Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JPhMM
Demi-dieu

Re: Est-ce que je surnote ?

par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 22:16
Ciara a écrit:Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?

Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

EDIT : Je viens de voir vos messages en postant. Merci.
Personne n'est fait pour cela.
Le statut de stagiaire est parfois extrêmement infantilisant, ce qui est injuste et souvent très désagréable.
J'ignore si effectivement tu surnotes (encore qu'il faudrait définir ce que cela signifie vraiment, ce qui, à mon avis, n'est pas de la tarte).
Si ce n'est pas le cas, tu n'as rien à te reprocher.
Si c'est le cas, sache qu'aucun stagiaire qui n'a jamais enseigné avant ne peut être un professeur parfait, par définition. Sinon, il ne serait pas nécessaire qu'il soit stagiaire. Tu es là pour apprendre. Et apprendre, c'est aussi parfois se tromper. Mieux, aucun prof n'est un prof parfait, et se tromper nous arrive à tous, bien plus souvent qu'on ne veut souvent l'accepter. Mais c'est ainsi, nous sommes des êtres humains, dont le métier relève plus de l'art que de la science (et n'est donc pas exact), et, de surcroit, nous enseignons à des humains, en phases de profondes constructions de tous ordres.
Je me trompe sans doute tous les jours, sur tel ou tel sujet ou tel ou tel objet. Et je me tromperai sans doute tous les jours jusqu'au dernier de ces jours.
Ceux qui pensent être parfaits sont au mieux des imbéciles. Cette erreur-là (se croire parfait) est même la pire qui puisse être faite. A lire tes messages, j'ai l'impression que c'est une erreur que tu ne pourras jamais faire. Et crois-moi celle-là est bien plus importante que celle qui consisterait à surnoter.
avatar
Igniatius
Empereur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 22:24
@JPhMM a écrit:J'avais deux classes de 5èmes l'année dernière.
Aux différentiations près (oui, avec un "t", na !), mêmes cours, mêmes exercices, mêmes devoirs (mais impossibilité qu'ils communiquent les devoirs, les uns les faisaient à 8h les autres à 9h).

Bref...
Ceux de 8h avaient une moyenne de classe de 4 points supérieure à ceux de 9h. Ils étaient juste très bons, avec un nombre important d'excellents élèves.

De très bonnes classes, ça arrive parfois. Et quand ça arrive, c'est un bonheur. Il ne faut pas se gâcher ce bonheur-là Wink

C'est insupportable : cesse immédiatement.



Ciara : le fait que tu aies une autre classe dans laquelle la moyenne est basse montre que tu ne surnotes pas par nature. Ta STG remplit le contrat, c'est normal qu'elle ait de bonnes notes.
Comme le suggérait Ysabel plus haut, montre des copies à tes collègues (ou ta tutrice) pour savoir si tu es à côté de la plaque ou pas.

Et, surtout, ne te frappe pas pour ce non-événement.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson
avatar
Elle aime
Expert

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Ven 18 Nov 2011 - 22:25
Je suis en renouvellement. Cela s'était vraiment mal passé l'an dernier avec le CDE l'an dernier. Fin septembre, j'ai témoigné sur le blog de Celeborn, voulant me libérer par la même occasion. Et écrire m'a fait du bien. Même si cela n'était pas facile.

Je commençais juste à me sentir de nouveau légitime en tant qu'enseignante. Là, ce n'est plus le cas.

Etre sensible n'est pas un défaut en soi, quand on sait créer à partir de cette sensibilité, la sublimer. C'est à mes yeux un des buts de l'écriture après tout. En tout cas, c'est ainsi que j'ai réussi à travailler avec certains de mes élèves.
Partir de l'émotion ou de l'idée ("Madame, mais c'est affreux, ce qu'il raconte", "Madame, je sais pas comment dire"), la travailler , l'affiner pour enfin l'exprimer et arriver au sens du texte ou à l'écriture (c'est plus facile en 2nde qu'en 1ère, avec certaines classes que d'autres dans un même niveau aussi).
Peut-être suis-je trop idéaliste, peut-être que je me trompe. En tout cas, je m'égare et j'oublie le point important : je suis devenue trop sensible, dans le mauvais sens. Ce n'est pas normal que cela me touche autant, que je ne parvienne pas à rebondir, à cerner le souci.
Ce sont pour la plupart des futurs STS, après tout, je me suis peut-être complètement plantée.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 22:31
@JPhMM a écrit:Personne n'est fait pour cela.
Le statut de stagiaire est parfois extrêmement infantilisant, ce qui est injuste et souvent très désagréable.
J'ignore si effectivement tu surnotes (encore qu'il faudrait définir ce que cela signifie vraiment, ce qui, à mon avis, n'est pas de la tarte).
Si ce n'est pas le cas, tu n'as rien à te reprocher.
Si c'est le cas, sache qu'aucun stagiaire qui n'a jamais enseigné avant ne peut être un professeur parfait, par définition. Sinon, il ne serait pas nécessaire qu'il soit stagiaire. Tu es là pour apprendre. Et apprendre, c'est aussi parfois se tromper. Mieux, aucun prof n'est un prof parfait, et se tromper nous arrive à tous, bien plus souvent qu'on ne veut souvent l'accepter. Mais c'est ainsi, nous sommes des êtres humains, dont le métier relève plus de l'art que de la science (et n'est donc pas exact), et, de surcroit, nous enseignons à des humains, en phases de profondes constructions de tous ordres.
Je me trompe sans doute tous les jours, sur tel ou tel sujet ou tel ou tel objet. Et je me tromperai sans doute tous les jours jusqu'au dernier de ces jours.
Ceux qui pensent être parfaits sont au mieux des imbéciles. Cette erreur-là (se croire parfait) est même la pire qui puisse être faite. A lire tes messages, j'ai l'impression que c'est une erreur que tu ne pourras jamais faire. Et crois-moi celle-là est bien plus importante que celle qui consisterait à surnoter.

Je trouve ces petits points maladroits; entre collègues, nous ne pouvons pas juger nos évaluations respectives. Par définition, une épreuve et un barème sont subjectifs. Un examen national présente alors une mesure plus objective, mais cette dernière demeure liée à la même problématique. Les notes, mises au sein d'un enseignement, sont du seul ressort de l'enseignant.
avatar
ysabel
Devin

Re: Est-ce que je surnote ?

par ysabel le Ven 18 Nov 2011 - 22:32
@cristal a écrit:
Ciara a écrit:Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?

Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

Tu n'as pas suffisamment de recul par rapport à tout ça! L'essentiel, c'est que tout se passe bien avec tes élèves!
J'enseigne depuis plusieurs années et si ça peut te rassurer je m'interroge ENCORE sur ma notation et ma façon d'évaluer.


je crois qu'on en est tous là... Wink

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 22:35
@JPhMM: Pour le reste, j'adhère pleinement à ton propos!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Est-ce que je surnote ?

par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 22:38
@pk a écrit:
@JPhMM a écrit:Personne n'est fait pour cela.
Le statut de stagiaire est parfois extrêmement infantilisant, ce qui est injuste et souvent très désagréable.
J'ignore si effectivement tu surnotes (encore qu'il faudrait définir ce que cela signifie vraiment, ce qui, à mon avis, n'est pas de la tarte).
Si ce n'est pas le cas, tu n'as rien à te reprocher.
Si c'est le cas, sache qu'aucun stagiaire qui n'a jamais enseigné avant ne peut être un professeur parfait, par définition. Sinon, il ne serait pas nécessaire qu'il soit stagiaire. Tu es là pour apprendre. Et apprendre, c'est aussi parfois se tromper. Mieux, aucun prof n'est un prof parfait, et se tromper nous arrive à tous, bien plus souvent qu'on ne veut souvent l'accepter. Mais c'est ainsi, nous sommes des êtres humains, dont le métier relève plus de l'art que de la science (et n'est donc pas exact), et, de surcroit, nous enseignons à des humains, en phases de profondes constructions de tous ordres.
Je me trompe sans doute tous les jours, sur tel ou tel sujet ou tel ou tel objet. Et je me tromperai sans doute tous les jours jusqu'au dernier de ces jours.
Ceux qui pensent être parfaits sont au mieux des imbéciles. Cette erreur-là (se croire parfait) est même la pire qui puisse être faite. A lire tes messages, j'ai l'impression que c'est une erreur que tu ne pourras jamais faire. Et crois-moi celle-là est bien plus importante que celle qui consisterait à surnoter.

Je trouve ces petits points maladroits; entre collègues, nous ne pouvons pas juger nos évaluations respectives. Par définition, une épreuve et un barème sont subjectifs. Un examen national présente alors une mesure plus objective, mais cette dernière demeure liée à la même problématique. Les notes, mises au sein d'un enseignement, sont du seul ressort de l'enseignant.
Précisément, je ne juge pas. J'ignore. Littéralement : "je ne sais pas". Je ne peux pas savoir. Et d'ailleurs je ne veux pas savoir. La question n'est pas là. La preuve, par disjonction des cas donc.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par eliam le Ven 18 Nov 2011 - 22:38
Prendre les choses à coeur, c'est humain. Cependant, si la seule chose que l'on peut te reprocher cette année, c'est de noter trop large, ne te fais pas de soucis pour ta titularisation même si tu es en renouvellement. On ne commande pas sa façon de noter : certains notent sec et d'autres sont plus généreux. Si tu t'entends bien avec ta classe et qu'elle travaille bien avec toi, c'est tant mieux pour toi. Je trouve curieux le comportement du collègue qui n'enseigne pas la même matière que toi, si j'ai bien compris, et qui va signaler à ta tutrice ses doutes sur ta façon de noter. Curieux aussi le fait qu'on t'envoie un mail plutôt que de te proposer une séance de co-évaluation de tes copies afin de vérifier s'il y a vraiment un problème ou si le fameux collègue aurait mieux fait de s'occuper de ses copies à lui.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Est-ce que je surnote ?

par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 22:39
@ysabel a écrit:
@cristal a écrit:
Ciara a écrit:Je joue ma titularisation ; j'ai de plus l'impression d'être une mauvaise professeur, qui n'a rien compris à la notation.
Si les objectifs sont remplis, pourquoi ne pas valoriser ?

Je ne me sens pas faite pour tout cela : trop sensible aux remarques (enfin surtout dans le dos : le collègue aurait pu venir m'en parler), trop fragilisée l'an dernier aussi.

Tu n'as pas suffisamment de recul par rapport à tout ça! L'essentiel, c'est que tout se passe bien avec tes élèves!
J'enseigne depuis plusieurs années et si ça peut te rassurer je m'interroge ENCORE sur ma notation et ma façon d'évaluer.


je crois qu'on en est tous là... Wink
Ça c'est sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Kelem
Niveau 8

Re: Est-ce que je surnote ?

par Kelem le Ven 18 Nov 2011 - 22:42
Le président du jury du Capes lorsque je l'avais passé nous avait fait un long discours pour nous expliquer que le drame de l'enseignement des lettres était de ne toujours noter que de 7 à 15. Si l'échelle des notes va de 0 à 20, c'est pour pouvoir tout utiliser, aussi bien vers le bas que vers le haut. Si ta classe est très motivée, enthousiaste, et qu'ils suivent à la lettre ce que tu leur demandes, que les travaux sont faits et bien faits, tu ne vas pas t'amuser à baisser volontairement les notes parce que la moyenne est trop haute !
Ton autre classe a 9 de moyenne. J'en conclus que ce n'est pas descendre bas qui te fait peur. De fait, comment pourrais-tu "surnoter" ?
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Est-ce que je surnote ?

par Celeborn le Ven 18 Nov 2011 - 22:43
Je rejoins les avis : demande à ta tutrice un temps de co-évaluation afin de voir si elle estime que tu notes trop haut. Fais-lui voir que tu es pleine de bonne volonté à ce sujet, mais que tu tiens quand même à ce que ce soit quelqu'un de compétent dans ta matière qui puisse te le montrer, si c'est le cas.
Rappelle-lui que dans ton autre classe, la moyenne est tout sauf élevée, et que tu as les mêmes exigences sur les deux classes pourtant.

Si jamais ça s'envenime, mon conseil : tu es en renouvellement, donc baisse tes notes. C'est naze, mais c'est la sécurité.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par *Fifi* le Ven 18 Nov 2011 - 22:48
Je suis aussi stagiaire, et je te comprends bien sur le problème de notation; j'ai la même difficulté. Je ne sais clairement pas faire de bons devoirs, au niveau des élèves, et noter, j'ai l'impression de faire ca au pif ! Mon premier devoir avait une moyenne de 14,5 en notant hyper sévèrement (genre en enlevant 1 point pour 1 faute d'orthographe sur un terme clef). Le deuxième était trop court, fini pour 1/2 des élèves en 30-35 minutes ! Bref, je rame !!! J'ai de bonnes classes, donc je ne sais pas trop comment faire, car à l'intérieur, j'ai dans une 3/4 élèves d'un niveau très faible. et gérer cette hétérogénéité est je trouve hyper difficile.
Je pense pas que tu joues ta titularisation la dessus. On n'est qu'au début de l'année, le but est de montrer à ton tuteur que tu progresses : tu admets que tu as fait un devoir plsu facile, et puis tu ajustes le tir pour après. C'est peut-être "utilitariste" ou égoiste, mais moi je fais des trucs cette année pour faire "plaisir" à ma tutrice, pour répondre à ses attentes, et pas parce que j'y crois. C'est peut-être bête, mais je tiens à ce métier, et à être titularisée. Bref, par exemple ma tutrice tient bcp au fait de tenir le volume horaire par chapitre (je suis en HG), ben je fais des choses moins complète que je ne le voudrais. Si ton tuteur tient à la question de notation, ben ajuste sans pour autant baisser ta moyenne de 3 points ! Et s'il est compréhensif, explique lui ton point de vue car il est tout à fait valable ! A toi de voir en fonction des rapports que tu as avec lui et de ta vision des choses sur tes relations avec lui.

Bon courage en tout cas !!

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 22:54
Ciara a écrit:Je suis en renouvellement. Cela s'était vraiment mal passé l'an dernier avec le CDE l'an dernier. Fin septembre, j'ai témoigné sur le blog de Celeborn, voulant me libérer par la même occasion. Et écrire m'a fait du bien. Même si cela n'était pas facile.

Le contact avec les élèves est très satisfaisant donc au pire du pire, tu seras inspectée et tu seras titularisée. Tu peux chercher comment faire "mouvoir" l'autre classe. Là, des collègues de l'équipe peuvent te conseiller, te fournir des pistes, voire t'épauler.

Ciara a écrit: Je commençais juste à me sentir de nouveau légitime en tant qu'enseignante. Là, ce n'est plus le cas. Etre sensible n'est pas un défaut en soi, quand on sait créer à partir de cette sensibilité, la sublimer. C'est à mes yeux un des buts de l'écriture après tout. En tout cas, c'est ainsi que j'ai réussi à travailler avec certains de mes élèves.
Partir de l'émotion ou de l'idée ("Madame, mais c'est affreux, ce qu'il raconte", "Madame, je sais pas comment dire"), la travailler , l'affiner pour enfin l'exprimer et arriver au sens du texte ou à l'écriture (c'est plus facile en 2nde qu'en 1ère, avec certaines classes que d'autres dans un même niveau aussi).
Peut-être suis-je trop idéaliste, peut-être que je me trompe. En tout cas, je m'égare et j'oublie le point important : je suis devenue trop sensible, dans le mauvais sens. Ce n'est pas normal que cela me touche autant, que je ne parvienne pas à rebondir, à cerner le souci.

Etre sensible, ce n'est pas être naïve. Laisse-la se faire mousser cette olibrius.
Elle est jalouse. Razz Les satisfactions, tu peux les trouver en classe. cheers

Ciara a écrit:Ce sont pour la plupart des futurs STS, après tout, je me suis peut-être complètement plantée.
Il faut arrêter de ce dévaloriser. C'est un non-évènement comme le dit Igniatius. Si, si, rien de nouveau sous le soleil depuis jeudi. [/quote]
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par *Fifi* le Ven 18 Nov 2011 - 22:57
Tu sais moi j'ai une classe avec que des futurs STI. Au départ, je faisais des devoirs plus simples qu'avec ma seconde européenne. Et finalement, ils sont quasiment aussi bons, et surtout bien meilleurs qu'une autre seconde "classique".

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Invité19
Enchanteur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:23
courage Ciara, tu adapteras au fil du temps ! si tu as un barème et qu'ils remplissent les objectifs, tout va bien ! tu augmenteras la difficulté alors.

sinon, c'est quoi pour vous une moyenne basse ? j'ai 12,5 avec ma classe un peu euro, je culpabilise. Bien moins élevé ailleurs.
un collègue m'a dit que ça devait tourner entre 9 et 10, une moyenne normale
verdict ?
pk
Habitué du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par pk le Ven 18 Nov 2011 - 23:26
Encore une fois, même un cde ne peut pas faire changer une note (pour l'instant Razz ) alors l'avis d'un collègue...
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par *Fifi* le Ven 18 Nov 2011 - 23:29
Oiseau phenix a écrit:courage Ciara, tu adapteras au fil du temps ! si tu as un barème et qu'ils remplissent les objectifs, tout va bien ! tu augmenteras la difficulté alors.

sinon, c'est quoi pour vous une moyenne basse ? j'ai 12,5 avec ma classe un peu euro, je culpabilise. Bien moins élevé ailleurs.
un collègue m'a dit que ça devait tourner entre 9 et 10, une moyenne normale
verdict ?
Je viens de les rentrer sur pronote, mes moyennes varient entre un peu moins de 11,5 et 13,5. Je suis loin d'être un modèle mais j'y ai vu les moyennes de mes collègues et c'est grosso modo pareil, parfosi moins, parfois plus selon les classes. Si tu es sur pronote aussi, tu dois pouvoir voir les moyennes des autres moyennes de chaque élève.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Sam 19 Nov 2011 - 1:37
Ciara a écrit:Ce n'est pas moi qui lui en ai parlé. D'après le mail, c'est un collègue de la classe.
Bref, ma moyenne est jugée peu représentative, trop forte pour le lycée et le profil de la classe.
Je viens d'éclater en sanglots.
Si comme j'ai cru comprendre vous enseignez en français, le 14 de moyenne de classe m'impressionne. Pour ma part, je n'en ai jamais vu dans aucun livret. En même temps, je n'ai pas lu vos copies et donc je demeure circonspect.
Chez nous, 8 classes de seconde, 5 professeurs de lettres dont 1 néotit. Les moyennes de français du 1er trimestre vont de 6,3 à 10,1, elles sont, à une exception près, raccord avec HG et maths, mais beaucoup plus faibles qu'anglais et, surtout, physique-chimie, où le plafond des 15 est souvent crevé (on n'y comprend rien, d'ailleurs).
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Sam 19 Nov 2011 - 1:40
Oiseau phenix a écrit:courage Ciara, tu adapteras au fil du temps ! si tu as un barème et qu'ils remplissent les objectifs, tout va bien ! tu augmenteras la difficulté alors.

sinon, c'est quoi pour vous une moyenne basse ? j'ai 12,5 avec ma classe un peu euro, je culpabilise. Bien moins élevé ailleurs.
un collègue m'a dit que ça devait tourner entre 9 et 10, une moyenne normale
verdict ?
Une moyenne basse, pour moi, c'est inférieur à 8,5. Entre 9 et 10, au lycée, c'est pour moi standard avec des élèves standards d'aujourd'hui. Comme PP, j'ai tendance à n'accorder que très peu de confiance au dessus de 12. Mais bon, au moins, je ne ricane pas, ce qui n'est pas toujours le cas des collègues...
Invité19
Enchanteur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité19 le Sam 19 Nov 2011 - 6:21
Cripure a écrit:
Oiseau phenix a écrit:courage Ciara, tu adapteras au fil du temps ! si tu as un barème et qu'ils remplissent les objectifs, tout va bien ! tu augmenteras la difficulté alors.

sinon, c'est quoi pour vous une moyenne basse ? j'ai 12,5 avec ma classe un peu euro, je culpabilise. Bien moins élevé ailleurs.
un collègue m'a dit que ça devait tourner entre 9 et 10, une moyenne normale
verdict ?
Une moyenne basse, pour moi, c'est inférieur à 8,5. Entre 9 et 10, au lycée, c'est pour moi standard avec des élèves standards d'aujourd'hui. Comme PP, j'ai tendance à n'accorder que très peu de confiance au dessus de 12. Mais bon, au moins, je ne ricane pas, ce qui n'est pas toujours le cas des collègues...

d'accord... avec ma classe euro, dernier DS à 12,3 ; l'autre classe à 10,5... donc je pense que ce n'est pas anormal.
Dernier DS de seconde, 8,5 à peine.. avec un tiers de la classe à 5 et moins ...
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Thalia de G le Sam 19 Nov 2011 - 9:19
Une moyenne "moyenne" en français en 3e, c'est entre 10 et 11 et pour reprendre le terme de Cripure, elles sont raccord avec les moyennes en HG et en math.

Il y aura toujours des élèves pour me dire que je note sec, c'est faux, je note ce qu'ils valent. Une élève a obtenu plus de 18 en français (et dans les autres matières) il y a deux ans, elle a conservé cette moyenne en 2nde.
Le danger de noter large, même si tu as l'impression d'être juste c'est que tes élèves risquent d'avoir des illusions sur leur niveau.
Recours à une co-évaluation et si tu te rends compte que tu as noté trop généreusement, tu baisses progressivement les notes et tu te justifies au conseil de classe en disant que ce trimestre c'était facile, mais que le plus dur reste à venir pour eux.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Elle aime
Expert

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Sam 19 Nov 2011 - 9:26
J'avais déjà regardé.
Les moyennes de vingt-huit de mes élèves sur trente-cinq s'accordent avec celles qu'ils ont en HG.
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par *Fifi* le Sam 19 Nov 2011 - 10:48
Cripure a écrit:
Oiseau phenix a écrit:courage Ciara, tu adapteras au fil du temps ! si tu as un barème et qu'ils remplissent les objectifs, tout va bien ! tu augmenteras la difficulté alors.

sinon, c'est quoi pour vous une moyenne basse ? j'ai 12,5 avec ma classe un peu euro, je culpabilise. Bien moins élevé ailleurs.
un collègue m'a dit que ça devait tourner entre 9 et 10, une moyenne normale
verdict ?
Une moyenne basse, pour moi, c'est inférieur à 8,5. Entre 9 et 10, au lycée, c'est pour moi standard avec des élèves standards d'aujourd'hui. Comme PP, j'ai tendance à n'accorder que très peu de confiance au dessus de 12. Mais bon, au moins, je ne ricane pas, ce qui n'est pas toujours le cas des collègues...
Je vous trouve un peu sévère. Dans mon lycée (que vous devez connaitre au moins de nom puisque nous sommes ds la mm région) en seconde les moyennes de mes classes sont entre 11-13 (eps mis a part) et ce dans toutes les matières même en français. Alors j'ai peut être de bonnes classes mais de la a dire que l'on n'accorde que très peu de confiance au dessus de 12 !
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Est-ce que je surnote ?

par Ruthven le Sam 19 Nov 2011 - 10:58
Cripure a écrit:
Ciara a écrit:Ce n'est pas moi qui lui en ai parlé. D'après le mail, c'est un collègue de la classe.
Bref, ma moyenne est jugée peu représentative, trop forte pour le lycée et le profil de la classe.
Je viens d'éclater en sanglots.
Si comme j'ai cru comprendre vous enseignez en français, le 14 de moyenne de classe m'impressionne. Pour ma part, je n'en ai jamais vu dans aucun livret. En même temps, je n'ai pas lu vos copies et donc je demeure circonspect.
Chez nous, 8 classes de seconde, 5 professeurs de lettres dont 1 néotit. Les moyennes de français du 1er trimestre vont de 6,3 à 10,1, elles sont, à une exception près, raccord avec HG et maths, mais beaucoup plus faibles qu'anglais et, surtout, physique-chimie, où le plafond des 15 est souvent crevé (on n'y comprend rien, d'ailleurs).

L'explosion des notes en PC et SVT vient souvent de la notation des TP.
Invité19
Enchanteur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité19 le Sam 19 Nov 2011 - 14:57
@*Fifi* a écrit:
Cripure a écrit:
Oiseau phenix a écrit:courage Ciara, tu adapteras au fil du temps ! si tu as un barème et qu'ils remplissent les objectifs, tout va bien ! tu augmenteras la difficulté alors.

sinon, c'est quoi pour vous une moyenne basse ? j'ai 12,5 avec ma classe un peu euro, je culpabilise. Bien moins élevé ailleurs.
un collègue m'a dit que ça devait tourner entre 9 et 10, une moyenne normale
verdict ?
Une moyenne basse, pour moi, c'est inférieur à 8,5. Entre 9 et 10, au lycée, c'est pour moi standard avec des élèves standards d'aujourd'hui. Comme PP, j'ai tendance à n'accorder que très peu de confiance au dessus de 12. Mais bon, au moins, je ne ricane pas, ce qui n'est pas toujours le cas des collègues...
Je vous trouve un peu sévère. Dans mon lycée (que vous devez connaitre au moins de nom puisque nous sommes ds la mm région) en seconde les moyennes de mes classes sont entre 11-13 (eps mis a part) et ce dans toutes les matières même en français. Alors j'ai peut être de bonnes classes mais de la a dire que l'on n'accorde que très peu de confiance au dessus de 12 !

mais Fifi tu es quand même dans un lycée d'un bon niveau, il me semble ! là je crois qu'on parle des lycées lambda...
avatar
*Fifi*
Modérateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par *Fifi* le Sam 19 Nov 2011 - 16:44
Je répondais a Cripure, je trouvais que c'était un peu sévère de dire qu'au delà de 12 on surnote forcement. Mes secondes ont toutes plus de 12 dans la plupart des matières, et je pense qu'on peut donner du crédit, si ce n'est a mes notes, a celles de mes collègues. Pour moi on peut pas donner un seuil maximal comme ça. Apres dans quelle mesure mon Lycee est bon, j'en sais rien, je peux pas comparer.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Contenu sponsorisé

Re: Est-ce que je surnote ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum