Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
lectiole
Fidèle du forum

Re: Grande enquête : que devient Sébastien Clerc ?

par lectiole le Jeu 29 Juin 2017 - 15:30
Avant, j'avais le bazar dans mes classes. Les élèves m'insultaient, me frappaient, refusaient de travailler.
Puis, un jour, j'ai changé ma façon de voir les choses. J'ai compris que le problème, ce n'étaient pas eux, mais moi.
Ce que je prenais pour de la violence était une manifestation spontanée de leur affection et de la spontanéité propre aux adolescents de leur âge.
Ce que je prenais pour de la paresse n'était qu'une forme de résistance à l'oppression que je représentais.
En effet, combien d'enseignants, combien de professeurs, euh... découragent leurs apprenants en nuisant à leur épanouissement personnel ? Ne les mettons-nous pas dans un état de souffrance, euh ?
Aussi grâce à ma méthode ai-je retrouvé le calme et la sérénité.
Maintenant, j'assure des formations à l'ESPE. Je suis un professeur heureux, mes élèves aussi. Je pars de ce qu'ils me disent pour construire mes cours.
Désolé... Je file, il faut que je construise ma problématique pour mon prochain cours, euh... sur "la création littéraire via Wattpad, euh... un reflet de la culture euh d'aujourd'hui ?"
avatar
Lady Oscar
Niveau 6

Re: Grande enquête : que devient Sébastien Clerc ?

par Lady Oscar le Jeu 29 Juin 2017 - 15:58
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Grande enquête : que devient Sébastien Clerc ?

par Pseudo le Jeu 29 Juin 2017 - 16:28
Comme coach il est assez décevant, pour ne pas dire plus.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
sifi
Fidèle du forum

Re: Grande enquête : que devient Sébastien Clerc ?

par sifi le Jeu 29 Juin 2017 - 18:03
@lectiole a écrit:Avant, j'avais le bazar dans mes classes. Les élèves m'insultaient, me frappaient, refusaient de travailler.
Puis, un jour, j'ai changé ma façon de voir les choses. J'ai compris que le problème, ce n'étaient pas eux, mais moi.
Ce que je prenais pour de la violence était une manifestation spontanée de leur affection et de la spontanéité propre aux adolescents de leur âge.
Ce que je prenais pour de la paresse n'était qu'une forme de résistance à l'oppression que je représentais.
En effet, combien d'enseignants, combien de professeurs, euh... découragent leurs apprenants en nuisant à leur épanouissement personnel ? Ne les mettons-nous pas dans un état de souffrance, euh ?
Aussi grâce à ma méthode ai-je retrouvé le calme et la sérénité.
Maintenant, j'assure des formations à l'ESPE. Je suis un professeur heureux, mes élèves aussi. Je pars de ce qu'ils me disent pour construire mes cours.
Désolé... Je file, il faut que je construise ma problématique pour mon prochain cours, euh... sur "la création littéraire via Wattpad, euh... un reflet de la culture euh d'aujourd'hui ?"

veneration veneration veneration
Contenu sponsorisé

Re: Grande enquête : que devient Sébastien Clerc ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum