Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marcorèle
Niveau 7

Re: école naze ou c'est moi ?

par Marcorèle le Dim 4 Déc 2011 - 17:09
@V.Marchais a écrit:C'est d'abord ce que je me suis dit. Et ç'aurait été ça, j'aurais trouvé ça un peu raide (à 9 ans, on peut comprendre la consigne de façon ambiguë : faut-il deux propositions coordonnées à une troisième, comme l'a compris mon fils, ou deux propositions coordonnées entre elles, comme on le sous-entend traditionnellement ?), mais je n'aurais rien dit. Mais non. En tête du devoir, les compétences "écrire une phrase avec des propositions coordonnées" et "écrire une phrase avec des propositions juxtaposées" sont cochées NA. Laughing :shock: Sad
Ah ben oui, là, je ne pourrais pas m'empêcher d'aller le signaler à la maîtresse. Elle risque de mal le prendre, certes, mais il ne faut pas exagérer.
avatar
blanche
Expert

Re: école naze ou c'est moi ?

par blanche le Dim 4 Déc 2011 - 17:09
Et comme les autres, je suis pour le moins surprise que la maîtresse ne lui montre pas dans sa correction ce qui ne convient pas...
avatar
blanche
Expert

Re: école naze ou c'est moi ?

par blanche le Dim 4 Déc 2011 - 17:10
@Marcorèle a écrit:
@V.Marchais a écrit:C'est d'abord ce que je me suis dit. Et ç'aurait été ça, j'aurais trouvé ça un peu raide (à 9 ans, on peut comprendre la consigne de façon ambiguë : faut-il deux propositions coordonnées à une troisième, comme l'a compris mon fils, ou deux propositions coordonnées entre elles, comme on le sous-entend traditionnellement ?), mais je n'aurais rien dit. Mais non. En tête du devoir, les compétences "écrire une phrase avec des propositions coordonnées" et "écrire une phrase avec des propositions juxtaposées" sont cochées NA. Laughing :shock: Sad
Ah ben oui, là, je ne pourrais pas m'empêcher d'aller le signaler à la maîtresse. Elle risque de mal le prendre, certes, mais il ne faut pas exagérer.

+1
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: école naze ou c'est moi ?

par User5899 le Dim 4 Déc 2011 - 17:42
@Audrey a écrit:
Cripure a écrit:
@Clarinette a écrit: affraid
Euh... je comprends que tu aies les nerfs.... Ce qui serait intéressant, ce sont les "raisons" qui ont poussé la maîtresse à considérer ces phrases comme fausses... heu
Il y a trois propositions : consigne non respectée. A tous les coups, c'est ça.

Si c'est vraiment ça, c'est complètement dingue de rendre la copie sans aucune remarque expliquant la nature de l'erreur.Et ça l'est même si l'erreur n'est pas celle-là, d'ailleurs: comment l'élève peut progresser si on ne lui explique pas en quoi il s'est trompé? Au final, le fils de Véronique se retrouve perplexe, et se dit qu'il a "raté"..alors qu'il a travaillé, et compris la notion.

moi je dis: EPIC FAIL.
Depuis le début de ce fil, j'hallucine sur les pratiques de cette enseignante. Mais bon, on ne va pas la changer en l'agonisant ici... Il y a aussi de très mauvais plombiers. C'est dramatique pour les gosses qui n'ont pas Véronique à la maison.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 17:48
Ah ! mais moi aussi je suis dramatique à la plomberie...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 18:04
@V.Marchais a écrit:Profonde inspiration.

Surtout, garder son calme.

Je fais quoi, là ? Je dis à Fiston : c'est ta maîtresse qui a faux, toi, t'as compris, c'est l'essentiel, laisse tomber ?

Je précise que c'est pas juste pour le plaisir de chercher des poux dans la tête de l'instit. Ses cours sur la phrase complexe étaient tellement étiques que je l'ai fait bosser sur Terre des Lettres. Fiston était ravi : il comprenait bien et même s'amusait. Et puis contrôle : "Maman, j'ai raté, et je comprends pas pourquoi." Il faut bien que je lui dise que non, il n'a pas raté.



Elle est vache ! Elle aurait pu lui compter un demi-point, puisqu'il a trié entre convenablement entre coordonnée et juxtaposée.
mais, bon, vu de l'extérieur et dépassionnée, je dirais que vu qu'il y a écrit deux et qu'il en a mis trois, et pour les deux phrases, il est hors-jeu et c'est bien ce que tu dois lui faire remarquer.

Tu peux en profiter pour lui rappeler que trois verbes conjugués, ça fait trois propositions.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 18:07
Alors, si, VM, il a raté, et tout à fait raté.
Il en verra d'autres !
Ce truc n'indique nullement que la PE est médiocre, à mon avis.
DC véto

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: école naze ou c'est moi ?

par Celeborn le Dim 4 Déc 2011 - 18:14
Pour le coup, j'aurais mis la même note : il est très clair qu'on demande deux propositions. J'aurais simplement ajouté une précision dans la correction pour faire comprendre que le souci était ici dans le nombre de propositions et non dans la façon de les relier.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 18:16
Je le répète, ce n'est pas une question de consigne, puisque ses compétences ( :colere: ) sont validées, sauf "écrire des propositions juxtaposées" et "écrire des propositions coordonnées". C'est cela qui est jugé non acquis, pas la lecture de consigne.
J'irai demander pour en avoir le coeur net.

Il a raté quoi, DC véto ? Moi pas comprendre.
Il a 17,5 sur 20, alors je me fiche de la note : ce qui me pose problème, c'est qu'on lui barre un truc juste et que ça lui colle des doutes sur ce qu'il a appris.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: école naze ou c'est moi ?

par Celeborn le Dim 4 Déc 2011 - 18:21
@V.Marchais a écrit: ce qui me pose problème, c'est qu'on lui barre un truc juste et que ça lui colle des doutes sur ce qu'il a appris.

Est-il allé demandé à sa maîtresse pourquoi il avait faux ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 18:21
Non. Il a pensé qu'il avait faux.
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: école naze ou c'est moi ?

par Celeborn le Dim 4 Déc 2011 - 18:22
@V.Marchais a écrit:Non.

je pense qu'il faut le lui conseiller pour la prochaine fois, alors. Je pense que là, c'est un peu la montagne qui accouche d'une souris (ou plutôt la souris qui accouche d'une montagne, en fait).

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 18:34
Que penser d'un enseignant qui ne valide pas la compétence "rédiger des propositions juxtaposées et coordonnées" pour un élève qui la possède manifestement, quitte à lui enlever un petit quelque chose pour le non respect intégral de la consigne ?
On n'est qu'en primaire, bon sang ! Et tout ça sèchement, sans explication écrite ou orale...
profecoles
Habitué du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par profecoles le Dim 4 Déc 2011 - 18:36
J'aurais compté faux aussi ...en entourant le "deux" et en soulignant les 3 verbes assortis d'un 1, 2 , 3. Et peut-être mis 1/2 point (il me semble que c'est ce que j'ai fait pour des réponses de ce type à un contrôle sur la phrase complexe l'année dernière)
Là, on n'est pas sûr que l'élève ait bien compris le principe 1 verbe conjugué = 1 proposition . Il prouve juste par les phrases proposées qu'il sait différencier propositions juxtaposées et propositions coordonnées (à moins qu'il y ait un exercice au-dessus avec la consigne "indique le nombre de propositions de cette phrase complexe" et qu'il soit entièrement réussi).
Mais cette façon de barrer sans expliquer n'est pas acceptable surtput au primaire.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Rikki le Dim 4 Déc 2011 - 18:39
Mais voyons, il faut arrêter de penser en termes de foutues compétences !

Ce n'est pas comme ça que ça marche, tout le monde le sait bien ! On nous donne des espèces de grilles à la noix, il faut que le gamin produise ce qui est attendu, s'il ne le produit pas exactement, c'est faux, et basta, il n'est pas question de compétences là-dedans, le terme est une vaste fumisterie.

Le gamin n'a pas fait ce que sa maîtresse avait dit de faire selon le modèle qu'elle avait donné, point, barre. Elle a compté faux.

Et elle n'a pas expliqué sans doute parce que 99,5 % des élèves ne regardent jamais une correction... oui, je sais, c'est mal, mais bon, on est à la bourre, on a des piles de livrets à remplir, avec des cases plus débiles les unes que les autres, et si en plus il faut se mettre à réfléchir on va bientôt passer 20 mn par copie, comme un prof de lettres !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 18:43
Oui, profecoles, il a 17,5 : il a parfaitement compris comment compter les propositions, y compris dans des exercices d'écriture (transformer une phrase complexe en phrases simples, par exemple). C'est vraiment pas la note, en cause.
À force, je me dis que c'est quand même peut-être à cause du nombre de propositions qu'elle a mis zéro à cet exercice, mais alors cela ne correspond pas à ce qu'elle a coché en termes de compétences (puisqu'elle a mis acquis pour le repérage des propositions mais pas à la construction de phrases avec propositions juxtaposées.
Ce serait d'un couillon, faire un contrôle pour évaluer des compétences et ne pas réussir à évaluer ce que c'est censé évaluer...
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 18:43
@V.Marchais a écrit:Je le répète, ce n'est pas une question de consigne, puisque ses compétences ( :colere: ) sont validées, sauf "écrire des propositions juxtaposées" et "écrire des propositions coordonnées". C'est cela qui est jugé non acquis, pas la lecture de consigne.
J'irai demander pour en avoir le coeur net.

Il a raté quoi, DC véto ? Moi pas comprendre.
.

Il a raté le deux. deux, ce n'est pas trois et faut pas te mettre martel en tête pour si peu.
tu lui dis "elle t'avais écrit deux et tu en as mis trois ! Comment veux-tu qu'elle sache si tu as bien compris ce qu'est UNE proposition si tu ne lui montres pas que tu sais différencier deux propositions de trois propositions. reprenons l'exercice ensemble ! bon, ben tu vois ! Ce coup-ci, c'est juste! Il y en a bien deux !".
Donc, zen !
Des trucs justes notés faux, il en aura d'autres, et il y a toujours une raison valable, en regardant soigneusement. Le tout est que le gosse garde confiance dans le système de notation du professeur et que les parents adhèrent.

Ma fille perd régulièrement des points en grillant des étapes dans ses calculs de dérivées, même si le résultat final est juste.

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
profecoles
Habitué du forum

Re: école naze ou c'est moi ?

par profecoles le Dim 4 Déc 2011 - 18:44
@Rikki a écrit:Mais voyons, il faut arrêter de penser en termes de foutues compétences !


Et elle n'a pas expliqué sans doute parce que 99,5 % des élèves ne regardent jamais une correction... oui, je sais, c'est mal, mais bon, on est à la bourre, on a des piles de livrets à remplir, avec des cases plus débiles les unes que les autres, et si en plus il faut se mettre à réfléchir on va bientôt passer 20 mn par copie, comme un prof de lettres !

Pas partout, pas toujours ...Dans le milieu privilégié où j'enseigne, la plupart des parents prennent, comme Véronique, le temps de regarder , et souvent même de refaire, les contrôles avec les enfants.
J'ai intérêt à expliquer pourquoi je compte faux et la plupart du temps (mais il se peut que ça m'échappe quand je corrige vite, c'est sûr) d'écrire la bonne réponse en dessous, sauf pour les opérations posées où je ne le fais jamais.
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 18:44
La correction est un moment très important de l'évaluation : il importe qu'elle soit comprise par l'élève, ce qui n'a pas été le cas ici.
Personnellement, peut-être parce que je suis une littéraire, j'ai tendance à expliciter les raisons de mes décisions.
Les cahiers du jour de mes élèves sont truffés de commentaires divers de ma part : cela me prend du temps, mais le seul intérêt d'une erreur ou d'une mauvaise note, c'est d'attirer l'attention de l'élève sur ses insuffisances. S'il n'en comprend pas la raison, l'enseignant me semble avoir failli à sa mission, qui est de faire progresser ses élèves.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Rikki le Dim 4 Déc 2011 - 18:48
Bon, ben j'ai de la chance alors d'enseigner en ZEP, où personne ne vient mettre son nez dans mes cahiers.

J'annote un peu parce que ça se fait, mais je sais que ça n'est pas lu.

J'essaye au max de corriger devant les élèves et en leur expliquant.

Quant aux compétences, je le répète, c'est de la foutaise. C'est comme "acquis, non acquis, en cours d'acquisition". Ma fille avait ça, une fois, je me souviens : au 1er trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : acquis", au 2e trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : en cours d'acquisition". Mieux vaut en rire qu'en pleurer, franchement.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 18:48
Je regarde toujours les contrôle de mes enfants, et je reprends avec eux quand ils se sont trompés, pour qu'ils ne se trompent plus, justement. Mais pour ça, j'ai besoin de savoir en quoi ils se sont trompés.
Si c'est pas clair pour un adulte, je ne vois pas comment ça peut l'être pour un enfant.
Oui, il faut des commentaires, on ne peut pas en faire l'économie, désolée, Rikki. S'il faut gagner du temps, autant le faire sur les grilles à la con, qui, manifestement, ne signifient rien.
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: école naze ou c'est moi ?

par V.Marchais le Dim 4 Déc 2011 - 18:48
@Rikki a écrit:
Quant aux compétences, je le répète, c'est de la foutaise. C'est comme "acquis, non acquis, en cours d'acquisition". Ma fille avait ça, une fois, je me souviens : au 1er trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : acquis", au 2e trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : en cours d'acquisition". Mieux vaut en rire qu'en pleurer, franchement.

Laughing Sad
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 18:58
@Rikki a écrit:Bon, ben j'ai de la chance alors d'enseigner en ZEP, où personne ne vient mettre son nez dans mes cahiers.

J'annote un peu parce que ça se fait, mais je sais que ça n'est pas lu.

J'essaye au max de corriger devant les élèves et en leur expliquant.

Quant aux compétences, je le répète, c'est de la foutaise. C'est comme "acquis, non acquis, en cours d'acquisition". Ma fille avait ça, une fois, je me souviens : au 1er trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : acquis", au 2e trimestre, "conjuguer le verbe être au présent : en cours d'acquisition". Mieux vaut en rire qu'en pleurer, franchement.

Ça m'en rappelle une bien bonne.
Quand ma fille était au CM1, vers la fin de l'année, elle nous ramène un schmurtz illisible, pompeusement nommé livret de compétence, avec plein de petits points rouge, orange, vert du plus bel effet. Au moins dix pages. On essaie de lire ça puis on le remise par devers nous. Dans l'été, un jour de grand nettoyage, après concertation rapide entre parents, on jette le bidule à la poubelle, avec d'autres paperasses et merdouilles diverses et variées.
L'année suivante, ma fille avait la même instit', qui, un jour, me réclame ce bidule. Je lui explique que je n'avais pas gardé le machin en question, ignorant qu'elel attachait à ce vieux torchon une quelconque importance. La maîtresse était catastrophée: c'était hyper-important pour l'entrée en Sixième et tout et tout.
Je lui ai dit que, en Sixième, personne ne regardait ce genre de document et que ce n'était d'ailleurs pas un pb, qu'elle n'avait qu'à en refaire un vite fait en cochant au petit bonheur la chance ce qui lui convenait.

Je me suis fait assez mal voir, sur ce coup-là. boulet

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Clarinette le Dim 4 Déc 2011 - 19:05
Ca, c'est vrai que les collègues du secondaire avouent sans qu'on les torture qu'ils s'en tapent le coquillard, de nos livrets officiels et fumeux ! Et comme on les comprend !

Du coup, au tableau officiel de liaison école-collège avec ses compétences binaires ahurissantes (sait lire, sait écrire... 1 ou 0 et pas d'autre choix ! :shock:), je rajoute une colonne français, une colonne maths et j'inscris l'inusable lettre correspondant au niveau global de l'élève. Ils ne regardent que ces deux dernières colonnes pour former les classes de 6ème, de toute façon !
avatar
doublecasquette
Devin

Re: école naze ou c'est moi ?

par doublecasquette le Dim 4 Déc 2011 - 19:11
En plus, en Sixième, autant que je sache, ils les évaluent, en début d'année, pour organiser les heures de soutien.

Si j'étais professeur de Sixième, je saurais que plus le livret de compétence est bien rempli et épais, plus y'a de chances que l'élève provienne d'une classe sinistrée et soit compllètement illettrée.

OK, je sors !

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: école naze ou c'est moi ?

par Rikki le Dim 4 Déc 2011 - 19:13
Je suis d'accord avec toi, mais je trouve injuste de tomber à bras raccourcis sur les pôv'collègues qui ne font que ce qu'on leur dit de faire !

Moi, je me tape une note pourrie pour ne pas avoir obéi à ces injonctions idiotes, mais je ne peux franchement pas jeter la pierre à ceux qui obéissent, soit par conviction, soit par docilité, soit par habitude, soit par ignorance du fait qu'on peut faire autrement, soit par crainte...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
Contenu sponsorisé

Re: école naze ou c'est moi ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum