant 1970, m'ont appris à lire, et non l'école. pale

Cela voudrait-il dire que la plupart des gens n'ont pas appris à lire grâce à l'école ?

Non, je ne crois pas.

Je crois que beaucoup de personnes ne se rappellent absolument plus comment elles ont appris à lire et qu'elles construisent ce schéma parce que, d'une part, c'est celui qui semble le plus logique (il a pourtant été abandonné depuis J.B. de La Salle, je crois), et d'autre part, parce que, comme je le disais tout à l'heure, ils ont oublié l'habillage pour ne garder que ce qui les a frappés à l'époque : l'autonomie que leur permettait peu à peu l'apprentissage de la combinatoire.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: école naze ou c'est moi ?

par User5899 le Mer 9 Nov 2011 - 22:46
@Hannibal a écrit:On oublie notamment un truc, c'est que les parents ont appris ces choses "à l'ancienne" quand ils les ont apprises, et que plus on s'en éloigne, moins on peut compter sur leur compréhension, et moins ils sont capables de comprendre la démarche du prof et de reprendre les choses le soir avec le gosse.
Voir en particulier combien les pittoresques nouveautés terminologiques ou taxinomiques en grammaire nous font passer pour d'aimables zozos (déterminants, conditionnel de l'indicatif, non-voix pronominales, et autres foutaises).
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Ronin le Mer 9 Nov 2011 - 22:52
Tiens d'ailleurs, où peut-on trouver des éléments pour se former correctement en grammaire en otodidakt ? dans le Grévisse ? je croâ que j'an nez bezoin...

_________________
avatar
Provence
Enchanteur

Re: école naze ou c'est moi ?

par Provence le Mer 9 Nov 2011 - 22:53
@Ronin a écrit:Tiens d'ailleurs, où peut-on trouver des éléments pour se former correctement en grammaire en otodidakt ? dans le Grévisse ? je croâ que j'an nez bezoin...

Tiens, un disciple de monsieur Ortograf! Razz
avatar
Sapotille
Empereur

Re: école naze ou c'est moi ?

par Sapotille le Mer 9 Nov 2011 - 22:56
@doublecasquette a écrit:

Je crois que beaucoup de personnes ne se rappellent absolument plus comment elles ont appris à lire

Quand les choses se sont bien passées, on a oublié...

Dans le cas contraire, le souvenir demeure.

Mon mari se souvient de ses débuts à l'école du village, de la section enfantine à la Fin d'étude 2eme année, 45 gamins et 3 instits différents pendant l'année de CP !

Il se souvient aussi de ce Maître qui a repris les choses en main après ces débuts calamiteux et les a fait travailler jusqu'à plus soif pour les mener au Lycée après avoir dû convaincre les parents qui ne voyaient pas les choses ainsi ...
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par Marie Laetitia le Mer 9 Nov 2011 - 23:08
@V.Marchais a écrit:
@Dhaiphi a écrit:
@V.Marchais a écrit:C'était une école privée (oui, Amaliah, tu as bonne mémoire). Ça me navre.
C'est la réalité.
Ecoles privées dans lesquelles on a de grandes chances de trouver les enfants des pédago qui proposent leurs méthodes révolutionnaires pour les gosses du public. furieux

Du coup, ma révolution à moi, c'est d'importer les méthodes du privé (celui plébiscité par Mérieu et consorts) dans le public... Twisted Evil

Mais je me sens bien seule pour révolutionner... 😢

Mais non ! De toute façon, le système actuel ne va pas pouvoir durer.
Et il suffit de quelques-uns à chaque fois. Il suffit d'un manuel dans chaque discipline. Et il suffit d'être courageux... Wink même si c'est dur.

Quand je vois arriver en bac+1 des étudiants infoutus de lire une ligne sans inventer trois mots, qu'est-ce que ça va donner quand ils liront des archives (où là, pour le coup, il faut faire de la devinette mais à partir de lettres déchiffrées isolées...) Suspect

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par Marie Laetitia le Mer 9 Nov 2011 - 23:09
melody78 a écrit:
@Ronin a écrit:Par ailleurs moi quand j'étais PE stagiaire on nous répétait ce sophisme qui marche très bien je trouve encore auprès de nombreux collègues : méthodes anciennes=méthodes FN et méthodes modernes=modernes progressistes=modernes de goches=bien.

Moi aussi je n'en peux plus de ces collègues qui me regardent bizarrement quand je dis que je préfère une progression chronologique, que je pense à vraiment cloisonner mon enseignement, ou à abandonner le terme de "séance" pour celui de "leçon".
On marche sur la tête !
Faire preuve de bon sens, c'est devenu réactionnaire et archaïque !

En tous cas, je suis inquiète pour l'instruction de mes futurs enfants. Heureusement pour eux, ils auront une mère prof de Français qui pourra les aider. Mais les autres enfants, ceux dont les parents font confiance à l'école publique.... ? heu


justement, le bouquin de Michéa sur le complexe d'Orphée me semble intéressant de ce point de vue, cette obsession du progrès considéré comme forcément une bonne chose.
L'inverse de ce qui a prévalu en Occident pendant plus d'un millénaire, en fait jusqu'au XVIIIe siècle, où les novelletés avaient mauvaise réputation.
On va finir par trouver un équilibre...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Audrey
Oracle

Re: école naze ou c'est moi ?

par Audrey le Mer 9 Nov 2011 - 23:14
Vous verriez les cours de licence à distance que suit actuellement mon meilleur ami, prof d'anglais certifié...
Il a reçu je ne sais plus quel cours sur un art déco quelconque, avec en préambule 3-4 pages pour expliquer ce qu'est une dissertation, contenant des phrases telles que " Le texte doit être rédigé dans un français correct, respectant les règles d'orthographe", "une dissertation est une réflexion organisée par un plan, non une simple liste d'idées rédigées au fil de la plume", "il faut sauter des lignes entre deux grandes parties", les mots orthographe, réflexion organisée, plan étant écrits en gras et soulignés...
Et ces cours s'adressent à des BAC+ 3.... affraid

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Ronin le Mer 9 Nov 2011 - 23:15
Puisses-tu dire vrai !

_________________
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par Marie Laetitia le Mer 9 Nov 2011 - 23:23
@Audrey a écrit:Vous verriez les cours de licence à distance que suit actuellement mon meilleur ami, prof d'anglais certifié...
Il a reçu je ne sais plus quel cours sur un art déco quelconque, avec en préambule 3-4 pages pour expliquer ce qu'est une dissertation, contenant des phrases telles que " Le texte doit être rédigé dans un français correct, respectant les règles d'orthographe", "une dissertation est une réflexion organisée par un plan, non une simple liste d'idées rédigées au fil de la plume", "il faut sauter des lignes entre deux grandes parties", les mots orthographe, réflexion organisée, plan étant écrits en gras et soulignés...
Et ces cours s'adressent à des BAC+ 3.... affraid

vous verriez les étudiants que l'on reçoit en Bac+1 Laughing Laughing (bon, euh, rangez vos fusils, hein...)

Mais nos étudiants de 3e année savent faire des disserts. Quand même. Laughing Razz

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)


Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...


Et on ne dit pas "voir(e) même" mais "voire" ou "même".
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Ronin le Mer 9 Nov 2011 - 23:26
Moi je sais, si les étudiants de première année sont nuls c'est parce que les profs de lycée et ben y foutent rien du tout lol! araignée lol!

_________________
Contenu sponsorisé

Re: école naze ou c'est moi ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum