Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Serez-vous en grève les 13 et 15 décembre 2011 ?

8% 8% 
[ 21 ]
2% 2% 
[ 5 ]
38% 38% 
[ 102 ]
35% 35% 
[ 92 ]
6% 6% 
[ 15 ]
11% 11% 
[ 30 ]
 
Total des votes : 265

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Mélu le Jeu 1 Déc 2011 - 17:45

En tout cas, je suis dég' : le 15, c'est le repas de Noël à la cantine, et notre chef est un as. L'an dernier, je l'avais déjà loupé pour cause de gastro.

Mélu
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Karine B. le Jeu 1 Déc 2011 - 18:45

@Nell a écrit:
@Ruthven a écrit:Dans mon lycée, c'est mal parti pour le 15. Le sens d'une grève un jour avant les vacances n'est pas bien compris, même de la part de ceux qui sont pourtant d'habitude très engagés. Quant à la grève du 13, personne n'en avait entendu parler.

Je ne comprends pas non plus le choix de cette date... Une veille de vacances, c'est vraiment tendre le bâton pour se faire battre.

Leclochard, je pense qu'il faut un peu plus de compassion non? Je ne peux pas me permettre non plus cette grève, quand bien même je reconnais l'importance du motif. De toutes façons, le choix de cette date de toutes façons fait que je n'aurais pas suivi. On ne peut pas tous se permettre de faire grève, oui il faudrait se serrer la ceinture mais avec une famille à la maison, je comprends tout à fait qu'on fasse passer le bien être des siens avant tout.

1) pour la date, elle est imposée par le vote du décret (juste après), par la nécessité de faire une unité syndicale, d'informer les collègues pour les mobiliser (et il faut du temps), sans compter que les PE doivent se déclarer 48 h avant

2) Moi, j'ai calculé combien je vais perdre avec cette réforme, donc je fais grève (et ça me coûtera beaucoup moins cher que ce que prévoit le décret !)

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Karine B. le Jeu 1 Déc 2011 - 18:49

Est-on obligé de remplir les bulletins ? Si oui, est-on obligé légalement d'utiliser l'outil informatique ou peut-on transmettre nos remarques de manière manuscrite ?


on est tenu d'évaluer nos élèves, aucune mention n'est faite de l'outil informatique


Est-on obligé de communiquer nos notes ?


oui

Si oui, est-on obligé d'utiliser l'outil informatique ?


non

Est-on obligé de parler dans un conseil ?


non


A-t-on le droit lors d'une réunion parents-profs d'avoir des tracts/d'avoir un panneau "professeur en colère" ?

oui, on est entre "adultes consentants"


_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Nell le Jeu 1 Déc 2011 - 19:27

@Karine B. a écrit:
@Nell a écrit:
@Ruthven a écrit:Dans mon lycée, c'est mal parti pour le 15. Le sens d'une grève un jour avant les vacances n'est pas bien compris, même de la part de ceux qui sont pourtant d'habitude très engagés. Quant à la grève du 13, personne n'en avait entendu parler.

Je ne comprends pas non plus le choix de cette date... Une veille de vacances, c'est vraiment tendre le bâton pour se faire battre.

Leclochard, je pense qu'il faut un peu plus de compassion non? Je ne peux pas me permettre non plus cette grève, quand bien même je reconnais l'importance du motif. De toutes façons, le choix de cette date de toutes façons fait que je n'aurais pas suivi. On ne peut pas tous se permettre de faire grève, oui il faudrait se serrer la ceinture mais avec une famille à la maison, je comprends tout à fait qu'on fasse passer le bien être des siens avant tout.

1) pour la date, elle est imposée par le vote du décret (juste après), par la nécessité de faire une unité syndicale, d'informer les collègues pour les mobiliser (et il faut du temps), sans compter que les PE doivent se déclarer 48 h avant

2) Moi, j'ai calculé combien je vais perdre avec cette réforme, donc je fais grève (et ça me coûtera beaucoup moins cher que ce que prévoit le décret !)

Je ne conteste en aucun cas la nécessité de cette grève! Je ne le discute pas. SEulement, je relevais la condescendance de Leclachard et je dis juste qu'il est des impératifs de vie que l'on a pas à juger.

Je rejoins Ruthven, sans avoir de solutions non plus mais je ne pense pas que cette date soit favorable. Imposée ou non par l'étude du décret (on le sait depuis déjà 10 bons jours non? et la grève est prévue dans 15 jours... la veille des vacances, ça se discute donc).

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Leclochard le Jeu 1 Déc 2011 - 19:48

@Nell a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Nell a écrit:
@Ruthven a écrit:Dans mon lycée, c'est mal parti pour le 15. Le sens d'une grève un jour avant les vacances n'est pas bien compris, même de la part de ceux qui sont pourtant d'habitude très engagés. Quant à la grève du 13, personne n'en avait entendu parler.

Je ne comprends pas non plus le choix de cette date... Une veille de vacances, c'est vraiment tendre le bâton pour se faire battre.

Leclochard, je pense qu'il faut un peu plus de compassion non? Je ne peux pas me permettre non plus cette grève, quand bien même je reconnais l'importance du motif. De toutes façons, le choix de cette date de toutes façons fait que je n'aurais pas suivi. On ne peut pas tous se permettre de faire grève, oui il faudrait se serrer la ceinture mais avec une famille à la maison, je comprends tout à fait qu'on fasse passer le bien être des siens avant tout.

1) pour la date, elle est imposée par le vote du décret (juste après), par la nécessité de faire une unité syndicale, d'informer les collègues pour les mobiliser (et il faut du temps), sans compter que les PE doivent se déclarer 48 h avant

2) Moi, j'ai calculé combien je vais perdre avec cette réforme, donc je fais grève (et ça me coûtera beaucoup moins cher que ce que prévoit le décret !)

Je ne conteste en aucun cas la nécessité de cette grève! Je ne le discute pas. SEulement, je relevais la condescendance de Leclachard et je dis juste qu'il est des impératifs de vie que l'on a pas à juger.

Il n'y a pas de condescendance dans mon discours (c'est le pb de l'écrit, tu n'as pas le ton de la voix): c'est juste que je suis lassé de lire des gens qui se plaignent d'une situation dont ils sont (en partie au moins) responsables.

Je rejoins Ruthven, sans avoir de solutions non plus mais je ne pense pas que cette date soit favorable. Imposée ou non par l'étude du décret (on le sait depuis déjà 10 bons jours non? et la grève est prévue dans 15 jours... la veille des vacances, ça se discute donc).

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par lalilala le Jeu 1 Déc 2011 - 19:50

Ben oui mais certains n'ont pas le choix.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Nell le Jeu 1 Déc 2011 - 19:57

@Leclochard a écrit:
@Nell a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Nell a écrit:
@Ruthven a écrit:Dans mon lycée, c'est mal parti pour le 15. Le sens d'une grève un jour avant les vacances n'est pas bien compris, même de la part de ceux qui sont pourtant d'habitude très engagés. Quant à la grève du 13, personne n'en avait entendu parler.

Je ne comprends pas non plus le choix de cette date... Une veille de vacances, c'est vraiment tendre le bâton pour se faire battre.

Leclochard, je pense qu'il faut un peu plus de compassion non? Je ne peux pas me permettre non plus cette grève, quand bien même je reconnais l'importance du motif. De toutes façons, le choix de cette date de toutes façons fait que je n'aurais pas suivi. On ne peut pas tous se permettre de faire grève, oui il faudrait se serrer la ceinture mais avec une famille à la maison, je comprends tout à fait qu'on fasse passer le bien être des siens avant tout.

1) pour la date, elle est imposée par le vote du décret (juste après), par la nécessité de faire une unité syndicale, d'informer les collègues pour les mobiliser (et il faut du temps), sans compter que les PE doivent se déclarer 48 h avant

2) Moi, j'ai calculé combien je vais perdre avec cette réforme, donc je fais grève (et ça me coûtera beaucoup moins cher que ce que prévoit le décret !)

Je ne conteste en aucun cas la nécessité de cette grève! Je ne le discute pas. SEulement, je relevais la condescendance de Leclachard et je dis juste qu'il est des impératifs de vie que l'on a pas à juger.

Il n'y a pas de condescendance dans mon discours (c'est le pb de l'écrit, tu n'as pas le ton de la voix): c'est juste que je suis lassé de lire des gens qui se plaignent d'une situation dont ils sont (en partie au moins) responsables.

Je rejoins Ruthven, sans avoir de solutions non plus mais je ne pense pas que cette date soit favorable. Imposée ou non par l'étude du décret (on le sait depuis déjà 10 bons jours non? et la grève est prévue dans 15 jours... la veille des vacances, ça se discute donc).

Parce que les enseignants sont responsables des réformes souhaitées par le ministère?
Et personne ne s'est plaint ici. Je comprends ce que tu veux dire Leclochard et je dois sembler faire l'avocat du diable mais tu présumes d'un fait en parlant de la sorte...

Enfin, ce n'est pas le propos...

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Ruthven le Jeu 1 Déc 2011 - 20:03

@Karine B. a écrit:Est-on obligé de remplir les bulletins ? Si oui, est-on obligé légalement d'utiliser l'outil informatique ou peut-on transmettre nos remarques de manière manuscrite ?


on est tenu d'évaluer nos élèves, aucune mention n'est faite de l'outil informatique


Est-on obligé de communiquer nos notes ?


oui

Si oui, est-on obligé d'utiliser l'outil informatique ?


non

Est-on obligé de parler dans un conseil ?


non


A-t-on le droit lors d'une réunion parents-profs d'avoir des tracts/d'avoir un panneau "professeur en colère" ?

oui, on est entre "adultes consentants"


cheers cheers cheers

Merci !!!!

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Schéhérazade le Jeu 1 Déc 2011 - 20:06

@Karine B. a écrit:Est-on obligé de remplir les bulletins ? Si oui, est-on obligé légalement d'utiliser l'outil informatique ou peut-on transmettre nos remarques de manière manuscrite ?


on est tenu d'évaluer nos élèves, aucune mention n'est faite de l'outil informatique


Est-on obligé de communiquer nos notes ?


oui

Si oui, est-on obligé d'utiliser l'outil informatique ?


non

Est-on obligé de parler dans un conseil ?


non


A-t-on le droit lors d'une réunion parents-profs d'avoir des tracts/d'avoir un panneau "professeur en colère" ?

oui, on est entre "adultes consentants"


Es-tu absolument certaine que le professeur qui refuserait d'enregistrer ses notes par informatique n'encourrait pas de blâme? ou celui qui refuse de les communiquer?

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par JLB le Jeu 1 Déc 2011 - 20:24

Pour info dans la série "c'est réel donc c'est possible", rétention de notes dans mon bahut en 2007 pendant 1,5 trimestres - et on avait gagné à l'époque ! -, boycot des conseils de classes du 2e trimestre, boycott des bacs blancs... et zéro retrait de salaire, ni blâme... etc... Mais le mouvement était majoritaire, et on avait fini par rentrer les notes.

Pour le 15.12, première grande victoire syndicale dans mon collège : on est parvenu à faire décaler le repas de Noël ! ;-) (un must...).

JLB
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par pk le Jeu 1 Déc 2011 - 20:35

@Schéhérazade a écrit:
@Karine B. a écrit:Est-on obligé de remplir les bulletins ? Si oui, est-on obligé légalement d'utiliser l'outil informatique ou peut-on transmettre nos remarques de manière manuscrite ?


on est tenu d'évaluer nos élèves, aucune mention n'est faite de l'outil informatique


Est-on obligé de communiquer nos notes ?


oui

Si oui, est-on obligé d'utiliser l'outil informatique ?


non

Est-on obligé de parler dans un conseil ?


non


A-t-on le droit lors d'une réunion parents-profs d'avoir des tracts/d'avoir un panneau "professeur en colère" ?

oui, on est entre "adultes consentants"


Es-tu absolument certaine que le professeur qui refuserait d'enregistrer ses notes par informatique n'encourrait pas de blâme? ou celui qui refuse de les communiquer?
Karine ne s'avance pas à la légère, j'en profite pour la remercier. aai

pk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Aurore le Jeu 1 Déc 2011 - 21:56

@pk a écrit:
@Schéhérazade a écrit:
@Karine B. a écrit:Est-on obligé de remplir les bulletins ? Si oui, est-on obligé légalement d'utiliser l'outil informatique ou peut-on transmettre nos remarques de manière manuscrite ?


on est tenu d'évaluer nos élèves, aucune mention n'est faite de l'outil informatique


Est-on obligé de communiquer nos notes ?


oui

Si oui, est-on obligé d'utiliser l'outil informatique ?


non

Est-on obligé de parler dans un conseil ?


non


A-t-on le droit lors d'une réunion parents-profs d'avoir des tracts/d'avoir un panneau "professeur en colère" ?

oui, on est entre "adultes consentants"


Es-tu absolument certaine que le professeur qui refuserait d'enregistrer ses notes par informatique n'encourrait pas de blâme? ou celui qui refuse de les communiquer?
Karine ne s'avance pas à la légère, j'en profite pour la remercier.
Idem.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Leclochard le Jeu 1 Déc 2011 - 22:05

@Nell a écrit:
@Leclochard a écrit:
@Nell a écrit:
@Karine B. a écrit:
@Nell a écrit:
@Ruthven a écrit:Dans mon lycée, c'est mal parti pour le 15. Le sens d'une grève un jour avant les vacances n'est pas bien compris, même de la part de ceux qui sont pourtant d'habitude très engagés. Quant à la grève du 13, personne n'en avait entendu parler.

Je ne comprends pas non plus le choix de cette date... Une veille de vacances, c'est vraiment tendre le bâton pour se faire battre.

Leclochard, je pense qu'il faut un peu plus de compassion non? Je ne peux pas me permettre non plus cette grève, quand bien même je reconnais l'importance du motif. De toutes façons, le choix de cette date de toutes façons fait que je n'aurais pas suivi. On ne peut pas tous se permettre de faire grève, oui il faudrait se serrer la ceinture mais avec une famille à la maison, je comprends tout à fait qu'on fasse passer le bien être des siens avant tout.

1) pour la date, elle est imposée par le vote du décret (juste après), par la nécessité de faire une unité syndicale, d'informer les collègues pour les mobiliser (et il faut du temps), sans compter que les PE doivent se déclarer 48 h avant

2) Moi, j'ai calculé combien je vais perdre avec cette réforme, donc je fais grève (et ça me coûtera beaucoup moins cher que ce que prévoit le décret !)

Je ne conteste en aucun cas la nécessité de cette grève! Je ne le discute pas. SEulement, je relevais la condescendance de Leclachard et je dis juste qu'il est des impératifs de vie que l'on a pas à juger.

Il n'y a pas de condescendance dans mon discours (c'est le pb de l'écrit, tu n'as pas le ton de la voix): c'est juste que je suis lassé de lire des gens qui se plaignent d'une situation dont ils sont (en partie au moins) responsables.

Je rejoins Ruthven, sans avoir de solutions non plus mais je ne pense pas que cette date soit favorable. Imposée ou non par l'étude du décret (on le sait depuis déjà 10 bons jours non? et la grève est prévue dans 15 jours... la veille des vacances, ça se discute donc).

Parce que les enseignants sont responsables des réformes souhaitées par le ministère? Je ne parle pas de ça.
Et personne ne s'est plaint ici. Je comprends ce que tu veux dire Leclochard et je dois sembler faire l'avocat du diable mais tu présumes d'un fait en parlant de la sorte...

Enfin, ce n'est pas le propos...

Voilà le message de Finrod. Libre à toi de ne pas y voir une plainte ou un regret.
" ... tiens moi c'est l'inverse, c'est le porte monnaie qui en prendra un sacré coup si je la fais. Un salaire pour 5, début de carrière, deux crédits et comme par hasard, je perds ma liberté d'expression.

Plutôt bien ficelée, non, la société de consommation libérale ? "

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Aurore le Mar 6 Déc 2011 - 8:09

Et pourquoi ne pas se mettre à noter les copies... à leur juste valeur en fin de trimestre ou en fin d'année, notamment de manière à faire chuter pour de bon les taux de réussite du bac (qui sont comme on le sait surréalistes et totalement déconnéctés du vrai niveau des élèves) ?

Voilà un mode d'action à la fois indolore pour le porte-monnaie, légal (pas de rétention de notes) et efficace (effets parfaitement visibles). Auriez-vous une réponse à ce sujet ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Jane le Mar 6 Déc 2011 - 8:15

Et la grève du zèle ? On prend les élèves, on les occupe à du découpage / collage de gommettes / coloriage sans déborder... pas d'interros, mais on valide le "travail" gommettes / crayons de couleur / art du ciseau (très en accord avec le virage qu'on veut nous faire prendre).

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Leclochard le Mar 6 Déc 2011 - 9:37

@Jane a écrit:Et la grève du zèle ? On prend les élèves, on les occupe à du découpage / collage de gommettes / coloriage sans déborder... pas d'interros, mais on valide le "travail" gommettes / crayons de couleur / art du ciseau (très en accord avec le virage qu'on veut nous faire prendre).

Quelque chose me dit que KarineB affirmera que c'est... inefficace ou illégal ou sans intérêt. Bref, rien ne vaut une grève tradi. Pourtant médiatiquement fantômatique. Celle de septembre n'a pas eu droit à un reportage télé (sur France2 du moins) et le soir même aucun message sur le forum ne relayait la cause. Maintenant, reconnaissons que c'est très pratique: quand on a des copies en retard ou qu'on veut s'offrir une pause dans la semaine.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Aurore le Mar 6 Déc 2011 - 9:39

Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Leclochard le Mar 6 Déc 2011 - 9:42

@Aurore a écrit:Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

Tu parles d'un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître.
Pour l'anecdote, je lisais un jour dans une église parisienne les ex-voto, lorsque je suis tombé sur une plaque qui disait: "Merci pour le baccalauréat!" Elle datait du début du siècle dernier. C'est le genre de chose qu'on ne refera plus. Laughing

Sinon, je trouverais géniale l'idée qu'on diffuse des films à la place de faire cours pour remplacer la grève traditionnelle.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Karine B. le Mar 6 Déc 2011 - 10:00

Communiqué commun des organisations CGT Educ’action, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA

L’ampleur de la mobilisation contre les projets de textes concernant l’évaluation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation (appel à la grève, pétition qui a déjà recueilli 50 000 signatures, assemblées générales de personnels, motions de conseils d’administration de collèges et de lycées, motions de conseils d’écoles…) a contraint le ministre de l’Education Nationale à revenir sur la suppression de toutes les promotions entre 2012 et 2015. Il renonce aussi à présenter ce texte dès décembre au CTM. Il tente de désamorcer la mobilisation des personnels de l’éducation en proposant un simulacre de négociations sur ces textes.

Il affirme aujourd’hui que ces textes ne sont pas définitifs et sont ouverts à la discussion. Mais dans le même temps il confirme qu’il n’entend pas revenir sur les principaux points de désaccord :
— le rôle majeur du supérieur hiérarchique : IEN dans le premier degré et positionnement du chef d’établissement comme seul évaluateur dans le second degré,
— le contenu de l’évaluation : elle ne porterait plus principalement sur l’activité en classe avec les élèves,
— l’évolution des carrières : déroulement ralenti, sans transparence renforçant inégalités et injustices.

Les organisations CGT Educ’action, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA considèrent que les annonces ministérielles ne répondent pas à leurs attentes, et confirment leur demande de retrait du projet de décret et d’arrêté.
Elles appellent à signer et à faire massivement signer la pétition nationale pour le retrait du projet. Elles maintiennent leur appel à la grève le 15 décembre et elles appellent les personnels à participer massivement à la mobilisation.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Daphné le Mar 6 Déc 2011 - 10:24

@Aurore a écrit:Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

On aurait des consignes de clémence et les IPR bidouilleraient/feraient/ordonneraient le bidouillage des notes.
Ça tomberait à plat.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Aurore le Mar 6 Déc 2011 - 10:32

@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

On aurait des consignes de clémence et les IPR bidouilleraient/feraient/ordonneraient le bidouillage des notes.
Ça tomberait à plat.



Dans le cas d'initiatives isolées, sans aucun doute. Mais les consignes de clémence et le bidouillage des inspecteurs tiendraient-ils longtemps face à un mouvement organisé et suivi ? N'y aurait-il pas là une faille dans le système que l'on pourrait exploiter ?

En d'autres termes, auraient-ils les moyens de revenir sur la notation de milliers de copies ? Cela paralyserait le système à coup sûr, et nous assurerait aussitôt une visibilité médiatique non négligeable...

Sans oublier les vertus pédagogiques Wink de ce type d'action : noter les copies de brevet ou de bac à leur juste valeur aurait la vertu d'ouvrir les yeux à bien des parents !

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Daphné le Mar 6 Déc 2011 - 10:51

@Aurore a écrit:
@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

On aurait des consignes de clémence et les IPR bidouilleraient/feraient/ordonneraient le bidouillage des notes.
Ça tomberait à plat.



Dans le cas d'initiatives isolées, sans aucun doute. Mais les consignes de clémence et le bidouillage des inspecteurs tiendraient-ils longtemps face à un mouvement organisé et suivi ?
N'y aurait-il pas là une faille dans le système que l'on pourrait exploiter ?

En d'autres termes, auraient-ils les moyens de revenir sur la notation de milliers de copies ? Cela paralyserait le système à coup sûr, et nous assurerait aussitôt une visibilité médiatique non négligeable...
Oui si la majorité des collègues joue le jeu. Mais il y a fort à craindre que les corrections se dérouleraient sur place avec l'IPR sur le dos, ils ont tenté de nous faire le coup une année. Mais les collègues ont protesté et ont obtenu de repartir avec les copies remises en main par l'IPR. On impose la correction sur place et le tour est joué.

Sans oublier les vertus pédagogiques Wink de ce type d'action : noter les copies de brevet ou de bac à leur juste valeur aurait la vertu d'ouvrir les yeux à bien des parents !
Le problème pour le brevet en particulier - moins pour le bac - ce sont les sujets eux-mêmes et les barèmes de correction : faut vraiment pousser pour avoir de mauvais résultats.



Dernière édition par Daphné le Mar 6 Déc 2011 - 10:53, édité 1 fois

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par GD le Mar 6 Déc 2011 - 10:52

@Karine B. a écrit:

Les organisations CGT Educ’action, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA considèrent que les annonces ministérielles ne répondent pas à leurs attentes, et confirment leur demande de retrait du projet de décret et d’arrêté.
Elles appellent à signer et à faire massivement signer la pétition nationale pour le retrait du projet. Elles maintiennent leur appel à la grève le 15 décembre et elles appellent les personnels à participer massivement à la mobilisation.

Il n'y a plus le sgen ?
Dans ce cas je fais peut être grève.

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Daphné le Mar 6 Déc 2011 - 10:53

@GD a écrit:
@Karine B. a écrit:

Les organisations CGT Educ’action, FNECFP FO, FSU, SE-UNSA, SNALC-CSEN, SNCL-FAEN, SNEP-FSU, SNES-FSU, SNETAA-FO, SNFOLC, SIES-FAEN, SNUDI-FO, SNUEP-FSU, SNUipp-FSU, SUD Education, UNSA considèrent que les annonces ministérielles ne répondent pas à leurs attentes, et confirment leur demande de retrait du projet de décret et d’arrêté.
Elles appellent à signer et à faire massivement signer la pétition nationale pour le retrait du projet. Elles maintiennent leur appel à la grève le 15 décembre et elles appellent les personnels à participer massivement à la mobilisation.

Il n'y a plus le sgen ?
Dans ce cas je fais peut être grève.

Non il n'y a plus le SGEN.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Aurore le Mar 6 Déc 2011 - 11:06

@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:
@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

On aurait des consignes de clémence et les IPR bidouilleraient/feraient/ordonneraient le bidouillage des notes.
Ça tomberait à plat.



Dans le cas d'initiatives isolées, sans aucun doute. Mais les consignes de clémence et le bidouillage des inspecteurs tiendraient-ils longtemps face à un mouvement organisé et suivi ?
N'y aurait-il pas là une faille dans le système que l'on pourrait exploiter ?

En d'autres termes, auraient-ils les moyens de revenir sur la notation de milliers de copies ? Cela paralyserait le système à coup sûr, et nous assurerait aussitôt une visibilité médiatique non négligeable...
Oui si la majorité des collègues joue le jeu. Mais il y a fort à craindre que les corrections se dérouleraient sur place avec l'IPR sur le dos, ils ont tenté de nous faire le coup une année. Mais les collègues ont protesté et ont obtenu de repartir avec les copies remises en main par l'IPR. On impose la correction sur place et le tour est joué.

Sans oublier les vertus pédagogiques Wink de ce type d'action : noter les copies de brevet ou de bac à leur juste valeur aurait la vertu d'ouvrir les yeux à bien des parents !
Le problème pour le brevet en particulier - moins pour le bac - ce sont les sujets eux-mêmes et les barèmes de correction : faut vraiment pousser pour avoir de mauvais résultats.


Oui, pour que cela réussisse, il faudrait une détermination sans faille d'une majorité de collègues - en d'autres termes, un peu de courage de leur part. Autant dire que ce n'est pas gagné.

Pour le brevet et surtout le bac, même avec les sujets et barêmes actuels, il suffirait de faire passer du mauvais côté tous les élèves "sur la tangente" - et il n'en manque pas ! Cela suffirait largement pour modifier de manière substantielle les taux de réussite et mettre le ministère dans l'embarras.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grève le 13 et 15 décembre 2011, vers un mouvement qui s'inscrira dans la durée ?

Message par Daphné le Mar 6 Déc 2011 - 11:30

@Aurore a écrit:
@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:
@Daphné a écrit:
@Aurore a écrit:Un bac à 20% de réussite, c'est inefficace et sans intérêt ?

On aurait des consignes de clémence et les IPR bidouilleraient/feraient/ordonneraient le bidouillage des notes.
Ça tomberait à plat.



Dans le cas d'initiatives isolées, sans aucun doute. Mais les consignes de clémence et le bidouillage des inspecteurs tiendraient-ils longtemps face à un mouvement organisé et suivi ?
N'y aurait-il pas là une faille dans le système que l'on pourrait exploiter ?

En d'autres termes, auraient-ils les moyens de revenir sur la notation de milliers de copies ? Cela paralyserait le système à coup sûr, et nous assurerait aussitôt une visibilité médiatique non négligeable...
Oui si la majorité des collègues joue le jeu. Mais il y a fort à craindre que les corrections se dérouleraient sur place avec l'IPR sur le dos, ils ont tenté de nous faire le coup une année. Mais les collègues ont protesté et ont obtenu de repartir avec les copies remises en main par l'IPR. On impose la correction sur place et le tour est joué.

Sans oublier les vertus pédagogiques Wink de ce type d'action : noter les copies de brevet ou de bac à leur juste valeur aurait la vertu d'ouvrir les yeux à bien des parents !
Le problème pour le brevet en particulier - moins pour le bac - ce sont les sujets eux-mêmes et les barèmes de correction : faut vraiment pousser pour avoir de mauvais résultats.


Oui, pour que cela réussisse, il faudrait une détermination sans faille d'une majorité de collègues - en d'autres termes, un peu de courage de leur part. Autant dire que ce n'est pas gagné.

Voilà.

Pour le brevet et surtout le bac, même avec les sujets et barêmes actuels, il suffirait de faire passer du mauvais côté tous les élèves "sur la tangente" - et il n'en manque pas ! Cela suffirait largement pour modifier de manière substantielle les taux de réussite et mettre le ministère dans l'embarras.
On est bien d'accord mais les présidents de jury auraient des consignes pour faire basculer de l'autre côté Rolling Eyes


Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum