Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
survivor
Niveau 6

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par survivor le Ven 11 Nov 2011 - 12:34
@Hermiony a écrit:Je ferais lire ça à ma mère, ancienne PE (d'ailleurs, tiens, je vais lui faire lire), elle en aurait un crise cardiaque...
Tu tiens donc vraiment à la tuer ??? :shock:
avatar
survivor
Niveau 6

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par survivor le Ven 11 Nov 2011 - 12:38
Voilà le mot que je vais faire coller dans le cahier de liaison de mes élèves dès lundi, histoire d'être clair avec les parents et de savoir où on met les pieds :
Certains parents se sont posé des questions à propos des nouvelles fiches de sons collées dans le cahier rouge. Je tiens donc, dans un souci de transparence, à expliquer à tous le nouveau fonctionnement que j'ai adopté depuis la rentrée des vacances de Toussaint.

J'ai décidé de revoir entièrement la progression de sons du manuel de lecture car je ne la trouve pas adaptée, et beaucoup trop difficile. La lecture du soir, préparée en classe, se fera donc sur les fiches du cahier rouge. Les enfants n'auront désormais à lire que des mots et des phrases qu'ils sont capables de déchiffrer, composés de sons et de syllabes connues. Quelques petits mots-outils seront encore à apprendre, mais je tiens avant tout à éviter qu'ils confondent lecture et « devinette », et leur donner des bases solides de façon progressive.

Le livre est bien sûr toujours utilisé en classe pour les albums très intéressants qu'il contient et sert de support au langage, au vocabulaire et à la compréhension.

L'étude de chaque son se fera généralement sur deux jours. Les exercices se font désormais sur des fiches que je conçois, et qui proposent un travail systématique des sons et de la combinatoire. Elles seront glissées au fur et à mesure dans le porte-vue.

Comme d'habitude, si vous avez des questions ou si vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à venir me rencontrer.

Cordialement,

Survivor (hé oui, c'est mon vrai nom :aaq:)


_________________

Tout a été enlevé sauf la tête
pour l’entêtement.
La tête jetée d’arrière en avant
comme un nœud.

Guy Viarre, Sans un
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Hermiony le Ven 11 Nov 2011 - 12:40
@survivor a écrit:
@Hermiony a écrit:Je ferais lire ça à ma mère, ancienne PE (d'ailleurs, tiens, je vais lui faire lire), elle en aurait un crise cardiaque...
Tu tiens donc vraiment à la tuer ??? :shock:

Non, bien sûr que non!!! Very Happy Façon de parler!De toute façon, tout ça, elle le sait, elle l'a suffisamment entendu.
Elle a pris du recul depuis sa retraite...
Mais ça la désole toujours autant quand je lui parle des problèmes que j'ai avec mes élèves, qui donnent pas de sens à ce qu'ils lisent et écrivent...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
pk
Habitué du forum

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par pk le Ven 11 Nov 2011 - 12:42
survivor, un parent naïf ou ignorant risque d'avoir l'impression d'une exigence minimaliste de ta part alors que tu traites d'une progression structurée et structurante. Je trouve cela maladroit. J'avancerai plutôt masqué.
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par carolette le Ven 11 Nov 2011 - 12:43
@survivor a écrit:Voilà le mot que je vais faire coller dans le cahier de liaison de mes élèves dès lundi, histoire d'être clair avec les parents et de savoir où on met les pieds :
Certains parents se sont posé des questions à propos des nouvelles fiches de sons collées dans le cahier rouge. Je tiens donc, dans un souci de transparence, à expliquer à tous le nouveau fonctionnement que j'ai adopté depuis la rentrée des vacances de Toussaint.

J'ai décidé de revoir entièrement la progression de sons du manuel de lecture car je ne la trouve pas adaptée, et beaucoup trop difficile. La lecture du soir, préparée en classe, se fera donc sur les fiches du cahier rouge. Les enfants n'auront désormais à lire que des mots et des phrases qu'ils sont capables de déchiffrer, composés de sons et de syllabes connues. Quelques petits mots-outils seront encore à apprendre, mais je tiens avant tout à éviter qu'ils confondent lecture et « devinette », et leur donner des bases solides de façon progressive.

Le livre est bien sûr toujours utilisé en classe pour les albums très intéressants qu'il contient et sert de support au langage, au vocabulaire et à la compréhension.

L'étude de chaque son se fera généralement sur deux jours. Les exercices se font désormais sur des fiches que je conçois, et qui proposent un travail systématique des sons et de la combinatoire. Elles seront glissées au fur et à mesure dans le porte-vue.

Comme d'habitude, si vous avez des questions ou si vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à venir me rencontrer.

Cordialement,

Survivor (hé oui, c'est mon vrai nom :aaq:)


Parfait, clair et net.
Cela ressemble à ce que j'explique en réunion de rentrée
J'entends déjà des parents soupirer de soulagement Wink
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Celeborn le Ven 11 Nov 2011 - 13:00
Je trouve ça très bien comme carolette, mais comprends en même temps la remarque de pk. Je propose donc de très légers ajustements :

1) supprimer "et beaucoup trop difficile" (1e phrase)
2) supprimer le "ne…désormais…qu'" (3e phrase)
3) Ne pas souligner
4) "Des mots-outils sont bien entendu à apprendre, mais…"

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par V.Marchais le Ven 11 Nov 2011 - 13:17
@Ronin a écrit:Ah tiens je viens de réaliser que tu avais écrit des livres de français pour le collège, ne serait-ce pas ceux encensés par ce bon Abraxas ?

Euh... oui. Embarassed

Je dis ça car l'année prochaine j’achèterai sans doute des livres de français et de maths pour tous les niveaux de collège pour mes déscolarisés. Or ceux que j'ai à l'hôpital sont d'une époque pédagogique que je préfère ne pas nommer. D'où je n'utilise que des romans en entier ou des séances de grammaire que je construis à partir de manuels de primaire et d'outils bien ringards que j'adore comme le Bled. Si j'ai bien compris tu travailles de manière anti-linguistique-jargon compliqué-mettre du sens-être dans le camp du bien ?

Mais, c'est très bien, le Bled, et c'est comme le vin : plus c'est vieux, mieux c'est.
Je plébiscite le ringard : le Livre unique de Dumas, la collection des Gabet-Gilard, les grammaires de Berthou et Voegelé, c'est de la bombe. Si tu parviens à les trouver sur le net, saute dessus. J'ai réappris mon métier en analysant les démarches et progressions de ces auteurs. Je n'ai jamais caché tout ce que TDL leur doit.
avatar
Ronin
Guide spirituel

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Ronin le Ven 11 Nov 2011 - 13:24
Ben oui moi aussi j'aime bien les vieux trucs pis ça fait hurler mes collègues, l'esprit de contradiction tout ça. Mais bon faut quand même que je sois un minimum raccord avec les programmes en vigueur dans l'intérêt de mes élèves.

Ben voilà, question réglée pour l'année prochaine ( depuis que je t'ai posé la question je suis allé feuilleter les tables de matières chez l'éditeur...) reste plus qu'à trouver pareil pour les maths.

Fin du HS, désolé Survivor.

_________________
avatar
survivor
Niveau 6

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par survivor le Ven 11 Nov 2011 - 14:18
@pk a écrit:survivor, un parent naïf ou ignorant risque d'avoir l'impression d'une exigence minimaliste de ta part alors que tu traites d'une progression structurée et structurante. Je trouve cela maladroit. J'avancerai plutôt masqué.
Je comprends tout à fait ce que tu dis. Pour autant, je tiens quand même à expliciter la démarche que j'entreprends car je me mets à la place des parents à qui j'ai décrit la méthode en début d'année, comme étant celle que nous allions utiliser et qui allait permettre à leurs gosses d'apprendre à lire. J'ai déjà eu quelques questions, et je ne voudrais pas qu'ils pensent que je fais un peu n'importe quoi et que j'improvise. Je ne suis pas en roue libre et je tiens à leur dire. Donc avancer masquer, je ne crois pas que ce soit la bonne solution, et c'est contraire à mon souci de collaboration avec les parents. Certains d'entre eux m'avaient déjà confié les difficultés de leurs enfants en début d'année face aux textes à lire. C'est ce qui m'a amené à interroger la méthode. Je crois que je vais plutôt opter pour ce que me suggère Celeborn, c'est à dire aménager le mot :

@Celeborn a écrit:1) supprimer "et beaucoup trop difficile" (1e phrase)
2) supprimer le "ne…désormais…qu'" (3e phrase)
3) Ne pas souligner
4) "Des mots-outils sont bien entendu à apprendre, mais…"
Je m'y attelle de suite, et en attendant, merci pour vos remarques.

_________________

Tout a été enlevé sauf la tête
pour l’entêtement.
La tête jetée d’arrière en avant
comme un nœud.

Guy Viarre, Sans un
avatar
survivor
Niveau 6

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par survivor le Ven 11 Nov 2011 - 14:26
@V.Marchais a écrit:Survivor, de tout coeur avec toi.
Ce que tu vis, je l'ai vécu, niveau collège, au temps de la grammaire interdite, des textes instrumentalisés, de la linguistique sauvage, etc. Je me suis fait incendier par mon IPR. Rapport de merde, qui ferait presque rire tant il est caricatural et truffé de vocabulaire religieux (sans rire, on m'y invite à faire mon mea culpa, comme aux riches heures du stalinisme).
M'en fous.
Je ne progresserai jamais au Grand Choix.
M'en tape.
Je me suis mis ce que me disait mon IPR où tu sais, et j'ai continué vent debout.

Je me suis fait incendier par cette IPR, mettre des bâtons dans les roues pour mes projets - mais remercier par des parents.
Je me suis fait insulter par des collègues - et remercier par d'autres.
Je n'aurai jamais la reconnaissance de l'institution, mais j'ai celle des collègues qui utilisent les bouquins que j'ai fini par écrire tant j'en avais marre de faire les "Chut... je lis" de la grammaire et de la littérature.

Il y en a plein d'autres, des collègues comme ça.
Viens avec nous, on se tient chaud. C'est important quand ça va pas. Parce que, parfois, quand la c*** de service vient de nous tomber dessus, c'est dur, faut pas se le cacher. Et puis, je pense qu'il ne faut pas être isolé dans la résistance (tu as le droit d'utiliser ce terme, il n'est pas abusif). Groupe-toi avec des collègues qui pensent comme toi. Tu seras moins vulnérable. Et on peut apprendre beaucoup à l'aide de certains vieux de la vieille. Ça aide beaucoup. En tout cas, moi, ils m'ont beaucoup appris, aidé à avancer.
Il reste des tas de bons bouquins à écrire.
Nous sommes nombreux à compter sur toi.
Pour nos élèves et pour nos enfants.
Merci pour ton témoignage et pour ton soutien. Cela me va droit au cœur.
Que soient aussi remerciés tous ceux, si nombreux, qui m'encouragent et me soutiennent depuis hier.
veneration fleurs :aat: :acl:

_________________

Tout a été enlevé sauf la tête
pour l’entêtement.
La tête jetée d’arrière en avant
comme un nœud.

Guy Viarre, Sans un
avatar
Padre P. Lucas
Niveau 9

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Padre P. Lucas le Ven 11 Nov 2011 - 15:02
@V.Marchais a écrit:Survivor, de tout coeur avec toi.
Ce que tu vis, je l'ai vécu, niveau collège, au temps de la grammaire interdite, des textes instrumentalisés, de la linguistique sauvage, etc. Je me suis fait incendier par mon IPR. Rapport de merde, qui ferait presque rire tant il est caricatural et truffé de vocabulaire religieux (sans rire, on m'y invite à faire mon mea culpa, comme aux riches heures du stalinisme).
...

Souvenir souvenir d'une liste qui s'appelait à l'époque "Sauver le primaire"...
Non non rien n'a changé, tout tout a continué ééééé

Mes amitiés à Véronique et bienvenue au club des "Survivors" ;-)
avatar
V.Marchais
Bon génie

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par V.Marchais le Ven 11 Nov 2011 - 15:26
Tiens, un ancien de Sprim... On se connaît ?
avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Presse-purée le Ven 11 Nov 2011 - 16:16
Parle-lui aussi des nouvelles recherches en sciences cognitives qui expliquent que le "par-coeur" et le déchiffrement sont structurants pour le cerveau et la mémoire...

Voir ICI !!!!

Plus je bosse sur les sciences cognitives, plus j'ai l'impression qu'elles ont été mal digérées par de nombreux décisionnaires en matière de pédagogie.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Eloah
Neoprof expérimenté

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Eloah le Ven 11 Nov 2011 - 16:45
@survivor a écrit:Voilà le mot que je vais faire coller dans le cahier de liaison de mes élèves dès lundi, histoire d'être clair avec les parents et de savoir où on met les pieds :
Certains parents se sont posé des questions à propos des nouvelles fiches de sons collées dans le cahier rouge. Je tiens donc, dans un souci de transparence, à expliquer à tous le nouveau fonctionnement que j'ai adopté depuis la rentrée des vacances de Toussaint.

J'ai décidé de revoir entièrement la progression de sons du manuel de lecture car je ne la trouve pas adaptée, et beaucoup trop difficile. La lecture du soir, préparée en classe, se fera donc sur les fiches du cahier rouge. Les enfants n'auront désormais à lire que des mots et des phrases qu'ils sont capables de déchiffrer, composés de sons et de syllabes connues. Quelques petits mots-outils seront encore à apprendre, mais je tiens avant tout à éviter qu'ils confondent lecture et « devinette », et leur donner des bases solides de façon progressive.

Le livre est bien sûr toujours utilisé en classe pour les albums très intéressants qu'il contient et sert de support au langage, au vocabulaire et à la compréhension.

L'étude de chaque son se fera généralement sur deux jours. Les exercices se font désormais sur des fiches que je conçois, et qui proposent un travail systématique des sons et de la combinatoire. Elles seront glissées au fur et à mesure dans le porte-vue.

Comme d'habitude, si vous avez des questions ou si vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à venir me rencontrer.

Cordialement,

Survivor (hé oui, c'est mon vrai nom :aaq:)


Tu voudrais pas prendre ma fille dans ta classe ? Laughing je ris, mais jaune, car son instit, elle, semble croire en cette méthode : il y a en effet sur les murs les affiches et étiquettes dont tu parles ... pale Le souci est que ma fille aime beaucoup son instit, que je trouve cette instit très bien dans plein d'autres domaines, il est difficile de faire changer les choses. Que faire alors ?? A la maison, on insiste pour qu'elle déchiffre des syllabes (car fort heureusement elle a tout le temps envie de lire et elle a hâte de lire elle-même des livres à sa petite sœur), mais c'est bien peu.
Au passage, son instit a longtemps travaillé au Canada et au USA, cette méthode vient de là-bas ?
avatar
Sapotille
Empereur

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Sapotille le Ven 11 Nov 2011 - 17:06
@Eloah a écrit:
Tu voudrais pas prendre ma fille dans ta classe ? Laughing je ris, mais jaune, car son instit, elle, semble croire en cette méthode : il y a en effet sur les murs les affiches et étiquettes dont tu parles ... pale Le souci est que ma fille aime beaucoup son instit, que je trouve cette instit très bien dans plein d'autres domaines, il est difficile de faire changer les choses. Que faire alors ?? A la maison, on insiste pour qu'elle déchiffre des syllabes (car fort heureusement elle a tout le temps envie de lire et elle a hâte de lire elle-même des livres à sa petite sœur), mais c'est bien peu.
Au passage, son instit a longtemps travaillé au Canada et au USA, cette méthode vient de là-bas ?


Une petite avance sur Noël parce que ça urge !!!


http://www.syllamots.com/index.php?page=6
avatar
carolette
Neoprof expérimenté

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par carolette le Ven 11 Nov 2011 - 17:18
@Eloah a écrit:

Tu voudrais pas prendre ma fille dans ta classe ? Laughing je ris, mais jaune, car son instit, elle, semble croire en cette méthode : il y a en effet sur les murs les affiches et étiquettes dont tu parles ... pale Le souci est que ma fille aime beaucoup son instit, que je trouve cette instit très bien dans plein d'autres domaines, il est difficile de faire changer les choses. Que faire alors ?? A la maison, on insiste pour qu'elle déchiffre des syllabes (car fort heureusement elle a tout le temps envie de lire et elle a hâte de lire elle-même des livres à sa petite sœur), mais c'est bien peu.


Mon IEN serait contente : elle n'a rien dit pour ma méthode, mais s'est quand même étonnée du manque d'affiches de "lexique" mi-octobre...

Je pense que ce qui peut aider son enseignante à ouvrir les yeux, petit à petit, et pas forcément cette année, c'est de lui expliquer que ta fille déchiffrait des syllabes simples l'an dernier, que les devoirs se font les yeux au plafond, que ton enfant ne cherche pas à déchiffrer mais à reconnaître un mot par son début, et sa forme ; bref, qu'elle régresserait en lecture si tu ne la sollicitais pas. Elle te répondra sans doute que c'est normal, que ça va passer, mais avec un peu de chance, les témoignages s'accumulant, elle finira par changer son fusil d'épaule.
Quand ma propre fille, qui déchiffrait elle aussi en GS, , est revenue de l'école au bout de 3 semaines de CP en me disant "je saurai lire quand je connaîtrai tous les mots par coeur", je me suis félicitée d'avoir bifurqué vers une méthode syllabique !
avatar
Eloah
Neoprof expérimenté

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Eloah le Ven 11 Nov 2011 - 17:31
Merci Sapotille !! yesyes

Carolette, l'enseignante de ma fille est assez proche de la retraite, je doute qu'elle change de méthode ... je lui ai déjà fait part de mes inquiétudes mais elle s'est montrée confiante, disant que ma fille faisait partie de la tête de classe (pas difficile, nous vivons dans une région culturellement pauvre, beaucoup d'enfants n'ont pas de parents qui leur font faire les devoirs, encore moins qui leur achètent / empruntent / lisent des livres, etc, ça suffit à faire de ma fille une tête de classe).
Quand tu dis "mon IEN serait contente", ça me fait réfléchir à une autre chose : l'école de ma fille se trouve dans le même bâtiment que l'inspection de circonscription : ça explique peut-être le choix de cette méthode ?

Désolée, Survivor, je ne veux pas polluer ton post avec mon petit cas personnel Laughing : en tout cas, bravo pour ta manière d'aborder les choses et ton refus d'accepter n'importe quoi !
avatar
Serge
Médiateur

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Serge le Ven 11 Nov 2011 - 18:06
Comme Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir, je roulais en Rolls sans le savoir. Il me manquait juste le chauffeur. Heureusement que ma CPC est là pour me prendre des mains le volant d'une berline que je ne sais pas conduire...

J'avoue que ça m'a bien fait rire aai

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
avatar
mflo
Niveau 10

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par mflo le Ven 11 Nov 2011 - 18:12
Ton énervement bien compréhensible devant les propos de ta cpc est tombé, Survivor ?

Je compatis et je te soutiens dans ton entrée en résistance !

Comme Nouchy, je pense que notre âge nous rend bien moins impressionnables et de taille à résister aux pressions hiérarchiques.

Reste l'énervement, l'indignation devant tant d'aveuglement...
avatar
Sapotille
Empereur

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Sapotille le Ven 11 Nov 2011 - 18:15
@mflo a écrit:

Restent l'énervement, l'indignation devant tant d'aveuglement...


Et la rage qui est un puissant moteur pour prouver la pertinence de ton choix...

Donc Survivor le bien nommé est vraiment "notre héros"...


Dernière édition par Sapotille le Ven 11 Nov 2011 - 18:54, édité 1 fois
avatar
mflo
Niveau 10

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par mflo le Ven 11 Nov 2011 - 18:27
C'est vrai que Survivor après cette visite est bien nommé ! Laughing

Et j'aurais dû écrire "restent"... Trop tard, c'est cité. boulet
avatar
Provence
Enchanteur

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Provence le Ven 11 Nov 2011 - 18:33
Voilà ce que tu pourras chanter à ta con-seillère pédago:


Jean Pierre Francois - Je te survivrai par charbytv
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Hermiony le Ven 11 Nov 2011 - 19:25
@Presse-purée a écrit:Parle-lui aussi des nouvelles recherches en sciences cognitives qui expliquent que le "par-coeur" et le déchiffrement sont structurants pour le cerveau et la mémoire...

Voir ICI !!!!

Plus je bosse sur les sciences cognitives, plus j'ai l'impression qu'elles ont été mal digérées par de nombreux décisionnaires en matière de pédagogie.

Ah bon, ah bon? Voilà ce que j'aurais dû répondre à la mère d'élève qui me trouvait trop dur d'exiger du par coeur pour la grammaire l'an dernier...
avatar
survivor
Niveau 6

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par survivor le Ven 11 Nov 2011 - 19:26
@mflo a écrit:Ton énervement bien compréhensible devant les propos de ta cpc est tombé, Survivor ?

Je compatis et je te soutiens dans ton entrée en résistance !

Comme Nouchy, je pense que notre âge nous rend bien moins impressionnables et de taille à résister aux pressions hiérarchiques.

Reste l'énervement, l'indignation devant tant d'aveuglement...
"Indignez-vous!" qu'ils disent... Ben voilà, ça, c'est fait. :aaq:
Oui, mflo, l'énervement et la colère sont retombés et vous m'avez regonflé à bloc. Du coup, aujourd'hui, je me suis remis au travail (les petites fiches de lecture, les fiches d'exercices...) comme si de rien n'était. Droit dans mes bottes. :aad:
On a beau être aguerri et peu impressionnable, quand on tombe de haut, on se fait mal...

_________________

Tout a été enlevé sauf la tête
pour l’entêtement.
La tête jetée d’arrière en avant
comme un nœud.

Guy Viarre, Sans un
avatar
Hermione0908
Modérateur

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Hermione0908 le Ven 11 Nov 2011 - 19:41
@Provence a écrit:Voilà ce que tu pourras chanter à ta con-seillère pédago:


Jean Pierre Francois - Je te survivrai par charbytv


HS on

Cette chanson me fait invariablement penser à sa parodie (déjà qu'il est difficile de croire que l'originale ne soit pas une parodie...).


HS off

Notez bien qu'on peut y voir un parallèle avec le sujet... "Vous me subireeeeeeeez !" Wink

_________________
Certaines rubriques de Neoprofs.org sont en accès restreint.
Pour en savoir plus, c'est par ici : http://www.neoprofs.org/t48247-topics-en-acces-restreint-forum-accessible-uniquement-sur-demande-edition-2018
pk
Habitué du forum

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par pk le Ven 11 Nov 2011 - 19:47
Bravo survivor pour ton attitude. Cette cpc est scotchée aux acides, il n'y a plus rien à faire pour elle... titanic aal titanic De toute façon, on ne peut pas attendre autre chose d'une personne sélectionnée pour ça. Cette lutte interne à l'EN n'est pas nouvelle. Elle fait le lit malheureusement d'opportunistes. Mais tant que certains voudront imposer "la méthode", l'esprit d'union ne sera pas possible. Il faut en faire son deuil. C'est ainsi malheureusement, les raisonnements n'y changeront pas grand chose. Bonne continuation en tout cas. Drapeaufrançais
Contenu sponsorisé

Re: De l'art de se faire casser en vingt minutes par sa conseillère pédagogique de circonscription.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum