Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Elle aime
Érudit

Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Sam 12 Nov 2011 - 9:24
Bonjour,

Je suis traversée par de gros doutes.
Stagiaire en lycée, je ne sais pas si je note justement.
- Une de mes deux classes de seconde, profil STS, a 14,43 de moyenne. Ce sont des élèves remplis de bonne volonté, tous les travaux demandés sont faits, deux oublis de matériel en tout et pour tout depuis le début de l'année : ils se mettent directement au travail même en dernière heure, un très bon esprit dans la classe. En corrigeant leur premier DST, j'étais ravie : paragraphes construits, citations précises extraites des textes étudiés en cours (certains se sont mêmeservis de la lecture cursive).
- L'autre classe, profil bac général : 9,78. De très bons éléments (7 élèves qui ont de 14 à 17 rehaussent fortement la moyenne), mais un très mauvais esprit règne dans la classe : minimum cinq oublis de matériel par cours, une quinzaine ne fait strictement rien, trois énergumènes s'agitent en permanence. Ils attendent que je corrige tout de A à Z, ce que je ne fais pas : je donne des pistes, ils doivent chercher, je passe dans les rangs les aider. Mais ils ne cherchent pas. Il y a une semaine, après m'être rendue compte que presque la moitié de la classe n'avait pas fait le travail demandé (Axe de lecture défini ensemble donné au dernier cours : il fallait faire des relevés d'extraits dans le texte), je leur ai dit "Prenez une feuille. Rédigez le 2ème axe de lecture à partir de vos recherches faites ou non. Je ramasse dans 20 minutes et je note".
L'écart m'étonne fortement toutefois : je trouve le 14,43 trop élevé. Qu'en pensez-vous ?


Dernière édition par Ciara le Sam 12 Nov 2011 - 9:55, édité 1 fois
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Est-ce que je surnote ?

par MelanieSLB le Sam 12 Nov 2011 - 9:45
Ciara, tu as une classe qui travaille et une classe qui ne fout rien. L’écart est parfaitement justifié.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Elle aime
Érudit

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Sam 12 Nov 2011 - 9:54
Je me suis mal exprimée.
Avec mes dernières notes, la 2nde "je m'en foutiste" descend encore plus : 9/20. Normal...
C'est l'autre classe, celle à 14,43 de moyenne. J'ai demandé à mes collègues de français : leurs moyennes vont de 7,5 à 13,5.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Est-ce que je surnote ?

par Jane le Sam 12 Nov 2011 - 10:24
tu les notes en bonne âme et conscience; si c'est bon, c'est bon, et il n'y a pas de raison pour que tu baisses leurs notes sous prétexte que tu trouves la moyenne élevée.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Est-ce que je surnote ?

par MelanieSLB le Sam 12 Nov 2011 - 10:31
Je ne sais plus en quelle matière tu es, Ciara. Tu peux me le rappeler, stp?

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Est-ce que je surnote ?

par totoro le Sam 12 Nov 2011 - 10:37
Quand je vois ce que tu décris, je ne trouve pas que tu surnotes, tu notes le travail effectué. Si une classe fait bien son travail, c'est normal que la moyenne soit élevée. Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas le "profil" que la moyenne doit être basse. JE serais même tentée de dire que surnoter n'est pas un problème si la classe le mérite.

_________________
avatar
ysabel
Devin

Re: Est-ce que je surnote ?

par ysabel le Sam 12 Nov 2011 - 11:02
Si tu as un doute, tu peux toujours demander à un collègue de regarder plusieurs de tes copies pour voir comment il noterait.
bon, après les bonnes classes existent et il ne faut pas bouder son plaisir.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Sam 12 Nov 2011 - 11:12
Ciara, tu es seule juge de tes notes.
avatar
Elle aime
Érudit

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Sam 12 Nov 2011 - 14:19
Merci pour toutes vos réponses. Je reconnais avoir été très chanceuse avec cette 2nde réputée "faible".
Un exemple : j'ai cours avec eux de 17h à 18h. Et à chaque fois, je n'ai vraiment aucun souci.
Ils arrivent souriants, toujours prêts à bosser :
- même si c'est leur plus grosse journée
- même si la dernière fois, ils n'avaient pas eu cours de 12h à 17h :
deux professeurs absents pour formation, moi dans l'impossibilité de
décaler.

Quand je les mets à travailler en groupe (séance de 2h le plus souvent), souvent, je n'ai même pas de correction commune à faire : comme je n'ai personne à reprendre pour le comportement, j'ai le temps de passer et de conseiller tous les élèves, d'annoter leurs travaux (Ils sont 35 tout de même!).

En fin de séance, nous faisons donc assez souvent des ouvertures, points complémentaires.
Je sais, j'ai de la chance...
À côté de cela, la classe de 2nde générale : réunion mardi dernier de l'équipe. Avis unanime : "Ne fichent strictement rien."
Et la 1ère STI : deux élèves dans un état second jeudi. "Gordon et Dyslan, que vous arrive-t-il ? Vos yeux sont tous rouges..." "Bah, ouais, mais on est allergique au pollen!" "Bien sûr, en novembre..."
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Sam 12 Nov 2011 - 14:21
La constitution d'une classe est un subtil cocktail. Cette classe est euphorisante. Tant mieux, c'est le bonheur, il faut le savourer. ;)
avatar
Elle aime
Érudit

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Ven 18 Nov 2011 - 21:19
Bilan. Ma tutrice m'a envoyé un message mail. D'après la moyenne trop élevée, je surnote mes élèves.
Je me sens nulle.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 21:32
Première erreur: Il ne fallait pas lui en parler. cheers
Seconde erreur: Tu es seule juge du travail, de l'investissement des tes élèves. Mais aussi du fait qu'ils remplissent tes attentes. Il ne faut surtout pas croire ce qu'elle dit! cheers

Nous sommes d'ailleurs plusieurs à t'avoir dit le contraire de ce qu'elle t'a dit. La docimologie n'est pas une science exacte. Haut les coeurs! hearts fleurs fleurs fleurs
avatar
Elle aime
Érudit

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Ven 18 Nov 2011 - 21:42
Ce n'est pas moi qui lui en ai parlé. D'après le mail, c'est un collègue de la classe.
Bref, ma moyenne est jugée peu représentative, trop forte pour le lycée et le profil de la classe.
Je viens d'éclater en sanglots.
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 21:49
J'ironais, c'était maladroit j'en conviens. Il n'y aurait pas d'erreur quand bien même tu lui en aurais parlé. D'une part ce "collègue" qui se permet de juger tes notes est :colere: . Ta tutrice ne vaut pas mieux. Si le contact avec cette classe tant dans l'investissement que dans le comportement TE convient, basta! Encore une fois, si tes exigences sont remplies par cette classe, même le cde, ne peut te faire changer tes notes, alors son avis, tu t'en cognes.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Est-ce que je surnote ?

par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:50
J'avais deux classes de 5èmes l'année dernière.
Aux différentiations près (oui, avec un "t", na !), mêmes cours, mêmes exercices, mêmes devoirs (mais impossibilité qu'ils communiquent les devoirs, les uns les faisaient à 8h les autres à 9h).

Bref...
Ceux de 8h avaient une moyenne de classe de 4 points supérieure à ceux de 9h. Ils étaient juste très bons, avec un nombre important d'excellents élèves.

De très bonnes classes, ça arrive parfois. Et quand ça arrive, c'est un bonheur. Il ne faut pas se gâcher ce bonheur-là Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 21:52
Ton contact avec cette classe est remarquable, tu peux en être fière. Cette tutrice n'est pas ta chef, d'aucune façon. Elle s'est comportée, à la limite, comme une garce. Elle outrepasse ses prérogatives. Tu peux sécher tes larmes. fleurs2 fleurs fleurs fleurs fleurs2
avatar
cristal
Esprit éclairé

Re: Est-ce que je surnote ?

par cristal le Ven 18 Nov 2011 - 21:54
Y a une norme en matière de moyenne générale? :shock:
Ne te laisse pas démoraliser pour ça, Ciara.

Tu peux toujours prétexter, pour te défendre, que tu as prévenu tes élèves que tu allais être plus exigeante au 2eme trimestre et que tu as voulu valoriser, en ce début d'année, leur travail et leurs efforts!

fleurs2

pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 21:55
fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2
avatar
cristal
Esprit éclairé

Re: Est-ce que je surnote ?

par cristal le Ven 18 Nov 2011 - 21:56
@pk a écrit: fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2 fleurs fleurs2

Copieur! Razz
avatar
Elle aime
Érudit

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Ven 18 Nov 2011 - 21:58
Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?

Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

EDIT : Je viens de voir vos messages en postant. Merci.
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par eliam le Ven 18 Nov 2011 - 22:01
Tu ne joues pas ta titularisation sur un problème de notation. Ne t'inquiète pas.
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 22:04
Ciara a écrit:Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?
Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

Ciara, c'est ta première année ou renouvelles - tu ton stage?
La motivation d'une majorité de tes élèves est la seule appréciation qui compte. Tu vas prendre de l'assurance et ces olibrius qui se permettent des remarques, par l'expérience, tu sauras les remettre à leur place. Very Happy
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 22:04
J'ajoute que la sensibilité n'est pas un défaut. Si les objectifs sont remplis par tes élèves, il n'y a aucune raison de ne pas les valoriser.
avatar
cristal
Esprit éclairé

Re: Est-ce que je surnote ?

par cristal le Ven 18 Nov 2011 - 22:14
Ciara a écrit:Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?

Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

Tu n'as pas suffisamment de recul par rapport à tout ça! L'essentiel, c'est que tout se passe bien avec tes élèves!
J'enseigne depuis plusieurs années et si ça peut te rassurer je m'interroge ENCORE sur ma notation et ma façon d'évaluer.

avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Est-ce que je surnote ?

par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 22:16
Ciara a écrit:Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?

Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

EDIT : Je viens de voir vos messages en postant. Merci.
Personne n'est fait pour cela.
Le statut de stagiaire est parfois extrêmement infantilisant, ce qui est injuste et souvent très désagréable.
J'ignore si effectivement tu surnotes (encore qu'il faudrait définir ce que cela signifie vraiment, ce qui, à mon avis, n'est pas de la tarte).
Si ce n'est pas le cas, tu n'as rien à te reprocher.
Si c'est le cas, sache qu'aucun stagiaire qui n'a jamais enseigné avant ne peut être un professeur parfait, par définition. Sinon, il ne serait pas nécessaire qu'il soit stagiaire. Tu es là pour apprendre. Et apprendre, c'est aussi parfois se tromper. Mieux, aucun prof n'est un prof parfait, et se tromper nous arrive à tous, bien plus souvent qu'on ne veut souvent l'accepter. Mais c'est ainsi, nous sommes des êtres humains, dont le métier relève plus de l'art que de la science (et n'est donc pas exact), et, de surcroit, nous enseignons à des humains, en phases de profondes constructions de tous ordres.
Je me trompe sans doute tous les jours, sur tel ou tel sujet ou tel ou tel objet. Et je me tromperai sans doute tous les jours jusqu'au dernier de ces jours.
Ceux qui pensent être parfaits sont au mieux des imbéciles. Cette erreur-là (se croire parfait) est même la pire qui puisse être faite. A lire tes messages, j'ai l'impression que c'est une erreur que tu ne pourras jamais faire. Et crois-moi celle-là est bien plus importante que celle qui consisterait à surnoter.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
Contenu sponsorisé

Re: Est-ce que je surnote ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum