Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
eliam
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par eliam le Dim 20 Nov - 15:51
Mes moyennes comme celles de mes collègues de français dans un lycée recevant un public qui n'est pas défavorisé s'échelonnent en général de 8,5 (classe faible) jusqu'à 10,5 mais la plupart se situent aux alentours de 9-9,5. Cette année, comme j'ai une bonne classe de seconde je pense être à 11,5 (au 1er trimestre car après cela va forcément baisser). Les moyennes faibles s'expliquent par la difficulté des exercices demandés pour des élèves de moins en moins lecteurs. De plus, les DM non rendus alourdissent les moyennes. Enfin, on ne peut comme en collège faire beaucoup contrôles qui remontent les moyennes des élèves en difficulté mais qui apprennent leurs leçons.
Goldeneye08
Niveau 2

Re: Est-ce que je surnote ?

par Goldeneye08 le Dim 20 Nov - 16:17
Hello,

Le problème est que la notation dépend aussi de la politique des collègues et de l'établissement.

Je note toujours de la même façon (en tout cas à partir de la 4ème) en ce qui me concerne et en particulier j'applique deux règles (je suis en physique et j'ai aussi fait des maths) :

Premièrement, si la réponse n'est pas une phrase correcte, j'enlève la moitié des points du barême de la question correspondante
Deuxièmement, si un résultat est présenté sans le calcul pour l'obtenir ou sans unité de mesure ou avec une unité fausse, même sanction.
Cela signifie que pour moi un résultat correct mais sans calcul et sans unité ou avec unité fausse vaut 0 points.

Je ne sais pas si c'est sévère ou pas mais dans l'établissement ou je bossais il y a deux ans, je passais pour un "bisounours" par rapport à certains collègues alors que là où j'étais l'an dernier, j'étais le méchant tyran qui notait les élèves "comme en maths sup".
Cette année, j'en ai parlé avec mes collègues qui m'ont dit que c'était normal de noter comme ça et je l'ai expliqué dès le début de l'année aux élèves. En bien , la plupart font maintenant l'effort de rédiger leurs devoirs quant aux unités c'est un autre problème.
En outre je suis étonné des moyennes de physique présentées dans ce fil car elles me semblent assez élevées pour des classes de seconde même avec les notes de TP. En tout cas avec les deux classes de seconde que j'ai cette année, je risque pas d'arriver à ces moyennes là...
Conclusion : Note comme tu l'estimes juste et c'est tout.
A+
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Dim 20 Nov - 16:53
@mel93 a écrit:Toi peut être pas, mais je cite Cripure :
Quand en seconde j'arrive à 9,4 ou 9,5, la classe me semble vraiment bonne.
D'abord, il y a "sembler". Ensuite, il y a un contexte. Je corrige des devoirs, je les note, et je constate que je n'ai jamais eu une moyenne à deux chiffres. J'en tire un bilan d'expérience : les bonnes classes ont au-dessus de 9, les très mauvaises, en-dessous de 7,5. C'est tout. Je ne vois pas au nom de quoi une classe devrait avoir 12 de moyenne. Faut quand même lire ce qu'on lit !
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par Vudici le Dim 20 Nov - 16:59
Cripure a écrit:
@mel93 a écrit:Toi peut être pas, mais je cite Cripure :
Quand en seconde j'arrive à 9,4 ou 9,5, la classe me semble vraiment bonne.
D'abord, il y a "sembler". Ensuite, il y a un contexte. Je corrige des devoirs, je les note, et je constate que je n'ai jamais eu une moyenne à deux chiffres. J'en tire un bilan d'expérience : les bonnes classes ont au-dessus de 9, les très mauvaises, en-dessous de 7,5. C'est tout. Je ne vois pas au nom de quoi une classe devrait avoir 12 de moyenne. Faut quand même lire ce qu'on lit !
Je n'ai pas tout lu, mais si j'ai bien compris, tu considères qu'une bonne classe réussit en moyenne un peu moins de la moitié de ce qui est attendu pour cette classe d'âge?
avatar
mel93
Grand sage

Re: Est-ce que je surnote ?

par mel93 le Dim 20 Nov - 17:03
Je ne comprends pas ta dernière phrase.
Soyons clair, chacun est souverain dans sa façon de noter. Je ne comprends pas ce mouvement inéluctable qui fait que plus un élève avance dans sa scolarité plus sa moyenne baisse. Les exercices demandés sont certes plus difficiles mais l'élève doit acquérir les moyens de surmonter ces difficultés au fur et à mesure, non ?
Je suis TZR, j'ai donc des publics très variés, mes moyennes, en collège, peuvent aller de 8 à 14, sans problème, je note de 0 à 20, même en rédaction, je ne pense pas noter "bisounours", par exemple, dès la 6e, je n'octroie que la moitié des points si la réponse est juste mais pas ou mal rédigée, et j'enlève des points quand l'orthographe est négligée même si ce n'est pas l'objet de l'évaluation.
Les élèves connaissent ces critères, se font avoir une ou deux fois, mais après ils en tiennent compte en général.
Encore une fois, je ne comprends pas l'intérêt d'avoir une échelle de 0 à 20, si une bonne copie ne peut avoir que 12.
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Est-ce que je surnote ?

par Clarinette le Dim 20 Nov - 17:11
Tant pis si je me fais tirer à boulets rouges dessus (j'ai un peu servi de punching-ball, aujourd'hui...) parce que moi, misérable vermisseau du primaire, me permets d'intervenir dans une discussion très second degré, mais après tout, je suis au CM2 et je mets aussi des notes.
Personnellement, quand même mes bons élèves ont de mauvaises notes, ou même des notes moyennes, j'ai tendance à penser que c'est moi qui ai mal calibré l'évaluation et je la refais. Heureusement, ça ne m'arrive pas tous les jours

Dans le même ordre d'idées, les notes du CAPES et de l'agreg me laissent un peu pantoise. Je ne sais pas maintenant, mais quand j'ai passé le CRPE, les notes étaient beaucoup plus élevées que cela.
avatar
Elle aime
Expert

Re: Est-ce que je surnote ?

par Elle aime le Dim 20 Nov - 17:16
@Clarinette a écrit:Personnellement, quand même mes bons élèves ont de mauvaises notes, ou même des notes moyennes, j'ai tendance à penser que c'est moi qui ai mal calibré l'évaluation et je la refais. Heureusement, ça ne m'arrive pas tous les jours.
Cela prouve que tu es consciencieuse et que tu veux que tes élèves réussissent. Wink
avatar
eliam
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par eliam le Dim 20 Nov - 17:30
Sauf que pour nous, les exercices sont ceux de l'EAF en fin de première. Bien sûr, les évaluations sont aménagées en seconde mais l'analyse de textes pose problème aux élèves. Beaucoup d'élèves de lycée ne comprennent pas ce qu'ils lisent et ont un déficit très important au niveau du vocabulaire.
Invité
Invité

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité le Dim 20 Nov - 17:50
@Clarinette a écrit:
Dans le même ordre d'idées, les notes du CAPES et de l'agreg me laissent un peu pantoise. Je ne sais pas maintenant, mais quand j'ai passé le CRPE, les notes étaient beaucoup plus élevées que cela.

Ça ne me choque pas. Le niveau que j'ai atteint en fin de formation est loin d'être extraordinaire, je dirais même qu'il n'est pas terrible. Mes notes au concours me surprennent encore. Elles ne reflètent pas mon niveau. Je suis une quiche en électromagnétisme et pourtant j'ai eu des notes correctes aux deux épreuves de physique qui portaient sur ce domaine. Ça me fait peur parfois.

J'ai commencé à me rendre compte de mon niveau au bac: 14 en philo alors que j'avais pondu un commentaire des plus indigents, 19 en allemand parce que j'étais capable de construire une phrase avec un sujet, un verbe bien placé et que je connaissais pas trop mal ma grammaire. J'ai échappé à la pédagogie de projets en langue, ouf! Mais je ne parle pas allemand couramment, je le lis et le comprends vaguement. C'est déjà très bien, me direz-vous. Mais peut-on se contenter de ça?
Je n'ai pas appris à travailler de toute ma scolarité. Même en classe préparatoire. Ma culture générale est aussi épaisse qu'un cheveu. J'ai touché à tout sans rien approfondir. J'ai suivi de très bon cours en fac mais je n'ai pas compris l'essentiel; ce n'était pas grave, les TD et les examens étaient plus simples, et les notes systématiquement relevées (j'en ai pris conscience cette année).

J'ai honte, j'ai l'impression d'être illégitime et que tout le monde s'en contente. Moi je ne m'en contente pas/plus.

J'en ai marre de mentir aux élèves sur leur niveau réel, marre d'aller chercher l'intention dans la réponse, de valoriser une esquisse de raisonnement qui n'en est pas une mais juste une idée balancée comme ça, marre de céder sur la rédaction, l'orthographe, la cohérence, l'absence de travail pour avoir des moyennes potables. Et encore, je passe pour la méchante de service. J'en ai marre de donner un enseignement en toc aux élèves. Marre de devoir me mettre à leur niveau, marre de devoir ME remettre en question quand un élève ne sait pas écrire une phrase en bon français, quand les bons élèves se plantent à un exercice déjà fait en classe. Marre de baisser mes exigences pour ne pas traumatiser les élèves et toujours les valoriser.

Parce que lorsqu'on se prend la réalité en pleine face, ça fait mal.

Ciara: ce message n'est pas contre toi; si tes élèves travaillent et répondent plus que correctement à tes exigences, c'est très bien, tu as raison de mettre des bonnes notes. Moi j'aimerais pouvoir en mettre Wink
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par Vudici le Dim 20 Nov - 17:56
@Al a écrit:
@Clarinette a écrit:
Dans le même ordre d'idées, les notes du CAPES et de l'agreg me laissent un peu pantoise. Je ne sais pas maintenant, mais quand j'ai passé le CRPE, les notes étaient beaucoup plus élevées que cela.

Ça ne me choque pas. Le niveau que j'ai atteint en fin de formation est loin d'être extraordinaire, je dirais même qu'il n'est pas terrible. Mes notes au concours me surprennent encore. Elles ne reflètent pas mon niveau. Je suis une quiche en électromagnétisme et pourtant j'ai eu des notes correctes aux deux épreuves de physique qui portaient sur ce domaine. Ça me fait peur parfois.

J'ai commencé à me rendre compte de mon niveau au bac: 14 en philo alors que j'avais pondu un commentaire des plus indigents, 19 en allemand parce que j'étais capable de construire une phrase avec un sujet, un verbe bien placé et que je connaissais pas trop mal ma grammaire. J'ai échappé à la pédagogie de projets en langue, ouf! Mais je ne parle pas allemand couramment, je le lis et le comprends vaguement. C'est déjà très bien, me direz-vous. Mais peut-on se contenter de ça?
Je n'ai pas appris à travailler de toute ma scolarité. Même en classe préparatoire. Ma culture générale est aussi épaisse qu'un cheveu. J'ai touché à tout sans rien approfondir. J'ai suivi de très bon cours en fac mais je n'ai pas compris l'essentiel; ce n'était pas grave, les TD et les examens étaient plus simples, et les notes systématiquement relevées (j'en ai pris conscience cette année).

J'ai honte, j'ai l'impression d'être illégitime et que tout le monde s'en contente. Moi je ne m'en contente pas/plus.

J'en ai marre de mentir aux élèves sur leur niveau réel, marre d'aller chercher l'intention dans la réponse, de valoriser une esquisse de raisonnement qui n'en est pas une mais juste une idée balancée comme ça, marre de céder sur la rédaction, l'orthographe, la cohérence, l'absence de travail pour avoir des moyennes potables. Et encore, je passe pour la méchante de service. J'en ai marre de donner un enseignement en toc aux élèves. Marre de devoir me mettre à leur niveau, marre de devoir ME remettre en question quand un élève ne sait pas écrire une phrase en bon français, quand les bons élèves se plantent à un exercice déjà fait en classe. Marre de baisser mes exigences pour ne pas traumatiser les élèves et toujours les valoriser.

Parce que lorsqu'on se prend la réalité en pleine face, ça fait mal.

Ciara: ce message n'est pas contre toi; si tes élèves travaillent et répondent plus que correctement à tes exigences, c'est très bien, tu as raison de mettre des bonnes notes. Moi j'aimerais pouvoir en mettre Wink

Hélas d'accord avec toi... mais Cripure parlait dune "bonne" classe. Ici, tu parles de mauvaises et de trèèèès mauvaises classes. Tu aimerais en avoir de bonnes, Cripure dit en avoir, ... et que leur moyenne vaut 9. C'est là que je ne comprends plus.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Dim 20 Nov - 18:12
@Vudici a écrit:
Cripure a écrit:
@mel93 a écrit:Toi peut être pas, mais je cite Cripure :
Quand en seconde j'arrive à 9,4 ou 9,5, la classe me semble vraiment bonne.
D'abord, il y a "sembler". Ensuite, il y a un contexte. Je corrige des devoirs, je les note, et je constate que je n'ai jamais eu une moyenne à deux chiffres. J'en tire un bilan d'expérience : les bonnes classes ont au-dessus de 9, les très mauvaises, en-dessous de 7,5. C'est tout. Je ne vois pas au nom de quoi une classe devrait avoir 12 de moyenne. Faut quand même lire ce qu'on lit !
Je n'ai pas tout lu, mais si j'ai bien compris, tu considères qu'une bonne classe réussit en moyenne un peu moins de la moitié de ce qui est attendu pour cette classe d'âge?
Oh la la, ma pauvre, je ne considère rien, moi, je m'en fous des statistiques ! Smile On me demande de faire des devoirs, j'en fais, je les notes avec des critères et des exigences qu'ils connaissent, et à la fin du trimestre, je découvre la moyenne trimestrielle. Je suis un gars simple Smile Il se trouve que, point barre. C'est d'ailleurs miraculeux d'atteindre le 9 certaines années, parce que c'est loin d'être le cas chaque année. En fait, il faudrait avoir le temps de repartir de zéro chaque année.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Dim 20 Nov - 18:17
@mel93 a écrit:Je ne comprends pas ta dernière phrase.
Soyons clair, chacun est souverain dans sa façon de noter. Je ne comprends pas ce mouvement inéluctable qui fait que plus un élève avance dans sa scolarité plus sa moyenne baisse. Les exercices demandés sont certes plus difficiles mais l'élève doit acquérir les moyens de surmonter ces difficultés au fur et à mesure, non ?
Voilà. Ca, c'est pour "Aujourd'hui, j'ai éclaté de rire".
Dans ma seconde de 31 élèves, j'en ai 2 qui ont pu me donner le verbe, la voix, le mode et le temps dans "On était vaincu". Plus de la moitié disent verbe "être" avec un adjectif, les autres en font un plus-que-parfait actif. Et tout le reste est ainsi. Alors commenter un texte... mdr
En fait, votre phrase ci-dessus me fait penser à la prose magique du BO. En 3e, les élèves ont appris, ils ont vu. Cette année, ils apprennent.
Voui voui voui. Yaka fokon.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Dim 20 Nov - 18:18
@Clarinette a écrit:Personnellement, quand même mes bons élèves ont de mauvaises notes, ou même des notes moyennes, j'ai tendance à penser que c'est moi qui ai mal calibré l'évaluation et je la refais. Heureusement, ça ne m'arrive pas tous les jours
Cette démarche de culpabilisation permanente m'est totalement étrangère. Heureusement.
avatar
Clarinette
Guide spirituel

Re: Est-ce que je surnote ?

par Clarinette le Dim 20 Nov - 18:34
Cripure a écrit:
@Clarinette a écrit:Personnellement, quand même mes bons élèves ont de mauvaises notes, ou même des notes moyennes, j'ai tendance à penser que c'est moi qui ai mal calibré l'évaluation et je la refais. Heureusement, ça ne m'arrive pas tous les jours
Cette démarche de culpabilisation permanente m'est totalement étrangère. Heureusement.

😕
Invité
Invité

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité le Dim 20 Nov - 18:42
@Vudici a écrit:

Hélas d'accord avec toi... mais Cripure parlait dune "bonne" classe. Ici, tu parles de mauvaises et de trèèèès mauvaises classes. Tu aimerais en avoir de bonnes, Cripure dit en avoir, ... et que leur moyenne vaut 9. C'est là que je ne comprends plus.

De mon point de vue, ces classes n'étaient pas terribles. Du point de vue d'autres collègues, elles étaient bonnes (avec moyenne à plus de 14).
Je pense que Cripure parle par comparaison. Et puis une classe est forcément hétérogène non (si si en théorie, il n'y a pas de classes de niveau)? Wink
Et j'ai peur que les bonnes classes n'existent plus que dans certains endroits...
Le niveau général est affolant.
Je suis en colère quand je vois le niveau du bac que j'ai passé. Et j'ai trouvé le moyen d'avoir des notes médiocres en plus!
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par Vudici le Dim 20 Nov - 21:28
@Al a écrit:
@Vudici a écrit:

Hélas d'accord avec toi... mais Cripure parlait dune "bonne" classe. Ici, tu parles de mauvaises et de trèèèès mauvaises classes. Tu aimerais en avoir de bonnes, Cripure dit en avoir, ... et que leur moyenne vaut 9. C'est là que je ne comprends plus.

De mon point de vue, ces classes n'étaient pas terribles. Du point de vue d'autres collègues, elles étaient bonnes (avec moyenne à plus de 14).
Je pense que Cripure parle par comparaison. Et puis une classe est forcément hétérogène non (si si en théorie, il n'y a pas de classes de niveau)? Wink
Et j'ai peur que les bonnes classes n'existent plus que dans certains endroits...
Le niveau général est affolant.
Je suis en colère quand je vois le niveau du bac que j'ai passé. Et j'ai trouvé le moyen d'avoir des notes médiocres en plus!

C'est ce que je n'avais pas compris. 9 n'est pas un idéal pour "bonnes classes", mais une réalité pour "les moins mauvaises". Triste mais sans doute réaliste, quand je vois le niveau en primaire.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Thalia de G le Dim 20 Nov - 21:53
@Al a écrit:
J'en ai marre de mentir aux élèves sur leur niveau réel, marre d'aller chercher l'intention dans la réponse, de valoriser une esquisse de raisonnement qui n'en est pas une mais juste une idée balancée comme ça, marre de céder sur la rédaction, l'orthographe, la cohérence, l'absence de travail pour avoir des moyennes potables. Et encore, je passe pour la méchante de service. J'en ai marre de donner un enseignement en toc aux élèves. Marre de devoir me mettre à leur niveau, marre de devoir ME remettre en question quand un élève ne sait pas écrire une phrase en bon français, quand les bons élèves se plantent à un exercice déjà fait en classe. Marre de baisser mes exigences pour ne pas traumatiser les élèves et toujours les valoriser.
C'est mon état d'esprit après avoir rentré encore aujourd'hui des notes et obtenu les moyennes de mes 2 troisièmes. Respectivement 8,3 et 9, en français. Je les savais faibles, j'ai pensé offrir une chance aux élèves sérieux en multipliant les petits contrôles de conjugaisons, orthographe. Du par cœur. Même pas. Leurs rédactions sont d'infâmes bouillies. Je ne peux reprendre le b a ba, il faut que j'avance pour ceux qui sont susceptibles d'aller en seconde.


Dernière édition par Thalia de G le Lun 21 Nov - 5:14, édité 1 fois

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
mel93
Grand sage

Re: Est-ce que je surnote ?

par mel93 le Dim 20 Nov - 22:02
@Vudici a écrit:
@Al a écrit:
@Vudici a écrit:

Hélas d'accord avec toi... mais Cripure parlait dune "bonne" classe. Ici, tu parles de mauvaises et de trèèèès mauvaises classes. Tu aimerais en avoir de bonnes, Cripure dit en avoir, ... et que leur moyenne vaut 9. C'est là que je ne comprends plus.

De mon point de vue, ces classes n'étaient pas terribles. Du point de vue d'autres collègues, elles étaient bonnes (avec moyenne à plus de 14).
Je pense que Cripure parle par comparaison. Et puis une classe est forcément hétérogène non (si si en théorie, il n'y a pas de classes de niveau)? Wink
Et j'ai peur que les bonnes classes n'existent plus que dans certains endroits...
Le niveau général est affolant.
Je suis en colère quand je vois le niveau du bac que j'ai passé. Et j'ai trouvé le moyen d'avoir des notes médiocres en plus!

C'est ce que je n'avais pas compris. 9 n'est pas un idéal pour "bonnes classes", mais une réalité pour "les moins mauvaises". Triste mais sans doute réaliste, quand je vois le niveau en primaire.

+ 1, Je comprends très bien qu'une classe ait 9, si les élèves n'ont pas le niveau, c'est logique, ce que je ne comprenais pas c'est qu'on qualifie de bonne classe une classe avec une telle moyenne.
Cripure, je suis ravie de vous faire rire, mais si vous expliquiez clairement votre vision de l'évaluation, au lieu de mépriser vos interlocuteurs, je crois que le débat y gagnerait.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Est-ce que je surnote ?

par User5899 le Dim 20 Nov - 23:39
@mel93 a écrit:
@Vudici a écrit:
@Al a écrit:
@Vudici a écrit:

Hélas d'accord avec toi... mais Cripure parlait dune "bonne" classe. Ici, tu parles de mauvaises et de trèèèès mauvaises classes. Tu aimerais en avoir de bonnes, Cripure dit en avoir, ... et que leur moyenne vaut 9. C'est là que je ne comprends plus.

De mon point de vue, ces classes n'étaient pas terribles. Du point de vue d'autres collègues, elles étaient bonnes (avec moyenne à plus de 14).
Je pense que Cripure parle par comparaison. Et puis une classe est forcément hétérogène non (si si en théorie, il n'y a pas de classes de niveau)? Wink
Et j'ai peur que les bonnes classes n'existent plus que dans certains endroits...
Le niveau général est affolant.
Je suis en colère quand je vois le niveau du bac que j'ai passé. Et j'ai trouvé le moyen d'avoir des notes médiocres en plus!

C'est ce que je n'avais pas compris. 9 n'est pas un idéal pour "bonnes classes", mais une réalité pour "les moins mauvaises". Triste mais sans doute réaliste, quand je vois le niveau en primaire.

+ 1, Je comprends très bien qu'une classe ait 9, si les élèves n'ont pas le niveau, c'est logique, ce que je ne comprenais pas c'est qu'on qualifie de bonne classe une classe avec une telle moyenne.
Cripure, je suis ravie de vous faire rire, mais si vous expliquiez clairement votre vision de l'évaluation, au lieu de mépriser vos interlocuteurs, je crois que le débat y gagnerait.
Le débat gagne souvent surtout aux citations, excusez-moi. Là, je ne vois plus du tout à quoi vous faites allusion.
Je n'ai aucune vision de l'évaluation, qu'est-ce que ça veut dire ? Je fais comme tout le monde, je note des copies. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde est en train de discuter pour savoir si une bonne classe peut avoir 9 de moyenne. Avec une classe de seconde à 9 de moyenne, je parviens à travailler le programme de la classe. Avec celle de cette année, je n'y arrive pas et je ne finirai pas, c'est évident. Voilà. Que voulez-vous que je vous dise de plus ?
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Est-ce que je surnote ?

par Vudici le Lun 21 Nov - 5:46
Rien, c'est moi qui n'avais pas compris. Ta classe à 9 de moyenne, je pensais que tu trouvais ça satisfaisant, que pour toi c'était une bonne classe, non une classe qui a tout juste le niveau, comme tu le dis ici, et qui est cohérent avec la note.

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés
Invité19
Enchanteur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité19 le Dim 27 Nov - 23:14
9,6 et 10,3 pour mes moyennes de seconde. Je ne suis pas du tout dans un bon lycée... est ce que je vais être ridicule aux conseils ? je n'arrive pas à bien noter, y a beaucoup de moyennes basses et finalement même dans la classe poubelle je suis à plus de 9,5...
avatar
Audrey
Oracle

Re: Est-ce que je surnote ?

par Audrey le Dim 27 Nov - 23:18
Je ne sais pas si ça peut t'aider, mais souvent, pour une même classe, moyenne de français et moyenne d'HG sont proches (dans le même ordre de grandeur..) . En ce qui me concerne, je l'ai toujours vérifié, quel que soit le collègue d'HG.
A moins d'avoir un collègue hyper dur dans sa notation, ou trop coulant... mais c'est tout de même à la marge...
Tu dois pouvoir connaître la moyenne en français avec les serveurs de notation, non?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
Invité19
Enchanteur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité19 le Dim 27 Nov - 23:27
je n'arrive pas à avoir accès aux autres notes en fait ! quand j'avais parlé au collègue de français de ma classe pourrie des notes de certains élèves, ça semblait proche.

Merci du tuyau!
avatar
Audrey
Oracle

Re: Est-ce que je surnote ?

par Audrey le Dim 27 Nov - 23:30
Pas de quoi!
Mais pour l'accès aux notes, je pense que tu dois pouvoir...en passant par les bulletins des élèves.
A creuser pour la prochaine fois, mais si ça te semblait cohérent avec ton collègue de français, alors pas de souci!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
Invité19
Enchanteur

Re: Est-ce que je surnote ?

par Invité19 le Dim 27 Nov - 23:32
super, j'ai trouvé ! bon en seconde y a rien d'affiché mais les profs de français de 1e ont une moyenne de 0,5 pts de plus que moi pour une classe, et 0,3 de moins pour l'autre. Ouf !
avatar
Audrey
Oracle

Re: Est-ce que je surnote ?

par Audrey le Dim 27 Nov - 23:39
Super! Wink

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
Contenu sponsorisé

Re: Est-ce que je surnote ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum