Serious Games : Education - Et si on jouait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serious Games : Education - Et si on jouait ?

Message par John le Ven 11 Nov 2011 - 22:57

Signe des temps : c'est à Bercy que se construit aussi l'avenir des jeux sérieux à l'Ecole. Vendredi 4 novembre, le Ministère de l'économie (DGCIS) organisait un colloque pour le 1er Bilan de l'appel à projets Serious Game. 47 jeux ont bénéficié de cet appel à projets dont au moins trois sont assez avancés pour être confiés aux élèves d'ici la fin de l'année. Pour autant l'intégration de ces jeux dans les établissements pose de vrais problèmes pédagogiques et de culture scolaire.

Organisé par la Direction générale de la compétitivité de l'industrie et des services (DGCIS), ce colloque abordait le bilan de l'appel à projet ministériel lancé en 2008 sous l'angle de l'entreprise. Or la majorité des participants appartenait au monde de la formation professionnel et de l'éducation, ce qui est un signe de l'intérêt de ces secteurs pour les jeux sérieux.

Pour l'Ecole, la principale information c'est la prochaine disponibilité, grâce au soutien ministériel, de plusieurs jeux destinés aux scolaires. Quatre d'entre eux ont été présentés.

La suite ici : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2011/11/07112011jeuxserieuxEN.aspx

Les quatre jeux bien avancés :
- Kompany, réalisé à la demande d'un inspecteur de l'académie de Poitiers. On y joue sur Facebook.
- Star Teachers, qui fait créer les dialogues en anglais dans des scènes de films célèbres.
- Jeu serai, consacré à l'orientation
- Format Store, pour gérer les supermarchés.

Avec une quarantaine d'autres produits, ces jeux ont bénéficié de l'appel à projet lancé en 2008 par le gouvernement. Au total 47 projets se sont partagés la vingtaine de millions investis par l'Etat. En ouverture du colloque, Eric Besson, ministre de l'industrie, a rappelé l'intérêt du gouvernement pour un secteur perçu comme un relais de croissance pour les entreprise du jeu vidéo, un secteur où la France excelle. "Je souhaite que la France soit leader en matière de serious game", a déclaré le ministre, estimant que les entreprises pourraient grâce à lui accroitre leur productivité. Pourtant le secteur se porte plutôt mal.

Ce retour sur expérience, le Café pédagogique essaiera de vous le faire revivre lors de la table ronde qu'il organise le 23 novembre lors du salon Educatice. Vous y trouverez des enseignants qui utilisent les jeux sérieux avec les élèves comme Pradeepa Thomas en BTS Banque, Hélène Michel de l'ESC Chambéry ou Julien Llanas, chargé de mission dans l'académie de Créteil. Vous rencontrerez aussi certains concepteurs de ces nouveaux jeux comme Brigitte Redon , responsable de production de Star Teacher.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Serious Games : Education - Et si on jouait ?

Message par Pierre_au_carré le Ven 11 Nov 2011 - 23:23

@John a écrit:
- Kompany, réalisé à la demande d'un inspecteur de l'académie de Poitiers. On y joue sur Facebook.

Celui-là a été annulé finalement (par le Recteur de l'académie en question) car c'était sur Facebook.

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Serious Games : Education - Et si on jouait ?

Message par John le Ven 11 Nov 2011 - 23:25

Il n'a pas eu le soutien financier de l'académie : ça ne veut pas dire qu'il est annulé, ou alors j'ai mal lu.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum