Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Elle aime le Lun 14 Nov 2011 - 16:53

"Madame, vous êtes trop dure. Chez Mme Pythagore, M. Mécanique, M. Photosynthèse... , on a le droit :
- d'arriver après la sonnerie (filles de 2nde, qui ont passé trop de temps à se remaquiller et les "jem'enfoutiste" habituels)
- de se balancer sur sa chaise ("oui, très bien, suis-je bête ? Que nous manque-t-il pour mener à bien un cours de français ? Bon sang mais c'est bien sûr ! Une balançoire !")
- de mâcher un chewing-gum ("je comprends mon collègue, cette attitude de ruminant vous correspond parfaitement")
- de noter que ce qu'on veut (et même rien, tant qu'à faire), de ne pas écrire si on a mal ("Je suis un tyran. Excusez-moi, je m'empresse de fournir une copie du cours sur le cahier de textes numériques")
- d'être tranquille si on est fatigué (l'élève, dans un état second, qui dort sur sa table ; le pauvre, il a les yeux rouges)
- de manger (c'est le même que le précédent)
- de boire (non alcoolisé)
- de se lever sans autorisation ("cela peut apporter en effet une certaine forme de dynamisme ; la prochaine fois, on fait cours debout")
- de ne pas lever la main pour parler ("c'est un projet interdisciplinaire avec mon collègue d'EPS : travaillez-moi ces muscles !")
- de parler entre nous ("Effectivement, des concertations entre élèves permettent une construction de l'identité tout en adoptant une attitude de respect, développement cognitif... ")

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par sorceress le Lun 14 Nov 2011 - 17:01

Les passages en italiques avec guillemets, c'est de l'humour je suppose.
Pour en revenir à ce prétendent les élèves, je te conseillerais de te méfier de ce qu'ils te disent. Le but des gamins en général est de mettre la zizanie entre les adultes (quand ils voient qu'il y a moyen de le faire) et donc tous les mensonges sont bons.
Exemple tout bête, je suis revenue d'un stage, j'ai trouvé que la nourriture de la cantine était trop froide donc pas bonne car je suis passée au moment de la fin des services, j'en ai parlé aux élèves de façon très superficielle. Deux jours plus tard le cuisinier m'est tombé dessus car je disais parait il que sa bouffe était "dégueulasse". Comme dirait House :" Tout le monde ment" et j'ajouterais :"En particulier les ados".
PS: "parler entre nous" ne me choque pas dans certaines conditions.

sorceress
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par pitchounette le Lun 14 Nov 2011 - 17:02

@sorceress a écrit:Pour en revenir à ce prétendent les élèves, je te conseillerais de te méfier de ce qu'ils te disent. Le but des gamins en général est de mettre la zizanie entre les adultes (quand ils voient qu'il y a moyen de le faire) et donc tous les mensonges sont bons.
+1
oh oui pour nous monter les uns contre les autres
et essayez d'obtenir des faveurs surlesquelles on dit tous NON!

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Elle aime le Lun 14 Nov 2011 - 17:04

Ne vous inquiétez pas, j'avais compris...
Very Happy

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par User5899 le Lun 14 Nov 2011 - 17:36

Une élève m'a dit un jour : "Ah, mais finalement, vous ne criez jamais et vous ne nous frappez pas. Au collège, c'est ce qu'ils disent de vous"...
Précision : je n'ai jamais rencontré un collègue des collèges de recrutement...
Auri sacra fames...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par olive-in-oil le Lun 14 Nov 2011 - 19:26

J'ai un élève qui prétend qu'un collègue (d'un autre établissement) mettait au moins 10/20 si l'élève faisait mine de réfléchir et de travailler même s'il ne rendait aucun travail à la fin de la séquence. Suspect Mais bien sûûûûûûûûûûûûûûrrrrrrrrrrrrrr !
Je lui ai répondu : "Eh bien mon p'tit père, tu vas trouver du changement avec moi !" Twisted Evil

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Provence le Lun 14 Nov 2011 - 19:49

Cripure a écrit:Une élève m'a dit un jour : "Ah, mais finalement, vous ne criez jamais et vous ne nous frappez pas. Au collège, c'est ce qu'ils disent de vous"...
Précision : je n'ai jamais rencontré un collègue des collèges de recrutement...
Auri sacra fames...

Non, ils ont trop peur...

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Provence le Lun 14 Nov 2011 - 19:50

Ciara a écrit:"Madame, vous êtes trop dure. Chez Mme Pythagore, M. Mécanique, M. Photosynthèse... , on a le droit :
- d'arriver après la sonnerie (filles de 2nde, qui ont passé trop de temps à se remaquiller et les "jem'enfoutiste" habituels)
- de se balancer sur sa chaise ("oui, très bien, suis-je bête ? Que nous manque-t-il pour mener à bien un cours de français ? Bon sang mais c'est bien sûr ! Une balançoire !")
- de mâcher un chewing-gum ("je comprends mon collègue, cette attitude de ruminant vous correspond parfaitement")
- de noter que ce qu'on veut (et même rien, tant qu'à faire), de ne pas écrire si on a mal ("Je suis un tyran. Excusez-moi, je m'empresse de fournir une copie du cours sur le cahier de textes numériques")
- d'être tranquille si on est fatigué (l'élève, dans un état second, qui dort sur sa table ; le pauvre, il a les yeux rouges)
- de manger (c'est le même que le précédent)
- de boire (non alcoolisé)
- de se lever sans autorisation ("cela peut apporter en effet une certaine forme de dynamisme ; la prochaine fois, on fait cours debout")
- de ne pas lever la main pour parler ("c'est un projet interdisciplinaire avec mon collègue d'EPS : travaillez-moi ces muscles !")
- de parler entre nous ("Effectivement, des concertations entre élèves permettent une construction de l'identité tout en adoptant une attitude de respect, développement cognitif... ")

j'autorise aussi mes élèves à s'envoyer en l'air pendant les cours et à se battre à l'arme blanche. Il faut bien qu'ils trouvent seuls leurs limites. Laughing

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Aemilia le Lun 14 Nov 2011 - 19:58

Ceci dit, l'an dernier, quand j'ai demandé aux élèves quels livres ils avaient dû lire l'année précédente, ils m'ont répondu qu'ils n'avait jamais étudié de livre, que le "prof lisait son manuel et c'est tout". Je leur ai dit "ça m'étonnerait !"

Mes collègues m'ont confirmé que c'était vrai...ce professeur (parti à la retraite) avait l'habitude de ne jamais faire d'OI.

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Ronin le Lun 14 Nov 2011 - 20:02

Moi y font plein de trucs bizarres mais bon, ils sont pour ça...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par User5899 le Lun 14 Nov 2011 - 23:02

@Provence a écrit:
Cripure a écrit:Une élève m'a dit un jour : "Ah, mais finalement, vous ne criez jamais et vous ne nous frappez pas. Au collège, c'est ce qu'ils disent de vous"...
Précision : je n'ai jamais rencontré un collègue des collèges de recrutement...
Auri sacra fames...

Non, ils ont trop peur...
yesyes yesyes

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Dhaiphi le Mar 15 Nov 2011 - 21:24

@Aemilia a écrit:Mes collègues m'ont confirmé que c'était vrai...ce professeur (parti à la retraite) avait l'habitude de ne jamais faire d'OI.
Il n'avait de compte à rendre qu'à son Inspecteur (et éventuellement à sa conscience). Ce dernier n'a pas obtenu qu'il soit radié, il est en retraite. Tout est bien.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par gelsomina31 le Mar 15 Nov 2011 - 21:44

@Provence a écrit:
Ciara a écrit:"Madame, vous êtes trop dure. Chez Mme Pythagore, M. Mécanique, M. Photosynthèse... , on a le droit :
- d'arriver après la sonnerie (filles de 2nde, qui ont passé trop de temps à se remaquiller et les "jem'enfoutiste" habituels)
- de se balancer sur sa chaise ("oui, très bien, suis-je bête ? Que nous manque-t-il pour mener à bien un cours de français ? Bon sang mais c'est bien sûr ! Une balançoire !")
- de mâcher un chewing-gum ("je comprends mon collègue, cette attitude de ruminant vous correspond parfaitement")
- de noter que ce qu'on veut (et même rien, tant qu'à faire), de ne pas écrire si on a mal ("Je suis un tyran. Excusez-moi, je m'empresse de fournir une copie du cours sur le cahier de textes numériques")
- d'être tranquille si on est fatigué (l'élève, dans un état second, qui dort sur sa table ; le pauvre, il a les yeux rouges)
- de manger (c'est le même que le précédent)
- de boire (non alcoolisé)
- de se lever sans autorisation ("cela peut apporter en effet une certaine forme de dynamisme ; la prochaine fois, on fait cours debout")
- de ne pas lever la main pour parler ("c'est un projet interdisciplinaire avec mon collègue d'EPS : travaillez-moi ces muscles !")
- de parler entre nous ("Effectivement, des concertations entre élèves permettent une construction de l'identité tout en adoptant une attitude de respect, développement cognitif... ")

j'autorise aussi mes élèves à s'envoyer en l'air pendant les cours et à se battre à l'arme blanche. Il faut bien qu'ils trouvent seuls leurs limites. Laughing
Je vois qu'on s'amuse bien au collège et au lycée! Wink

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Raoul Volfoni le Mar 15 Nov 2011 - 22:58

L'an dernier, mes 1res bac pro affirmaient que j'étais la seule prof à ne pas les autoriser à ranger leurs affaires à midi moins le quart au lieu de midi, et à les garder jusqu'à la sonnerie. Également seule à interdire les portables, le maquillage et la bouffe, seule également à gueuler quand on n'avait pas ses affaires et à donner du travail à la maison.
Pas étonnant que les élèves prennent des habitudes déplorables, si seule la stagiaire fait respecter le règlement ! Laughing

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Elle aime le Mer 16 Nov 2011 - 0:26

Kruella a écrit:L'an dernier, mes 1res bac pro affirmaient que j'étais la seule prof à ne pas les autoriser à ranger leurs affaires à midi moins le quart au lieu de midi, et à les garder jusqu'à la sonnerie. Également seule à interdire les portables, le maquillage et la bouffe, seule également à gueuler quand on n'avait pas ses affaires et à donner du travail à la maison.

Quelle cruauté !
Ton pseudo, c'est le surnom que te donnaient tes élèves ? Avoue...

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Jane le Mer 16 Nov 2011 - 8:00

Sont vilains, mes collègues, z'ont pas compris qu'il faut laisser les ados s'exprimer.... parce que les miens m'ont soutenu mordicus que j'étais la seule à ne pas les autoriser à discuter avec leurs voisins en classe !
Ben voyons Descartes

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par Hermione0908 le Mer 16 Nov 2011 - 12:31

En même temps, je me demande si certains collègues n'abusent effectivement pas. Hier, l'ai entendu une classe dans les couloirs 10 minutes avant la sonnerie de la récré (je fais cours porte ouverte, mon côté claustro sans doute...). J'ai trouvé ça étrange.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les choses que les autres collègues acceptent (selon les élèves)

Message par elfiane le Mer 16 Nov 2011 - 13:01

Je ne savais pas si je devais le mettre ici ou dans incivilité, et puis au final l'incivilité est tellement "banale" (c'est horrible d'écrire ça) que le plus intéressant c'est la suite.
A un élève qui me fait savoir en fin d'heure qu'il n'a pas son livre de la semaine n'étant pas chez lui et qu'il ne pourra pas finir l'exo commencé en classe. Je lui demande pourquoi il n'a pas pris en note l'énoncé, qu'il n'a pas d'excuse car il avait le temps et que non l'excuse n'est donc pas valable.
Il se fache, s'éloigne légèrement en lançant un "je m'en bas les couilles" (d'où le rapport) puis reviens en bougonnant. "C'est pas possible ça, l'année dernière je m'entendais bien avec tout les profs, limite on se claquer la bise avec certains. Et cette année c'est n'importe quoi !"

Bah oui mais désolée je suis pas ta copine, tu vas aller claquer la bise à quelqu'un d'autres et puis voilà !

elfiane
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum