La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:35

@JPhMM a écrit:Mais Leibniz déjà se posait la question.
D'ailleurs, relativement à l'analyse non standard, Leibniz se posait déjà aussi la question de ce que pourrait bien être un nombre infinitésimal.

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Finrod le Ven 18 Nov 2011 - 21:40

@JPhMM a écrit:
@JPhMM a écrit:Mais Leibniz déjà se posait la question.
D'ailleurs, relativement à l'analyse non standard, Leibniz se posait déjà aussi la question de ce que pourrait bien être un nombre infinitésimal.

Tu te cites et tu te réponds à toi même, c'est très élitiste tout ça ^^

Je ne me suis pas posé la question à 16 ans, ni plus tard. Je suis un pur algébriste. D'ailleurs j'ai un article qui va sortir dans le très coté journal de K-theorie de Cambridge*. (et un second en attente, et ce sera le dernier vu que je m'occupe maintenant de mes collégiens)

*ça c'est du haut vol, ça aurait fait plaisir à l'ouvreur du topic.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Dhaiphi le Ven 18 Nov 2011 - 21:46

@JPhMM a écrit:Oui, d'ailleurs on pourrait se faire ça un jour, ouvrir un topic expliquant en quelques mots quelques grandes branches des mathématiques contemporaines. Riche idée. Merci Very Happy
Vous n'allez rien expliquer du tout mais tenir des discours abscons entre vous. lol!

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 21:56

@Finrod a écrit:
@JPhMM a écrit:
@JPhMM a écrit:Mais Leibniz déjà se posait la question.
D'ailleurs, relativement à l'analyse non standard, Leibniz se posait déjà aussi la question de ce que pourrait bien être un nombre infinitésimal.

Tu te cites et tu te réponds à toi même, c'est très élitiste tout ça ^^
C'était pour éviter d'éditer le message.
Mais oui, s'autociter est un peu élitiste, j'en conviens. Embarassed
J'éviterai.

@Finrod a écrit:Je ne me suis pas posé la question à 16 ans, ni plus tard. Je suis un pur algébriste. D'ailleurs j'ai un article qui va sortir dans le très coté journal de K-theorie de Cambridge*. (et un second en attente, et ce sera le dernier vu que je m'occupe maintenant de mes collégiens)

*ça c'est du haut vol, ça aurait fait plaisir à l'ouvreur du topic.
yesyes yesyes yesyes
Félicitations !!!!

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Pluiedetoiles le Ven 18 Nov 2011 - 22:09

J'aime entrer en salle des profs et écouter les bêtises de certains collègues ... puis en rejoindre d'autres qui prennent le café en refaisant le monde ... Je passe ensuite aux collègues avec qui j'ai des classes en commun pour échanger sur nos élèves ... et je termine avec mes profs préférés pour des sujets plus personnels ...


_________________
Mon blog : Les Etoiles de Pluie

Pluiedetoiles
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité5 le Ven 18 Nov 2011 - 22:23

Pour rejoindre les matheux, j'adore faire des blagues à la con sur le vocabulaire mathématique !
Je parle rarement de maths avec mes collègues (on parle plutôt du contenu de nos séquences, des éval etc) j'en parle pas mal déjà à la maison !

"Si t'es fier d'être dans le bas-fond tape dans tes mains !!! " chirolp iei

Invité5
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 22:30

aai aai aai

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Ronin le Ven 18 Nov 2011 - 22:32

aai aai aai

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Dhaiphi le Ven 18 Nov 2011 - 22:40

@Pluiedetoiles a écrit:J'aime entrer en salle des profs et écouter les bêtises de certains collègues ... puis en rejoindre d'autres qui prennent le café en refaisant le monde ... Je passe ensuite aux collègues avec qui j'ai des classes en commun pour échanger sur nos élèves ... et je termine avec mes profs préférés pour des sujets plus personnels ...
Whaou ! tout ça en dix minutes. Shocked Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 22:41

@Marie Laetitia a écrit:
@Malaga a écrit:

Et encore, je ne te parle pas de ce forum... ça parle de fringues, de bébé, de cul, de Thermomix... Tu ferais mieux de partir, ça va te déprimer. ballon

mais heureusement on ne parle pas que de ça... Razz
Je ne sais pas si B. fait dans la provoc, mais la salle de profs où parler du dernier film sorti en salle fait un bide, parce que l'unique sujet de conversation c'est le we dans son pavillon, les enfants, le chien... pour l'avoir connu, c'est lourd (surtout quand on a ni enfant ni chien). Neutral

Il y a un truc que je ne comprends pas. Dans le message initial, il n'est pas question de parler QUE de sujets hautement intellectuels, si ? scratch Juste que ces sujets n'existent pas (en salle des profs ou à la cantine). Ni d'ailleurs, dans certains bahuts, de sujet sur une expo d'art ou le dernier livre lu.

Bon sang, merci ML, je me sentais seule !!!
je ne me plains pas du tout de ma sdp mais ça me manque de ne pas avoir d'échanges plus profonds avec des collègues. j'avais le même pb à la sorbonne, hormis avec qq personnes. j'aime beaucoup les sujets légers, mais oui, je veux pouvoir parler de philo, de Dostoievski, d'une expo, et non, je n'en ai pas honte et je ne me sens pas méprisante pour autant de regretter de ne jamais entendre ce genre de sujet avec 90% des collègues.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Condorcet le Ven 18 Nov 2011 - 22:48

Oiseau phenix a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Malaga a écrit:

Et encore, je ne te parle pas de ce forum... ça parle de fringues, de bébé, de cul, de Thermomix... Tu ferais mieux de partir, ça va te déprimer. ballon

mais heureusement on ne parle pas que de ça... Razz
Je ne sais pas si B. fait dans la provoc, mais la salle de profs où parler du dernier film sorti en salle fait un bide, parce que l'unique sujet de conversation c'est le we dans son pavillon, les enfants, le chien... pour l'avoir connu, c'est lourd (surtout quand on a ni enfant ni chien). Neutral

Il y a un truc que je ne comprends pas. Dans le message initial, il n'est pas question de parler QUE de sujets hautement intellectuels, si ? scratch Juste que ces sujets n'existent pas (en salle des profs ou à la cantine). Ni d'ailleurs, dans certains bahuts, de sujet sur une expo d'art ou le dernier livre lu.

Bon sang, merci ML, je me sentais seule !!!
je ne me plains pas du tout de ma sdp mais ça me manque de ne pas avoir d'échanges plus profonds avec des collègues. j'avais le même pb à la sorbonne, hormis avec qq personnes. j'aime beaucoup les sujets légers, mais oui, je veux pouvoir parler de philo, de Dostoievski, d'une expo, et non, je n'en ai pas honte et je ne me sens pas méprisante pour autant de regretter de ne jamais entendre ce genre de sujet avec 90% des collègues.

Je me rappelle des discussions intéressantes avec le professeur de sciences économiques et sociales, membre d'ATTAC.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Igniatius le Ven 18 Nov 2011 - 23:04

Oiseau phenix a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Malaga a écrit:

Et encore, je ne te parle pas de ce forum... ça parle de fringues, de bébé, de cul, de Thermomix... Tu ferais mieux de partir, ça va te déprimer. ballon

mais heureusement on ne parle pas que de ça... Razz
Je ne sais pas si B. fait dans la provoc, mais la salle de profs où parler du dernier film sorti en salle fait un bide, parce que l'unique sujet de conversation c'est le we dans son pavillon, les enfants, le chien... pour l'avoir connu, c'est lourd (surtout quand on a ni enfant ni chien). Neutral

Il y a un truc que je ne comprends pas. Dans le message initial, il n'est pas question de parler QUE de sujets hautement intellectuels, si ? scratch Juste que ces sujets n'existent pas (en salle des profs ou à la cantine). Ni d'ailleurs, dans certains bahuts, de sujet sur une expo d'art ou le dernier livre lu.

Bon sang, merci ML, je me sentais seule !!!
je ne me plains pas du tout de ma sdp mais ça me manque de ne pas avoir d'échanges plus profonds avec des collègues. j'avais le même pb à la sorbonne, hormis avec qq personnes. j'aime beaucoup les sujets légers, mais oui, je veux pouvoir parler de philo, de Dostoievski, d'une expo, et non, je n'en ai pas honte et je ne me sens pas méprisante pour autant de regretter de ne jamais entendre ce genre de sujet avec 90% des collègues.

Mais évidemment : il faut commencer à bien connaître les gens avant d'attaquer ce genre de sujets. Pour avoir des échanges plus profonds, il faudrait que tu habites sur place et que tu sortes avec tes collègues.
C'est clair qu'avec mes nouveaux collègues, je ne commence qu'à parler de sujets bateaux et puis au et à mesure, on avance.
IL ne s'agit pas d'avoir honte de vouloir parler de philo, mais plutôt de ne pas se plaindre que les autres n'en parlent pas : il faut lancer le sujet alors !
Sinon on parle ciné, sorties et fringues, comme tout le monde.
Moi j'ai une prédilection pour la météo, ça marche très bien.



_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par JPhMM le Ven 18 Nov 2011 - 23:10

@Igniatius a écrit:Moi j'ai une prédilection pour la météo, ça marche très bien.
J'avais fait une longue liste un jour, il faudrait que je la retrouve.

De mémoire :
* sur les frères et sœurs de ceux qu'on a déjà eu en classe.
* sur le scandale des EDT en or des chouchous (et sur l'horrible qu'on a soi-même).
* sur le nombre de réunions.
* sur la date de la prochaine grève.
* sur le nombre de jours que tiendra la machine à café sans tomber en panne.
* sur le nombre de quarts d'heure que tiendra la photocopieuse sans tomber en panne.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:14

@Igniatius a écrit:
Oiseau phenix a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Malaga a écrit:

Et encore, je ne te parle pas de ce forum... ça parle de fringues, de bébé, de cul, de Thermomix... Tu ferais mieux de partir, ça va te déprimer. ballon

mais heureusement on ne parle pas que de ça... Razz
Je ne sais pas si B. fait dans la provoc, mais la salle de profs où parler du dernier film sorti en salle fait un bide, parce que l'unique sujet de conversation c'est le we dans son pavillon, les enfants, le chien... pour l'avoir connu, c'est lourd (surtout quand on a ni enfant ni chien). Neutral

Il y a un truc que je ne comprends pas. Dans le message initial, il n'est pas question de parler QUE de sujets hautement intellectuels, si ? scratch Juste que ces sujets n'existent pas (en salle des profs ou à la cantine). Ni d'ailleurs, dans certains bahuts, de sujet sur une expo d'art ou le dernier livre lu.

Bon sang, merci ML, je me sentais seule !!!
je ne me plains pas du tout de ma sdp mais ça me manque de ne pas avoir d'échanges plus profonds avec des collègues. j'avais le même pb à la sorbonne, hormis avec qq personnes. j'aime beaucoup les sujets légers, mais oui, je veux pouvoir parler de philo, de Dostoievski, d'une expo, et non, je n'en ai pas honte et je ne me sens pas méprisante pour autant de regretter de ne jamais entendre ce genre de sujet avec 90% des collègues.

Mais évidemment : il faut commencer à bien connaître les gens avant d'attaquer ce genre de sujets. Pour avoir des échanges plus profonds, il faudrait que tu habites sur place et que tu sortes avec tes collègues.
C'est clair qu'avec mes nouveaux collègues, je ne commence qu'à parler de sujets bateaux et puis au et à mesure, on avance.
IL ne s'agit pas d'avoir honte de vouloir parler de philo, mais plutôt de ne pas se plaindre que les autres n'en parlent pas : il faut lancer le sujet alors !
Sinon on parle ciné, sorties et fringues, comme tout le monde.
Moi j'ai une prédilection pour la météo, ça marche très bien.



bah il y a un collègue avec qui j'ai rapidement abordé ces sujets là... Rolling Eyes

et franchement pour avoir tenté de lancer à la sorbonne des sujets un peu plus relevés que le foot et les cours, et avoir subi des échecs cuisants, je peux te dire aussi qu'il ne suffit pas toujours de "lancer" pour que la balle soit rattrapée...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Dhaiphi le Ven 18 Nov 2011 - 23:15

@Igniatius a écrit:Moi j'ai une prédilection pour la météo, ça marche très bien.
-Pas chaud ce matin, brrr.
-Non, pourtant on aurait cru qu'avec le soleil... et puis finalement... non.
-Par contre, hier, il faisait doux comme quoi...
etc...etc...etc...

C'est vrai, super la météo pour entamer la conversation. yesyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Condorcet le Ven 18 Nov 2011 - 23:23

Oiseau phenix a écrit:
@Igniatius a écrit:
Oiseau phenix a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Malaga a écrit:

Et encore, je ne te parle pas de ce forum... ça parle de fringues, de bébé, de cul, de Thermomix... Tu ferais mieux de partir, ça va te déprimer. ballon

mais heureusement on ne parle pas que de ça... Razz
Je ne sais pas si B. fait dans la provoc, mais la salle de profs où parler du dernier film sorti en salle fait un bide, parce que l'unique sujet de conversation c'est le we dans son pavillon, les enfants, le chien... pour l'avoir connu, c'est lourd (surtout quand on a ni enfant ni chien). Neutral

Il y a un truc que je ne comprends pas. Dans le message initial, il n'est pas question de parler QUE de sujets hautement intellectuels, si ? scratch Juste que ces sujets n'existent pas (en salle des profs ou à la cantine). Ni d'ailleurs, dans certains bahuts, de sujet sur une expo d'art ou le dernier livre lu.

Bon sang, merci ML, je me sentais seule !!!
je ne me plains pas du tout de ma sdp mais ça me manque de ne pas avoir d'échanges plus profonds avec des collègues. j'avais le même pb à la sorbonne, hormis avec qq personnes. j'aime beaucoup les sujets légers, mais oui, je veux pouvoir parler de philo, de Dostoievski, d'une expo, et non, je n'en ai pas honte et je ne me sens pas méprisante pour autant de regretter de ne jamais entendre ce genre de sujet avec 90% des collègues.

Mais évidemment : il faut commencer à bien connaître les gens avant d'attaquer ce genre de sujets. Pour avoir des échanges plus profonds, il faudrait que tu habites sur place et que tu sortes avec tes collègues.
C'est clair qu'avec mes nouveaux collègues, je ne commence qu'à parler de sujets bateaux et puis au et à mesure, on avance.
IL ne s'agit pas d'avoir honte de vouloir parler de philo, mais plutôt de ne pas se plaindre que les autres n'en parlent pas : il faut lancer le sujet alors !
Sinon on parle ciné, sorties et fringues, comme tout le monde.
Moi j'ai une prédilection pour la météo, ça marche très bien.


bah il y a un collègue avec qui j'ai rapidement abordé ces sujets là... Rolling Eyes

et franchement pour avoir tenté de lancer à la sorbonne des sujets un peu plus relevés que le foot et les cours, et avoir subi des échecs cuisants, je peux te dire aussi qu'il ne suffit pas toujours de "lancer" pour que la balle soit rattrapée...

+ 1 dans d'autres universités aussi.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 23:24

Mais tu sais, OIseau, ce n'est pas parce que personne ne rattrape ta balle avec écrit "proust, aron, marcel gauchet, futurisme et civilisation aztèque" dessus que ces mêmes personnes, justement, n'ont pas:
- des connaissances sur le sujet
- ça se trouve même un avis
- qu'ils auraient envie d'étayer un jour avec autrui

Franchement, le jour où une collègue de 25 piges -ou un, fût-il canon- m'attaque avec Paul Ricoeur alors que j'ai la bouche pleine de petit salé de la cantine, je crois que je détournerai le regard.
Alors que tranquilles, plus tard, dans une salle des profs déserte en attendant un conseil de classe, là, ma foi, tout peut arriver.... Laughing

Tout ça pour dire qu'Igniatius n'a pas tort: rentrer dans des affinités intellectuelles avec un collègue, ça prend du temps. Surtout passé le temps des études, où on est dans une forme d'mulation perpétuelle.... (ah.... ô discussions animées autour de la machine à café à Nanterre....)...où on a l'impression que rien ne compte plus que la culture.


Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:25

Rose a écrit:Mais tu sais, OIseau, ce n'est pas parce que personne ne rattrape ta balle avec écrit "proust, aron, marcel gauchet, futurisme et civilisation aztèque" dessus que ces mêmes personnes, justement, n'ont pas:
- des connaissances sur le sujet
- ça se trouve même un avis
- qu'ils auraient envie d'étayer un jour avec autrui

Franchement, le jour où une collègue de 25 piges -ou un, fût-il canon- m'attaque avec Paul Ricoeur alors que j'ai la bouche pleine de petit salé de la cantine, je crois que je détournerai le regard.
Alors que tranquilles, plus tard, dans une salle des profs déserte en attendant un conseil de classe, là, ma foi, tout peut arriver.... Laughing

Tout ça pour dire qu'Igniatius n'a pas tort: rentrer dans des affinités intellectuelles avec un collègue, ça prend du temps. Surtout passé le temps des études, où on est dans une forme d'mulation perpétuelle.... (ah.... ô discussions animées autour de la machine à café à Nanterre....)...où on a l'impression que rien ne compte plus que la culture.


non Rose, je parle même pas de ça là. Parler de cinéma en dehors des films qui sont des daubes monstrueuses (je tentais par exemple juste des films qui venaient de sortir, et qui ne faisaient pas partie de ces daubes), ça le faisait déjà pas.Donc bon...

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:27

Rose a écrit:Mais tu sais, OIseau, ce n'est pas parce que personne ne rattrape ta balle avec écrit "proust, aron, marcel gauchet, futurisme et civilisation aztèque" dessus que ces mêmes personnes, justement, n'ont pas:
- des connaissances sur le sujet
- ça se trouve même un avis
- qu'ils auraient envie d'étayer un jour avec autrui

Franchement, le jour où une collègue de 25 piges -ou un, fût-il canon- m'attaque avec Paul Ricoeur alors que j'ai la bouche pleine de petit salé de la cantine, je crois que je détournerai le regard.
Alors que tranquilles, plus tard, dans une salle des profs déserte en attendant un conseil de classe, là, ma foi, tout peut arriver.... Laughing

Tout ça pour dire qu'Igniatius n'a pas tort: rentrer dans des affinités intellectuelles avec un collègue, ça prend du temps. Surtout passé le temps des études, où on est dans une forme d'mulation perpétuelle.... (ah.... ô discussions animées autour de la machine à café à Nanterre....)...où on a l'impression que rien ne compte plus que la culture.


ah, bah je suis drôlement chanceuse avec un de mes collègues alors, parce que non, ça peut se faire très vite, si ça doit se faire.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 23:27

Avec quel genre de collègues? (sexe et âge)

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:28

Rose a écrit:Avec quel genre de collègues? (sexe et âge)

celui avec qui je discute ? mec de moins de 30.

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 23:29

Oiseau phenix a écrit:




ah, bah je suis drôlement chanceuse avec un de mes collègues alors, parce que non, ça peut se faire très vite, si ça doit se faire.[/quote]

oui avec, une ou deux personnes sur 40. Ca ne veut pas dire que les 38 autres sont des débiles. Je ne te le dis pas mechamment, hein, j'étais comme toi quand j'ai commencé. Et puis un jour, j'ai discuté avec une prof de techno, et j'ai été surprise. Et c'est comme ça tout le temps. Pour nous les lettreux la culture c'est l'étendard. Par pour tous.


Dernière édition par Rose le Ven 18 Nov 2011 - 23:31, édité 1 fois

Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité24 le Ven 18 Nov 2011 - 23:30

Oiseau phenix a écrit:
Rose a écrit:Avec quel genre de collègues? (sexe et âge)

celui avec qui je discute ? mec de moins de 30.

célibataire sans enfants? le mec du pop corn?


Invité24
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:31

Rose a écrit:
Oiseau phenix a écrit:
Rose a écrit:Avec quel genre de collègues? (sexe et âge)

celui avec qui je discute ? mec de moins de 30.

célibataire sans enfants? le mec du pop corn?


j'espère Laughing

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par sandman le Ven 18 Nov 2011 - 23:31

@Dhaiphi a écrit:
@Igniatius a écrit:Moi j'ai une prédilection pour la météo, ça marche très bien.
-Pas chaud ce matin, brrr.
-Non, pourtant on aurait cru qu'avec le soleil... et puis finalement... non.
-Par contre, hier, il faisait doux comme quoi...
etc...etc...etc...

C'est vrai, super la météo pour entamer la conversation.

J'en ai plein des sujets de conversations, modulables à volonté : Very Happy
Evidemment, l'éternelle conclusion d'une conversation météo :
- "moi j'vous dit : y'a plus de saisons"

ou encore :
- les élèves sont pénibles, c'est normal on est lundi, c'est à cause du week end...
- oula, le jeudi après midi c'est le pire de tous, ils sont déjà en week-end...
- le vendredi c'est même pas la peine, on est tous fatigués, ils sont surexcités ...

ou encore :
- ces quinze derniers jours s'annoncent compliqués : les vacances approchent ...
- le retour des vacances est toujours un enfer, il faut tout reprendre de zéro les premières semaines...

ou encore :
- Quand il fait chaud, ils se croient en vacances, impossible de les tenir concentrés...
- Avec ce froid, ils ne font plus rien, ils sont anesthésiés...

J'en passe et des meilleurs, certainement. Rolling Eyes

sandman
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: La salle des profs, bas-fonds de la pensée humaine ? ;)

Message par Invité19 le Ven 18 Nov 2011 - 23:33

Rose a écrit:
Oiseau phenix a écrit:




ah, bah je suis drôlement chanceuse avec un de mes collègues alors, parce que non, ça peut se faire très vite, si ça doit se faire.

oui avec, une ou deux personnes sur 40. Ca ne veut pas dire que les 38 autres sont des débiles. Je ne te le dis pas mechamment, hein, j'étais comme toi quand j'ai commencé. Et puis un jour, j'ai discuté avec une prof de techno, et j'ai été surprise. Et c'est comme ça tout le temps. Pour nous les lettreux la culture c'est l'étendard. Par pour tous. [/quote]

ah mais je n'ai jamais dit ça Rose, et je te mets bien au défi de trouver qqch de méprisant dans mes propos, sincèrement !

Invité19
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum