Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov 2011, 6:26 pm

@JPhMM a écrit:
@condorcet a écrit:D'après les quotidiens Les Echos et Le Monde, il s'agirait d'un "tour de vis" gouvernemental de plus grande ampleur concernant l'arrêt-maladie :
- dans le public avec ce premier jour de carence ;
- dans le privé avec un quatrième jour de carence envisagé ;

Apparemment le gouvernement a complètement pété un câble Shocked

Autant un premier jour de carence pour le public aurait pu passer, autant un quatrième jour de carence pour le privé est un pur suicide politique.

La seule explication qui me vient : que ce ne soit une brillante idée de Copé ou de Fillon pour torpiller la présidentielle de Sarkozy, l'humilier un bon coup et venir récupérer les pots cassés, en grand sauveur de l'UMP, qui grâce aux frasques du bondissant à talonnettes aura perdu toutes ses élections, avec tous les anciens élus, furieux, que cela implique.

Ou alors il y a un gros cadavre financier (supplémentaire) dans le placard.
Quant aux amendes en cas d'arrêt-maladie injustifié, effectivement, cela conforte la thèse du suicide politique.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par MarieL le Lun 14 Nov 2011, 6:36 pm

@Pierre_au_carré a écrit:
@lalilala a écrit:au fait, ça se passe comment un contrôle d'arrêt maladie?

Dans l'EN, je pense que ça se passe pas (ou peu)...

Si fait, ça arrive aussi dans l'EN mais plus rarement parce que les arrêts de travail ne partent souvent au rectorat qu'après notre retour dans l'établissement...

Quant à prouver que l'on est bien malade, cela dépend beaucoup de celui qui vient "vérifier". J'ai vu à plusieurs reprises ces derniers temps un reportage sur des médecins recrutés non pas pour vérifier le bien-fondé d'un arrêt maladie mais bien pour prouver qu'il est abusif. Des "médecins" payés pour cela et qui cherchent à prendre les gens en défaut. Une première horreur en attendant la suite furieux

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Nuits le Lun 14 Nov 2011, 6:40 pm

Cripure a écrit:
@iphigénie a écrit:en tout cas, ça entraînera de ne jamais s'arrêter un seul jour, tant qu'à faire,prenez la semaine pour "rentabiliser".
On reparlera des économies.
Je pense à une collègue qui attrape des bronchites terribles et qui s'arrêtait au maximum deux jours, reprenait, et parfois était obligée de s'arrêter de nouveau. Elle fera la jonction, maintenant, vu que son doc lui préconisait des arrêts plus longs directement. On parie que le bilan de cette mesure idiote sera une catastrophe supplémentaire au bilan grandissime de ce gouvernement d'incapables ?

Exactement... L'an dernier, j'ai attendu le plus possible avant de me faire arrêter. Résultat ? 2 fois 15 jours d'AM. Si j'avais été plus raisonnable (c'est-à-dire pas stagiaire), je me serais arrêtée plus tôt, pour un jour ou deux.
Cela sera totalement contre-productif.
Ah, mais que ce gouvernement m'énerve!

_________________
C'est dans l'intérêt de l'enfant. Very Happy

Nuits
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par MarieL le Lun 14 Nov 2011, 6:40 pm

Sur le suicide politique, moi qui suis pourtant du genre très, trop, optimiste, j'ai un doute. Est-ce que ce ne serait pas un coup de poker diabolique ? "Voyez à quel point la situation est dramatique, sans nous ce sera une catastrophe irrémédiable"... pale

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov 2011, 6:45 pm

@JPhMM a écrit:

Autant un premier jour de carence pour le public aurait pu passer dans l'opinion publique, autant un quatrième jour de carence pour le privé est un pur suicide politique.

Oui, c'est ce que je pense : c'est beaucoup de risque pour pas grand chose en terme comptable...

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par JPhMM le Lun 14 Nov 2011, 6:47 pm

Axel a écrit:Sur le suicide politique, moi qui suis pourtant du genre très, trop, optimiste, j'ai un doute. Est-ce que ce ne serait pas un coup de poker diabolique ? "Voyez à quel point la situation est dramatique, sans nous ce sera une catastrophe irrémédiable"... pale
Quand des dizaines de porte-flingues sont près à les mitrailler de chiffres sur les coûts du bouclier fiscal, de la tva réduite pour la restauration, etc. ? Peut-être bien.

Mais au lieu d'être un suicide politique, cela serait alors le signe d'une bêtise si profonde qu'elle pose question. Provoquée par une panique généralisée à l'UMP ?

Un peu des deux sans doute.


Dernière édition par JPhMM le Lun 14 Nov 2011, 6:48 pm, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par invitéW le Lun 14 Nov 2011, 6:47 pm

@Pierre_au_carré a écrit:
@JPhMM a écrit:

Autant un premier jour de carence pour le public aurait pu passer dans l'opinion publique, autant un quatrième jour de carence pour le privé est un pur suicide politique.

Oui, c'est ce que je pense : c'est beaucoup de risque pour pas grand chose en terme comptable...

vous ne connaissez pas la technique du "un pas en avant, puis 1 en arrière".

On annonce 1 jour de plus pour le privé et 1 pour le public (pour l'égalité).
Levée de boucliers
on renonce au jour en plus pour le privé et on garde celui du public.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par pk le Lun 14 Nov 2011, 6:49 pm

@Will.T: C'est clairement l'idée qui est derrière. Disons deux pas en avant, un pas en arrière. Razz

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par JPhMM le Lun 14 Nov 2011, 6:50 pm

Will.T a écrit:vous ne connaissez pas la technique du "un pas en avant, puis 1 en arrière".

On annonce 1 jour de plus pour le privé et 1 pour le public (pour l'égalité).
Levée de boucliers
on renonce au jour en plus pour le privé et on garde celui du public.
Un grand classique en effet.
Tu as sans doute raison. L'avenir très proche va nous le dire.
Les électeurs sauront au moins que cela démange furieusement l'UMP d'augmenter ce nombre de jours de carence.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov 2011, 6:50 pm

Will.T a écrit:
@Pierre_au_carré a écrit:
@JPhMM a écrit:

Autant un premier jour de carence pour le public aurait pu passer dans l'opinion publique, autant un quatrième jour de carence pour le privé est un pur suicide politique.

Oui, c'est ce que je pense : c'est beaucoup de risque pour pas grand chose en terme comptable...

vous ne connaissez pas la technique du "un pas en avant, puis 1 en arrière".

On annonce 1 jour de plus pour le privé et 1 pour le public (pour l'égalité).
Levée de boucliers
on renonce au jour en plus pour le privé et on garde celui du public.

Possible aussi.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Thalia de G le Lun 14 Nov 2011, 6:53 pm

Et puis à titre personnel, ça me fait suer ! Je négocie toujours avec le doc pour qu'il me prescrive moins de congés que ce qu'il me propose. Merdum.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par invitéW le Lun 14 Nov 2011, 6:53 pm

sinon, il y a la technique de l'écran de fumée :

On annonce 1 jour de plus pour le privé et 1 pour le public
tout le monde se focalise la dessus
en douce on fait passer une autre couillonade que personne n'avait vu venir tant il était focalisé sur la 1ère.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par JPhMM le Lun 14 Nov 2011, 6:54 pm

@Pierre_au_carré a écrit:
@JPhMM a écrit:

Autant un premier jour de carence pour le public aurait pu passer dans l'opinion publique, autant un quatrième jour de carence pour le privé est un pur suicide politique.

Oui, c'est ce que je pense : c'est beaucoup de risque pour pas grand chose en terme comptable...
Il faut croire que la droite ne réalise pas qu'elle est en train de prendre beaucoup de risques en ce moment.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov 2011, 6:55 pm

Will. T : Ouh, toi, tu es un énarque travaillant à la DGI déguisée déguisé en Néo !!! Razz Razz Razz
lol!


Dernière édition par condorcet le Lun 14 Nov 2011, 6:58 pm, édité 1 fois (Raison : fôte d'ortografe (ancienne et nouvelle manière))

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Thalia de G le Lun 14 Nov 2011, 6:57 pm

@condorcet a écrit:Will. T : Ouh, toi, tu es un énarque travaillant à la DGI déguisée en Néo !!! Razz Razz Razz
lol!
Cette idée m'a effleurée. Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par JPhMM le Lun 14 Nov 2011, 7:02 pm

Bref, je ne sais pas quel est le projet final, mais annoncer l'ajout d'un quatrième jour de carence est, à mon sens, une initiative relevant d'un grand crétinisme politique.

Je ne comprends toujours pas comment il est possible que personne n'ait dit, là-haut, "hola hola hola, minute papillon".

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par invitéW le Lun 14 Nov 2011, 7:04 pm

@JPhMM a écrit:Bref, je ne sais pas quel est le projet final, mais annoncer l'ajout d'un quatrième jour de carence est, à mon sens, une initiative relevant d'un grand crétinisme politique.

Je ne comprends toujours pas comment il est possible que personne n'ait dit, là-haut, "hola hola hola, minute papillon".

ça viendra selon la réaction de la populasse : c'est un ballon sonde.

Si la réaction est trop vive on va nous jurer la main sur le cœur qu'il n'en a jamais été question, que c'était juste la lubie d'un seul homme...

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Condorcet le Lun 14 Nov 2011, 7:04 pm

Si cela continue, Sarko risque de connaître le sort jospinien.

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par invitéW le Lun 14 Nov 2011, 7:05 pm

@condorcet a écrit:Will. T : Ouh, toi, tu es un énarque travaillant à la DGI déguisée déguisé en Néo !!! Razz Razz Razz
lol!

je préfère la version corrigée en effet...même si je ne pensais pas être découvert si tôt !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Cécilia le Lun 14 Nov 2011, 7:42 pm

Il y a un truc qui me chiffonne : si l'histoire du jour de carence passait, je me demande si je n'aurais pas tendance à m'autoriser plus facilement une absence d'un jour en cas de petit rhume ou baisse de forme... Si mon congé maladie n'est pas rémunéré, pourquoi ne pas opter pour un congé sans solde, qui ne nécessite pas de passer chez le médecin?

Autre chose : si on baisse les prestations, les cotisations devraient diminuer un peu, non, sinon il y a rupture de contrat?

Cécilia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Leclochard le Lun 14 Nov 2011, 7:48 pm

@Cécilia a écrit:Il y a un truc qui me chiffonne : si l'histoire du jour de carence passait, je me demande si je n'aurais pas tendance à m'autoriser plus facilement une absence d'un jour en cas de petit rhume ou baisse de forme... Si mon congé maladie n'est pas rémunéré, pourquoi ne pas opter pour un congé sans solde, qui ne nécessite pas de passer chez le médecin?

Autre chose : si on baisse les prestations, les cotisations devraient diminuer un peu, non, sinon il y a rupture de contrat?

Tu es une exception. Je pense qu'au contraire, plus de personnes réfléchiraient à deux fois avant de s'arrêter.
Je crois aussi que ce projet ne vise pas les profs mais les fonctionnaires territoriaux et municipaux qui ont une tendance à s'absenter très, très fréquemment (voir un message au-dessus). Tous ceux qui ont sont en contact avec des personnes qui travaillent dans une mairie ou un conseil général, le savent.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par mathmax le Lun 14 Nov 2011, 7:54 pm

@Marie Laetitia a écrit:sur le principe, réduire les différences entre privé et public de ce point de vue ne me choque pas (oui je sais, je vais me faire taper).

C'est très louable d'être prêt à se sacrifier sur l'autel de l'égalité, mais pourquoi toujours s'aligner sur les plus démunis :
Une grosse majorité des salariés du privé (70% d'après un journaliste d' Europe 1) sont indemnisés dès le premier jour par leur entreprise ...

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein

mathmax
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par JPhMM le Lun 14 Nov 2011, 8:01 pm

Will.T a écrit:
@JPhMM a écrit:Bref, je ne sais pas quel est le projet final, mais annoncer l'ajout d'un quatrième jour de carence est, à mon sens, une initiative relevant d'un grand crétinisme politique.

Je ne comprends toujours pas comment il est possible que personne n'ait dit, là-haut, "hola hola hola, minute papillon".

ça viendra selon la réaction de la populasse : c'est un ballon sonde.

Si la réaction est trop vive on va nous jurer la main sur le cœur qu'il n'en a jamais été question, que c'était juste la lubie d'un seul homme...
Sauf que le mal sera fait.
4 jours (ouvrables), cela fait presque une semaine. Presque.
Français, encore un effort... diable

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un funeste projet : celui d'instaurer un jour de carence en cas d'arrêt-maladie pour les fonctionnaires (et d'en rajouter un autre pour les travailleurs du secteur privé)

Message par Pierre_au_carré le Lun 14 Nov 2011, 8:13 pm

Axel a écrit:Sur le suicide politique, moi qui suis pourtant du genre très, trop, optimiste, j'ai un doute. Est-ce que ce ne serait pas un coup de poker diabolique ? "Voyez à quel point la situation est dramatique, sans nous ce sera une catastrophe irrémédiable"... pale

Non, pas possible, tout va bien en ce moment ! scratch

Pierre_au_carré
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 18 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum