L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par John le Sam 19 Nov 2011 - 16:05

http://www.humanite.fr/societe/luc-chatel-devalue-l%E2%80%99evaluation-483756

Education
Luc Chatel dévalue l’évaluation
Mots clés : Education,

Selon le projet de décret transmis aux syndicats, lundi soir, l’évaluation des enseignants du secondaire serait confiée à la seule responsabilité des chefs d’établissement. Tollé.

L’UMP en rêvait, le gouvernement l’a fait. Dans la droite ligne des propositions du parti présidentiel, le ministère de l’Éducation nationale veut bouleverser le système d’évaluation des enseignants en le confiant exclusivement aux chefs d’établissement dans les collèges et lycées. Lundi, les syndicats – jamais consultés sur la question – ont reçu un projet de décret et un arrêté détaillant le nouveau dispositif prévu pour la rentrée 2012.

Dans le secondaire, le chef d’établissement, ou l’un de ses adjoints (ce sera l’inspecteur de l’éducation nationale en primaire), devra mener l’entretien d’évaluation des enseignants tous les trois ans. Son but : jauger « la capacité (du prof) à faire progresser chaque élève », apprécier « ses compétences dans sa discipline ou ses domaines d’apprentissage » ou encore juger de « sa pratique professionnelle dans l’action collective de l’école ou de l’établissement, en lien avec les parents d’élèves et les partenaires ». Au terme de cet entretien, un compte rendu sera rédigé par le chef d’établissement, complété d’une « autoévaluation » de l’enseignant, et transmis à la hiérarchie.

Jusqu’ici, les personnels enseignants du second degré bénéficiaient d’une double évaluation : administrative, effectuée par le chef d’établissement, et pédagogique, menée par un inspecteur pédagogique régional (IPR), formé dans la discipline des collègues qu’il inspecte. « En confiant tout au chef d’établissement, on relègue au second plan ce qui fait le cœur de notre métier », s’agace Frédérique Rolet, cosecrétaire générale du Snes-FSU. Comme ils ne sont pas compétents pour évaluer l’aspect pédagogique, proviseurs et principaux risquent, redoute la responsable syndicale, de se focaliser sur tout ce qui est périphérique à l’acte d’enseigner : l’assiduité, les relations avec les collègues, l’implication dans les projets de l’établissement… « Au fond, estime Frédérique Rolet, le but n’est pas d’améliorer l’évaluation des enseignants mais de donner un nouvel outil de management au chef d’établissement. »

De ce dernier dépendra également l’avancement des personnels. Le projet de décret prévoit de remplacer les cadences existantes par un rythme unique à l’ancienneté. Le chef d’établissement pourra, néanmoins, distribuer aux personnels des « réductions de mois » d’ancienneté… en fonction des évaluations. « Cela risque de créer un climat délétère ! peste une enseignante. On est mis en concurrence, livrés aux desiderata du chef d’établissement. » Le Snes a exigé hier l’abandon de ce projet et promet de réagir « avec puissance et détermination ».

Laurent Mouloud

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Iphigénie le Sam 19 Nov 2011 - 16:08

« Au fond, estime Frédérique Rolet, le but n’est pas d’améliorer l’évaluation des enseignants mais de donner un nouvel outil de management au chef d’établissement. »

De ce dernier dépendra également l’avancement des personnels. Le projet de décret prévoit de remplacer les cadences existantes par un rythme unique à l’ancienneté.
ah ben voilà, par où il fallait commencer.Ça c'est très clair.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par JPhMM le Sam 19 Nov 2011 - 16:12

Le projet de décret prévoit de remplacer les cadences existantes par un rythme unique à l’ancienneté. Le chef d’établissement pourra, néanmoins, distribuer aux personnels des « réductions de mois » d’ancienneté… en fonction des évaluations.
Les bons vieux bons points. Shocked La vache, il y va fort !
Je vous le dis, ce type nous déteste jusqu'à la dernière extrémité et il n'a qu'un seul objectif : casser du prof ("ils votent socialo, ces s*****")

*Je suis furieux.*

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Jane le Sam 19 Nov 2011 - 16:30

:boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum: :boum:

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Iphigénie le Sam 19 Nov 2011 - 16:33

d'ailleurs "entretien tous les trois ans": c'est bien le rythme de l'ancienneté ça!
Je ne suis plus tant sûre ( contriarement à vous, me semble-t-il)que ce soit pour augmenter le pouvoir des caporaux, ils l'ont déjà + ou moins en fait: le vrai but c'est bien de supprimer les promotions en fait, si je lis bien.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par JPhMM le Sam 19 Nov 2011 - 16:36

Pour augmenter leur pouvoir.
Et pour nous payer moins en moyenne, clairement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Jane le Sam 19 Nov 2011 - 16:36

s'il parvient à ses fins, il va falloir revoir les fins de carrière... parce que sur une carrière de 42 ans, ça va en faire, des années et des années sans rien voir venir
:boucherie:

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par cunégonde le Sam 19 Nov 2011 - 17:36

Et à partir du 9e échelon, ça va faire très mal: 3 ans au grd choix mais jusqu'à 5 ans et demi pour arriver au 11 e à l'ancienneté. Chapeau en passant à nos syndicats qui osent parler de la revalorisation Jospin alors que la longueur de la carrière est restée la même ... 48% de manque à gagner depuis 1980. Un agrégé A+ a, en monnaie constante, le même salaire qu'un instituteur dans les années 70. Et avec l'alignement des cotisations retraite sur le privé, nos salaires vont encore baisser et nous allons nous retrouver avec un salaire beaucoup, beaucoup plus bas en 2015 qu'en 2011.

Qui va accepter de se laisser maltraiter de cette façon? Nous allons tous devenir des précaires, à la merci du caprice des CDE, nous n'aurons plus la sécurité de l'emploi, notre fiche de paie va nous faire pleurer. Recyclons-nous vite dans une activité que nous pourrons pratiquer jusqu'à un âge très, très avancé...

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par cunégonde le Sam 19 Nov 2011 - 17:39

J'oubliais et l'ASA? Les policiers l'ont aussi, il me semble, on n'oserait pas la leur enlever mais à nous...

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Cath le Sam 19 Nov 2011 - 17:44

ASA?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par JPhMM le Sam 19 Nov 2011 - 17:46

ISO ? Razz (les photographes comprendront)

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Botentoush le Sam 19 Nov 2011 - 17:48

J'ai la rage furieux :boum:

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par cunégonde le Sam 19 Nov 2011 - 17:50

ASA: avantage spécifique d'ancienneté qu'on a ds les bahuts prévention violence: un mois par an les 3 premières années puis 2 mois par an ensuite, même les TZR peuvent l'avoir

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Aurevilly le Sam 19 Nov 2011 - 17:51

A l'ancienneté, dans le système actuel il faut 12,5 ans pour atteindre le 8ème échelon. Il en faudra 15 avec le nouveau. Au grand choix, une carrière théorique dure 16 ans et 9 mois aujourd'hui. Elle nécessiterait 25 ans avec la nouvelle évaluation. C'est une énorme masse salariale d'économie potentielle

Aurevilly
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par frimoussette77 le Sam 19 Nov 2011 - 18:04

@Aurevilly a écrit:A l'ancienneté, dans le système actuel il faut 12,5 ans pour atteindre le 8ème échelon. Il en faudra 15 avec le nouveau. Au grand choix, une carrière théorique dure 16 ans et 9 mois aujourd'hui. Elle nécessiterait 25 ans avec la nouvelle évaluation. C'est une énorme masse salariale d'économie potentielle
Es-tu sûr ? Il me semble qu'il faut plus de 12ans et demi pour atteindre le 8ème échelon.

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Invité le Sam 19 Nov 2011 - 18:11

je l'ai atteint juste avant de partir et j'ai été prof pendant 14 ans (qq mois d'ASA durant cette période)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par frimoussette77 le Sam 19 Nov 2011 - 18:12

Oui, donc les chiffres d'Aurevilly ne sont pas bons !

frimoussette77
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par JPhMM le Sam 19 Nov 2011 - 18:16

Sauf que maintenant on démarre à l'échelon 3. Ça doit changer les choses, ça, non ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Invité le Sam 19 Nov 2011 - 18:44

ça fait gagner combien de mois, ça? un an maximum, non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par mimile le Sam 19 Nov 2011 - 18:57

oui on a "gagné" un an.

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Botentoush le Sam 19 Nov 2011 - 19:04

@mimile a écrit:oui on a "gagné" un an.

Un an de déprime puisqu'on commence avec 18 heures!!

_________________
Faites gaffe au bottage en touche!!
docco est toujours en moi!

Botentoush
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Invité le Sam 19 Nov 2011 - 19:06

donc ça peut coller, 12 ans et demi, pour l'échelon 8.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Jane le Sam 19 Nov 2011 - 19:08

J'ai 13 ans d'ancienneté, j'ai passé un échelon au choix, et j'en suis toujours au 7 furieux

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par Marcorèle le Sam 19 Nov 2011 - 19:09

Chez les Pe, on n'atteint pas le 8° échelon au bout de 15 ans. Pire, du fait du reclassement des instits dans le corps des PE, il est impossible de passer au grand choix , même avec une note de 20...
Par exemple pour le 10° échelon, dans mons dpt, le dernier promouvable pour le 10° avait un barème de 48 (note+ AGS)...M^me avec 20, il faut au moins 28 ans d'ancienneté...
Les PE qui rentrent maintenantsont certes "favorisés" en commençant au 3° échelon mais auront forcément une AGS inférieure que leurs prédécesseurs et risquent de ne jamais passer au GC.

Voilà la réalité.

Marcorèle
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Humanité : Luc Châtel dévalue l'évaluation.

Message par User5899 le Sam 19 Nov 2011 - 19:12

@iphigénie a écrit:d'ailleurs "entretien tous les trois ans": c'est bien le rythme de l'ancienneté ça!
Je ne suis plus tant sûre ( contriarement à vous, me semble-t-il)que ce soit pour augmenter le pouvoir des caporaux, ils l'ont déjà + ou moins en fait: le vrai but c'est bien de supprimer les promotions en fait, si je lis bien.
Oui, mais on s'en fout de tous ces c***, on n'attend rien d'eux, on les ignore et puis c'est marre...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum