Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
John
Médiateur

TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par John le Sam 19 Nov 2011 - 14:13
http://teleobs.nouvelobs.com/articles/jean-pierre-pernaut-boycotte-par-les-profs

Le présentateur Jean-Pierre Pernaut devait promouvoir la fondation Tf1 auprès des lycéens de la ville d’Orléans. Il a été boycotté par les enseignants.

“Les enseignants qui ont empêché la rencontre ce matin avec une centaine de lycéens concernant la fondation TF1 vivent dans un autre monde. La fondation est faite pour ouvrir à des étudiants vivant dans des quartiers difficiles, des perspectives différentes. Leur montrer par exemple ce qu’est une grande entreprise comme TF1.” Dixit Jean-Pierre Pernaut, lequel n’a pas caché son amertume, jeudi dernier dans les colonnes de la République du Centre après le camouflet que lui ont infligé les profs du lycée orléanais Benjamin-Franklin.

TF1 avait proposé à cet établissement de recevoir le présentateur de son 13 heures. Mission: promouvoir la fondation TF1, “qui a pour but principal de lutter contre les différentes formes de discrimination dans les métiers de la communication”. Hélas pour lui, TF1 n’est pas la chaîne préférée des enseignants, loin s’en faut. “Nous préférons recevoir des gens un peu plus nourrissants, comme Stéphane Hessel ou Raymond Aubrac.”, avouait l’un des professeurs du lycée à Libération, journal qui a révélé l’affaire. Pas question, pour les enseignants, d’inviter quelqu’un “dont on connaît les accointances avec l’actuel gouvernement qui supprime des postes dans l’Éducation nationale.”

Pugnaces, Jean-Pierre Pernaut et TF1 ont proposé leurs services à d’autres lycées de la ville. Sans succès: partout ils se sont heurtés au même refus. "Dans un premier temps, on s’est dit “pourquoi pas ?” Après réflexion, et compte tenu de l’image que véhicule TF1, nous avons décliné, estimant que la dimension commerciale de leur démarche prenait le pas sur le bénéfice que pourraient en tirer les étudiants," a expliqué Francis Triquet, le proviseur du lycée Voltaire, situé dans un quartier populaire.

Jean-Pierre Pernaut, dont l’intérêt pour les régions françaises se manifeste à longueur de JT, ne semble pas avoir digéré cette série de refus. "Quand ces enseignants disent "on ne veut pas rencontrer TF1 “, c’est qu’ils n’ont pas compris que leur rôle est de former les jeunes à l’emploi ce que permet aussi TF1. Des enseignants plus intelligents ailleurs, l’ont eux compris,” a observé l’homme du 13 heures dans les colonnes de la République du centre.

Baptiste Thion

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par Thalia de G le Sam 19 Nov 2011 - 14:28
Pour moi JPP est une telle tête à claques, à la botte de qui on sait que je ne vais pas m'apitoyer.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par MrBrightside le Sam 19 Nov 2011 - 14:30
Avec en fond sonore

Spoiler:

(12è degrée svp Laughing )

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
Angua
Doyen

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par Angua le Sam 19 Nov 2011 - 14:31
lol!
(non, pas de réaction plus constructive... mais j'adore cette anecdote!)

_________________
journalsemilitteraire.over-blog.com
pk
Habitué du forum

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par pk le Sam 19 Nov 2011 - 14:31
Pernaut, c'est le Derrick de Tf1, non?
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par Thalia de G le Sam 19 Nov 2011 - 14:33
MrBrightside, c'est pas bien ce que tu me fais. je viens d'avoir une poussée de boutons allergique alors que je fuis le jt de la Une comme la peste. Very Happy

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
MrBrightside
Esprit sacré

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par MrBrightside le Sam 19 Nov 2011 - 14:36
@Thalia de G a écrit:MrBrightside, c'est pas bien ce que tu me fais. je viens d'avoir une poussée de boutons allergique alors que je fuis le jt de la Une comme la peste. Very Happy

Rhooo, désolé Laughing

_________________
Narwhals!|Die Potato! Blog des trucs que je lis
 Glitter and be gay.
avatar
illizia
Esprit éclairé

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par illizia le Sam 19 Nov 2011 - 14:37
@Angua a écrit: lol!
(non, pas de réaction plus constructive... mais j'adore cette anecdote!)
idem Razz
@MrBrightside a écrit:Avec en fond sonore

Spoiler:

(12è degrée svp Laughing )
et re- Razz


avatar
Ruthven
Monarque

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par Ruthven le Sam 19 Nov 2011 - 19:16
@John a écrit:http://teleobs.nouvelobs.com/articles/jean-pierre-pernaut-boycotte-par-les-profs

Le présentateur Jean-Pierre Pernaut devait promouvoir la fondation Tf1 auprès des lycéens de la ville d’Orléans. Il a été boycotté par les enseignants.

“Les enseignants qui ont empêché la rencontre ce matin avec une centaine de lycéens concernant la fondation TF1 vivent dans un autre monde. La fondation est faite pour ouvrir à des étudiants vivant dans des quartiers difficiles, des perspectives différentes. Leur montrer par exemple ce qu’est une grande entreprise comme TF1.” Dixit Jean-Pierre Pernaut, lequel n’a pas caché son amertume, jeudi dernier dans les colonnes de la République du Centre après le camouflet que lui ont infligé les profs du lycée orléanais Benjamin-Franklin.

TF1 avait proposé à cet établissement de recevoir le présentateur de son 13 heures. Mission: promouvoir la fondation TF1, “qui a pour but principal de lutter contre les différentes formes de discrimination dans les métiers de la communication”. Hélas pour lui, TF1 n’est pas la chaîne préférée des enseignants, loin s’en faut. “Nous préférons recevoir des gens un peu plus nourrissants, comme Stéphane Hessel ou Raymond Aubrac.”, avouait l’un des professeurs du lycée à Libération, journal qui a révélé l’affaire. Pas question, pour les enseignants, d’inviter quelqu’un “dont on connaît les accointances avec l’actuel gouvernement qui supprime des postes dans l’Éducation nationale.”

Pugnaces, Jean-Pierre Pernaut et TF1 ont proposé leurs services à d’autres lycées de la ville. Sans succès: partout ils se sont heurtés au même refus. "Dans un premier temps, on s’est dit “pourquoi pas ?” Après réflexion, et compte tenu de l’image que véhicule TF1, nous avons décliné, estimant que la dimension commerciale de leur démarche prenait le pas sur le bénéfice que pourraient en tirer les étudiants," a expliqué Francis Triquet, le proviseur du lycée Voltaire, situé dans un quartier populaire.

Jean-Pierre Pernaut, dont l’intérêt pour les régions françaises se manifeste à longueur de JT, ne semble pas avoir digéré cette série de refus. "Quand ces enseignants disent "on ne veut pas rencontrer TF1 “, c’est qu’ils n’ont pas compris que leur rôle est de former les jeunes à l’emploi ce que permet aussi TF1. Des enseignants plus intelligents ailleurs, l’ont eux compris,” a observé l’homme du 13 heures dans les colonnes de la République du centre.

Baptiste Thion

Mais si je comprends bien, les enseignants n'ont pas empêché la rencontre de se tenir, ils ne l'ont pas boycotté non plus, ils ont simplement trouvé que l'intérêt pédagogique d'un tel intervenant n'était pas intéressant. On n'est quand même pas tenu d'accepter tous les intervenants qui passent.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par User5899 le Sam 19 Nov 2011 - 19:53
@John a écrit:http://teleobs.nouvelobs.com/articles/jean-pierre-pernaut-boycotte-par-les-profs

Le présentateur Jean-Pierre Pernaut devait promouvoir la fondation Tf1 auprès des lycéens de la ville d’Orléans. Il a été boycotté par les enseignants.

“Les enseignants qui ont empêché la rencontre ce matin avec une centaine de lycéens concernant la fondation TF1 vivent dans un autre monde. La fondation est faite pour ouvrir à des étudiants vivant dans des quartiers difficiles, des perspectives différentes. Leur montrer par exemple ce qu’est une grande entreprise comme TF1.” Dixit Jean-Pierre Pernaut, lequel n’a pas caché son amertume, jeudi dernier dans les colonnes de la République du Centre après le camouflet que lui ont infligé les profs du lycée orléanais Benjamin-Franklin.

TF1 avait proposé à cet établissement de recevoir le présentateur de son 13 heures. Mission: promouvoir la fondation TF1, “qui a pour but principal de lutter contre les différentes formes de discrimination dans les métiers de la communication”. Hélas pour lui, TF1 n’est pas la chaîne préférée des enseignants, loin s’en faut. “Nous préférons recevoir des gens un peu plus nourrissants, comme Stéphane Hessel ou Raymond Aubrac.”, avouait l’un des professeurs du lycée à Libération, journal qui a révélé l’affaire. Pas question, pour les enseignants, d’inviter quelqu’un “dont on connaît les accointances avec l’actuel gouvernement qui supprime des postes dans l’Éducation nationale.”

Pugnaces, Jean-Pierre Pernaut et TF1 ont proposé leurs services à d’autres lycées de la ville. Sans succès: partout ils se sont heurtés au même refus. "Dans un premier temps, on s’est dit “pourquoi pas ?” Après réflexion, et compte tenu de l’image que véhicule TF1, nous avons décliné, estimant que la dimension commerciale de leur démarche prenait le pas sur le bénéfice que pourraient en tirer les étudiants," a expliqué Francis Triquet, le proviseur du lycée Voltaire, situé dans un quartier populaire.

Jean-Pierre Pernaut, dont l’intérêt pour les régions françaises se manifeste à longueur de JT, ne semble pas avoir digéré cette série de refus. "Quand ces enseignants disent "on ne veut pas rencontrer TF1 “, c’est qu’ils n’ont pas compris que leur rôle est de former les jeunes à l’emploi ce que permet aussi TF1. Des enseignants plus intelligents ailleurs, l’ont eux compris,” a observé l’homme du 13 heures dans les colonnes de la République du centre.

Baptiste Thion
Tiens, des raisons d'espérer ?
Contenu sponsorisé

Re: TF1 : Jean-Pierre Pernaut, refoulé par les lycées et les enseignants d'Orléans, a dû rentrer bredouille !

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum