Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 14:46

J'ai 4 classes (2 de 4eme et 2 de 3eme) au collège. Ce sont, de l'avis unanime de tous, les 4 classes poubelles de ces niveaux.
Jusqu'aux vacances de la Toussaint, j'ai fait:
- plans de classe (forcément, mais au cas où quelqu'un aurait un doute)
- Punitions (principalement des trucs à copier, parfois un travail noté)(souvent non faite donc heure de retenue)
- Heures de retenue (j'ai découvert juste avant les vacances qu'aucun élève n’était jamais venu et que RIEN n’était fait pour 1)me le dire alors que je vais dans le bureau des surveillants au moins 1 fois par semaine pour savoir 2)les faire venir --> plein d'heures de colle non faites)
- Appel aux parents (beaucoup m'ont raccroché au nez)
- Convocation des parents (mais il y en a beaucoup qui se fichent royalement de leurs gamins et qui ne sont jamais venus)
- Rapports d'incidents (jamais suivis d'effets, et on me reproche d'en faire trop).

Depuis les vacances de la Toussaint, je me sens complètement dépassée, et ne sait plus trop quoi faire.
J'ai eu l'aide d'une collègue pour l'une des 2 3eme, et ça se passe maintenant beaucoup mieux.
Ce n'est pas le cas pour les autres classes, et il y a énormément de profs dans ces autres classes qui disent que tout se passe bien (alors que des surveillants me disent qu'ils entendent les gamins faire le bordel avec M. X ou Mme Y également).

Hier, la CPE que j'ai été voir pour essayer de trouver des solutions me dit qu'il faut que je me remette en question et que je n'ai pas d'autorité.

Aujourd'hui, dans la classe de 3eme infernale, j'ai demande à une surveillante de venir parce qu'ils étaient intenables. On a discuté et fait un contrat ensemble mais pas avant que les élèves ne me disent que je n'avais pas d'autorité et que je ne savais pas me faire respecter. Les élèves m'ont ensuite dit que c'était parce que j'étais nouvelle et que c'était ma 1ere année (putain, c'est qui l'espèce de qui leur a dit que j’étais néo-tit?).
J'ai pourtant l'impression d'avoir fait tout ce que je pouvais, mais que l'absence de reaction de ceux au-dessus m'a complètement décrédibilisée.

Un autre problème soulevé par les élèves est que je ne prends pas toujours la bonne personne: ben oui, c'est assez difficile de trouver la source d'un cri d'animal. Je n'ai pas discuté ce point avec eux, parce que j'estime que ce n'est pas à eux de decider qui doit être puni. Mais c'est un vrai problème que j'ai: comment faire?

Je ne sais plus comment réagir. Je commence aussi à perdre l'envie de réagir. Que faire?

Désolée pour le pavé.

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par aaaa298 le Mer 16 Nov 2011 - 14:53

1ère chose: se dire que ce sont des c... (tous: élèves, parents, CPE)
J'aurais tendance à te dire que ca va se tasser. Quand on est nouveau (sans pour autant être néo-tit, mais dès que l'on change d'établissement), les gamins sont pénibles (c'est mon cas cette année). Par contre, il faudrait que tes décisions soient suivies des faits, sinon c'est normal que les gamins s'en foutent. Essaye de mettre les choses au point avec la CPE, voire avec ton CDE si jamais ca ne s'arrange pas. Sinon, tu peux tenter les pratiques "limites": les garder 5 minutes à la récré, les faire copier pendant une heure, ... des sanctions que tu maîtrises, toi, mais vaut mieux éviter de les multiplier.
Bon courage pour la suite! Ca va se calmer.


aaaa298
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 14:58

Merci aaaa298, par contre, le CDE n'est pas une bonne idée (il est pour ne pas faire de vagues si tu vois ce que je veux dire, ça vient de lui, l'histoire des 'il y a trop de rapports').

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par hophophop le Mer 16 Nov 2011 - 14:59

Ils ne viennent pas en colle ? tu demandes à l'administration de convoquer les parents ou envoi avec accusé de réception.
Ils ne font pas les punitions ? ils restent en récré pour les faire, au bout de 15 jours ça calme.
Ds la mesure du possible, assure les retenues toi-même : 1 / tu sais s'ils viennent ou pas / 2/ si l'occasion se présente, tu les allumes devant d'autres d'élèves d'un niveau plus bas si possible, tu t'arranges pour leur passer l'envie de revenir.


vu que tu sembles un peu désespérée, je serais à 2 doigts de te proposer de faire intervenir le CDE pour remettre les choses à plat, et leur faire comprendre, que désormais c'est plus la même !


Courage, ton désarroi me semble intolérable. Personne ne te conseille avec bienveillance au collège ?

hophophop
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:00

Déjà la Cpe n'a aucune légitimité à te dire cela. Envoie - la se faire voir chez les grecs. Tu ne laisses pas tomber et c'est tout à ton honneur. Bravo pour ton courage. Hauts les coeurs.

1) Qu'a - t - il été fait dans la troisième où cela va mieux ?
2) Dans tes 4ème est - ce la même chose ?
3) Lorsque les élèves te reprochent de ne pas punir le bon, ils ne cherchent pas à régler le problème. Ils sont complices si ils ne balancent pas. Fais une pause lorsque cela arrive. Fais leur écrire chacun sur un papier anonyme le nom du responsable si ils le connaissent. Tu ramasses et tu ne fais aucun commentaire. Tu épluches après le cours. Diviser pour régner. :professeur:
4) Le cde ne peut - il intervenir à ta demande en début de séance pour te redonner la main ?

Bon courage MelanieSLB, je comprends que ça te prenne aux tripes de te faire jugée ainsi par une neuneu de cpe.


pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:02

Ben, j'ai deux ou trois collègues sur qui je peux compter, mais ça ne fait pas beaucoup au final quand on est dans cette situation (d'autant que mon cher principal aime aussi me dire que de toute façon, je suis sans expérience, sous-entendu, vous n'y arriverez pas et c'est normal ... tu sais, hophophop, il s'adresse parfois à moi en disant: "jeune fille", ce qu'il dit aux élèves, alors forcément ... merci pour l'image quoi).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:08

Pk, j'ai une collègue avec qui je m'entends très bien qui a aussi cette 3eme dans laquelle ça va mieux. Elle a fait je ne sais pas quoi, mais ils sont maintenant beaucoup plus tranquilles. En fait, tous les suiveurs se sont arrêtés, ce qui fait que je peux beaucoup plus me concentrer sur les meneurs, et sans trop les punir, mais plutôt en les cassant bien.
Les 4eme sont principalement casse-pieds, c'est quand même rares qu'on en vienne au niveau des 3eme (ça a du arriver 1 fois depuis le début de l’année) mais mêmes causes, mêmes effets en fait. Je n'ai pas capté suffisamment vite que les retenues n’étaient pas faites, et je ne peux pas les coller avec moi, parce que ce sera soit dans une classe pas calme de toute façon, ou soit avec des SEGPA, et ça (même si en SEGPA, pour moi, ça se passe bien), je ne le veux pas parce que je ne sais pas ce qu'ils diraient/feraient.
Pas bête l’idée, pk. Merci.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:12

@MelanieSLB a écrit:Ben, j'ai deux ou trois collègues sur qui je peux compter, mais ça ne fait pas beaucoup au final quand on est dans cette situation (d'autant que mon cher principal aime aussi me dire que de toute façon, je suis sans expérience, sous-entendu, vous n'y arriverez pas et c'est normal ... tu sais, hophophop, il s'adresse parfois à moi en disant: "jeune fille", ce qu'il dit aux élèves, alors forcément ... merci pour l'image quoi).

Si cela reste dans une conversation privée, cela peut passer. Dans une discussion publique, cela n'est pas très correct. Tu peux lui signaler. "Je ne comprends pas ce propos qui vise à ramener la personne à son âge. Je ressens cela comme une dévalorisation."

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par Clarinette le Mer 16 Nov 2011 - 15:12

@aaaa298 a écrit:il faudrait que tes décisions soient suivies des faits

Joli ! Smile Et s'il est suivi des fées, c'est encore mieux ! Very Happy

En tout cas, courage, collègue néo-tit ! Petits conseils d'une "vieille" du primaire, même si nos problèmes de discipline sont minimes par rapport à ceux que tu rencontres : trop de sanctions tuent les sanctions.
D'autre part, compliqué de dépendre de la vie scolaire, qui n'a pas l'air de prendre son boulot très à coeur, mais peut-être sont-ils en sous-nombre et débordés, comme souvent... Ce qui est sûr, c'est qu'une des conditions pour qu'une sanction soit efficace....... c'est qu'elle soit appliquée !
Dernier point, que tu soulèves toi-même : tes élèves se plaignent que tu ne punisses pas "le bon". On sait que les enfants et ados (comme nous, d'ailleurs, en fait) sont très sensibles à l'injustice. C'est peut-être une des clés de tes soucis ?

PS : je ne te l'apprends pas, mais l'autorité n'est pas proportionnelle au nombre de sanctions infligées... je dirais même que c'est l'inverse...

Encore une fois, courage pour tes premières années : il va t'en falloir !

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:17

Clarinette, j'entends bien que trop de sanctions tue la sanction, mais que faire d'autre?

D'autre part, j'ai pas mal d’élèves qui font leurs coups en douce, qui hurlent que ce n'est pas eux, le reste de la classe soutient, et quelques semaines après, ils reconnaissent qu'effectivement, c’était bien eux. C'est aussi pour ça que quand ils m'ont dit ça, je n’étais pas très contente, d'autant que souvent, notamment pour les cris, je ne sais pas qui c'est donc je ne punis pas.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par Clarinette le Mer 16 Nov 2011 - 15:20

Au point où en sont les choses, est-ce angélique d'imaginer faire appel à leur sens des responsabilités lors d'un petit discours ou conseil de classe au début d'une heure de cours ?

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:22

@MelanieSLB a écrit:Pk, j'ai une collègue avec qui je m'entends très bien qui a aussi cette 3eme dans laquelle ça va mieux. Elle a fait je ne sais pas quoi, mais ils sont maintenant beaucoup plus tranquilles. En fait, tous les suiveurs se sont arrêtés, ce qui fait que je peux beaucoup plus me concentrer sur les meneurs, et sans trop les punir, mais plutôt en les cassant bien.
Demande lui, cela peut être une piste.
@MelanieSLB a écrit:
Les 4eme sont principalement casse-pieds, c'est quand même rares qu'on en vienne au niveau des 3eme (ça a du arriver 1 fois depuis le début de l’année) mais mêmes causes, mêmes effets en fait. Je n'ai pas capté suffisamment vite que les retenues n’étaient pas faites, et je ne peux pas les coller avec moi, parce que ce sera soit dans une classe pas calme de toute façon, ou soit avec des SEGPA, et ça (même si en SEGPA, pour moi, ça se passe bien), je ne le veux pas parce que je ne sais pas ce qu'ils diraient/feraient.
Là la cpe ne fait pas son job, alors ses leçons à deux balles...
Oh, tu as même des segpa. Tu es très gâtée! Tu peux aussi mettre des mots brefs dans le carnet (travail non fait, une fois de plus; leçon non apprise, une fois de plus; bavardages, bavardages, bavardages; etc.). Au bout de quelques mots, cela va opérer certains changements de comportements. Cela va calmer un nombre croissant d'élèves et isoler les meneurs en renvoyant l'autorité vers les parents. Si ces derniers répondent par le biais du carnet, tu écris seulement "Vu".

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:27

C'est ce qu'on a fait aujourd'hui, et comme je le notais dans mon 1er message, on va voir ce que ça donne, mais je suis assez pessimiste considérant que
1) leur position, c'est: l'anglais, c'est nul et çà sert a rien.
2) alors même qu'on venait d’élaborer certaines règles ensemble et qu'ils avaient décidé de la punition eux-mêmes, ils ont commencé à se rebeller en disant que de toute façon, ils ne les feraient pas (parce qu'ils sont incapables de se tenir aux règles qu'ils ont eux-mêmes fixées) (et tout le monde était bien d'accord sur les responsables).

Et les mots dans les carnets d'un bon 3/4 des élèves ne sont JAMAIS signés (les mêmes parents qui me raccrochent au nez, tu sais?).

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:27

@Clarinette a écrit:Au point où en sont les choses, est-ce angélique d'imaginer faire appel à leur sens des responsabilités lors d'un petit discours ou conseil de classe au début d'une heure de cours ?

Si il accepte, cela renvoie en partie le problème d'autorité au cde. Son autorité est alors sur la sellette. Je ne trouve pas anormal qu'il intervienne pour épauler un professeur (se mouiller?) dans l'intérêt des élèves. C'est même souhaitable. Après les heures de colle seront plus suivies, c'est à espérer.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:31

@MelanieSLB a écrit:Et les mots dans les carnets d'un bon 3/4 des élèves ne sont JAMAIS signés (les mêmes parents qui me raccrochent au nez, tu sais?).

Là, ils ne font pas leur boulot, il faut en rendre compte au cde. Il pourrait les appeler voire les convoquer, éventuellement par AR. Y a - t - il un adjoint ?

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par Clarinette le Mer 16 Nov 2011 - 15:33

En fait, je ne parlais pas nécessairement de faire appel au cde, mais au moins, il pourrait sermonner la cpe sur ses obligations, je suppose.

_________________

Clarinette
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:34

Adjointe stagiaire.
Gentille mais un peu coincée par l'attentisme ambiant.
J'ai essayé il y a peu les convocations par courrier, ben, ça ne marche pas.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:40

L'impossibilité de contact avec les familles, le refus de suivi de leurs parts, cela ne relève pas des enseignants mais du cde.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par caribouc le Mer 16 Nov 2011 - 15:42

MelanieSLB, je trouve intolérable le comportement de ton CPE et de ton CDE. C'est terrible quand les sanctions ne sont pas suivies des faits, des fées, d'effet lol!
L'an dernier, dans mon collège, les gamins n'avaient peur ni de la CPE, ni de la CDE... ce fut un bordel innommable pendant 5 ans (des études où les gamins ne pouvaient même pas travailler tellement c'était le bazar, des actes graves non sanctionnés et j'en passe). Cette année, nouveau CPE, nouveau CDE, c'est magique : ils paraient qu'ils se tiennent tous à carreau !

T'appeler "jeune fille" ! Nanméo :colere: Je pense que Pk a raison, il faut relever ce genre de dénomination dévalorisante... sans attendre et à chaque fois qu'il s'y essaie. (je ne sais pas moi, trouve une phrase rituelle que tu ressortiras systématiquement, genre "s'il vous plait, appelez-moi mademoiselle, je ne suis pas une jeune fille ni une ado")
Pour les heures de colle, laisse tomber, puisqu'elles ne sont pas faites (je compatis, c'était pareil dans mon collège, donc je n'en ai jamais mis topela )

Ensuite, en effet, va voir ta collègue pour savoir quelles mesures elle a pris avec ta 3e qui va mieux. Et tente d'appliquer ce genre de mesures aux autres classes.
Réfléchis tranquillement ce we à un discours que tu peux leur tenir dans chaque classe lundi, avec les règles sur lesquelles tu seras intransigeante.
Tu préviens, au prochain cri d'animaux, tu ne cherches pas à savoir qui c'est ni qui sait, mais la classe est sanctionnée ! Tout le monde, point barre. Qu'ils deviennent un peu responsables de l'ambiance qu'ils mettent dans la classe. Hop, interro surprise immédiate, ils détestent Twisted Evil
Et au point où tu en es, tu peux même leur dire que tu les prendras pendant une de tes heures de libre (je déteste ça, mais ça peut frapper un grand coup)...

Et surtout, ne lâche pas, jamais. Si tu tiens le choc jusqu'à Noël, à mon avis, ils verront que de l'autorité, tu en as. Et ça se calmera.

Courage ! fleurs2

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par caribouc le Mer 16 Nov 2011 - 15:44

@pk a écrit:L'impossibilité de contact avec les familles, le refus de suivi de leurs parts, cela ne relève pas des enseignants mais du cde.
Ben, y a des CDE merdiques quand même, qui n'aime pas faire de vagues, comme dit MelanieSLB pale

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)

caribouc
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par Invité le Mer 16 Nov 2011 - 15:45

@Clarinette a écrit:Au point où en sont les choses, est-ce angélique d'imaginer faire appel à leur sens des responsabilités lors d'un petit discours ou conseil de classe au début d'une heure de cours ?

Cela ne servira pas à grand-chose: le sens des responsabilités en 4ème ou en 3ème Rolling Eyes
Le problème n'est pas "trop de sanctions" mais "aucune sanction appliquée".

J'ai connu une situation semblable en collège (ZEP en pleine campagne): les retenues n'étaient jamais faites et les élèves le savaient. Comme ils savaient qu'il n'y aurait jamais de conseils de discipline même pour des faits extrêmement graves. Bref, une zone de non-droit comme on dit.
Les professeurs étaient en guerre contre la vie scolaire et réciproquement.
Seul le principal adjoint, nouveau dans l'établissement, a essayé de faire régner l'ordre. Peine perdue. Le CDE préférait tomber sur l'équipe enseignante (plus docile) et sur son adjoint que sur les élèves et leurs parents. J'ai vécu l'enfer pendant 6 mois.

Pour faire évoluer la situation, il faut que l'équipe enseignante soit soudée et qu'elle le montre. Les collègues ne doivent pas hésiter à enguirlander les élèves quand ils ont fait des "bêtises" chez un autre collègue. Ce n'est pas "chacun dans son coin" et "non chez moi tout va bien".
Si tu as les reins solides, il y a la solution de l'exclusion de cours. Car il te faudra lutter contre la vie scolaire et contre ton CDE. J'ai connu les menaces, les convocations et les humiliations pour avoir fait ce choix...

Désolée, mon message n'est pas très gai...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:45

Merci, Caribouc.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par MelanieSLB le Mer 16 Nov 2011 - 15:47

Et je reconnais parfaitement tout ce que tu dis, Al, c'est un peu le même genre de choses là où je suis. Bon sang, heureusement que je suis TZR (je n'aurai jamais imaginé dire ça un jour!).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par pk le Mer 16 Nov 2011 - 15:52

@caribouc a écrit:
@pk a écrit:L'impossibilité de contact avec les familles, le refus de suivi de leurs parts, cela ne relève pas des enseignants mais du cde.
Ben, y a des CDE merdiques quand même, qui n'aime pas faire de vagues, comme dit MelanieSLB pale

Espérons que l'adjointe va s'y coller. MelanieSLB, demande lui. Cela officialiserait la chose: les mots dans les carnets doivent être signés.

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagir quand la CPE et certains élèves vous disent que vous n'avez aucune autorité?

Message par Celeborn le Mer 16 Nov 2011 - 16:14

@Al a écrit:
Le problème n'est pas "trop de sanctions" mais "aucune sanction appliquée".

Je suis entièrement d'accord avec ça. La question n'est pas celle de la quantité, c'est celle de la qualité. D'ailleurs, il y a probablement un lien entre les deux : si les sanctions étaient appliquées, leur nombre diminuerait certainement.

Je conseille la technique de la vieille peau de vache (dite aussi technique du prof sadique). Je l'ai appliquée une année avec une classe qui m'avait fait une crasse : j'ai tout dicté sans rien écrire au tableau, et bizarrement les contrôles étaient soudain beaucoup plus difficiles (Ah ! La dictée sur l'hirondelle ! Un grand moment !)

J'accompagnerai cette technique par celle de l'exclusion de cours dès que tu repères celui qui fait un bruit d'animal ou qui fout le souk. Comme ça, la CPE pourra tester son autorité à son tour. J'y joindrais la technique du "délégué syndical", i.e. entretien dans le bureau du CDE en présence d'un tiers de confiance, avec un mémo sur le nombre d'heures de colles non effectuées (et j'en profiterais mesquinement pour signaler que la CPE qui te donne des leçons d'autorité semble professionnellement incompétente), le nombre de mots non signés dans les carnets sans que cela entraîne convocation des familles, le nombre de rapports classés sans suite. Je préciserais que c'est le travail des vieux CDE d'aider les jeunes filles à asseoir leur autorité : ça s'appelle le travail d'équipe.

Voilà quelques idées : j'espère que certaines peuvent t'être utiles.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum